Tcherkassy (région)

  • Украина:  Армия РФ нанесла удары по Кривому Рогу

    Imprimer

    В четверг, 15 сентября, Кривой Рог вновь был обстрелян армией РФ, сообщает глава военной администрации Кривого Рога Александр Вилкул.

    Позже Вилкул написал, что крылатая ракета попала в промышленное предприятие, причинен значительный ущерб, сведений о пострадавших не поступало.

    Поступали также сообщения о взрывах в Умани Черкасской области и в ряде районов Винницкой области.

    Но позже глава Винницкой областной администрации Сергей Борзов заявил, что падения ракет не зафиксировано. Не подтвердились и сведения о возможном падении ракет в Черкасской области.

  • Ukraine : l'armée russe frappe Krivoy Rog

    Imprimer

    Krivoy rog a été à nouveau bombardé par l'armée russe le jeudi 15 septembre, selon Oleksandr Vilkul, chef de l'administration militaire de Krivoy rog .

    Vilkul a rapporté qu'un missile de croisière avait frappé une installation industrielle, causant des dommages importants mais qu'aucune victime n'avait été signalée.

    Des explosions ont également été signalées à Uman, dans la région de Tcherkassy, et dans plusieurs districts de la région de Vinnitsa.

    Plus tard, le chef de l'administration régionale de Vinnitsa, Serhiy Borzov, a déclaré qu'aucune chute de missile n'avait été enregistrée. Les informations faisant état d'un éventuel largage de missiles dans la région de Tcherkassy n'ont pas non plus été confirmées.

  • Украина: Сообщается об обстрелах Николаева, Одессы, Киева и его области, Днепра, Черкасской и Запорожской областей

    Imprimer

    Вечером 4 мая поступили сообщения о ракетных обстрелах российской армией Николаева, Одессы, Киева и сел в Киевской области.

    Мэр Николаева заявляет, что в городе было два взрыва. Также сообщается о взрывах в Одессе.

    Ранее поступили сообщения о ракетных обстрелах российской армией украинского города Днепр, а также районов Черкасс и Запорожья. Украинские ПВО пытаются перехватывать ракеты. Сведения о причиненном ущербе и возможных жертвах уточняются.

    В Днепре был обстрелян объект железнодорожной инфраструктуры, сообщил глава "Укрзализныци" Александр Камышин.

  • Ukraine : Bombardements rapportés de Nikolaev, Odessa, Kiev et sa région, les régions du Dnipro, de Tcherkassy et de Zaporozhye

    Imprimer

    Dans la soirée du 4 mai, des attaques au missile par l'armée russe ont été signalées sur Nikolaev, Odessa, Kiev et des villages de la région de Kiev.

    Le maire de Nikolaev affirme qu'il y a eu deux explosions dans la ville. Des explosions sont également signalées à Odessa.

    Auparavant, des attaques à la roquette par l'armée russe avaient été signalées sur la ville ukrainienne de Dnipro, ainsi que sur les régions de Cherkassy et de Zaporozhye. La défense aérienne ukrainienne tente d'intercepter les missiles. Des informations sur les dégâts causés et les victimes éventuelles seront précisées dès qu'elles seront disponibles.

    Une installation d'infrastructure ferroviaire a été bombardée dans le Dniepr, a déclaré Alexander Kamyshin, chef d'Ukrzaliznytsia.

  • Ukraine : L'armée russe a attaqué le terrain d'entraînement militaire de Yavoriv près de Lviv - Au moins 35 morts

    Imprimer

    Le chef de l'administration militaire régionale de Lviv, Maxim Kozitsky , a déclaré que l'armée russe avait attaqué le Centre international pour le maintien de la paix et la sécurité (terrain d'entraînement militaire Yavorovsky), situé près de Lviv.
    FNuF0zHWQAEOHHH.jpeg

    Selon les premières informations, huit missiles ont été tirés sur la cible. Les frappes ont fait 35 morts et 134 blessés, a indiqué le gouverneur militaire de la région de Lviv, Maxim Kozitsky sur Telegram. Andriy Sadovy, le maire de Lviv, située à une quarantaine de kilomètres de la base, a fourni le même bilan, également sur Telegram.

    A noter que le camp pris pour cible est situé à 20km de la frontière avec la Pologne. Des conseillers étrangers étaient basés avant la guerre sur la base de Yavoriv. Des instructeurs étrangers seraient toujours sur cette base pour réceptionner l'aide militaire livrée par les pays membres de l'OTAN via la Pologne. Le camp sert également de casernement pour la 24ème brigade mécanisée ukrainienne.
    FNtRLz_XIAAzw_i.jpeg

    L'armée russe prétend de son côté avoir tué des "mercenaires étrangers" lors de frappes dimanche contre "la localité de Staritchi et la base militaire de Yavoriv".

    "En conséquence de cette frappe, jusqu'à 180 mercenaires étrangers et une importante quantité d'armes étrangères ont été éliminés", a affirmé lors d'un briefing le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov, sans que ce chiffre ne puisse être confirmé de source indépendante par l'AFP.

    La chaîne de télévision "Ukraine 24" rapporte que l'armée russe a également attaqué l'aéroport d'Ivano-Frankivsk pour la troisième fois. Les sirènes n'ont pas fonctionné car les missiles, volant trop bas, n'ont pas été repérés par les radars. 

    Au matin du 13 mars, des sirènes de raid aérien ont été entendues à Odessa, Jitomir, Vinnitsa et Uman. Des informations font état de nouvelles frappes de l'armée russe sur de nombreuses cibles en Ukraine. Des sirènes sont également signalées dans la région de Tcherkassy.

    À la suite d'un raid aérien nocturne sur le train d'évacuation Kramatorsk-Lvov, une personne a été tuée et une autre blessée, a déclaré Pavel Kirilenko, chef de l'administration militaire régionale de Donetsk. La chaîne de télévision "Ukraine 24" rapporte que l'attaque contre le train a eu lieu vers minuit dans le nord de la région de Donetsk. Le train se dirigeait vers un centre d'évacuation à Liman. 

    À Svyatogorsk, l'armée russe a tiré sur plusieurs bâtiments du centre régional de santé pour enfants "Perle du Donbass", ainsi que sur la laure de Svyatogorsk. Plus de trente personnes ont été blessées a indiqué Pavel Kirilenko, chef de l'administration militaire régionale de Donetsk.

    À la suite d'une frappe aérienne à Tchernihiv dimanche matin, un bâtiment de plusieurs étages  a été détruit et incendié, une personne est morte, une autre a été blessée, sept autres ont été secourues, rapporte le Service d'urgence de l'État ukrainien.

    Dans la nuit du 13 mars, lors d'un autre bombardement, des roquettes ont touché l'unité de traitement des gaz du GPU Shebelinkagazdobycha, située près du village de Glazunovka, district d'Izyumsky, région de Kharkiv. Une personne a été blessée.
    Il est rapporté des frappes aériennes sur la localité de Bashtanka, région de Mykolaïv. A Mykolaïv, sur la route vers Odessa, un bombardement russe a fait onze morts, dimanche 13 mars. Les forces ukrainiennes sont fortement retranchées à Mykolaïv qui constitue un verrou vers Odessa. 

    Vers 10 heures, les sirènes ont à nouveau retenti à Kharkov.