Yavoriv (base militaire près de Lviv)

  • Украина: В Львовской области уничтожен объект военной инфраструктуры

    Imprimer

    Глава львовской областной администрации Максим Козицкий сообщил, что по объекту военной инфраструктуры, расположенному в Львовской области, российской армией были выпущены четыре крылатые ракеты. Целевой инфраструктурой является центр подготовки и вербовки в Яворове (12 км от польской границы вблизи Львова).

    Как говорит Козицкий, предполагается, что ракеты были выпущены с подводных лодок в акватории Черного моря.

    Две из четырёх ракет были сбиты силами ПВО. Еще две ракеты попали в цель и уничтожили объект.

    По предварительным данным, в результате обстрела никто не пострадал.

  • Ukraine : Infrastructure militaire détruite dans la région de Lviv

    Imprimer

    Le chef de l'administration régionale de Lviv, Maxim Kozitsky, a déclaré que quatre missiles de croisière avaient été tirés par l'armée russe sur une infrastructure militaire située dans la région de Lviv. L'infrastructure visée est le contre le centre d'entrainement et de recrutement de Yavoriv (12km de la frontière polonaise près de Lviv).

    Selon Kozitsky, on suppose que les missiles ont été tirés depuis des sous-marins en mer Noire.

    Deux des quatre missiles ont été abattus par les forces de défense aérienne. Deux autres missiles ont touché la cible et l'ont détruite.

    Selon les données préliminaires, personne n'a été blessé lors du bombardement.

  • Ukraine : la Biélorussie se prépare à lancer une offensive dans l'ouest du pays

    Imprimer

    Des sirènes ont retenti dans la capitale ukrainienne, Kiev, et dans d'autres villes du pays, tandis que le bureau du président Volodymyr Zelensky a confirmé qu'il y avait de grandes craintes d'une attaque contre la région occidentale de Volyn, depuis la Biélorussie. Selon des observateurs, l'aéroport de Homiel, en Biélorussie, est utilisé pour faire décoller au moins des drones russes pour cibler des positions en Ukraine. On a également observé que les soldats biélorusses ont commencé à coller un ruban rouge sur leurs manches et que des carrés rouges ont été peints sur les équipements.
    FOT1CdLWYAoKyH0.jpeg

    L'offensive russe s'est principalement concentrée jusqu'à ce jour sur les régions du nord, du sud et de l'est de l'Ukraine, bien que des missiles aient également atteint la base militaire de Yavoriv la semaine dernière près de la frontière polonaise.

    Il n'y a pas eu d'avancées militaires significatives des forces russes sur les divers fronts de combat en Ukraine, à l'exception de Marioupol où les conditions humanitaires sont épouvantables, malgré l'ouverture de couloirs humanitaires pour la sortie de civils."

     

     

     

  • Ukraine : L'armée russe a attaqué le terrain d'entraînement militaire de Yavoriv près de Lviv - Au moins 35 morts

    Imprimer

    Le chef de l'administration militaire régionale de Lviv, Maxim Kozitsky , a déclaré que l'armée russe avait attaqué le Centre international pour le maintien de la paix et la sécurité (terrain d'entraînement militaire Yavorovsky), situé près de Lviv.
    FNuF0zHWQAEOHHH.jpeg

    Selon les premières informations, huit missiles ont été tirés sur la cible. Les frappes ont fait 35 morts et 134 blessés, a indiqué le gouverneur militaire de la région de Lviv, Maxim Kozitsky sur Telegram. Andriy Sadovy, le maire de Lviv, située à une quarantaine de kilomètres de la base, a fourni le même bilan, également sur Telegram.

    A noter que le camp pris pour cible est situé à 20km de la frontière avec la Pologne. Des conseillers étrangers étaient basés avant la guerre sur la base de Yavoriv. Des instructeurs étrangers seraient toujours sur cette base pour réceptionner l'aide militaire livrée par les pays membres de l'OTAN via la Pologne. Le camp sert également de casernement pour la 24ème brigade mécanisée ukrainienne.
    FNtRLz_XIAAzw_i.jpeg

    L'armée russe prétend de son côté avoir tué des "mercenaires étrangers" lors de frappes dimanche contre "la localité de Staritchi et la base militaire de Yavoriv".

    "En conséquence de cette frappe, jusqu'à 180 mercenaires étrangers et une importante quantité d'armes étrangères ont été éliminés", a affirmé lors d'un briefing le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov, sans que ce chiffre ne puisse être confirmé de source indépendante par l'AFP.

    La chaîne de télévision "Ukraine 24" rapporte que l'armée russe a également attaqué l'aéroport d'Ivano-Frankivsk pour la troisième fois. Les sirènes n'ont pas fonctionné car les missiles, volant trop bas, n'ont pas été repérés par les radars. 

    Au matin du 13 mars, des sirènes de raid aérien ont été entendues à Odessa, Jitomir, Vinnitsa et Uman. Des informations font état de nouvelles frappes de l'armée russe sur de nombreuses cibles en Ukraine. Des sirènes sont également signalées dans la région de Tcherkassy.

    À la suite d'un raid aérien nocturne sur le train d'évacuation Kramatorsk-Lvov, une personne a été tuée et une autre blessée, a déclaré Pavel Kirilenko, chef de l'administration militaire régionale de Donetsk. La chaîne de télévision "Ukraine 24" rapporte que l'attaque contre le train a eu lieu vers minuit dans le nord de la région de Donetsk. Le train se dirigeait vers un centre d'évacuation à Liman. 

    À Svyatogorsk, l'armée russe a tiré sur plusieurs bâtiments du centre régional de santé pour enfants "Perle du Donbass", ainsi que sur la laure de Svyatogorsk. Plus de trente personnes ont été blessées a indiqué Pavel Kirilenko, chef de l'administration militaire régionale de Donetsk.

    À la suite d'une frappe aérienne à Tchernihiv dimanche matin, un bâtiment de plusieurs étages  a été détruit et incendié, une personne est morte, une autre a été blessée, sept autres ont été secourues, rapporte le Service d'urgence de l'État ukrainien.

    Dans la nuit du 13 mars, lors d'un autre bombardement, des roquettes ont touché l'unité de traitement des gaz du GPU Shebelinkagazdobycha, située près du village de Glazunovka, district d'Izyumsky, région de Kharkiv. Une personne a été blessée.
    Il est rapporté des frappes aériennes sur la localité de Bashtanka, région de Mykolaïv. A Mykolaïv, sur la route vers Odessa, un bombardement russe a fait onze morts, dimanche 13 mars. Les forces ukrainiennes sont fortement retranchées à Mykolaïv qui constitue un verrou vers Odessa. 

    Vers 10 heures, les sirènes ont à nouveau retenti à Kharkov.