Ukrenergo

  • Ukraine : La centrale de Tchernobyl totalement coupée du réseau électrique

    Imprimer

    La centrale nucléaire de Tchernobyl a été complètement mise hors tension à la suite des actions de l'armée russe, a déclaré l'opérateur du système NPC Ukrenergo. Les combats se poursuivent, ce qui rend impossible la réparation des travaux et le rétablissement de l'alimentation électrique, rapporte Interfax-Ukraine .

    À son tour, NNEGC Energoatom a précisé sur son site Télégram que la panne de toutes les installations nucléaires dans la zone d'exclusion est due à des dommages sur la ligne électrique de 750 kV de la centrale nucléaire de Tchernobyl - la sous-station de Kievskaya, qui a également conduit à une panne de courant dans le ville de Slavutitch.

    "Il y a environ 20 000 assemblages de combustible usé dans l'ISF-1. Ils ont besoin d'un refroidissement constant, ce qui n'est possible que s'il y a de l'électricité. Si elle n'est pas disponible, les pompes ne refroidiront pas les substances radioactives dans l'environnement. Un nuage radioactif peut être transporté par le vent vers d'autres régions d'Ukraine, de Biélorussie, de Russie et d'Europe », indique le message.

    Le NAEK note également qu'en raison de la panne d'électricité, la ventilation de l'installation ne fonctionnera pas et le personnel présent sur le site recevra une dose dangereuse de rayonnement.

    "Le système d'extinction d'incendie ne fonctionne pas non plus. C'est un risque énorme en cas d'incendie qui pourrait survenir à la suite d'un tir d'obus. Actuellement, les hostilités se poursuivent, ce qui rend impossible d'effectuer des réparations et de rétablir l'alimentation électrique, », a déclaré Energoatom.

    Comme indiqué précédemment, l'armée russe s'est emparée du territoire de la zone d'exclusion de Tchernobyl.

    Plus tôt, l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) avaitdéclaré que la transmission à distance des données des systèmes de contrôle de sécurité installés à la centrale nucléaire de Tchernobyl était coupée. "Pour le moment, personne ne comprend ce qui se passe à Tchernobyl et ce qui menace la région. Une situation extrêmement dangereuse", a noté l'AIEA.

     

     

    Lien permanent Catégories : AIEA, Tchernobyl, UKRAINE, Ukrenergo 0 commentaire