Unité Maglan

  • Gaza/Israël : Détails des affrontements du vendredi 14 mai - Mis à jour au fur et à mesure

    Imprimer

    Live TV


    10H25 : Tsahal abat un autre drone kamikaze volant de Gaza

    Les forces de défense aérienne ont intercepté un véhicule aérien sans pilote lancé par des militants de Gaza vers le territoire israélien.
    L'UAV était surveillé depuis son lancement et a été abattu peu de temps après avoir traversé la frontière, selon le rapport officiel.
    Il s’agit du deuxième incident de ce type, ce vendredi 14 mai, et le dixième depuis le début des affrontements.

    Vidéo d'attaques israéliennes contre des sites de lancement de missiles et d'UAV à Gaza
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes rapporte que l'armée de l'air israélienne a frappé des sites de lancement de missiles et d'UAV dans la partie nord de la bande de Gaza.
    Le communiqué officiel ajoute qu'il s'agit de sites de lancement souterrains, qui étaient utilisés pour lancer des roquettes destinées aux régions centrales d'Israël.


    10H51 : Alarmes à Ashkelon et près de la frontière de la bande de Gaza
    Les alarmes ont résonné à Ashkelon et près de la frontière de la bande de Gaza.
    Les résidents locaux confirment avoir entendu des explosions au nord de la frontière avec la bande de Gaza.

    12H33 : L'armée israélienne publie une vidéo montrant l'élimination d'un groupe de combattants palestiniens
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes a publié une vidéo montrant comment un groupe de combattants du Hamas dans le nord de la bande de Gaza a été anéhanti par une frappe aérienne le 14 mai.
    L'armée israélienne affirme que l'attaque a empêché le tir de roquettes à destination du centre d'Israël.


    13H20 Plusieurs groupes de militants impliqués dans des bombardements tués à Gaza
    L'armée israélienne a attaqué un groupe de militants du Hamas dans la région de Shajaya, à la périphérie de la ville de Gaza. Le groupe  se préparait à tirer sur des cibles en territoire israélien à l'aide de missiles antichar. La cible a reçu un coup direct.
    Pendant ce temps, le bombardement du territoire israélien depuis la bande de Gaza se poursuit.

    L'armée israélienne avait annoncé une opération terrestre à Gaza pour contraindre les militants à se cacher dans les tunnels afin de mieux les éliminer
    Le site N12 / Mako a donné des explications sur le soi-disant stratagème de l'armée israélienne et qui a probablement causé des dommages importants aux militants de  Gaza. Les explications ont été publiées par Nir Dvori, chroniqueur militaire pour la chaîne de télévision israélienne Keshet.
    La publication note que dans la nuit du 13 au 14 mai, des unités de Tsahal se sont approchées de la frontière avec Gaza et qu'un "vague message" a été transmis aux médias étrangers au sujet de l'implication des forces terrestres dans l'opération militaire. Apprenant la nouvelle de l'imminence d'une offensive israélienne, les militants du Hamas et d'autres groupes se sont cachés dans des tunnels souterrains. C'est alors, écrit Dvori, qu'une puissante frappe aérienne, accompagnée par l'artillerie et les canons navals, a été lancée contre les infrastructures souterraines dans le nord de la bande de Gaza.
    En 35 minutes, les avions de Tsahal ont largué 450 bombes (plus de 80 tonnes d'explosifs) sur des cibles à Gaza, faisant s'effondrer des tunnels souterrains. Il est possible que des centaines de militants aient été tués, selon le site N12 / Mako.
    Le Hamas n'a pas encore confirmé ni commenté l'hypothèse de la mort de centaines de militants.

    Tsahal publie une vidéo filmée d la frontière avec la bande de Gaza
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes a diffusé une vidéo filmée à la frontière avec la bande de Gaza.


    14H38 : A nouveau les sirènes d'alarme à la frontière avec Gaza
    À 14 h 38, des alarmes ont retenti dans les colonies du Néguev occidental, Ein Ha-Shlosha et Kisufim.

    14H38 : Sirènes d'alarme dans le secteur du district de Lakish et près de la frontière de Gaza
    A 14h59, les sirènes d'alarme "Enfer de Tseva" ont été entendues dans les localités de Beer-Tuvia, Orot, Avigdor, Talmey Yafe, Shafir et autres du district de Lakhish.
    À 15h03, les alarmes ont retenti à Kisufim, à 15h06 - à Nahal Oz, à 15h11 - à Nativ ha-Asara.

    16H : Un groupe de manifestants libanais  est brièvement entré sur le territoire israélien depuis le Liban - Un Libanais a été tué
    Quelques dizaines de manifestants ont brièvement traversé vendredi la frontière libanaise et sont entrés en territoire israélien, avant que l'armée israélienne ne tire sur eux, faisant deux blessés dans leurs rangs et les forçant à rebrousser chemin.
    Les protestataires se sont rapprochés de la barrière frontalière, près de la colonie de Metulla (en face de KfarKila, côté libanais), avant que des chars israéliens ne lancent des tirs de sommation. Selon la chaîne LBCI, les militaires israéliens ont ensuite ouvert le feu contre les manifestants. Deux Libanais ont été blessés. Il s'agit de Hussein Salloub et Mohammad Tahan, originaires de Adloun, au Liban-Sud. Leur état de santé ne semble pas préoccupant à ce stade. 
    Sur des images diffusées par plusieurs médias libanais, notamment la LBCI et al-Manar (chaîne du Hezbollah), ou encore arabes comme al-Jazeera, on aperçoit des manifestants brandissant des drapeaux du Hezbollah, de la Palestine et du Liban, dans un champ situé du côté israélien. 
    Le porte-parole arabophone de l'armée israélienne, Avichay Adraee, a confirmé cette incursion. "Des tanks de l'armée israélienne ont tiré des coups de sommation en direction de fauteurs de troubles qui ont traversé la frontière libanaise et sont entrés en territoire israélien. Les fauteurs de troubles s'en sont pris au mur (frontalier) et ont mis le feu dans la région, avant de revenir en territoire libanais", a affirmé le responsable israélien.
    Mohammed Tahan.jpegIl n'est pas clair comment ces manifestants ont réussi à franchir la frontière qui est d'habitude sous haute surveillance par les armées libanaise et israélienne de part et d'autres, ainsi que par les soldats de la Force intérimaire des Nations unies au Liban (Finul). Les Casques Bleus n'ont pas encore fait de commentaire sur cet incident, tout comme les autorités libanaises.
    Mort d'un manifestant libanais
    On a appris en fin d'après-midi qu'un manifestant libanais ayant brièvement franchi la frontière avec Israël cet après-midi et qui avait été blessé par des tirs israéliens est décédé de ses blessures. La victime, âgée d'une vingtaine d'années, s'appelait Mohammad Tahan (photo) et était originaire du village de Adloun, an Liban-Sud. Il avait été blessé avec un autre manifestant par l'explosion d'un obus tiré par l'armée israélienne.

    16H15 : L'armée israélienne attaque l'entrepôt des équipements de cybersécurité du renseignement du Hamas
    L'armée de l'air de Tsahal a attaqué un entrepôt d'équipement de cybersécurité du renseignement militaire du Hamas dans la partie nord de la bande de Gaza.
    L'attaque est le résultat d'une action conjointe des Forces de défense israéliennes et du renseignement militaire (AMAN).

    Le ministère de la Santé de Gaza rapporte 126 morts depuis le début des affrontements
    Le ministère de la Santé de l'administration du Hamas opérant dans la bande de Gaza a indiqué que depuis le début des affrontements (10 mai), 119 habitants du secteur ont été tués et près de 950 blessés. .
    Parmi les personnes tuées, selon la partie palestinienne, 31 sont des mineurs et 20 sont des femmes.

    17H : Les sirènes d'alarme ont été déclenchées à Ashkelon, Ashdod; à la frontière avec la bande de Gaza et dans le centre du Néguev
    Vers 17h00, les sirènes d'alarme ont retenti été à Ashkelon, Ashdod et dans les localités de Lakish, ainsi que dans le centre du Néguev et à la frontière avec la bande de Gaza.

    17H30 L'armée de l'air israélienne détruit un nouveau groupe de missiles du Hamas.
    Vendredi 14 mai, vers 17h30, le service de presse de Tsahal a rapporté que l'armée de l'air des Forces de défense israéliennes avait trouvé et attaqué un groupe de missiles du Hamas. La cible a été éliminée.


    Poursuite des bombardements du territoire israélien par les militants de Gaza
    Le bombardement du territoire israélien depuis la bande de Gaza se poursuit. Entre 17 h 30 et 18 h 30 environ, les militants gazaouis ont tiré à plusieurs reprises sur des zones peuplées situées à proximité immédiate de la bande de Gaza.
    Quatre roquettes sont tombées sur le territoire du conseil local d'Eshkol. Il n'y a pas eu de victimes. Les bâtiments ont subi des dommages mineurs.

    19H09 Les attaques à la roquette contre les colonies proches de la frontière avec la bande de Gaza ont repris
    Vers 19 heures, après une courte pause, les attaques à la roquette ont repris sur les localités israéliennes situées près de la frontière avec la bande de Gaza.
    Les sirènes d'alarme ont retenti à Sderot et dans les localités de Nahal Oz, Kisufim, Nir Am, Gavim.

    L'armée israélienne a attaqué des dizaines de cibles appartenant aux forces navales du Hamas
    Ces derniers jours, la marine israélienne a attaqué des dizaines de cibles appartenant aux forces navales du Hamas, notamment des navires, des dépôts de munitions, des postes d'observation et des bases militaires. Le service de presse de Tsahal a publié une vidéo de l'une de ces attaques.

    19H : Tsahal a attaqué un tunnel du Hamas à Gaza - l'entrée était à côté d'un jardin d'enfants
    Vers 19 heures, le service de presse de Tsahal a annoncé une attaque de l'armée de l'air israélienne contre un tunnel souterrain appartenant auHamas dans le sud de la bande de Gaza.
    L'entrée du tunnel était à côté d'un jardin d'enfants et d'une mosquée. 

    20H14 : L'armée de l'air israélienne a attaqué une banque qui finançait la branche militaire du Hamas
    'armée de l'air israélienne a attaqué un immeuble de grande hauteur dans le nord de la bande de Gaza. Ce bâtiment abritait une succursale d'une banque qui finançait les activités du Hamas.
    Cette branche était "responsable" des opérations financières des brigades Ezzedine al-Qassam,  "branche militaire" du Hamas.

    Entre 7h00 et 19h00, vendredi, environ 140 roquettes ont été tirées depuis Gaza, 30 d'entre elles sont tombées sur le territoire de la bande de Gaza
    Selon les estimations des FDI, le 14 mai, entre 7 heures et 19 heures, environ 140 roquettes ont été tirées de la bande de Gaza vers le territoire israélien.
    Une trentaine de roquettes sont tombées sur le territoire du secteur. Des dizaines ont été abattues par le système de défense antimissile Iron Dome.
    Selon les derniers rapports des FDI, environ 20% des roquettes lancées par des terroristes à Gaza tombent sur le territoire de Gaza.

    20H55 : L'armée de l'air israélienne a attaqué trois «appartements opérationnels» de combattants de haut rang du Hamas 
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes rapporte que l'armée de l'air israélienne a attaqué trois "appartements opérationnels" du Hamas dans la bande de Gaza.
    Elle a attaqué: l'appartement de Zachariah Zarnadeikh, le commandant d'une unité du Hamas à l'ouest de Jabaliya, qui était utilisé comme arsenal; l'appartement de Shadi Abd Alhadi, "responsable" de l'unité de parapente du Hamas, où le matériel approprié était conservé; l'appartement d'Oussama Shkhade, un haut combattant du Hamas qui utilisait également son appartement comme dépôt d'armes.
    L'armée de l'air israélienne a également attaqué les dépôts d'armes navals du Hamas situés dans les maisons des militants Muhammad Abu Shala et Fares Abu Shukran (vidéo ci-dessous).

    21H05 : L'escadron Maglan et un drone de Tsahal détruisent un groupe de missiles du Hamas
    L'unité Maglan et un drone de Tsahal ont détruit un groupe militant du Hamas se préparant à tirer des missiles antichar sur le territoire israélien, ainsi que deux lance-roquettes dans la région de Shajaya, à la périphérie de la ville de Gaza.
    L'attaque a été menée grâce aux actions professionnelles de l'armée et aux renseignements précis reçus de la bande de Gaza.
    Un autre lance-roquettes terroriste a été détruit dans le nord de la bande de Gaza.
    L'Unité Maglan est un commando dont la mission est d'effectuer des opérations au plus profond des territoires ennemis en visant à détruire des cibles et à obtenir des renseignements.

    Sirènes d'alarme à Ashdod et Ashkelon, dans le Néguev central et près de la frontière avec Gaza
    De 19h30 à 21h10, les attaques à la roquette sur le territoire israélien depuis la bande de Gaza se sont poursuivies pratiquement sans interruption. Les sirènes d'alarme ont retenti à Ashdod et Ashkelon,  dans les localités bordant la bande de Gaza, dans le district de Lakish, ainsi que dans le centre du Néguev.

    21H30 Tirs de roquettes sur les localités du Néguev
    Depuis 21h30, de nombreuses localités du Néguev, dont Netivot, ont été bombardées depuis la bande de Gaza. Aucune victime ni dommage n'a été signalé.

    22H : Trois roquettes tirées depuis la Syrie, deux sont tombées sur le territoire israélien
    Dans la soirée du 14 mai, trois missiles ont été tirés vers Israël depuis le territoire syrien. Deux roquettes sont tombées dans le sud du plateau du Golan, une du côté syrien.
    Il n'y a pas eu de sirène d'alarme dans les localités de la région. Le système d'avertissement de zone ouverte a été activé.
    Ni l'armée syrienne ni aucun groupe terroriste présent sur le territoire syrien n'at revendiqué la responsabilité de ces bombardements.

    En raison de la menace de Gaza, les vols de passagers arriveront à l'aéroport de Ramon jusqu'à dimanche
    L'administration de l'aéroport international Ben Gourion a annoncé dans la soirée du 14 mai que les avions de passagers arrivant en Israël seraient détournés vers l'aéroport de Ramon (au nord d'Eilat) jusqu'à 00h00 le 16 mai (dimanche).
    Ainsi, l'effet de cette directive a été prolongé d'un jour en raison de la situation sécuritaire difficile.
    Dans le même temps, les départs d'avions de passagers et les départs et atterrissages de vols cargo au départ de l'aéroport Ben Gourion seront effectués comme d'habitude.
    Ces derniers jours, les militants gazaouis ont tenté de bombarder à la fois les aéroports Ben Gourion et Ramon. Aucun dommage significatif n'a été subi.

    22H39 : Tsahal a lancé une série d'attaques contre les positions du Jihad islamique dans le sud de la bande de Gaza
    Dans la soirée du 14 mai, un avion de Tsahal a frappé un groupe de combattants du Jihad islamique à la périphérie de Rafah, qui s'apprêtait à tirer un missile antichar sur une cible en territoire israélien.
    Des hélicoptères d'attaque des FDI ont attaqué un certain nombre de postes d'observation militants sur terre et en bord de la mer dans le sud de la bande de Gaza.

    23H13 lancement de missiles sur le Néguev
    À 23 h 13, les sirènes d'alarme ont été déclenchées à Ofakim et dans d'autres localités du Néguev avertissant d'attaques à la roquette imminentes depuis Gaza. Et effectivement, des tirs de missiles ont été enregistrés.

    Plus de 10 000 personnes ont été déplacées de leurs foyers dans la bande de Gaza en raison des affrontements, annonce l'ONU
    Vendredi 14 mai, les Nations Unies ont annoncé qu'environ 10 000 habitants de la bande de Gaza s'étaient retrouvés sans abri ou contraints de fuir leur domicile en raison des bombardements.
    Ces civils sont temporairement hébergés dans des écoles et des mosquées, selon un rapport du Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA). Les réfugiés ont un accès limité à l'eau, à la nourriture, aux produits d'hygiène et aux soins médicaux.