Sinouar Yahya

  • Gaza/Israël : Évènements de la nuit

    Imprimer

    L'armée israélienne frappe une succursale de la Banque centrale à Rimal (Gaza)
    Dans la soirée du 15 mai, l'armée de l'air israélienne a frappé une succursale de la banque centrale dans la région de Rimal (Gaza), où se trouvaient les fonds du Hamas, à partir desquels des salaires étaient versés aux Brigades Ezzedine al-Qassam.
    Des munitions de haute précision ont été utilisées contre le bâtiment, celui-ci étant situé entre deux bâtiments civils. L'armée israélienne a informé à l'avance les civils des préparatifs de la frappe afin de minimiser les dommages qu'ils auraient pu subir.


    Peu après minuit, e centre et le sud d'Israël ciblés par des salves de missiles
    A 00h09, les sirènes d'alarme "Enfer de Tseva" sont déclenchées à Tel Aviv et dans les environs. Le système de défense antimissile Iron Dome entre en action.
    De 00H1 à 00H13, les sirènes d'alarme retentissent à nouveau.
    A 00H15 A nouveau les sirènes retentissent au centre d'Israël. Des dizaines d'explosions sont entendues dans le centre d'Israël.
    Au même moment, des villes et villages du sud du pays sont bombardés.
    00H21 sirènes à nouveau dans le centre d'Israël. Au moins dix explosions sont rapportées. Au même moment, Ashdod, Yavne et d'autres localités sont sous le tir de roquettes à partir de Gaza.
    Une roquette s'écrase près de Gan Yavne sans faire de victimes. D'autres zones reçoivent  des fragments de missiles et d'anti-missiles, causant des dégâts.
    A 00H22, Ashkelon, Ashdod et les localités près de la frontière de Gaza sont de nouveau bombardées depuis Gaza.
    1859369.jpeg
    01H34 L'armée israélienne frappe le domicile du chef du Hamas à Gaza
    Sinouar .jpegL'armée israélienne a indiqué avoir mené dimanche une frappe sur le domicile du chef du bureau politique du Hamas dans la bande de Gaza, Yahya Sinouar, sans préciser s'il s'y trouvait.
    L'armée "a attaqué le domicile de Yahya Sinouar et de son frère, un militant terroriste", a écrit l'institution militaire sur Twitter, où elle a publié une vidéo montrant une maison pulvérisée dans un nuage de poussière.
    Des témoins à proximité ont confirmé à l'AFP qu'une frappe avait eu lieu sur le domicile de M. Sinouar.
    On ignore si Yahya Sinouar lui-même a été touché par la frappe.  L'agence palestinienne Maan affirme que dans les circonstances actuelles, Yahya Sanuar était probablement dans un bunker.
    Yahya Sinouar est né en 1962 à Khan Younes et est diplômé de l'Université islamique de Gaza. Il a été arrêté pour la première fois pour activités terroristes en 1982. En 1988, il faisait partie des fondateurs des Brigades Ezzedine al-Qassam, l'aile militaire du Hamas. Il est responsable de nombreuses attaques terroristes et exécutions de dizaines de Gazaouis accusés de collaborer avec les services de renseignement israéliens. Sinouar a été condamné à 450 ans de prison, mais a passé 22 ans en prison et a été libéré en 2011 dans le cadre de l'accord Shalit concluant à un échange de prisonniers.
    Auparavant, Sinouar n'occupait pas de postes politiques, mais était responsable de la coordination entre les ailes politiques et militaires du groupe. Il était considéré comme le chef informel des militants du Hamas, presque aussi populaire que Muhammad Deif.
    Comme Deif, Sinouar a survécu à plusieurs tentatives d'assassinat. En juillet 2014, lors de l'opération Unbreakable Rock, sa maison a été complètement détruite par l'armée de l'air israélienne. Cependant, Yahya Sinouar lui-même a survécu.
    Son jeune frère Muhammad Sinouar est l'un des chefs des Brigades Ezzedine al-Qassam. Il a également survécu à plusieurs tentatives d'assassinat.
    Les frères Sinouar ont participé activement à l'élaboration de la stratégie  des tunnels de guerre et des missiles contre Israël. La nomination de Yahya Sinouar en février 2017 à la tête du gouvernement du Hamas à Gaza allait à l'encontre des tentatives d'établir un dialogue entre le Mouvement de la résistance islamique et l'Organisation de libération de la Palestine. De nombreux membres de l’Autorité palestinienne ont associé ce choix à l’inévitabilité d’une guerre imminente entre le Hamas et Israël.
    En mars 2021, Yahya Sinouar a été réélu à la tête du Hamas à Gaza. Il a battu au quatrième tour par une marge de plusieurs voix son principal rival Nizar Audallu, ancien conseiller de l'idéologue du groupe, Cheikh Ahmad Yassin. Il devrait rester à la tête du Hamas  jusqu'en 2025, s'il survit. 

    02H22 Attaque à la roquette sur Beer Sheva et ses environs
    Les sirènes "Enfer de Tseva" ont retenti entre 02H22 et 02H24 à Beer Sheva et dans les localités environnantes. Le système de défense antimissile Iron Dome a été activé.
    Cinq missiles ont été abattus par le système de défense antimissile, sept sont tombés dans des zones non construites sans faire de victimes.

    05H58 : Les attaques à la roquette sur les zones frontalières de Gaza ont repris
    À 5 h 58, les sirènes d'alarme Enfer de Tseva Tseva ont été déclenchées dans le village de Nahal Oz, près de la frontière avec Gaza où un lancement de missile a été enregistré.
    Il s'agit du premier bombardement depuis la bande de Gaza après trois heures et demie d'accalmie.
    Des missiles seraient tombés sur le territoire des conseils locaux de Shaar HaNegev et de Hof Ashkelon.

    06H19 : Les sirènes d'alarme sont déclenchées au nord-est d'Ashkelon
    A 6h19, les sirènes «Enfer de Tseva» ont été déclenchées dans plusieurs localités au nord-est d'Ashkelon (à l'ouest du district de Lakish).

    1859519.jpeg

    07H04 : Tsahal a achevé son "projet métro" à Gaza et promet d'autres "cadeaux" au Hamas pendant le fête juive de  Chavouot
    Zilberman Hidaya.jpegLe chef du service de presse des Forces de défense israéliennes, le général de brigade Hidaya Zilberman (photo), a annoncé vers 7 heures du matin, le dimanche 16 mai,  que 55 missiles avaient été tirés de la bande de Gaza sur le territoire israélien la nuit dernière. La plupart d’entre eux ont été interceptés par le Système de défense antimissile Iron Dome.
    Ainsi, Zilberman a nié l'affirmation du Hamas selon laquelle des centaines de roquettes auraient été tirées de Gaza au cours de la nuit.
    Rappelons que vers minuit, Tel Aviv et d'autres villes de la bande côtière du centre d'Israël ont été bombardées depuis Gaza, des dizaines d'explosions ont été entendues. Au même moment, les militants palestiniens ont tiré sur Ashdod et d'autres villes du sud, et quelques heures plus tard, une dizaine de roquettes ont été tirées sur Beer Sheva. Aucun dommage majeur n'a été subi à la suite de cette vague de bombardements. Dix personnes ont été blessées sur le chemin des abris anti-bombes.
    Zilberman a déclaré que la nuit dernière, non seulement les maisons de Yahya Sanuar et de son frère Muhammad à Khan Younis ont été attaquées, mais également les maisons de l'un des commandants militants du Hamas à Zeytun et d'un autre haut responsable du Hamas.
    "Projet Métro"
    En outre, selon Zilberman, "la deuxième phase du projet de métro dans le nord et le centre de la bande de Gaza a été achevée", lorsque des dizaines d'avions israéliens ont largué une centaine de bombes sur l'infrastructure souterraine du Hamas.
    Pas de trêve pendant la fête juive de Chavouot
    Khiday Zilberman a assuré que Tsahal remettra au Hamas d'autres "cadeaux" pendant la fête juive de Chavouot (16-17 mai), continuant de frapper des cibles dans la bande de Gaza.

    Tsahal: du samedi 19h00 au dimanche 07h00, environ 120 roquettes ont été tirées depuis Gaza, 11 d'entre elles sont tombées dans le secteur
    Le bureau de presse de Tsahal a rapporté le 16 mai que de 19h00 samedi à 07h00 dimanche, environ 120 missiles ont été tirés depuis la bande de Gaza vers le territoire israélien.
    Environ 11 roquettes sont tombées sur le territoire du secteur. Des dizaines ont été abattues par le système de défense antimissile Iron Dome.

    Al Jazeera: Tsahal a infligé plus de 150 attaques de nuit à des cibles à Gaza
    La chaîne de télévision qatarie Al-Jazeera rapporte que dans la nuit du 15 au 16 mai, l'armée de l'air israélienne a infligé plus de 150 frappes sur des cibles dans la bande de Gaza, causant des dommages importants aux bâtiments et aux moyens de transport.
    Al Jazeera rapporte que l'entrée de l'hôpital de Shifa a été endommagée par les bombardements.

    Royal Caribbean annule des croisières au départ de Haïfa
    Royal Caribbean a annoncé qu'elle annulait les croisières précédemment annoncées au départ de Haïfa par l'Odyssey of the Seas en raison de "conditions turbulentes en Israël et dans la région".
    Au lieu de croisières au départ de Haïfa, qui étaient prévues de juin à octobre 2021, Odyssey of the Seas partira de Floride.
    "En raison de la situation mouvementée en Israël et dans la région, l'équipage de l'Odyssey n'a pas été en mesure de terminer tous les préparatifs nécessaires pour les croisières au départ de Haïfa", a déclaré la compagnie dans un communiqué.
    La classe Odyssey of the Seas Quantum Ultra appartient à la toute dernière gamme de paquebots Royal Caribbean, dispose de 16 ponts passagers, dont 8 sont équipés de cabines avec balcon donnant sur l'océan. Le paquebot peut embarquer jusqu'à 4905 passagers
    1859684.jpeg
    10H18 : Sirènes d'alarme dans les régions frontalières de Gaza
    À 10 h 18, après une accalmie de quatre heures, les sirènes d'alarme ont de nouveau retenti dans les localités à la frontière avec la bande de Gaza, annonçant des attaques à la roquette sur le territoire israélien.
    A 11H : A nouveau les sirènes d'alarme dans les régions frontalières de Gaza annonçant des tirs de roquettes. 

    Ministère de la Santé de Gaza: sept personnes tuées dans le secteur pendant la nuit suite aux frappes israéliennes
    Dans la matinée du dimanche 16 mai, le ministère de la Santé de Gaza a annoncé que sept personnes avaient été tuées et une quarantaine d'autres blessées à la suite des frappes nocturnes de l'armée de l'air israélienne sur le secteur.
    Ainsi, selon le ministère de la Santé de Gaza, depuis le début du dernier affrontement (10 mai), 154 personnes ont été tuées, et environ 1150 blessées. Parmi les personnes tuées, selon la partie palestinienne, plus de 40 mineurs et au moins 23 femmes.

    11H16 : L'armée israélienne frappe un immeuble de six étages au centre de la bande de Gaza
    Les Forces de défense israéliennes ont attaqué un bâtiment de six étages au centre de la bande de Gaza. Selon la partie palestinienne, il s'agit d'un immeuble résidentiel.
    Le service de presse de Tsahal rapporte que l'armée de l'air israélienne a attaqué un dépôt d'armes situé au domicile d'un activiste du Hamas.

    Gaza Webcam


    Tel Aviv webcam

  • Gaza/Israël : Le Hamas annonce un "accord" pour mettre fin à "l'escalade" avec Israël

    Imprimer

    Le mouvement islamiste palestinien Hamas, au pouvoir depuis plus d'une décennie dans la bande de Gaza, a annoncé lundi soir un "accord" pour mettre fin aux échanges de tirs avec Israël quasi-quotidiens au mois d'août.
    "Au terme de dialogues et de différents contacts, le dernier en date avec l'émissaire du Qatar Mohammed el-Emadi, un accord a été conclu pour contenir l'escalade et mettre fin à l'agression sioniste contre notre peuple", a indiqué dans un communiqué le bureau du chef politique du Hamas à Gaza, Yahya Sinouar.

    L'armée israélienne bombardait presque toutes les nuits depuis le 6 août dernier la bande de Gaza en représailles à des lancers de ballons incendiaires, voire des tirs de roquettes, depuis ce territoire palestinien vers Israël.

    En réponse aux ballons incendiaires, qui ont déclenché plus de 400 incendies en Israël selon une compilation des bilans des services des pompiers, l'Etat hébreu a aussi resserré son blocus de Gaza en fermant le point de passage de marchandises de Kerem Shalom et en stoppant les livraisons de carburant à ce territoire palestinien, ce qui a obligé la seule centrale électrique de la bande de Gaza à fermer.

    Cette montée des tensions à Gaza s'est doublée dans la dernière semaine de premiers cas de Covid-19 hors des "centres de quarantaine" locaux ce qui a fait craindre une propagation rapide du virus sur un territoire réduit, densément peuplé, où la moitié des deux millions d'habitants vivent sous le seuil de pauvreté, et de surcroît bombardé et privé d'électricité.

    Selon une source du Hamas requérant l'anonymat, l'ensemble des factions palestiniennes présentes dans la bande de Gaza ont convenu de cesser les tirs de ballons incendiaires et de projectiles. Et toujours selon cette source, Gaza sera réapprovisionné dès mardi en carburant ce qui permettra de remettre en marche la centrale électrique locale.

    Signe de détente, des camions citernes ont traversé, ce mardi matin 1er septembre, le checkpoint de Kerem Shalom pour livrer du carburant à la centrale électrique de Gaza.

    "Un certain nombre de nouveaux projets devraient bientôt être annoncés pour aider l'économie du secteur à retrouver la situation au point où nous nous trouvions avant la prochaine escalade de violence", a déclaré une source au sein de la direction du Hamas.

  • Yahya Sinouar, Un tenant de la ligne dure élu chef du Hamas à Gaza

    Imprimer

    Blog sur le Moyen Orient et l’Afrique du nord du 14 février 2017
    Extrait de la 574ème newsletter envoyée aux abonnés le 10 février 2017.
    Pour s’abonner, écrire à : ptolemee@belliard74.com

    Lire la suite