Zinda Jan (district de Herat)

  • Afghanistan: Derniers incidents sécuritaires

    Imprimer

    Des responsables afghans ont confirmé, samedi 17 avril 2021, qu'au moins sept membres des forces pro-gouvernementales avaient été tués lors d'attaques nocturnes menées par les talibans dans deux provinces du pays.

    Province de Herat : 
    Le gouverneur de la province de Herat, Vahid Katale, a déclaré samedi que trois policiers avaient été tués lorsqu'une voiture piégée a ciblé leur poste de contrôle dans le district de Zinda Jan, dans la région ouest, vendredi soir.

    Katale a ajouté que huit civils, dont des enfants, avaient été blessés par l'explosion.

    Province de Takhar :
    Dans la province de Takhar, au nord du pays, quatre membres de la force pro-gouvernementale ont été tués et cinq autres  blessés lors d'une attaque menée après minuit par les talibans contre leur poste de contrôle à la périphérie de Taleqan, la capitale provinciale.
    2021:04:17.jpeg

    Province de Zabul :
    Par ailleurs, le ministère de la Défense a annoncé, samedi, que l'armée avait libéré 20 soldats et policiers d'une prison talibane dans la province méridionale de Zabul dans le cadre d'une opération militaire.
    2021:04:17 libération soldats .jpeg

    Les violences se poursuivent quotidiennement en Afghanistan dans un contexte de  pourparlers de paix extrêmement chaootique entre les représentants des belligérants à Doha, au Qatar, depuis septembre.

    Mercredi 14 avril, le président américain Joe Biden a annoncé le retrait des forces américaines d'Afghanistan d'ici le 11 septembre. L'OTAN a également annoncé la fin de sa mission en Afghanistan.

    Il y a actuellement environ 10 000 soldats de l'OTAN et de pays partenaires en Afghanistan qui soutiennent le gouvernement démocratiquement élu et conseillent les forces de sécurité dans leur lutte contre les talibans et l'Etat islamique.

    Les experts s'attendent à une guerre civile dévastatrice si les parties belligérantes ne parviennent pas à un accord politique avant le retrait complet des forces internationales du pays.