Watad Petroleum Company

  • Syrie : Des frappes de précision ont ravagé la compagnie de trafic de carburant de Hayat Tahrir al-Sham dans le Grand Edleb

    Imprimer

    Le 31 juillet, un certain nombre de frappes de précision ont visé la Watad Petroleum Company dans la ville de Saramada (ou Sarmada), dans la région du Grand Edleb, au nord-ouest de la Syrie.
    Les frappes visaient le siège de la compagnie ainsi que son principal dépôt de carburant. Les frappes ont provoqué une série de violents incendies et causé d'importantes pertes matérielles. Cependant, aucune victime n'a été signalée jusqu'à présent.
    Selon les rebelles, trois missiles à guidage de précision ont frappé les installations de la société aux petites heures du matin. Cependant, aucune victime n'a été signalée jusqu'à présent.
    Watad Petroleum Company appartient au groupe Hay'at Tahrir al-Sham (HTS), affiliée à Al-Qaida. La compagnie a le monopole du marché du carburant dans le Grand Edleb et assure le trafic de pétrole de la Syrie vers la Turquie.
    La société a apparemment été visée par des drones kamikazes ou des missiles de précision. HTS n'a encore communiqué aucune information sur l'arme utilisée lors des frappes.
    Le 18 juillet, trois mystérieux projectiles, vraisemblablement des drones kamikazes, avaient déjà visé le siège de Watad. Aucun dommage grave n'avait été signalé à l'époque. Une attaque similaire de la compagnie avait également eu lieu le 7 juillet.
    Ces frappes contre la compagnie Watad peuvent aussi bien avoir été lancées par les forces syriennes, russes ou iraniennes. Les frappes sont probablement destinées à assécher les finances de HTS. Watad est l'une des principales sources de revenus du groupe terroriste, qui contrôle le Grand Edleb.