Tanguiéta

  • Bénin : deux soldats tués dans le nord-ouest

    Imprimer

    « Un véhicule des Forces armées béninoises (FAB) a sauté dans la matinée du jeudi 6 janvier 2022 sur une mine artisanale à Tanguiéta, département de l’Atacora », près de la frontière avec le Burkina Faso, a rapporté le journal local La Nouvelle Tribune.

    « Cette explosion du véhicule militaire a occasionné deux morts du côté béninois », a précisé cette source.

    D’après le journal béninois Daabaaru, « l’incident est survenu après que le véhicule qui transportait les agents de sécurité ait sauté sur la mine » dans « la région Nord Ouest du pays qui est sous menace terroriste ».

    C'est la quatrième explosion en moins de trois mois concernant un véhicule de l’armée béninoise.

    Il faut rappeler que la première attaque contre l’armée béninoise a eu lieu le mercredi 30 novembre 2021 au niveau du pont de Mékrou à l’Ouest de la commune de Banikoara où un policier avait trouvé la mort.

    La seconde attaque s’est produite à Porga dans la commune de Matéri dans la nuit du mercredi 1er décembre 2021. Une position des Forces armées béninoises (FAB) a été attaquée une nouvelle fois par des présumés terroristes près de la frontière avec le Burkina Faso.

    Une autre attaque a été perpétrée dans le nord-ouest du Bénin près de la frontière du Burkina Faso mercredi 22 décembre 2021. C’est une position des forces armées béninoises qui a été attaquée. Il s’agit de la troisième attaque survenue au cours du mois de décembre dans cette région du nord-ouest du Bénin. Il y a eu des victimes des deux côtés.

    Dans son discours sur l’état de la nation le 29 décembre dernier, le président du Bénin Patrice Talon est revenu sur l’insécurité dans le nord du pays.

    Il a annoncé la mise en place d’un dispositif de renforcement des capacités des forces de défense sur le plan humain, logistique et technologique avec l’appui des pays voisins.

    Afin de garantir davantage la sécurité des personnes et des biens, Patrice Talon a également souligné que la coopération avec les pays limitrophes sera renforcée pour mutualiser les moyens de prévention et de lutte contre les terroristes, tout en rappelant que depuis deux ans des investissements importants ont été consentis pour équiper les forces nationales de défense et de sécurité.Pendjori.jpeg