Zangilan

  • Nagorny-Karabakh : Les deux parties en conflit annoncent des succès militaires

    Imprimer

    L'Arménie annonce la destruction des unités de l'armée azerbaïdjanaise près de Chouchi
    L'attaché de presse du ministère arménien de la Défense, Shushan Stepanyan, a rendu compte jeudi de la destruction des unités des forces armées azerbaïdjanaises près de la ville de Chouchi au Karabakh.

    Selon elle, pendant la journée, les hostilités se sont poursuivies dans la zone de conflit, "les forces des forces armées azerbaïdjanaises dans différentes directions ont tenté d'attaquer, mais elles ont été neutralisées par les unités de l'armée de défense du Karabakh".

    "En particulier, de petites forces ennemies observées dans la région des villages de Karin Tak et Lisagor (près de Chouchi ) ont été détruites par les tirs des tireurs d'élite et d'autres moyens de feu. En direction de Chouchi, une accumulation de véhicules blindés des forces armées azerbaïdjanaises a été enregistrée. Les unités de l'Armée de défense ont réussi à détruire le convoi de l'ennemi », dit le message. Voir la vidéo (langue russe) :


    Sasha Rustamyan.pngPossible crime de guerre d'éléments azerbaïdjanais
    Une ambulance est tombée dans une embuscade et son médecin Sasha Rustamyan (photo), qui se précipitait pour aider les blessés, a été exécuté.
    Les troupes azerbaïdjanaises étaient déguisées en uniformes militaires arméniens. Alors que l'ambulance s'arrêtait, le médecin a été sorti de son véhicule et fusillé.

    L'Azerbaïdjan annonce la destruction d'une batterie d'artillerie des forces armées arméniennes
    Le ministère de la Défense de l' Azerbaïdjan a annoncé la destruction de la batterie du 41e régiment d'artillerie des forces armées arméniennes dans le secteur d'Agdam.

    "Au cours des combats sur le front d'Agdam, des unités de l'armée azerbaïdjanaise ont lancé des frappes sur les batteries du 41e régiment d'artillerie des forces armées arméniennes. Les frappes ont occasionné des morts et des blessés parmi le personnel. Une grande quantité de munitions a explosé et les installations d'artillerie ont été complètement anéanties », a déclaré le service de presse du ministère azerbaïdjanais de la Défense.

    Résumé de la situation sur les divers fronts
    Front est
    Le 5 novembre, les forces arméniennes ont repoussé une nouvelle attaque des forces armées azerbaïdjanaises dans la région contestée du Haut-Karabakh.

    L'attaque azerbaïdjanaise, qui visait la partie orientale de la région, a commencé à 10h30, heure locale. Les forces arméniennes ont rapidement pris des mesures, forçant les attaquants à se retirer. Les troupes azerbaïdjanaises ont laissé derrière elles un véhicule blindé de transport de troupes, un camion et les corps de plusieurs soldats.

    Front nord
    Pendant ce temps, dans la partie nord du Haut-Karabakh, les forces arméniennes ont tendu une embuscade à deux groupes de saboteurs azerbaïdjanais. Les groupes se préparaient à lancer des attaques.

    Progression azerbaïdjanaise dans le sud du Haut Karabakh
    Alors que les forces azerbaïdjanaises font face à une résistance sur les lignes de front Est et Nord du Haut-Karabakh, elles avancent avec facilité dans le Sud.

    La veille, les forces azerbaïdjanaises ont capturé les villages de Mirak et Kavdar dans le district de Jabrail ; Mashadiismayilli et Shafibayli dans le district de Zangilan ; Basharat, Garakishilar et Garajalli dans le district de Gubadli.

    La pression azerbaïdjanaise sur les lignes de front sud du Haut-Karabakh pourrait bientôt entraîner un effondrement des forces arméniennes dans les directions est et nord.

    Les forces arméniennes n'ont pas encore lancé de contre-attaque significative dans le sud du Haut-Karabakh mais une telle action deviendra vite nécessaire si les Arméniens du Haut Karabakh veulent éviter la défaite.

     

  • Nagorny-Karabakh : Les Arméniens du Haut Karabakh affirment avoir repoussé une attaque de nuit sur la ligne de front

    Imprimer

    L'armée de défense de la République du Haut-Karabakh a annoncé dimanche qu'elle repoussait une attaque nocturne des forces armées azerbaïdjanaises dans le secteur Avetaranots-Skhnakh.
    "Les forces armées azerbaïdjanaises, en utilisant une dizaine de pièces d'équipement, ont tenté d'avancer dans le secteur Avetaranots-Skhnakh. Cependant, suite aux actions de l'armée de défense, les forces ennemies ont été repoussées, elles ont subi de lourdes pertes", indique le message publié sur la page Facebook de l'armée du Karabakh .

    Les combats se sont poursuivis toute la nuit dans les directions sud-ouest, sud-est et nord des lignes de front.

    Le communiqué des forces arméniennes poursuit : «Parallèlement aux hostilités, l'ennemi a continué de frapper des colonies pacifiques. En particulier, les villes de Martuni, Shushi et le village de Karin Tak ont ​​été victimes de tirs de roquettes et d'artillerie".

    Selon l'Armée de défense, (Arméniens) le matin du 1er novembre, les forces armées azerbaïdjanaises ont repris leurs actions offensives, lançant simultanément des frappes de missiles sur des colonies pacifiques. "L'armée de défense contrôle totalement la situation sur toute la longueur de la ligne de front, suit les mouvements des forces armées azerbaïdjanaises et effectue des frappes ponctuelles", indique le message.

    Communiqués de la soirée du 1er novembre : Stabilité sur le front et poursuite des destructions de part et d'autre 
    Dimanche soir, des représentants des ministères de la Défense de l'Azerbaïdjan et de la République non reconnue du Haut-Karabakh (NKR) ont annoncé des tentatives d'attaque de part et d'autre dans la zone de conflit et parlé de pertes en matériel.

    Ainsi, le ministère de la Défense de l'Azerbaïdjan a noté que l'armée azerbaïdjanaise a détruit deux MLRS "Grad" (lance-roquettes multiples) des forces armées arméniennes à la frontière entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan, tandis que le département militaire arménien affirme qu'il mène des batailles défensives et une contre-offensive.

    "Deux BM-21 "Grad" RSF ont été détruits, ce qui a exposé les positions de nos unités dans le secteur de Zangilan de la frontière entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan," a déclaré le service de presse du département militaire arménien.

    Le ministère de la Défense de la République non reconnue du Haut-Karabakh a également rapporté des affrontements sur la ligne de contact au cours de la journée.

    "En ce moment, les batailles se poursuivent dans certains secteurs. Il s'agit, de la part de l'Azerbaïdjan, de tentatives d'offensive, tandis que nous menons des batailles défensives et des contre-offensives", a déclaré le chef du département de l'information et des relations publiques du ministre de la défense du Haut Karabakh, le colonel Suren Sarumyan.

    Dans le même temps, le Service d'État pour les situations d'urgence de la République non reconnue du Haut-Karabakh a accusé les forces armées azerbaïdjanaises de lancer des missiles et de procéder à des frappes aériennes sur les villes de Martuni, Chouchi et Martakert.

    "Aujourd'hui, l'Azerbaïdjan a continué à bombarder les localités de l'Artsakh (Haut Karabakh). La ville de Martuni et les villages environnants ont été soumis à des bombardements aériens. Il n'y a pas de victimes", indique le service sur sa page Facebook.

    Il est à noter qu'à midi, la ville de Chouchi a subi des tirs de roquettes Grad et Smerch. Selon le ministère, une ancienne mosquée persane, Gohar Agha, a notamment été endommagée.

    Vidéo Wargonzo (russe):

    Vidéo - côté azerbaïdjanais
    Destruction de camions arméniens transportant des munitions:

  • Nagorny-Karabah : Les Arméniens repoussent les attaques de l'armée azerbaïdjanaise dans la nuit de jeudi à vendredi

    Imprimer

    Les affrontements dans la région contestée du Haut-Karabakh se poursuivent sans relâche depuis le 27 septembre dernier.

    L'armée de défense de la République autoproclamée du Haut-Karabakh a annoncé que dans la nuit de jeudi à vendredi, les forces armées azerbaïdjanaises avaient lancé une offensive dans les régions du sud-est et du nord de la ligne de front , précisant que ces attaques avaient toutes été repoussées. 

    Dans le communiqué, publié par les autorités du Karabakh, il a également été ajouté que les forces armées de Bakou avaient subi des pertes importantes:

    "Tout au long de la nuit, les détachements de l'Armée de défense ont continué à effectuer des missions de recherche et de destruction dans différentes zones où les détachements de l'ennemi sont déployés, ce qui a entraîné la destruction d'une grande quantité d'armes et de munitions et de lourdes pertes ont été infligées à l'ennemi", indique le communiqué.

    En outre, les forces armées arméniennes ont poursuivi le bombardement de certains centres habités situés non loin de la ligne de front.

    Les informations données par les Arméniens ont été démenties par le ministère de la Défense de Bakou dans un communiqué publié vendredi matin. Toutefois, le département diplomatique azerbaïdjanais a reconnu que les forces armées d'Erevan avaient repris l'offensive dans diverses zones du front dans la nuit du 29 au 30 octobre.

    De son côté, le président Ilham Aliyev continue d'annoncer des succès pour son armée et de donner une liste des localités nouvellement conquises par les forces azerbaïdjanaises :
    Khudaverdili, Gurbantapa, Shahvaladli et Khubyarli du district de Jebrail ;
    Aladin, Vejnali du district de Zangilan ;
    Kavdadig, Mamar et Mollali du district de Gubadli ;

    Vidéo côté arménien
    les Arméniens prennent une colonne d'infanterie azerbaïdjanaise en embuscade :


    Vidéo côté azerbaïdjanais
    Destruction de deux batteries Smerch

  • Nagorny-Karabakh : Derniers développements

    Imprimer

    Les Arméniens ont lancé une contre-attaque à grande échelle dans le sud du Haut Karabakh
    Les Arméniens ont lancé une contre offensive majeure dans le sud de la région du Haut Karabakh. Un porte-parole du ministère arménien de la défense a affirmé que les forces azerbaïdjanaises y étaient maintenant en retraite.

    La partie arménienne a également donné les chiffres de son propre décompte des pertes azerbaïdjanaises. Selon elle, les forces azerbaïdjanaises ont eu 6.309 tués, 576 véhicules blindés, 4 systèmes TOS, 23 avions militaires, 16 hélicoptères et 200 drones détruits.

    L'Azerbaïdjan annonce de nouveaux progrès de ses forces dans le Haut Karabakh
    Mardi 20 octobre, le président de l'Azerbaïdjan Ilham Aliyev a annoncé de nouveaux gains de ses forces dans la guerre azerbaïdjano-arménienne en cours dans la région du Haut-Karabakh. Selon le président azerbaïdjanais, les forces arméniennes ont perdu les villages de Dordchinar, Kurdlar, Yukhari Abdurrahmanli, Garghabazar, Ashaghi Veysalli, Yukhari Aybasanli dans le district de Fuzuli, Safarsha, Hasangaydi, Fughanli, Imambaghi, Dash Veysalli, Aghtapa, villages de Yarahmadli dans le district de Jabrayil, Aghjakand, Mulkudara, Dashbashi, Gunashli, villages de Vang dans le district de Khojavand, villages de Havali, Zarnali, Mammadbayli, Hakari, Sharifan, Mughanli dans le district de Zangilan.

    Bataille de Zangilan
    La ville de a également été capturée par les forces azerbaïdjanaises, a souligné M. Aliyev. Mais selon des sources pro-arméniennes, Zangilan s'est transformée en "piège" pour les troupes azerbaïdjanaises qui auraient été anéanties, selon les Arméniens. Néanmoins, ils ont publié peu de preuves vidéo pour confirmer cette affirmation. On sait seulement avec certitude que les affrontements continuent dans la localité.

    Auparavant, Aliyev avait annoncé la capture des villes de Jabrayil et Fuzuli, et de la colonie de Hadrut, ainsi que de plus de 50 villages.

    Malgré les efforts diplomatiques l'Azerbaïdjan ne montre aucun signe de sa volonté d'accepter un cessez-le-feu avec les forces arméniennes. Au contraire, Bakou cherche à porter un coup dévastateur aux forces arméniennes du Haut Karabakh et à les forcer à se rendre.

    L'actuelle contre-attaque arménienne dans le sud ne changera probablement pas la situation stratégique du conflit, car il est clairque le bloc turco-azerbaïdjanais dispose de plus de ressources pour la guerre. Néanmoins, elle pourrait aider les forces arméniennes à gagner du temps pour mettre en place des lignes de défense supplémentaires plus profondément à l'intérieur du territoire du Haut-Karabakh.

    Vidéo côté arménien
    Tirs de l'artillerie arménienne

    Vidéo d'éléments d'un drone Bayraktar TB2 turc abattu par les Arméniens

    Les ofrces arméniennes pilonnent les unités azerbaïdjanaises :


    Dessin animé anti-turc :

    Vidéo côté azerbaïdjanais
    Tirs de l'artillerie azerbaïdjanaise

    Frappes azerbaïdjanaises contre les forces arméniennes :

    Les forces azerbaïdjanaises entrent dans la localité arménienne de Madagiz