Tshisekedi Felix (président)

  • République Démocratique du Congo : RDC : 39 rebelles neutralisés en Ituri 

    Imprimer

    L'armée congolaise a annoncé avoir tué sept rebelles des forces démocratiques alliées (ADF) et 31 miliciens CODECO dans des offensives en Ituri, province secouée par les violences dans le Nord-Est de la République démocratique du Congo (RDC).

    Dans la localité de Badiese située dans le territoire de Djugu, « 7 terroristes ADF de nationalité tchadienne et somalienne ont été neutralisés lundi », a déclaré le lieutenant Jules Ngongo, porte-parole de l’armée en Ituri.

    Par ailleurs, les troupes congolaises ont mené des "opérations avec des hélicoptères" dans le bastions des miliciens de la Codeco (coopérative pour le développement du Congo), à Mungwalu, dans le territoire de Djugu du 23 au 26 décembre, a indiqué la même source précisant que le bilan de ces opération est de "31 éléments de la milice Codeco neutralisés et plusieurs blessés dans le camp ennemi".

    La milice Codeco prétend défendre les intérêts des Lendu, une des communautés de l'Ituri contre des membres de la communauté rivale, Hema.

    Les affrontements entre miliciens de ces deux communautés dans les années 2000 avaient dégénéré en une guerre civile ayant fait plus de 60 000 morts, selon les Nations Unies. La guerre avait pris fin grâce à l’intervention de la force « artemis » de l’Union européenne sous commandement français.

    Ces tentions ont repris en 2017, faisant à ce jour des milliers de morts, d’après la société civile.

    Les ADF, très actifs dans le territoire de Beni, situé dans la province du Nord - Kivu, ont progressivement étendu leurs exactions en Ituri à partir de 2019. 

    Les ADF et la CODECO sont les principales cibles des opérations militaires dans les deux provinces placées sous état de siège par le Président Felix Tshisekedi depuis sept mois.

    Cet état de siège, au bilan mitigé, a été renforcé par le déploiement des troupes ougandaises depuis, fin novembre, pour des opérations conjointes essentiellement dans le territoire de Beni au Nord-Kivu et Irumu et Djugu en Ituri.