Smerch (Lance roquettes multiples)

  • Украина: Минобороны РФ опубликовало отчет о ходе "спецоперации" в Украине, идет 80-й день войны

    Imprimer

    Официальный представитель минобороны РФ генерал-майор Игорь Конашенков на брифинге утром 14 мая отрапортовал об успехах пророссийских сил и российской армии, ведущих войну против Украины. По его словам, российская авиация поразила 43 района сосредоточения украинских войск и техники.

    Также, согласно утверждению представителя МО РФ, российская авиация высокоточными ракетами уничтожила сотню украинских националистов и 23 единицы техники.

    "Высокоточными ракетами воздушного базирования ВКС России поражены пять пунктов управления и два склада боеприпасов в районах населенных пунктов Спорное и Берестовое Донецкой Народной Республики. В результате ударов уничтожены до 100 националистов, выведены из строя 23 единицы военной техники", - сказал генерал.

    Кроме того, российские средства ПВО в течение ночи сбили 13 украинских беспилотников, включая "Байрактар-ТБ2" над Харьковской областью, а также три снаряда РСЗО "Смерч".

  • Ukraine : Le ministère de la Défense russe publie un rapport sur  "l'opération spéciale" en Ukraine, au 80e jour de la guerre

    Imprimer

    Le représentant officiel du ministère russe de la Défense, le général de division Igor Konashenkov, lors d'un briefing le 14 mai, a rendu compte des progrès des forces pro-russes et de l'armée russe en guerre contre l'Ukraine. Selon lui, l'aviation russe a touché 43 zones de concentration de troupes et d'équipements ukrainiens.

    En outre, selon la déclaration du représentant du ministère russe de la Défense, l'aviation russe a détruit une centaine de "nationalistes ukrainiens" et 23 pièces d'équipement avec des missiles de haute précision.

    "Des missiles lancés par air de haute précision par les forces aérospatiales russes ont touché cinq postes de commandement et deux dépôts de munitions dans les zones des localités de Spornoye et Berestovoye dans la région de Donetsk. À la suite des frappes, jusqu'à 100 "nationalistes ukrainiens" ont été tués , 23 unités de matériel militaire ont été mises hors de combat », a déclaré le général.

    De plus, les systèmes de défense aérienne russes ont abattu 13 drones ukrainiens pendant la nuit, dont un Bayraktar-TB2 au-dessus de la région de Kharkiv, ainsi que trois obus Smerch MLRS.

  • Украина: Минобороны РФ заявляет, что в Одессе было уничтожено оружие, поступившее в Украину из стран Запада

    Imprimer

    Министерство обороны РФ утром 1 мая представило отчет об успехах пророссийских сил и российской армии, ведущих войну против Украины. Напомним, что в РФ эту войну, продолжающуюся 67-й день, называют "военной спецоперацией".

    Как обычно, текст отчета начинается со слов о поражении целей "высокоточным оружием". "Высокоточными ракетами "Оникс" в районе Одессы на военном аэродроме уничтожен ангар с поступившим из США и европейских стран вооружением и боеприпасами, а также разрушена взлетно-посадочная полоса. 

    Высокоточными ракетами воздушного базирования ВКС России нанесено поражение семи военным объектам Украины. Среди них: четыре района сосредоточения живой силы и военной техники, а также три склада ракетно-артиллерийского вооружения и боеприпасов в районах населенных пунктов Березовое Донецкой Народной Республики, Слатино и Барвенково Харьковской области. Оперативно-тактической и армейской авиацией ВКС России уничтожены два украинских зенитных ракетных комплекса С-300 в районах населенных пунктов Запорожье и Артемовск. 

    Поражены два склада боеприпасов и горючего в районах населенных пунктов Привольное и Шевченко Запорожской области, а также пятнадцать опорных пунктов и районов сосредоточения живой силы и техники. 

    В результате ударов уничтожены до 140 человек личного состава и 19 единиц бронетехники ВСУ. 

    Ракетными войсками и артиллерией в течение суток поражены 786 районов сосредоточения живой силы и военной техники ВСУ, 24 пункта управления и три склада ракетно-артиллерийского вооружения и боеприпасов в районе Грушевахи. Уничтожены до 200 человек личного состава, батарея реактивных систем залпового огня и до 20 единиц военной техники. 

    Российскими средствами противовоздушной обороны в районе Петровское Харьковской области сбиты два бомбардировщика Су-24м воздушных сил Украины. Также в течение ночи уничтожены 12 украинских беспилотных летательных аппаратов... Над населенным пунктом Токмак Запорожской области сбиты две украинские баллистические ракеты "Точка-У". Также над населенным пунктом Семеновка Харьковской области уничтожены два украинских реактивных снаряда системы залпового огня "Смерч"", – заявляет минобороны РФ.

    "Всего с начала проведения специальной военной операции уничтожены: два склада боеприпасов и топлива в Привольном и Шевченковском секторах Запорожской области, а также 15 опорных пунктов и районов сосредоточения личного состава и техники.

    В результате ударов было уничтожено около 140 человек личного состава и 19 единиц бронетехники вооруженных сил Украины. 

    В течение дня ракетные войска и артиллерия поразили 786 мест сосредоточения личного состава и техники Вооруженных сил Украины, 24 командных пункта и три склада ракетно-артиллерийских боеприпасов и вооружения в Грушевахском районе. Из строя было выведено около 200 человек личного состава, батарея реактивных систем залпового огня и до 20 единиц военной техники. 

    Российские системы ПВО сбили два бомбардировщика Су-24М ВВС Украины в Петровском районе Харьковской области. Также в течение ночи было уничтожено 12 украинских беспилотных летательных аппаратов. Две украинские баллистические ракеты "Точка-У" были сбиты над Токмакским сектором Запорожской области. Кроме того, над населенным пунктом Семеновка Харьковской области уничтожены две украинские ракеты реактивной системы залпового огня "Смерч"", - говорится в сообщении Министерства обороны России.

    "Всего с начала проведения специальной военной операции уничтожены: ::
    145 самолетов, 
    112 вертолетов, 
    672 беспилотные летательные аппараты, 
    281 зенитно-ракетный комплекс, 
    2 703 танка и других боевых бронированных машин, 
    312 реактивных систем залпового огня, 
    1203 артиллерийских и полевых минометных орудий, 
    2514 специальных военных машин", - говорится в тексте официального заявления Министерства обороны России.

  • Ukraine : Le ministère de la Défense russe affirme que des armes arrivées en Ukraine en provenance de pays occidentaux ont été détruites à Odessa

    Imprimer

    Le ministère de la Défense de la Fédération de Russie a présenté le  1er mai un rapport sur les résultats des forces pro-russes et de l'armée russe, en guerre contre l'Ukraine. Rappelons qu'en Fédération de Russie cette guerre, qui dure 67 jours, est qualifiée d'"opération militaire spéciale".

    Comme d'habitude, le texte du rapport commence par la liste des cibles touchées par des "armes de précision". "Les missiles de haute précision Onyx ont détruit un hangar avec des armes et des munitions reçues des États-Unis et de pays européens près d'Odessa sur un aérodrome militaire. La piste a également été rendue hors d'usage. 

    Des missiles aériens de haute précision des Forces aérospatiales russes ont touché sept installations militaires. Parmi elles: quatre zones de concentration de personnel et d'équipements militaires, ainsi que trois dépôts d'armes et de munitions, de roquettes et d'obus d'artillerie dans les zones des localités de Berezovoe de la République populaire de Donetsk, Slatino et Barvenkovo de la région de Kharkiv, dans les zones des localités de Zaporozhye et d'Artemovsk. 

    Deux dépôts de munitions et de carburant ont été touchés dans les secteurs de Privolnoe et Shevchenko dans la région de Zaporozhye, ainsi que quinze bastions et zones de concentration de personnel et d'équipement. 

    À la suite des frappes, environ 140 membres du personnel et 19 véhicules blindés des forces armées ukrainiennes ont été détruits. 

    Au cours de la journée, les forces de missiles et l'artillerie ont touché 786 zones de concentration de personnel et d'équipements militaires des Forces armées ukrainiennes, 24 postes de commandement et trois dépôts d'armes et de munitions de roquettes et d'artillerie dans la région de Grushevakha. Environ 200 personnels, une batterie de lance-roquettes multiples et jusqu'à 20 unités d'équipement militaire ont été mis hors de combat. 

    Les systèmes de défense aérienne russes ont abattu deux bombardiers Su-24M de l'armée de l'air ukrainienne dans la région de Petrivske de la région de Kharkiv. Toujours dans la nuit, 12 véhicules aériens sans pilote ukrainiens ont été détruits. Deux missiles balistiques ukrainiens Tochka-U ont été abattus au-dessus du secteur de Tokmak, dans la région de Zaporozhye. En outre, deux missiles ukrainiens du système de lance-roquettes multiples Smerch ont été détruits au-dessus de la localité de Semyonovka, dans la région de Kharkiv", a déclaré le ministère russe de la Défense.

    "Au total, depuis le début de l'opération militaire spéciale, ont été détruits : 
    145 avions, 
    112 hélicoptères, 
    672 véhicules aériens sans pilote, 
    281 systèmes de missiles anti-aériens, 
    2 703 chars et autres véhicules blindés de combat, 
    312 lance-roquettes multiples, 
    1203 canons d'artillerie et de mortier de campagne, 
    2514 véhicules militaires spéciaux », indique le texte du communiqué officiel du ministère russe de la Défense.

  • Syrie : L'armée syrienne pilonne des sites pétroliers utilisés par les groupes rebelles

    Imprimer

    Dans la soirée du dimanche 15 mars 2021, des missiles lancés par l'Armée Arabe Syrienne ont une nouvelle fois visé des sites pétroliers à Al-Himran et près du village de Tarkhin. Des missiles "Tochka" et vraisemblablement des Lance Roquettes Multiples  "Smerch" ont été utilisés. Al-Himran est située à 15km de la frontière turque.

    Les frappes de missiles font partie des tentatives du gouvernement syrien pour empêcher le vol organisé de pétrole syrien par les FDS et les rebelles soutenus par la Turquie.

    Les cibles étaient :
    - Le parking de camions citernes pétroliers au passage d'Al-Himran, qui est situé près de la ville de Jarabulus à la frontière avec la Turquie. Le passage est utilisé pour faire passer du pétrole produit illégalement par la coalition majoritairement kurde des Forces Démocratiques Syriennes (FDS) des champs du nord-est de la Syrie vers les zones occupées par la Turquie. Un grand marché de carburant illégal se trouve à al-Himran.

    - Le village de Tarhin au nord de la ville d'al-Bab. Un réseau de raffineries de pétrole artisanales et de réservoirs de stockage ainsi qu'une flotte de camions citernes pour le transport du pétrole y sont positionnés.
    EwdoKUGWEAAqMLE.jpegTirs de riposte de l'armée turque contre une base de l'armée syrienne 
    Après l'attaque, des sources de l'opposition syrienne ont fait état d'intenses frappes d'artillerie turque sur la base aérienne de Koueiress, où les forces gouvernementales syriennes sont déployées. Aucune perte n'a été rapportée.




    Attaque d'un camion citerne des forces armées turques dans la région d'Edleb
    Par ailleurs, on a rapporté qu'un camion citerne appartenant aux forces armées turques avait été attaqué à Edleb. Il n'y a pas encore d'informations claires.
    EwhSwzZWEAISiii.jpeg

  • Syrie : Quatre morts dans des tirs de missiles sur des raffineries dans le Nord

    Imprimer

    Des tirs de missiles sur des raffineries de pétrole dans le nord de la Syrie ont fait au moins quatre morts et 24 blessés, provoquant le plus important incendie touchant de telles installations, a rapporté samedi l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

    Selon l'SDH, une série de tirs de missiles par des navires de guerre russes et des forces alliées du régime syrien ont frappé des installations de raffinage de fortune dans la province d'Alep dans la nuit du vendredi 5 au samedi 6 mars, provoquant un important incendie dans cette zone contrôlée par les forces turques et leurs supplétifs syriens. L'OSDH a fait état de quatre morts et de 42 blessés à différents degrés près de la ville de Jarablous. Au moins un rebelle syrien pro-turc a été tué, a affirmé le directeur de l'OSDH Rami Abdel Rahmane. Les secours ont mis plusieurs heures à maîtriser l'incendie qui a touché environ 180 réservoirs, selon l'OSDH. L'incendie est "le plus important jamais provoqué par un missile ciblant des installations de raffinage de fortune" en Syrie, d'après la même source.
    Evyn3tBXcAA160e.jpegLes installations pétrolières dans les parties de la province d'Alep contrôlées par la Turquie ont fait l'objet d'attaques répétées ces derniers mois, bien que Moscou et le gouvernement syrien ne les aient pas revendiquées. La guerre meurtrière qui dévaste la Syrie depuis 2011 a coûté des dizaines de milliards de dollars au secteur des hydrocarbures. Les combats ont parfois ravagé les infrastructures, cibles de convoitises des différents belligérants. Avant le conflit, la production de pétrole brut syrien atteignait près de 400.000 barils par jour. Aujourd'hui, elle s'est effondrée.

    Les trafiquants de pétrole du nord d'Alep vendent du pétrole produit illégalement par les Forces démocratiques syriennes (FDS) à partir de plusieurs champs dans la région du nord-est. Ce commerce illégal contribue à financer des militants soutenus par la Turquie ainsi que les FDS.

    La frappe sur Tarhin et al-Himran a été clairement menée par l'armée arabe syrienne et les forces russes. Des missiles balistiques tactiques OTR-21 Tochka ont été utilisés dans l'attaque. Selon un certain nombre de sources, des missiles balistiques tactiques Iskander et des roquettes lourdes BM-30 Smerch ont également été utilisés.

    Les opérations de trafic de pétrole dans le nord et le nord-est de la Syrie vont probablement ralentir pendant des semaines, voire des mois, à la suite de la grève réussie.

  • Nagorny-Karabakh : Poursuite des duels d'artillerie et des combats sur les lignes de front

    Imprimer

    Une situation stable et tendue persiste sur la ligne de contact au Karabakh, les duels d'artillerie et les escarmouches se poursuivent dans certaines régions, a déclaré l'Armée de défense de la République du Haut-Karabakh (NKR) , a rapporté RIA Novosti.

    "La situation relativement stable et tendue dans la zone du conflit Artsakh-Azerbaïdjan reste inchangée. Les batailles d'artillerie et les escarmouches se sont poursuivies dans certaines régions. Dans la soirée, violant à nouveau de manière flagrante les normes du droit international humanitaire, les forces ennemies ont tiré sur Askeran et, à minuit, elles ont de nouveau frappé Martouni." , - dit le message.
    "Des batailles locales sont actuellement observées dans toutes les directions, une opération est en cours pour rechercher et détruire les groupes de sabotage."

    Selon le Service d’État pour les situations d’urgence du Haut-Karabakh , un certain nombre de villages de la région de Martouni, dont Karmir Shuka, sont soumis à des attaques aux Lance Roquettes Multiples "Smerch" ("Tornade" en russe). La ville de Martakert a été bombardée par des lanceurs de missiles Grad au cours de la nuit.