Sahib Muhammad Yaqub

  • Afghanistan : Les talibans annoncent un nouveau gouvernement

    Imprimer

    Finalement, après 24 jours de délibération, les talibans ont annoncé leur gouvernement intérimaire composé de 33 membres. Le gouvernement est entièrement composé de talibans et de Pachtounes. Pas de femmes. Pas de technocrates. 

    Le porte-parole des talibans Zabihullah Mujahid a annoncé la composition du nouveau gouvernement afghan :
    - Le premier ministre par intérim de l'Afghanistan est le mollah Mohammad Hasan Akhundzada.
    - Le premier adjoint du nouveau chef du Cabinet des ministres est le mollah Abdul Ghani Baradar.
    - Le premier adjoint du nouveau chef du Cabinet des ministres est le mollah Abdul Salam Hanafi.
    - Le ministre de la Défense est Muhammad Yakub Mujahid le fils de Mollah Omar, le fondateur des talibans.
    - Vice-ministre de la défense : Mohammad Fazl
    - Le ministre du Renseignement est membre de l'aile politique des talibans, le mollah Abdul Haq Wasik.
    - Le chef du ministère de l'Intérieur est le fils du fondateur du « Réseau Haqqani » Sirajuddin Haqqani.
    - Le Ministre des Affaires étrangères - Mollah Amir Khan Mottaki.
    - Le Ministre de l'Éducation - Cheikh Mawlavi Nurullah Munir.
    - Le Ministre de la Culture et de l'Information - Zabihullah Mujahid.
    - Le Ministre de l'Economie - Mohammad Hanif.
    - Le ministre des finances : Mollah Hidayatullah Badri.
    - Le ministre par intérim des frontières et des affaires tribales : Noorullah Noori
    - Eau et électricité : Mollah Abdul Latif Mansoor
    - Télécoms : Najibullah Haqqani
    - Réfugiés : Khalil-ur-Rehman Haqqani
    - Le chef de la Banque centrale est le mollah Mohammad Idris.

    Le gouvernement promulgué par les talibans comprend des représentants des deux principales tribus pachtounes - les Durrani et les Ghilzai. Il n'y a pas de représentants d'autres ethnies et peuples dans le nouveau gouvernement.

    Le nouveau ministre de l'Intérieur, Haqqani, fait partie des terroristes les plus recherchés au monde par les États-Unis avec une récompense pouvant atteindre 5 millions de dollars. Il est recherché par le FBI pour son implication dans une attaque contre un hôtel en janvier 2008 qui a tué un citoyen américain. Il est également connu pour entretenir des liens étroits avec Al-Qaeda.
    Haqqani Sirajuddin.jpeg

    A noter également que 4 des 5 ex-détenus de Guantanamo échangés contre Bowe Bergdahl en 2014 occupent des postes de direction dans l'émirat islamique d'Afghanistan.

  • Pakistan L'émir des talibans pakistanais renouvelle son allégeance aux talibans afghans

    Imprimer

    Mehsud Nur Wali.jpegNoor Wali Mehsud (photo), l'émir du Tehrik-e-Taliban Pakistan (TTP), a renouvelé son serment d'allégeance à l'Émirat islamique d'Afghanistan des Taliban. M. Mehsud célèbre également la "victoire historique et bénie" des talibans dans une déclaration d'une page publiée sur les médias sociaux et le site Web du TTP.

    Mehsud décrit la vicoir des talibans face au gouvernement afghan soutenu par les États-Unis comme une "victoire" pour "l'ensemble de l'oumma musulmane" (ou communauté mondiale des musulmans), ajoutant que "l'avenir de l'ensemble de l'oumma islamique en dépend". Il "renouvelle" l'"allégeance" du TTP à l'émirat islamique" d'Afghanistan, promettant que ses hommes "n'épargneront aucun sacrifice pour la stabilité et le développement" de l'émirat restauré.

    Mehsud félicite spécifiquement l'"émir des fidèles" des talibans, Haibatullah Akhundzada, ainsi que ses adjoints, en nommant Sirajuddin Haqqani (émir adjoint de l'émirat islamique), Muhammad Yaqub Sahib (autre adjoint) et le chef du bureau politique, Mullah Baradar.

    L'émir du TTP cite la "grande et exemplaire persévérance" de l'Émirat islamique, affirmant que cela a conduit à une victoire. "En conséquence, pendant vingt ans, loué soit Allah, nous avons vaincu le grand tyran des temps modernes [les États-Unis] et ses esclaves et couronné toute la Oumma islamique et surtout le peuple afghan moudjahid et ghazi", écrit Mehsud.

    Le TTP est étroitement affilié à Al-Qaïda et dispose d'une importante empreinte en Afghanistan. Le groupe mène de fréquentes attaques terroristes au Pakistan.

    Rappelons qu'en début de semaine, le porte-parole des talibans, Zabihullah Mujahid, avait, à l'occasion de sa première conférence de presse, promis "à tous les pays du monde qu'aucune menace ne sera posée à aucun pays à partir de l'Afghanistan". Les talibans ont longtemps répété cette affirmation, alors même que le TTP et d'autres groupes terroristes internationaux continuent d'utiliser le sol afghan comme sanctuaire pour planifier leurs attaques dans leurs pays d'origine ou d'autres pays.

    Les talibans afghans ont libéré des milliers de prisonniers lorsqu'ils ont envahi le pays, parmi lesquels de nombreux membres du TTP.