Sid Hashem Safi al-Din

  • Le Hezbollah apporte des composants d'armes d'Iran sur des vols civils, affirme Ynet

    Imprimer

    L'Iran utilise des vols civils vers Damas et Beyrouth pour approvisionner le Hezbollah en composants d'armes modernes, selon le site Internet israélien Ynet .

    Sid Rada Safi al-Din.jpegLa publication d'Elior Levy, citant des sources du renseignement israélien, indique que ce canal de contrebande d'armes est utilisé par un militant du Hezbollah nommé Sid Rada Safi al-Din (photo), le mari de la fille de Qassem Soleimani (l'ancien commandant de la Force iranienne al-Quds, qui a été éliminé, il y a plusieurs années par une frappe américaine). Souvent, les composants d'armes sont transportés dans des bagages à main, parfois ils sont envoyés comme bagages de Téhéran vers un pays européen, et de là vers Damas ou Beyrouth.

    Nous parlons d'éléments difficiles à identifier lors d'une inspection en tant que composants d'armes.

    Sid Rada Safi al-Din est le fils du président du Conseil exécutif du Hezbollah, Sid Hashem Safi al-Din. Plusieurs fois par mois, il vole du Liban vers l'Iran pour rendre visite à sa femme, profitant de son séjour en République islamique pour recevoir et transporter des composants d'armes, indique la publication.

    Il convient de noter que la possibilité d'utiliser des vols civils par le Hezbollah pour transporter des composants d'armes vers la Syrie et le Liban a déjà été rapportée. Mais pour la première fois, le nom d'un transporteur spécifique a été identifié.