Ukraine-OTAN

  • Ukraine : Arakhamia révèle à quelles concessions l'Ukraine est prête à négocier

    Imprimer

    Le chef de la faction parlementaire "Serviteur du peuple", membre du groupe ukrainien en négociations avec la Russie, David Arakhamia, a déclaré dans une interview à Fox News que l'Ukraine était prête à envisager la possibilité de refuser de rejoindre l'OTAN pour 5- 10 années.

    "Nous sommes prêts à envisager la possibilité de garanties de sécurité de la part des États-Unis, de la Chine, de la Grande-Bretagne, éventuellement de l'Allemagne et de la France. Mais nous examinerons ces questions dans un large éventail, et non dans le cadre de négociations bilatérales avec la Russie", a-t-il déclaré. Il a ajouté que les pays de l'OTAN avaient signalé que dans les 10 prochaines années, ce sujet n'était pas pertinent.

    Arakhamia a souligné que l'Ukraine ne fera pas de concessions sur les questions liées à l'intégrité territoriale, y compris en ce qui concerne la Crimée. Il a regretté que les États-Unis et leurs alliés ne ferment pas l'espace aérien ukrainien, soulignant que l'armée ukrainienne reste vulnérable vue du ciel.