Solomnoré (province de Sanmatenga)

  • Burkina Faso : un combattant volontaire tué dans une attaque dans le Centre-Nord

    Imprimer

    Un "volontaire pour la défense de la patrie (VDP)" (civils armés par l'Etat pour appuyer l'armée dans la lutte contre le terrorisme), a été tué et cinq autres blessés, jeudi soir 29 avril 2021, dans une attaque menée par des individus armés non identifiés dans le village de Solomnoré (province du Sanmatenga (Centre-Nord).

    "Jeudi soir aux environs de 19H00 (GMT) plusieurs individus armés non identifiés ont attaqué le village de Solomnoré. Des combats entre les assaillants et volontaires se sont soldés par la mort d'un des volontaires ", a déclaré un officier de police.

    Joint au téléphone, un élu local basé dans la ville de Kaya, capitale régionale de la région du Centre-nord, a ajouté que les assaillants ont également incendié des concessions dont celle du chef du village.

    "L’attaque a provoqué une vague de déplacements des populations vers d’autres localités jugées plus sûres", a-t-il ajouté.

    L'attaque n’avait été revendiquée par aucune partie vendredi, à 9H00 GMT.

    Depuis 2015, le Burkina Faso fait face à des attaques terroristes dans plusieurs de ses régions. Ces attaques ont fait de nombreuses victimes parmi les civils et les militaires, et des milliers de déplacés sont confrontés à une grave crise humanitaire.

    Plusieurs provinces du pays, notamment dans les régions de l'est, du nord, du Sahel, de la boucle du Mouhoun, du centre-est et du Centre-nord, où les attaques et les enlèvements sont réguliers, sont placées en état d’urgence, depuis 2019.