Véhicules de combat d'infanterie M2A3 Bradley (IFV

  • Syrie : Des partisans du régime syrien affrontent des véhicules de l'infanterie américaine dans le nord syrien

    Imprimer

    Mardi 27 juillet 2021, des partisans du gouvernement ont intercepté un convoi de la coalition dirigée par les États-Unis près de la ville de Khirbet al-Dhiyabat, au nord de la province de Hassakeh, dans le nord-est de la Syrie.

    Selon l'agence de presse arabe syrienne, le convoi, composé de sept véhicules, a été contraint de se retirer de la périphérie de la ville par des habitants en colère.

    Les habitants ont coupé la route et l'ont empêché le convoi d'entrer, ce qui a obligé les forces américaines à faire demi-tour. 

    Une vidéo de l'incident a révélé qu'au moins deux des véhicules du convoi étaient des véhicules de combat d'infanterie M2A3 Bradley (IFV).

    Le Bradley IFV est armé d'un canon à chaîne de 25 mm M242, d'une mitrailleuse coaxiale M240C de 7,62 mm et d'un double missile guidé antichar TOW, ATGM.
    M2_A3-1024x1024.jpeg

    En octobre 2019, la coalition dirigée par les États-Unis a déployé un certain nombre de VCI Bradley dans le nord-est de la Syrie après avoir retiré ses troupes d'Alep et de Raqqa. La coalition a ensuite déployé davantage de VCI dans la région en septembre 2020. Ces véhicules lourdement armés ont été initialement déployés pour soutenir les Forces Démocratiques Syriennes ainsi que pour garder les champs de pétrole et de gaz.

    Les partisans du gouvernement s'efforcent de restreindre les mouvements des forces de la coalition dirigée par les États-Unis dans le nord-est de la Syrie depuis plus d'un an maintenant. L'incident de Khirbet al-Dhiyabat n'est pas le premier et ne sera probablement pas le dernier.