Torodi

  • Niger : trois gendarmes tués dans l'explosion d'une mine près de la frontière burkinabé

    Imprimer

    Trois gendarmes nigériens ont trouvé la mort dans l'explosion d'une mine, vendredi 7 janvier 2022 dans le sud-ouest du Niger, a annoncé le président nigérien Mohamed Bazoum.

    "J'ai une pensée particulière pour les familles des trois gendarmes morts aujourd'hui, non loin de Torodi suite à l'explosion d'une mine posée sur leur route par des terroristes criminels", a déclaré Bazoum dans un discours diffusé vendredi soir par la télévision d'Etat.

    Selon des médias locaux qui ont rapporté l'incident, l'explosion a eu lieu entre la localité de Torodi et celle de Makalondi, toutes deux situées dans la région de Tillabéri et à quelques dizaines de kilomètres de la frontière du Burkina Faso.

    En décembre dernier, des hommes armés non identifiés avaient attaqué un poste de douanes et un autre de la police basés à Makalondi. Trois militaires et trois civils avaient été tués dans cette attaque.

    Depuis 2017 la région de Tillabéri est confrontée à des attaques armées attribuées aux groupes terroristes opérant dans le nord du Mali. Dans le souci de circonscrire ces attaques, le gouvernement nigérien a instauré un état d'urgence dans toute la région.