Tagou

  • Burkina Faso : une dizaine de supplétifs de l'armée tués dans une embuscade

    Imprimer

    Au moins neuf combattants volontaires pour la défense de la patrie (VDP, supplétifs de l'armée burkinabè) ont été tués et deux autres blessés, dimanche 5 juin 2022, dans une embuscade entre les localités de Tagou et Nagré, dans la région de l'Est du Burkina Faso, a-t-on appris lundi de sources concordantes.

    "Dimanche, des individus armés non identifiés ont tendu une embuscade contre des VDP entre Tagou et Nagré dans la province du Gourma (Est). Le bilan provisoire fait état de 9 volontaires tués", a déclaré une source sécuritaire locale.
    Carte.jpeg

    Selon le média régional "Gulmu.info" qui a également rapporté l'attaque, "la puissance du feu des hommes armés était très supérieure à celles des VDP faisant ainsi plusieurs morts et blessés".

    Pour sa part, le media en ligne "minute.info" a souligné qu'en plus des neuf morts, deux autres volontaires ont été blessés.

    Aucune partie n'a encore revendiqué l'attaque. 

    Depuis 2015, plusieurs localités du Burkina Faso sont en proie à des attaques terroristes ayant fait plus de 2000 morts civils et militaires et plus de 1,8 million de déplacés internes, selon les autorités.

    Vendredi dernier, l'armée burkinabè a annoncé avoir neutralisé plus de 100 "terroristes" dont deux "influents" chefs, dans des opérations de sécurisation dans le Nord-Ouest et le Centre-Nord du pays.