Shukur Gah

  • Afghanistan : 5 civils ont été tués et 7 autres blessés par des engins explosifs

    Imprimer

    Des bombes en bord de routes (IED)  ont tué au moins 5 civils et en ont blessé 7 autres aujourd'hui en Afghanistan, ont déclaré des responsables régionaux, tandis que l'Etat islamique revendiquait la responsabilité du meurtre d'une policière la veille.

    Omar Zwak, un porte-parole du gouverneur de la province de Helmand, dans le sud du pays, a déclaré que les cinq morts voyageaient dans leurs voitures près de la capitale provinciale à Shukur Gah, ajoutant que le nombre de morts pourrait augmenter.

    Lors d'une autre attaque par une bombe en bordure de route dans l'État occidental de Herat, sept femmes qui voyageaient dans un véhicule ont été blessées, selon le bureau du gouverneur de la province.

    Personne n'a immédiatement revendiqué la responsabilité des attaques.

    De son côté, l'organisation Etat islamique, dans un communiqué publié jeudi 1er avril,, a revendiqué le meurtre d'une policière dans l'Etat oriental de Nangarhar. Le communiqué indiquait qu'"elle travaillait avec les services de sécurité apostats afghans" ".