SOMALIE

  • Somalie : Trois morts dans une explosion dans un poste de police du centre au centre du pays

    Imprimer

    L'explosion d'un explosif posé par des inconnus à l'intérieur d'un poste de police de Baldwini dans la région de Hiran, au centre de la Somalie, a fait au moins trois morts et trois blessés. Parmi les morts, on compte un responsable local et une femme. L'explosion a fait également quatre blessés, dont le chef du poste de police et le premier lieutenant Mohamed Mahmoud.

    On ignore comment l'explosif a été implanté, peut-être à cause de négligences sécuritaires dans le poste de police.

    L'attentat porte la marque des djihadistes al-shabab.

    Depuis des années, la Somalie mène une guerre contre le mouvement islamique al-Shabab. Ce mouvement armé fondé au début de 2004 et idéologiquement affilié à Al-Qaida et a mené de nombreux attaques et attentats qui ont fait des centaines de morts.

    Les combattants d'Al-Shabaab ont été chassés de Mogadiscio il y a dix ans, mais ils contrôlent toujours de vastes zones rurales

     

     

     

  • Somalie :  Une explosion vise un responsable de la sécurité

    Imprimer

    Une forte explosion a visé un haut responsable des services de renseignement somaliens à Mogadiscio 

    On ignore le sort de l'officiel. On sait seulement qu'il s'agit d'un responsable haut placé. Les autorités n'ont divulgué ni son nom nos son poste au sein de la sécurité. 

    Le 25 septembre, 7 personnes avaient été tuées par une explosion près d'un poste de contrôle de sécurité dans le district de Hamraween, au sud de la capitale somalienne, Mogadiscio. Des témoins oculaires ont déclaré que l'explosion avait été causée par une voiture piégée qui tentait de franchir la barrière de sécurité, qui se trouve à environ deux kilomètres du palais présidentiel.

    Le mouvement "Al-Shabab Al-Mujahideen" a revendiqué la responsabilité de l'explosion. Son bureau des médias a déclaré qu'elle avait utilisé une voiture piégée lors de l'attaque.

    Le mouvement Shabab a déclaré que des responsables du gouvernement somalien se trouvaient sur les lieux au moment de l'attaque.

    Depuis des années, la Somalie mène une guerre contre le mouvement islamique Al-Shabab, qui a été fondé début 2004. Ce mouvement armé est idéologiquement affilié à Al-Qaida et a mené de nombreuses opérations qui ont fait des centaines de morts.

     

  • Somalie : Opération anti-al Shebab dans la région de Gedo

    Imprimer

    L'armée nationale somalienne a mené, lundi 11 octobre 2021? une opération de sécurité pour déloger les djihadistes d'Al-shabab qui se cachaient dans des villages du district de Bardhere dans la région de Gedo. 

    Les troupes ont détruit 3 bases et tué 5 islamistes, ont déclaré des commandants sur le terrain aux médias d'État.
    FBb1d2hXMAYBuNi.jpegFBb1d2gXEAE0Gbk.jpeg

  • Somalie : 7 soldats somaliens tués par les jihadistes al-Shabab

    Imprimer

    Le mouvement islamique al-Shabaab (photo ci-dessous) a revendiqué le meurtre de 7 soldats de l'armée somalienne dans deux attaques à l'explosif (IED) séparées dans la région de Bas Shabelle. La 1ère explosion s'est produite dans la ville de Janaale, tandis que l'autre a eu lieu près du village de Mareerey à la périphérie de la ville d'Afgoye.
    FBVDu1EXIAMhfam.jpeg

  • Somalie : Nouveaux combats près de Janale - 3 djihadistes d'al-Shabab tués

    Imprimer

    L'armée nationale stationnée dans la ville de Janale, dans la région de Bas Shabelle, a tué 3 membres d'al-shabab et en a blessé plusieurs autres après que des djihadistes eurent tenté d'attaquer la base militaire mardi soir 5 octobre 2021.

    Les affrontements après le succès de l'armée somalienne, lundi 4 octobre, dans la même région, qui a coûté la vie à 7 membres d'al-Shabab.

  • Somalie : Succès de l'armée somalienne contre les djihadistes al-Shabab

    Imprimer

    L'armée somalienne a porté un coup dur aux islamistes d'al-Shabab, lundi 4 octobre 2021. Les militaires ont tué au moins 7 djihadistes, dont un commandant, lors d'opérations sécuritaires à Busley et Bulo-Alundi à la périphérie de la ville nouvellement récupérée de Janale dans la région du Bas Shabelle.

  • Somalie : Attentat suicide près d'un quartier général militaire à Mogadiscio

    Imprimer

    Un kamikaze s'est fait exploser près d'un quartier général de l'armée somalienne dans la capitale Mogadiscio vendredi 24 septembre 2021 dans l'après-midi, a annoncé la police.

    L'attaque a touché la zone près de Villa Baidoa, le deuxième quartier général de l'armée somalienne à Mogadiscio.

    Aucune victime n'a été signalée lors de l'attaque, selon la police somalienne.

    "Vers 15h03 (1203GMT), un kamikaze s'est fait exploser entre l'hôpital de Madina et la Villa Baidoa. Il n'y a eu aucune victime, à l'exception du kamikaze", a déclaré le porte-parole de la police, Abdifatah Adan Hassan, dans un communiqué.

    Aucun groupe n'a encore revendiqué la responsabilité de l'attentat suicide, mais le groupe islamique somalien affilié à al-Qaïda, al-Shabaab, a revendiqué la responsabilité des récents attentats dans le pays.

    Nouvelle explosion à Mogadiscio, samedi
    Une violente explosion s'est produite à 10H50 (heure de Mogadiscio) à l'intersection El-Gab, une route très fréquentée et l'un des principaux points de contrôle de sécurité. Un premier bilan fait état de 8 morts et 7 blessés.
    FAHuBYnVgAcCeRR.jpeg

    Selon les premières informations, l'explosion aurait eu lieu près du palais présidentiel. La zone est proche de Villa Somalia, qui abrite le président somalien Farmajoo et son équipe.

    Des témoins ont rapporté qu'une voiture piégée serait à l'origine de l'explosion. L'attentat aurait eu lieu à hauteur d'un poste de contrôle très fréquenté menant  au palais présidentiel. Plusieurs véhicules auraient été touchés. 

    Le mouvement islamique al-Shabab a revendiqué la responsabilité de l'attentat, affirmant avoir visé un convoi transportant des fonctionnaires du gouvernement dans le secteur d'El-Gab 

    L'attaque survient quelques heures après que les forces de la mission de l'Union Africaine ont signé un accord avec l'armée nationale somalienne pour des missions conjointes.