Somaa

  • Yémen : Les rebelles chiites Houthis contrôlent les derniers bastions du gouvernorat d'Al-Baydah

    Imprimer

    Une source militaire yéménite a indiqué que les combattants d'Ansar Allah, le bras armé des rebelles chiites houthis, ont pris le contrôle, mercredi 15 septembre 2021, du centre du district d'Al-Somaa, dernier bastion des forces gouvernementales dans la province centrale d'Al-Baydah.

    La source a déclaré : "Les milices houthies ont pris le contrôle du centre du district d'Al-Somaa aujourd'hui, après des affrontements avec les forces gouvernementales".

    Elle a ajouté que "les progrès des Houthis sont dus au manque de soutien dont souffre l'armée nationale".

    Elle a déclaré que le district d'Al-Somaa est le dernier bastion des forces gouvernementales dans la province d'Al-Baydah, affirmant que les forces pro-gouvernementales ont"été victimes de trahisons et de complot".

    La source n'a pas fourni d'autres détails, alors que ni le gouvernement légitime ni les Houthis n'ont publié de déclaration dans l'immédiat.

     

    Lien permanent Catégories : Baydah (gouvernorat), Houthis, Somaa, YEMEN 0 commentaire
  • Yémen : L'armée yéménite libère le district d'Al-Somaa dans le gouvernorat d'Al-Baydah

    Imprimer

    Les forces du gouvernement yéménite internationalement reconnu ont réussi à "libérer" le district d'Al-Soma dans la province centrale d'Al-Baydah, après de violents combats avec les rebelles chiites Houthis dans le cadre d'une opération militaire à grande échelle pour reprendre le contrôle de la province.

    L'agence de presse officielle yéménite (Saba) a cité le gouverneur d'Al-Baydah, Nasser Al-Sawadi, annonçant le contrôle du district, qui n'est qu'à quelques kilomètres du centre du gouvernorat.

    Al-Sawadi a ordonné au département de police du gouvernorat de sécuriser la direction et d'activer le poste de police, ainsi que d'inspecter les conditions des combattants sur les lignes du front Al-Soma.

    Il a annoncé que « les combats se sont déplacés du quartier d'Al-Somaa (qui comprend le centre-ville et toutes ses zones aux alentours), qui ont été entièrement libérées, vers le quartier d'Al-Baydah, qui n'est qu'à 6 kilomètres du centre du gouvernorat."

     

     

    Lien permanent Catégories : Baydah (gouvernorat), Houthis, Somaa, YEMEN 0 commentaire
  • Yémen : El-Qaëda exécute un dentiste accusé d'espionnage

    Imprimer

    Des hommes armés d'El-Qaëda au Yémen ont crucifié un dentiste accusé par le réseau jihadiste d'espionnage au profit du gouvernement et d'avoir guidé des frappes de drones américains contre ses membres, a indiqué dimanche un responsable.

    L'exécution a eu lieu samedi à Somaa, un district de la province d'Al-Baïda dans le centre du pays en guerre, a précisé à l'AFP ce responsable provincial sous le couvert de l'anonymat. Le corps du dentiste, Motthar al-Youssoufi, crucifié, a été ensuite suspendu à un mur du centre de santé où il avait sa clinique, selon lui. El-Qaëda dans la péninsule arabique (Aqpa) a publié une vidéo contenant, selon l'organisation, des "aveux" du dentiste qui reconnaît avoir collaboré avec les services de sécurité du gouvernement et avoir placé des puces pour guider les tirs de drone américain visant des membres du réseau.

    Al-Qaëda dans la Péninsule Arabique (AQPA)
    Le réseau jihadiste garde une présence dans la province d'Al-Baïda, contrôlée par le gouvernement, après s'être retiré de nombreuses positions dans le sud et l'est du pays, a ajouté le même responsable. D'après lui, l'organisation a l'intention d'exécuter un autre Yéménite également accusé d'espionnage et détient cinq hommes et sept femmes qu'elle soupçonne de la même activité.

    Les USA ont intensifié leurs attaques contre AQPA depuis l'arrivée en fonction de Donald Trump
    Basé au Yémen, le réseau AQPA est considéré par les Etats-Unis comme la branche la plus dangereuse d'El-Qaëda. Depuis l'entrée en fonction de Donald Trump en 2017, les Etats-Unis ont intensifié les attaques contre ce groupe. AQPA avait profité du chaos entraîné par la guerre en cours depuis 2014 au Yémen entre rebelles et pouvoir pour renforcer son emprise dans le sud et le sud-est du pays, mais selon des experts le réseau a perdu aujourd'hui de son influence. L'organisation a mené ces dernières années des attaques au Yémen tant contre les rebelles chiites houthis que contre les forces gouvernementales. Elle a aussi revendiqué des attaques en Europe et aux Etats-Unis.