Sha'ar Hanegev

  • Gaza/Israël : Tirs d'un missile, samedi soir, sur Israël

    Imprimer

    A 21h00 à Sderot, ainsi que sur le territoire du conseil régional de Shaar HaNegev, à la frontière avec Gaza, les sirènes d'alarme "Enfer de Tseva" ont retenti pour avertir la population de tirs de missiles. 

    Selon les informations préliminaires, un missile tiré depuis le secteur de Gaza a été abattu par le système "Dome de fer".

    Aucune victime ni dégât signalé.
    E_BeKMXXoAIQvQ2.jpeg

     

    Lien permanent Catégories : GAZA, ISRAËL, Sderot, Sha'ar Hanegev 0 commentaire
  • Gaza/Israël : Rapport de situation au cours de la nuit du 17 au 18 mai (webcam à la fin du blog)

    Imprimer

    90 roquettes ont été tirées depuis Gaza du soir au 18 mai au matin, plus de 20% sont tombées dans le secteur, selon l'armée israélienne
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes rapporte que de 19h00 le 17 mai à 7h00 le 18 mai, environ 90 missiles ont été lancés depuis la bande de Gaza, dont environ 20 (22%) sont tombés sur le territoire du secteur.
    Le système de défense antimissile Iron Dome a intercepté des missiles volant dans des zones résidentielles. La nuit dernière, aucun dommage significatif n’a été causé par des attaques à la roquette.
    L'intensité des bombardements nocturnes de Gaza était inférieure à celle des jours précédents de l'opération Wall Sentinel. Les FDI ont continué de frapper des cibles dans la bande de Gaza pendant la nuit.

    L'armée israélienne publie un rapport sur ses frappes aériennes contre des cibles à Gaza
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes rapporte que du soir du 17 au matin du 18 mai, environ 65 cibles ont été attaquées dans la bande de Gaza dans le cadre de l'opération militaire "Wall Guard". 62 avions ont participé à l'opération, larguant 110 bombes de précision.
    En particulier, des frappes aériennes ont été menées contre des cibles du Hamas dans la région de Ramal, à l’ouest de la ville de Gaza.
    Des bombes ont été larguées dans le cadre de la quatrième phase de la destruction des tunnels militaires du Hamas (opération "Métro Gaza").
    E1mHmNWWQAQs8tR.jpeg20H04 : L'armée israélienne a attaqué les domiciles de cinq commandants du Hamas
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes rapporte que des attaques ont été menées contre les domiciles de cinq commandants du Hamas, où se trouvaient le quartier général  et l'infrastructure de l'oganisation.
    Le service de presse de Tsahal a déclaré que les maisons attaquées d'Izaddin Haddad (un membre de l'état-major des Brigades Ezzedine al-Qasam), d'Amjad Abu Naji (le commandant du bataillon Nukhba), d'Ibrahim Muhammad Mustafa (le commandant du Khan du Sud) (Bataillon Younis) Ahmad Shamali (commandant du régiment Nuhab à Shajaya), Nishim Abu Ajuna (commandant du bataillon de Beit Lahiya).
    Ces bâtiments étaient utilisés pour coordonner les hostilités et comme dépôts d'armes, a déclaré l'armée israélienne.
    C'est après les frappes sur ces maisons que le Hamas a menacé de soumettre à nouveau Tel Aviv à des tirs de roquettes.

    20H34 : Un soldat israélien blessé près de la frontière de Gaza
    Lundi 17 mai, un soldat israélien de 23 ans a été blessé à la suite de bombardements au mortier dans les régions limitrophes de Gaza.
    Selon les médecins, l'état de la victime est de gravité modérée.

    21H11 : Netivot subit à nouveau des tirs de roquettes
    À 21 h 11, les alarmes ont retenti à Netivot et dans les localités adjacentes à la frontière de la bande de Gaza.

    21H39 : Sderot est sous le feu, une des roquettes tombe sur un jardin d'enfants
    A 21h39, les sirènes d'alarme ont retenti à Sderot et dans les localités des conseils régionaux d'Eshkol et Shaar HaNegev.
    Selon la station de radio de Tsahal de Galei, un missile a explosé dans la ville de Sderot.
    Selon la chaîne de télévision Keshet-12, deux missiles sont tombés dans la ville, l'un d'eux est tombé dans un jardin d'enfants. Le bâtiment a subi des dommages, mais aucune des personnes n'a été blessée. Depuis le début de l'opération Wall Guard, les établissements d'enseignement ne fonctionnaient pas dans la zone frontalière, il n'y avait donc pas d'enfants dans le jardin d'enfants.
    Une autre roquette est tombée sur un terrain vague.

    22H42 : Netanyahu a ordonné de continuer à frapper le Hamas
    Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a rencontré le ministre de la Défense Beni Gantz, le chef d'état-major de Tsahal Aviv Kohavi, le chef du Service général de sécurité (Shabak) Nadav Aogaman, le chef du Mossad Yossi Cohen et le chef du Conseil de sécurité nationale Meir Ben Shabat.
    Selon les informations publiées, le Premier ministre a ordonné de continuer à frapper les cibles des militants dans la bande de Gaza. "Nous y parvenons avec beaucoup de succès: aujourd'hui un autre commandant de haut rang du Jihad islamique a été éliminé, une frappe a été lancée contre les unités navales du Hamas et a également continué de frapper les fortifications souterraines du Hamas", a déclaré Netanyahu.
    Il a ajouté que l'armée israélienne continuerait d'agir aussi longtemps que nécessaire pour redonner une vie calme et pacifique aux citoyens d'Israël.

    23H02 : Sderot et les colonies frontalières sont à nouveau sous les tirs de roquettes
    À 23 h 02, les alarmes ont retenti à Sderot et dans les localités adjacentes à la frontière de la bande de Gaza.

    23H15 : Tentative d'attaque à la roquette depuis le Liban: six missiles lancés - Aucun atteint Israël
    À 23 h 15, l'alarme a retenti au kibboutz Misgav Am, situé près de la frontière avec le Liban.
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes a rapporté que six missiles avaient été tirés depuis le territoire libanais. 
    Le chef du service de presse des Forces de défense israéliennes, le général de brigade Hidaya Zilberman, a déclaré dans la matinée du 18 mai que, apparemment, l'un des six missiles tirés la veille au sud du Liban est tombé sur le territoire israélien. Le reste des missiles, selon Tsahal, a explosé au Liban.
    Selon les renseignements israéliens, un groupe d'Arabes sunnites parmi les réfugiés palestiniens, et non le Hezbollah chiite, a été impliqué dans le bombardement.
    Les représentants de la FINUL ont signalé que le bombardement du territoire israélien avait été effectué à partir de la zone du village de Rachaya al-Fukhar.En réponse aux tirs de roquettes, l'artillerie israélienne a tiré sur des cibles dans le sud du Liban.
    Selon la chaîne de télévision Keshet-12, le Département de la logistique a ordonné aux autorités locales d'ouvrir les abris anti-bombes dans un rayon de quatre kilomètres de la frontière avec le Liban.
    La chaîne de télévision libanaise a publié une vidéo montrant le lancement de missiles vers Israël.

    23H15 : Ashkelon, Sderot et les kibboutzim frontaliers sous les tirs de roquettes
    À 23 h 15, les alarmes ont retenti à Ashklon, Sderot et les colonies adjacentes à la frontière de la bande de Gaza.

    05H32 : Les attaques à la roquette contre la zone frontalière depuis la bande de Gaza ont repris. Sirènes d'alarme à Netivot
    À 5 h 32, les attaques à la roquette depuis la bande de Gaza ont repris dans les colonies situées dans la zone frontalière. Les sirènes ont retenti à Netivot, Tukma, Kfar Meymon.
    Les résidents locaux rapportent que plusieurs missiles ont été interceptés par le Dôme de fer.
    Les Brigades Isaddin al-Qassam (la branche militaire du Hamas) ont annoncé avoir tiré des roquettes sur le territoire israélien en réponse aux attaques contre la bande de Gaza pendant la nuit.

    06H37 L'armée de l'air israélienne poursuit ses frappes dans la bande de Gaza
    Aux petites heures de la matinée du mardi 18 mai, l'armée de l'air israélienne a continué de frapper des cibles dans la bande de Gaza.
    Le centre d'information palestinien (CIP) du Hamas rapporte que des cibles proches de l'Université islamique et du siège de l'UNRWA dans la partie ouest de la ville de Gaza ont été prises pour cible. En particulier, un coup a été porté au bâtiment Kakhil.
    Le CIP rapporte que le bâtiment Kakhil a été complètement détruit.
    1861684.jpeg08H03 : Une roquette touche une maison à Shaar HaNegev, pas de victimes
    Dans la matinée du 18 mai, une roquette tirée depuis la bande de Gaza a frappé une maison dans la région de Shaar HaNegev sans faire de victimes, mais des dommages ont été occasionnés. 

    Au moins 160 militants palestiniens tués à Gaza depuis le début des affrontements, selon l'armée israélienne
    Le chef du service de presse des Forces de défense israéliennes, le général de brigade Hidaya Zilberman, a déclaré dans la matinée du 18 mai qu'au moins 160 militants avaient été tués dans la bande de Gaza au cours de la première semaine de l'opération antiterroriste "Wall Guard" - 130 du Hamas, 30 du Jihad islamique.

    Gasa webcam

  • Gaza/Israël : Évènements de la journée du 16 mai 2021 - Mis à jour au fur et à mesure - Webcams

    Imprimer

    12H15 : Sirènes d'alarme à Netivot et dans d'autres localités à la frontière avec Gaza
    Vers 12 h 15, les sirènes Enfer de Tseva Tseva ont retenti à nouveau à Netivot et dans d'autres localités à la frontière avec la bande de Gaza, annonçant des attaques à la roquette sur le territoire israélien.
    Il y a des informations qu'un coup direct a atteint un centre commercial près de Netivot. Aucune victime n'a été signalée.

    L'armée de l'air israélienne a attaqué le quartier général du renseignement des brigades Ezzedine al-Qassam
    L'armée de l'air de Tsahal a attaqué le complexe du quartier général du renseignement des brigades Ezzedine al-Qassam, l'aile militaire du Hamas.
    Selon les informations, des militants de l'unité de renseignement des Brigades Ezzedine al-Qassam  travaillaient en permanence au quartier général afin de fournir une image opérationnelle de la situation à Gaza.


    12H25 : Sirènes d'alarme à Ashkelon, Ashdod, Kiryat Malakhi et à la frontière avec Gaza
    Vers 12 h 25 à Ashkelon, Ashdod, Kiryat Malakhi et les colonies à la frontière avec la bande de Gaza, les sirènes "Enfer de Tseva" ont retenti, annonçant des attaques à la roquette sur le territoire israélien.

    12H36 : Rapport de deux roquettes sur Netivot
    Deux roquettes sont tombées à Netivot sans faire de victimes Le service de presse de la police israélienne rapporte que lors du bombardement de Netivot depuis la bande de Gaza, deux roquettes sont tombées sur le territoire de la ville.
    Aucune information sur d'éventuelles victimes n'a été rapportée.
    Les sapeurs de la police travaillent sur le site de la chute des missiles.

    12H47 : Sirènes d'alarme à Sderot et dans d'autres localités à la frontière avec Gaza
    Vers 12 h 47, les sirènes «Enfer de Tseva» ont retenti à Sderot et dans d'autres colonies à la frontière avec la bande de Gaza, annonçant des attaques à la roquette sur le territoire israélien.
    Aucune victime ni dommage n'a été signalé.

    13H22 Après une courte pause, les tirs de roquettes ont repris dans les zones bordant la bande de Gaza
    Après une pause d'une demi-heure, les attaques à la roquette ont repris sur les localités situées à la frontière avec la bande de Gaza.
    Une fusée a explosé sur le territoire de l'une des localités sans faire de victimes ni dégâts. 

    14H05 : Netivot subit à nouveau des tirs de roquettes
    Ls alarmes ont retenti à 14 h 05 à Netivot et dans les localités adjacentes à la frontière avec la bande de Gaza.

    14H09 : Tsahal prend pour cible trois opérateurs de lance-missiles 
    Le service de presse de Tsahal a rapporté que l'armée de l'air avait attaqué trois lance-missiles du Hamas.

    15H29 : L'armée israélienne a attaqué des dépôts de munitions à Gaza
    L'armée de l'air israélienne a attaqué des dépôts de munitions situés dans les maisons de militants du Hamas.
    Selon les informations publiées par le service de presse, un premier entrepôt était situé au centre de la bande de Gaza et le second, où des munitions navales étaient produites et stockées, au sud du secteur.

    15H55 Sirènes d’alarme à Ashkelon, Ashdod, Beer Sheva et les zones frontalières
    Vers 15 h 55, les sirènes d'alarme «Enfer de Tseva», annonçant des attaques à la roquette sur le territoire israélien, ont commencé à retentir à Ashkelon, Ashdod, Gan Yavn, Beer Sheva et les zones frontalières.
    À Ashkelon, une roquette a frappé un bâtiment. Aucune victime n'a été signalée.

    16H05 Coup direct dans une maison à Ashdod et dans une synagogue à Ashkelon, pas de victimes
    À 16 h 05, des informations ont été reçues concernant des tirs de missiles directs à Ashkelon, Ashdod et l'un des kibboutzim du conseil de district de Shaar HaNegev.
    À Ashkelon, une roquette a frappé une voiture, une autre a touché une maison et une troisième est tombée près d'une synagogue. Une autre roquette a frappé un immeuble résidentiel à Ashdod.
    Dans un kibboutz, une roquette a frappé un centre de jeunesse vide.
    Aucune information sur d'éventuelles victimes n'a été reçue.
    Un bombardement massif du territoire israélien depuis la bande de Gaza est actuellement en cours.

    16H10 Tirs en provenance de Gaza sur les villages bédouins du Néguev et de Beer Sheva
    A 16 h 10, les sirènes «Enfer de Tseva», annonçant des attaques à la roquette sur le territoire israélien, ont commencé à retentir dans les villages bédouins du Néguev et de Beer Sheva.
    Aucune information sur d'éventuelles victimes ou des destructions.

    16H36 Tsahal détruit trois autres lanceurs de missiles du Hamas
    Le bureau de presse de Tsahal rapporte que l'armée de l'air israélienne a attaqué trois lanceurs de missiles du Hamas dans le nord de la bande de Gaza.
    On signale également l'élimination de six militants palestiniens en train de préparer des rampes de lancement de missiles.
    Plus tard, le service de presse de Tsahal a également signalé la destruction d'un lance-missiles anti-char (ATGM) situé dans la maison d'un officier du renseignement militaire du Hamas.

    16H53 le Hamas a tiré des dizaines de roquettes en direction des plates-formes gazières
    Dimanche 16 mai, les autorités israéliennes ont autorisé la publication d'informations selon lesquelles le Hamas aurait tiré plusieurs dizaines de roquettes en direction des plates-formes de production de gaz, situées à 20 kilomètres de la côte de la bande de Gaza.
    Aucun des missiles n’aurait atteint sa cible.
    Il est également rapporté que les forces de Tsahal ont éliminé le commandant de la marine du Hamas.

    17H50 Les sirènes rugissent à la frontière avec Gaza
    Vers 17 h 50, les sirènes d'alarme "Enfer de Tseva", annonçant des attaques à la roquette , ont été déclenchées dans les colonies à la frontière avec la bande de Gaza.
    Aucune information sur d'éventuelles victimes ou dommages.

    Nouveau bilan des victimes à Gaza 
    Le bilan des frappes israéliennes sur la bande de Gaza est passé à 188 morts, dont 52 enfants et 31 femmes, tandis que 1225 personnes étaient blessées à divers degrés de gravité.
    Dimanche, les avions de combat israéliens ont détruit le bâtiment Anas bin Malik dans la rue Yarmouk à Gaza, après l'avoir visé avec un certain nombre de missiles.

    18H17 Sirènes d'alarme à Ashkelon, Ashdod et à la frontière avec Gaza
    Vers 18 h 17, le sirènes d'alarme "Enfer de Tseva", annonçant des attaques à la roquette sur le territoire israélien, ont retenti à Ashdod, Ashkelon et dans les localités à la frontière avec la bande de Gaza.

    18H26 : L'armée israélienne a attaqué des cibles du Jihad islamique et le ministère de la Sécurité intérieure du Hamas
    Le service de presse de Tsahal rapporte que l'armée de l'air israélienne a détruit une installation souterraine de lancement de missiles du Jihad islamique dans le sud de la bande de Gaza, ainsi qu'une installation du Hamas dans la partie nord de la bande de Gaza.
    Plus tard, on a appris que les FDI avaient frappé le bâtiment où se trouvaient les bureaux du ministère de la Sécurité intérieure du Hamas.

    A la frontière libanaise, un manifestant escalade une clôture et vole un «dispositif de surveillance» placé au sommet d'un pylône
    A la frontière entre Israël et le Liban, un homme qui participait à une manifestation contre le bombardement israélien de la bande de Gaza a grimpé sur la barrière de séparation et a volé un "dispositif de surveillance" installé au sommet d'un pylône.
    Tsahal a ouvert le feu à titre d'avertissement.

    19H Restrictions imposées par le Home Front Office de Tsahal les 16 et 17 mai
    Le Home Front Office de Tsahal a publié de nouvelles restrictions qui s'appliqueront du dimanche soir 16 mai au lundi soir 17 mai.
    En raison des attaques à la roquette , le regroupement de plus de 10 personnes dans les zones ouvertes et de plus de 100 personnes (compte tenu des restrictions épidémiologiques) dans les espaces clos sont interdits à l'intérieur d'une zone de 80km des frontières de Gaza.
    Le travail des entreprises et des institutions est autorisé si elles disposent d'un abri conforme aux normes, accessible dans les délais impartis.
    Les restrictions s'appliquent à la zone adjacente à la bande de Gaza, à l'ouest de Lakish, à l'ouest du Néguev, à Lakish, au centre du Néguev, au sud de Shefela, à Dan, à Shefela, à Sharon et à Yarkon.
    Les activités éducatives sont interdites dans les zones adjacentes à la bande de Gaza.
    Le reste des districts ci-dessus offrira des cours d'éducation spéciale si la salle de classe est protégée.
    Il n'y a aucune restriction sur le reste du pays.

    19H Bombardements massifs d'Ashkelon et des localités frontalières
    Vers 19 heures, les sirènes d'alarme «enfer de Tseva», annonçant des attaques à la roquette sur le territoire israélien, ont commencé à retentir à Ashkelon et dans les colonies à la frontière avec la bande de Gaza où des bombardements massifs sont enregistrés.

    19H55 : Les localités frontalières sous les tirs de roquettes
    A 19h55 les sirènes d'alarme ont été déclenchées dans les localités  frontalières: Kfar Aza, Nir Amm, dans la zone industrielle sud d'Ashkelon.

    Gaza webcam

    Tel Aviv Webcam

  • Gaza/Israël : Évènements de la nuit

    Imprimer

    L'armée israélienne frappe une succursale de la Banque centrale à Rimal (Gaza)
    Dans la soirée du 15 mai, l'armée de l'air israélienne a frappé une succursale de la banque centrale dans la région de Rimal (Gaza), où se trouvaient les fonds du Hamas, à partir desquels des salaires étaient versés aux Brigades Ezzedine al-Qassam.
    Des munitions de haute précision ont été utilisées contre le bâtiment, celui-ci étant situé entre deux bâtiments civils. L'armée israélienne a informé à l'avance les civils des préparatifs de la frappe afin de minimiser les dommages qu'ils auraient pu subir.


    Peu après minuit, e centre et le sud d'Israël ciblés par des salves de missiles
    A 00h09, les sirènes d'alarme "Enfer de Tseva" sont déclenchées à Tel Aviv et dans les environs. Le système de défense antimissile Iron Dome entre en action.
    De 00H1 à 00H13, les sirènes d'alarme retentissent à nouveau.
    A 00H15 A nouveau les sirènes retentissent au centre d'Israël. Des dizaines d'explosions sont entendues dans le centre d'Israël.
    Au même moment, des villes et villages du sud du pays sont bombardés.
    00H21 sirènes à nouveau dans le centre d'Israël. Au moins dix explosions sont rapportées. Au même moment, Ashdod, Yavne et d'autres localités sont sous le tir de roquettes à partir de Gaza.
    Une roquette s'écrase près de Gan Yavne sans faire de victimes. D'autres zones reçoivent  des fragments de missiles et d'anti-missiles, causant des dégâts.
    A 00H22, Ashkelon, Ashdod et les localités près de la frontière de Gaza sont de nouveau bombardées depuis Gaza.
    1859369.jpeg
    01H34 L'armée israélienne frappe le domicile du chef du Hamas à Gaza
    Sinouar .jpegL'armée israélienne a indiqué avoir mené dimanche une frappe sur le domicile du chef du bureau politique du Hamas dans la bande de Gaza, Yahya Sinouar, sans préciser s'il s'y trouvait.
    L'armée "a attaqué le domicile de Yahya Sinouar et de son frère, un militant terroriste", a écrit l'institution militaire sur Twitter, où elle a publié une vidéo montrant une maison pulvérisée dans un nuage de poussière.
    Des témoins à proximité ont confirmé à l'AFP qu'une frappe avait eu lieu sur le domicile de M. Sinouar.
    On ignore si Yahya Sinouar lui-même a été touché par la frappe.  L'agence palestinienne Maan affirme que dans les circonstances actuelles, Yahya Sanuar était probablement dans un bunker.
    Yahya Sinouar est né en 1962 à Khan Younes et est diplômé de l'Université islamique de Gaza. Il a été arrêté pour la première fois pour activités terroristes en 1982. En 1988, il faisait partie des fondateurs des Brigades Ezzedine al-Qassam, l'aile militaire du Hamas. Il est responsable de nombreuses attaques terroristes et exécutions de dizaines de Gazaouis accusés de collaborer avec les services de renseignement israéliens. Sinouar a été condamné à 450 ans de prison, mais a passé 22 ans en prison et a été libéré en 2011 dans le cadre de l'accord Shalit concluant à un échange de prisonniers.
    Auparavant, Sinouar n'occupait pas de postes politiques, mais était responsable de la coordination entre les ailes politiques et militaires du groupe. Il était considéré comme le chef informel des militants du Hamas, presque aussi populaire que Muhammad Deif.
    Comme Deif, Sinouar a survécu à plusieurs tentatives d'assassinat. En juillet 2014, lors de l'opération Unbreakable Rock, sa maison a été complètement détruite par l'armée de l'air israélienne. Cependant, Yahya Sinouar lui-même a survécu.
    Son jeune frère Muhammad Sinouar est l'un des chefs des Brigades Ezzedine al-Qassam. Il a également survécu à plusieurs tentatives d'assassinat.
    Les frères Sinouar ont participé activement à l'élaboration de la stratégie  des tunnels de guerre et des missiles contre Israël. La nomination de Yahya Sinouar en février 2017 à la tête du gouvernement du Hamas à Gaza allait à l'encontre des tentatives d'établir un dialogue entre le Mouvement de la résistance islamique et l'Organisation de libération de la Palestine. De nombreux membres de l’Autorité palestinienne ont associé ce choix à l’inévitabilité d’une guerre imminente entre le Hamas et Israël.
    En mars 2021, Yahya Sinouar a été réélu à la tête du Hamas à Gaza. Il a battu au quatrième tour par une marge de plusieurs voix son principal rival Nizar Audallu, ancien conseiller de l'idéologue du groupe, Cheikh Ahmad Yassin. Il devrait rester à la tête du Hamas  jusqu'en 2025, s'il survit. 

    02H22 Attaque à la roquette sur Beer Sheva et ses environs
    Les sirènes "Enfer de Tseva" ont retenti entre 02H22 et 02H24 à Beer Sheva et dans les localités environnantes. Le système de défense antimissile Iron Dome a été activé.
    Cinq missiles ont été abattus par le système de défense antimissile, sept sont tombés dans des zones non construites sans faire de victimes.

    05H58 : Les attaques à la roquette sur les zones frontalières de Gaza ont repris
    À 5 h 58, les sirènes d'alarme Enfer de Tseva Tseva ont été déclenchées dans le village de Nahal Oz, près de la frontière avec Gaza où un lancement de missile a été enregistré.
    Il s'agit du premier bombardement depuis la bande de Gaza après trois heures et demie d'accalmie.
    Des missiles seraient tombés sur le territoire des conseils locaux de Shaar HaNegev et de Hof Ashkelon.

    06H19 : Les sirènes d'alarme sont déclenchées au nord-est d'Ashkelon
    A 6h19, les sirènes «Enfer de Tseva» ont été déclenchées dans plusieurs localités au nord-est d'Ashkelon (à l'ouest du district de Lakish).

    1859519.jpeg

    07H04 : Tsahal a achevé son "projet métro" à Gaza et promet d'autres "cadeaux" au Hamas pendant le fête juive de  Chavouot
    Zilberman Hidaya.jpegLe chef du service de presse des Forces de défense israéliennes, le général de brigade Hidaya Zilberman (photo), a annoncé vers 7 heures du matin, le dimanche 16 mai,  que 55 missiles avaient été tirés de la bande de Gaza sur le territoire israélien la nuit dernière. La plupart d’entre eux ont été interceptés par le Système de défense antimissile Iron Dome.
    Ainsi, Zilberman a nié l'affirmation du Hamas selon laquelle des centaines de roquettes auraient été tirées de Gaza au cours de la nuit.
    Rappelons que vers minuit, Tel Aviv et d'autres villes de la bande côtière du centre d'Israël ont été bombardées depuis Gaza, des dizaines d'explosions ont été entendues. Au même moment, les militants palestiniens ont tiré sur Ashdod et d'autres villes du sud, et quelques heures plus tard, une dizaine de roquettes ont été tirées sur Beer Sheva. Aucun dommage majeur n'a été subi à la suite de cette vague de bombardements. Dix personnes ont été blessées sur le chemin des abris anti-bombes.
    Zilberman a déclaré que la nuit dernière, non seulement les maisons de Yahya Sanuar et de son frère Muhammad à Khan Younis ont été attaquées, mais également les maisons de l'un des commandants militants du Hamas à Zeytun et d'un autre haut responsable du Hamas.
    "Projet Métro"
    En outre, selon Zilberman, "la deuxième phase du projet de métro dans le nord et le centre de la bande de Gaza a été achevée", lorsque des dizaines d'avions israéliens ont largué une centaine de bombes sur l'infrastructure souterraine du Hamas.
    Pas de trêve pendant la fête juive de Chavouot
    Khiday Zilberman a assuré que Tsahal remettra au Hamas d'autres "cadeaux" pendant la fête juive de Chavouot (16-17 mai), continuant de frapper des cibles dans la bande de Gaza.

    Tsahal: du samedi 19h00 au dimanche 07h00, environ 120 roquettes ont été tirées depuis Gaza, 11 d'entre elles sont tombées dans le secteur
    Le bureau de presse de Tsahal a rapporté le 16 mai que de 19h00 samedi à 07h00 dimanche, environ 120 missiles ont été tirés depuis la bande de Gaza vers le territoire israélien.
    Environ 11 roquettes sont tombées sur le territoire du secteur. Des dizaines ont été abattues par le système de défense antimissile Iron Dome.

    Al Jazeera: Tsahal a infligé plus de 150 attaques de nuit à des cibles à Gaza
    La chaîne de télévision qatarie Al-Jazeera rapporte que dans la nuit du 15 au 16 mai, l'armée de l'air israélienne a infligé plus de 150 frappes sur des cibles dans la bande de Gaza, causant des dommages importants aux bâtiments et aux moyens de transport.
    Al Jazeera rapporte que l'entrée de l'hôpital de Shifa a été endommagée par les bombardements.

    Royal Caribbean annule des croisières au départ de Haïfa
    Royal Caribbean a annoncé qu'elle annulait les croisières précédemment annoncées au départ de Haïfa par l'Odyssey of the Seas en raison de "conditions turbulentes en Israël et dans la région".
    Au lieu de croisières au départ de Haïfa, qui étaient prévues de juin à octobre 2021, Odyssey of the Seas partira de Floride.
    "En raison de la situation mouvementée en Israël et dans la région, l'équipage de l'Odyssey n'a pas été en mesure de terminer tous les préparatifs nécessaires pour les croisières au départ de Haïfa", a déclaré la compagnie dans un communiqué.
    La classe Odyssey of the Seas Quantum Ultra appartient à la toute dernière gamme de paquebots Royal Caribbean, dispose de 16 ponts passagers, dont 8 sont équipés de cabines avec balcon donnant sur l'océan. Le paquebot peut embarquer jusqu'à 4905 passagers
    1859684.jpeg
    10H18 : Sirènes d'alarme dans les régions frontalières de Gaza
    À 10 h 18, après une accalmie de quatre heures, les sirènes d'alarme ont de nouveau retenti dans les localités à la frontière avec la bande de Gaza, annonçant des attaques à la roquette sur le territoire israélien.
    A 11H : A nouveau les sirènes d'alarme dans les régions frontalières de Gaza annonçant des tirs de roquettes. 

    Ministère de la Santé de Gaza: sept personnes tuées dans le secteur pendant la nuit suite aux frappes israéliennes
    Dans la matinée du dimanche 16 mai, le ministère de la Santé de Gaza a annoncé que sept personnes avaient été tuées et une quarantaine d'autres blessées à la suite des frappes nocturnes de l'armée de l'air israélienne sur le secteur.
    Ainsi, selon le ministère de la Santé de Gaza, depuis le début du dernier affrontement (10 mai), 154 personnes ont été tuées, et environ 1150 blessées. Parmi les personnes tuées, selon la partie palestinienne, plus de 40 mineurs et au moins 23 femmes.

    11H16 : L'armée israélienne frappe un immeuble de six étages au centre de la bande de Gaza
    Les Forces de défense israéliennes ont attaqué un bâtiment de six étages au centre de la bande de Gaza. Selon la partie palestinienne, il s'agit d'un immeuble résidentiel.
    Le service de presse de Tsahal rapporte que l'armée de l'air israélienne a attaqué un dépôt d'armes situé au domicile d'un activiste du Hamas.

    Gaza Webcam


    Tel Aviv webcam

  • Gaza/Israël : Poursuite des affrontements - Mis à jour au fur et à mesure

    Imprimer

    De 20 heures hier soir à 6 heures ce matin, quelque 130 roquettes ont été tirées de Gaza vers le territoire israélien, et 24 ont échoué à Gaza. 
    Des dizaines de missiles ont été abattus par le système de défense antimissile Iron Dome.
    Selon le rapport de Tsahal, malgré les menaces du Hamas, l'intensité des bombardements dans la nuit du 13 mai était plus faible que dans la nuit du 12 mai.
    Plus de 1600 ont été tirées depuis Gaza depuis le début des affrontements. Dans le même temps, le représentant de l'armée israélienne a noté qu'environ 400 missiles tirés par des terroristes sont tombés sur le propre territoire de la bande de Gaza. L'armée israélienne n'a aucune information sur les dégâts causés dans le secteur par la chute de ces missiles.
    Selon le chef du département des médias internationaux du service de presse de Tsahal, le lieutenant-colonel Yonatan Konricus, le système de défense antimissile Iron Dome a intercepté environ 90% des missiles qui ont volé dans les zones résidentielles en Israël.

    Attaque à la roquette sur le centre d'Israël. À Rishon LeZion, une roquette touche un immeuble résidentiel
    Vers une heure du matin à Rishon LeZion, Nes Zion, les sirènes de Tel Aviv ont retenti pour avertir des attaques à la roquette.
    Des explosions ont été entendues dans de nombreuses villes, bien qu'il n'y ait pas toujours eu de sirènes. Les spécialistes de l'administration de la logistique rappellent que l'ensemble du territoire du pays est divisé en districts. Le signal de la sirène n'est activé dans chacun des quartiers qu'en cas de menace d'un missile tombant dans celui-ci.
    Quelques minutes après la première sirène à Rishon LeZion, les alarmes ont retenti dans des dizaines d'autres localités du centre du pays.
    À Rishon LeZion, une roquette a frappé un immeuble résidentiel sans faire de victimes.

    Pour la première fois, les sirènes avertissant d'attaques à la roquette ont retenti dans le nord d'Israël - fausse alerte
    Pour la première fois depuis le début des affrontements, les sirènes d'alarme ont retenti dans les localités au nord du district de Ha-Shfela.
    Le signal "Tseva Adom" a été entendu dans les localités de Vaadi Ara, à Magido.
    Il n'y a eu aucune information sur la chute de missiles dans ces zones.
    La Direction de la logistique a par la suite signalé que les zones du nord n'avaient pas été bombardées.

    Peu après 01H30, les alarmes ont retenti à Modi'in et dans les localités autour de la ville.
    Le maire de la ville, Haim Bibas, a déclaré sur les ondes de la chaîne de télévision Keshet-12 que, apparemment, un missile a été abattu par le Dôme de fer.

    Une série d'attaques contre le centre du pays et le Néguev. À Petah Tikva, une roquette a frappé une maison
    De 1h00 à 2h00, plusieurs salves de roquettes ont été tirées de la bande de Gaza vers le centre d'Israël, tandis que les bombardements d'Ashkelon, d'Ashdod et des colonies de la zone frontalière se sont poursuivis.
    Le maire de Petah-Tikva a rapporté la chute des fragments d'une  roquette, ainsi que la frappe d'une roquette contre un immeuble de plusieurs étages. Les services de secours ont signalé un incendie dans le centre de Petah Tikva.
    Le service d'ambulance du Magen David Adom a signalé que cinq personnes âgées avaient eu besoin de soins médicaux. Tous avaient été intoxiqués par les fumées. Leur état est évalué de léger à modéré.
    E1OWC2dXEAcf0Lu.jpeg
    Les avions atterrissant en Israël sont détournés vers l'aéroport de Ramon
    En raison de la menace d'attaques à la roquette, les avions qui devaient atterrir à l'aéroport international Ben Gourion ont été détournés vers l'aéroport de Ramon, à 18 kilomètres au nord d'Eilat. Les vols vers l'aéroport de Ben Gourion reprendront quelques heures plus tard.

    03H20 Les attaques à la roquette se poursuivent à Ashkelon et dans les zones frontalières
    À 3 h 20, une salve de missiles a été tirée depuis la bande de Gaza en direction d'Ashkelon. L'alarme a retenti dans des dizaines de kibboutzim.
    Il n'y a aucune information sur des victimes ou des dommages matériels.

    05H52 : Les habitants du kibboutz Kerem Shalom entament une nouvelle journée avec des tirs de roquettes
    À 5 h 32 au kibboutz Kerem Shalom, le système d'alerte précoce pour les attaques à la roquette a retenti.
    Il n'y a aucune information sur les blessures ou les dommages causés.
    Sderot et les colonies frontalières également sous le feu
    Les alarmes ont également retenti à Sderot et dans les kibboutzim bordant la bande de Gaza. Il n'y a aucune information sur des victimes ou des dommages matériels.
    Le kibboutz Kerem Shalom avait déjà été la cible de tirs.

    06H02 Sirènes d'alarme à Eshkol - des explosions se font entendre
    Vers 6 heures du matin, les alarmes avertissant d'attaques à la roquette ont de nouveau retenti dans les localités du conseil local d'Eshkol, près de la frontière avec la bande de Gaza.
    Les résidents locaux rapportent avoir entendu des explosions.

    L'armée israélienne a attaqué 600 cibles à Gaza et se prépare pour une opération au sol
    Le porte-parole des Forces de défense israéliennes, le général de brigade Hedi Zilberman, a déclaré qu'au cours des deux derniers jours, Tsahal avait éliminé la plupart des capacités de production de missiles du Hamas et du Jihad islamique.
    Au total, plus de 600 objectifs dans la bande de Gaza ont été attaqués par les FDI en deux jours. Entre autres choses, un tunnel du Hamas sous un bâtiment scolaire et sous des bâtiments résidentiels a été détruit à Gaza. Les terroristes placent délibérément leurs infrastructures sous des cibles civiles. Par conséquent, les FDI doivent agir très soigneusement pour minimiser les pertes civiles. En outre, un coup a été porté sur la maison du commandant du système des camps d'entraînement du Hamas, Iyad Tayeb, les militants des forces navales de l'organisation et plusieurs groupes d'opérateurs de missiles ont été éliminés.
    Hier soir, les FDI ont commencé à frapper les structures du pouvoir du Hamas dans la bande de Gaza, y compris les bâtiments des services de sécurité intérieure, le bureau du chef du service de sécurité intérieure et les bâtiments de la banque centrale.
    "Nous voyons les premières fissures dans la confiance de l'ennemi à la lumière des énormes dégâts qui lui sont infligés. Cela est évident dans leurs tentatives de demander un cessez-le-feu. Le Hamas a été surpris par la puissance des frappes de représailles de Tsahal. De nombreux militants sont nerveux et ne sont plus prêts à continuer. Ils sont divisés », lit-on dans le texte de la déclaration de Zilberman.
    Hedi Zilberman a également déclaré que le commandement de Tsahal avait approuvé plusieurs plans pour une opération au sol, au cas où il recevrait un ordre correspondant de la direction de l'État.

    07H49 : Les sirènes retentissent à Sderot et les environs
    A 7h49, les alarmes ont retenti à Sderot et Avivim. Des explosions ont été entendues.
    Vers 8 heures du matin alarmes et explosions près de Nir Oz.

    08H17 : L'aéroport Ben Gourion à nouveau fermé pour les atterrissages d'avions
    L'Autorité aéroportuaire israélienne a annoncé la fermeture temporaire de l'aéroport Ben Gourion pour recevoir des avions. Tous les vols sont redirigés pour atterrir vers d'autres aéroports, d'après Ilan et Asaf Ramonov.
    Les départs de l'aéroport Ben Gurion se poursuivent comme prévu.
    A noter qu'un certain nombre de compagnies aériennes ont annoncé l'annulation des vols à destination et en provenance d'Israël pour les jours à venir. Parmi les annulés figurent les vols d'Air France, Transavia, Delta Airlines, United Airlines, Virgin Atlantic, All Nippon, Air Canada, Lufthansa, Brussels Airlines, Pegasus, Air Europa.

    09H08 : Tsahal attaque un bâtiment de six étages dans le quartier de Rimal (Gaza)
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes rapporte qu'une frappe aérienne a été lancée contre un bâtiment de 6 étages dans le quartier de Rimal, à l'ouest de la ville de Gaza.
    Sur la base des informations disponibles, le bâtiment était utilisé par le Hamas.

    11H Après une courte accalmie, les bombardements reprennent dans les régions frontalières avec Gaza
    Vers 11h00, les alarmes ont retenti près du checkpoint de Kerem Shalom, annonçant des attaques à la roquette sur le territoire israélien depuis la bande de Gaza.
    Il s'agit de la première attaque à la roquette contre Israël depuis Gaza au cours des dernières heures.

    11H01 Tsahal attaque un groupe de combattants du Hamas équipés d'ATGM dans le nord de Gaza
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes rapporte que dans le nord de la bande de Gaza, l'armée israélienne a attaqué un groupe de combattants du Hamas se préparant à tirer des missiles antichar sur des cibles en territoire israélien. 
    Un coup direct sur la cible a été porté.

    11H53 : Deux autres groupes de combattants du Hamas équipés d'ATGM attaqués à la frontière de Gaza
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes rapporte que près de la frontière de la bande de Gaza, l'armée israélienne a attaqué un autre groupe de militants du Hamas, qui se préparait à tirer sur des cibles en territoire israélien avec des missiles antichar.
    Moins d'un quart d'heure plus tard, les FDI ont annoncé l'élimination d'un autre groupe de militants à la frontière de Gaza.

    Le ministère de la Santé de Gaza rapporte 87 tués depuis le début des hostilités
    Le ministère de la Santé de l'administration du Hamas opérant dans la bande de Gaza a rapporté que depuis le début de la confrontation (10 mai), 87 habitants du secteur ont été tués par les actions de l'armée israélienne et environ 530 autres blessés.
    Parmi eux, selon la partie palestinienne, 18 sont des mineurs et huit sont des femmes.
    Tous les tués et blessés dans le rapport du ministère de la Santé de Gaza sont dénommés «civils».
    Selon Israël, l'écrasante majorité des personnes tuées à Gaza sont les commandants et les combattants du Hamas et du Jihad islamique, dont beaucoup ont été impliqués dans des attaques à la roquette sur le territoire israélien et dans la planification d'attaques.

    13H20 : Tsahal frappe les maisons de Haniyeh et d'autres dirigeants du Hamas
    Le blogueur israélien "Abu Ali", citant des sources dans la bande de Gaza, écrit sur le réseau Telegram que l'armée de l'air israélienne a attaqué la maison du chef du bureau politique du Hamas, Ismail Haniyeh, dans le camp de réfugiés de Shati (nord-ouest de la ville de Gaza, près de la Côte méditerranéenne) ... Haniyeh lui-même est actuellement avec ses plus proches parents au Qatar.
    Il est également rapporté que la marine de Tsahal a tiré sur un groupe électrogène près de la maison de Haniyeh à Shati.
    À Khan Younes, dans la région d'Ibsan, au sud de la bande de Gaza, une frappe aérienne a détruit la maison du porte-parole du Hamas, Samar Abu Dhaka.

    13H22 : Netivot et le Néguev occidental sont à nouveau renvoyés de Gaza
    Les sirènes "Enfer de Tseva", annonçant des attaques à la roquette, ont à nouveau retenti à Netivot et dans les communautés occidentales du Néguev.

    13H50 : Nouvelles alarmes à Ashkelon et à la frontière avec Gaza
    Vers 13 h 50 à Ashkelon et dans les localités à la frontière avec la bande de Gaza, les sirènes d'alerte ont retenti, annonçant des attaques à la roquette sur le territoire israélien.
    1856794.jpeg
    14H10 : Les sirènes retentissent à Sderot et Shaar HaNegev
    Vers 14 h 10 à Sderot et dans les colonies du conseil régional de Shaar HaNegev, les signaux «Tseva adom» ont retenti, annonçant les attaques à la roquette.

    14H28 : Sirènes et explosions à Tel Aviv
    A 14h28, les sirènes "Enfer de Tseva" se sont déclenchées à Tel Aviv et dans d'autres villes du centre d'Israël. En particulier, les sirènes ont retenti à Rishon Le-Zion, Bat Yam, Holon, Givatayim, Ramat Gan.
    Le système de défense antimissile Iron Dome est entré en action. Plusieurs explosions ont été entendues.

    14H30 : Information non officielle : une roquette lancée depuis Gaza a explosé à Holon
    Vers 14h30, une roquette tirée depuis la bande de Gaza a explosé à Holon, selon le groupe Tseva adom WhtasApp, recevant des notifications des municipalités.
    Les informations sur les dommages causés sont en cours de clarification.

    14H45 : Sirènes d'alarme à la frontière avec Gaza
    Vers 14 h 45, dans les localités à la frontière avec la bande de Gaza, les alarmes "Enfer de Tseva" ont été déclenché pour annoncer  des attaques à la roquette.

    15H03 : Interception d'un drone kamikaze lancé depuis Gaza
    Le service de presse de Tsahal rapporte qu'un drone muni d'explosifs provenant de Gaza a été abattu au-dessus de l'une des localités de la zone frontalière.

    15H05 : Chute d'un missile près d'Eilat
    La Kan TV and Radio Corporation rapporte que la chute d'un missile a été enregistré près d'Eilat.
    L’aéroport de Ramon, situé à 20 kilomètres au nord de la station balnéaire, a aussitôt été fermé. Mais les autorités aéroportuaires ont déclaré qu'il fonctionnait comme d'habitude.
    Le missile a atterri dans une zone ouverte sans causer de dommages.
    Auparavant, les dirigeants du Hamas avaient déclaré que lors d'une récente salve, 250 missiles Ayyash d'une portée allant jusqu'à 220 km avaient été tirés sur Israël, l'une des cibles étant l'aéroport de Ramon au nord d'Eilat.

    15H33 : Tsahal publie une vidéo de l'élimination d'un groupe de militants se préparant à tirer un AGTM depuis un immeuble de plusieurs étages
    Le service de presse de Tsahal a publié une vidéo montrant la destruction d'une cible au sommet d'un immeuble de plusieurs étages dans la partie sud de la bande de Gaza, près de la frontière avec Israël.
    Le rapport indique que l'unité de reconnaissance en profondeur de Maglan avait établi qu'un groupe de militants se préparait à tirer sur des cibles en territoire israélien depuis cette maison à l'aide de missiles antichar.
    La cible a été touchée et éliminée.
    Au total, depuis le début des affrontements, Tsahal et SHABAK ont réussi à calculer et éliminer 11 unités se préparant à tirer au missile antichar sur le territoire israélien. 6 équipes ATGM ont été liquidés aujourd'hui.


    16H Menace de drones kamikazes - Les habitants des villages à la frontière avec Gaza sont priés de ne pas quitter leurs maisons

    Les habitants des villages de Beeri, Nahal-Oz et Alumim à la frontière avec la bande de Gaza ont reçu pour instruction de ne pas quitter leurs maisons en raison de la menace de drones kamikazes.
    L'un de ces drones a été abattu par l'armée près de la frontière.
    Peu de temps après l'avertissement, le conseil local de Shaar HaNegev a signalé que deux autres drones kamikazes avaient été neutralisés.

    16H15 : Tsahal rappelle 9000 réservistes
    Jeudi 13 mai, les Forces de défense israéliennes ont annoncé l'appel de 9 000 réservistes en préparation d'une éventuelle offensive terrestre, si l'ordre en est donné.

    16H53 : 20 combattants palestiniens enterrés vivants dans un tunnel suite à une frappe de Tsahal
    Le commandant de la division Gaza, le général de brigade Nimrod Aloni, dans une allocution à ses combattants selon laquelle  les FDI ont attaqué un tunnel du Hamas, y enterrant une vingtaine de combattants palestiniens, peu de temps avant d'entrer en Israël.
    "Nous avons transformé les tunnels en un piège mortel", a déclaré Aloni cité par Ynet .

    17H30 : Tsahal annonce avoir détruit 4 appartements de dirigeants du Hamas
    L'armée de l'air israélienne a attaqué quatre "appartements opérationnels" des commandants du Hamas dans la bande de Gaza.
    Le rapport officiel dit avoir détruit: l'appartement du commandant adjoint du bataillon Jabaliya (au nord du secteur), l'appartement du commandant de compagnie du bataillon Shajaya (au nord du secteur), le commandant de compagnie à Shabur (au nord du secteur), le commandant de compagnie à Dir al-Balakhe (partie centrale du secteur).


    17H50 : Les alarmes retentissent toujours à Sderot, Ashkelon, Rakhat et "Otef Aza"
    Les alarmes avertissant de l'imminence d'attaques à la roquette ont retenti une nouvelle fois à Sderot et dans les localités limitrophes du secteur.
    Les sirènes ont également été entendues à Ashkelon et Rahat.
    L'alerte a été suivie de bombardements qui ne se sont pas arrêtés pendant environ un quart d'heure.

    18H04 : Sirènes à Beer Sheva
    Les sirènes "Enfer de Tseva", avertissant de tirs imminents de missiles, ont été déclenchées à Beer Sheva.
    À 18 h 26, les sirènes ont une nouvelle fois retenti à Beer Sheva.

    19H32 : Deux usines de missiles attaquées au centre de la bande de Gaza
    Deux usines de missiles attaquées au centre de la bande de Gaza
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes rapporte que dans la partie centrale de la bande de Gaza, l'armée de l'air israélienne a attaqué deux objectifs du Hamas.
    Les frappes ont été dirigées contre "un site de production de missiles clé", ainsi qu'une installation navale du Hamas qui a également produit et stocké des missiles.
    En outre, plusieurs autres usines et ateliers de Gaza où des armes étaient produites ont été attaqués.

    Les Etats-Unis empêchent une réunion vendredi du Conseil de sécurité
    Les Etats-Unis se sont opposés à la tenue vendredi d'une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU sur la nouvelle flambée de violences entre Israéliens et Palestiniens, ont indiqué des diplomates.
    "Il n'y aura pas de réunion du Conseil de sécurité demain", a déclaré jeudi à l'AFP un porte-parole chinois, dont le pays préside actuellement cette instance.
    "Les Etats-Unis ne sont pas d'accord avec une réunion demain en visio-conférence", a expliqué un diplomate. Selon une autre source diplomatique, Washington souhaiterait qu'une telle réunion n'ait lieu que mardi, ce qui lui ôterait une bonne partie de son caractère d'urgence.
    La tenue de ces réunions en visio-conférence requiert un consensus entre les 15 Etats membres du Conseil de sécurité.
    Les Américains soutiennent la position de leur allié israélien qui refuse une implication de l'ONU.
    Dans leurs prises de position successives depuis le début de la crise, les Etats-Unis ont réaffirmé le droit d'Israël à se défendre contre les tirs de roquettes du mouvement islamiste Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, mais aussi appelé à la désescalade. Ils ont aussi demandé à leur allié israélien de faire "tout son possible pour éviter des victimes civiles".

  • Gaza/Israël : Nouveaux affrontements

    Imprimer

    Minuit : Le Hamas lance un nouvel ultimatum à Israël, lui donnant deux heures pour l'exécuter
    Vers minuit, l'attaché de presse de la branche militaire du Hamas, Abu Abid, au nom du commandement des brigades Ezzedine al-Qassam a lancé un nouvel ultimatum au gouvernement israélien.

    Il a exigé de «lever le siège» de la mosquée Al-Aqsa, dans laquelle des centaines de palestiniens étaient barricadés.

    Il ajoute que si cette demande n'est pas satisfaite, le Hamas répondra "dans les deux prochaines heures".

    Il s’agit du deuxième ultimatum lancé à Israël par le Hamas au cours des dernières 24 heures. Dans l'après-midi du 10 mai, l'organisation palestinienne avait demandé "de retirer la police et l'armée de la région de Sheikh Jarah et de l'esplanade des Mosquées (mont du Temple). À l'expiration de l'ultimatum, une attaque à la roquette a été menée sur Jérusalem, suivie de lancements de missiles en direction des localités du Néguev occidental.

    Le Hamas annonce le début de l'opération "Jerusalem Sword" (Epée de Jérusalem)
    Après 2 heures du matin, la direction du Hamas, imitant visiblement Tsahal, a annoncé le lancement d'une opération sous le nom fort de «Jerusalem Sword», dont le but est «la victoire à Al-Qods (Jérusalem) sacrée ».

    Selon le Hamas, l'opération a commencé après l'expiration de «l'ultimatum» exigeant de «lever le siège» de la mosquée Al-Aqsa.

    En annonçant l'opération Jerusalem Sword, le Hamas indique clairement qu'il est prêt pour une confrontation à grande échelle avec Tsahal.

    Événements depuis le deuxième «ultimatum du Hamas» à partir de 02h00 le 11 mai 2021
    Après 2 heures du matin, les sirènes d'alarme "Tseva adom" ont été entendues dans les localités du conseil local d'Eshkol près de la frontière de Gaza. Puis plusieurs explosions ont retenties.

    Après 2h30 du matin, les alarmes et des explosions ont été entendues dans la région de Shaar HaNegev.

    Après 3 heures du matin, les alarmes ont retenti à Sderot et dans les colonies de la région de Shaar HaNegev.

    Après 3 h 30, les alarmes ont retenti à Sderot, dans les localités de la région de Shaar HaNegev et au conseil local d'Eshkol.

    Vers 4 heures du matin, l'alarme a retenti dans les localités du conseil local d'Eshkol, ainsi qu'à Netivot et dans la région de Sdot Néguev.

    L'armée israélienne note que des attaques à la roquette pratiquement continues depuis Gaza se sont poursuivies au cours des 10 dernières heures.

    Après 04h00, une attaque à la roquette sur la zone de Hof Ashkelon a été enregistrée.

    Vers 5 heures du matin, les sirènes d'alarme, avertissant d'une attaque à la roquette, ont retenti dans la ville d'Ashkelon et dans le quartier de Hof Ashkelon. Une explosion a été entendue.

    Vers 5 h 30, des sirènes d'alarme ont de nouveau été entendues à Ashkelon et dans le quartier de Hof Ashkelon.

    Après 5 h 40, des sirènes d'alarme ont été entendues à Ashkelon et dans la région d'Eshkol. Deux bâtiments ont été endommagés à Ashkelon.

    6h00. À la suite d'une attaque à la roquette sur Ashkelon, six personnes ont été blessées de gravité variable par des fragments de verre, a déclaré le service d'ambulance du Magen David Adom. Deux personnes, des hommes de 40 et 63 ans, ont subi des blessures modérées. Quatre autres personnes ont été légèrement blessées. Deux d'entre elles ont été traitées pour état de choc.

    7h00. Des roquettes sont tombées dans la zone des colonies de Kisufim et Ain Ha-Shlosha.

    8h00. Les alarmes « Tseva Adom » ont retenti dans le conseil local d'Eshkol, en particulier dans les colonies d'Amioz, Ohad et Tsohar. Plusieurs roquettes seraient tombées. Plus tard, les alarmes ont retenti au checkpoint de Kerem Shalom où des explosions ont été entendues.

    09h00. "Alarmes à Ashkelon et près de la frontière avec Gaza. Sirènes d'alarme dans la zone du village de Nahal Oz.

    10h00. Sirènes d’alarme à Ashkelon et près de la frontière avec Gaza. Des explosions ont été entendues.

    11h00. Des sources dans la bande de Gaza rapportent que l'armée de l'air de Tsahal a attaqué un appartement dans un immeuble de grande hauteur à l'ouest de la ville de Gaza. Le type de cible attaqué est encore inconnu.

    Les sirènes ont de nouveau été entendues à Ashkelon.

    Le service de presse des Forces de défense israéliennes informe qu'une frappe a été frappée sur un groupe de militants près de la frontière de la bande de Gaza, qui étaient armés d'armes antichars et se préparaient à tirer sur des cibles en territoire israélien. 

    Tsahal réplique et lance l'opération Wall Guard contre Gaza
    L'opération antiterroriste de l'armée israélienne dans la bande de Gaza, qui a débuté la veille, a reçu le nom de "Wall Guard" ("Shomer ha-Homot") de la direction opérationnelle de l'état-major. Apparemment, le nom est tiré du titre de la chanson de Lior Farhi sur les vers de Dan Almagor, dédié aux murs de la vieille ville de Jérusalem.

    La durée de cette opération n'est pas claire. On ne sait pas non plus si elle sera limitée à Gaza ou si sa géographie s'étendra.

    L'armée israélienne a annoncé l'opération Wall Guard cinq heures après que le Hamas à Gaza ait annoncé le lancement de l'opération Jerusalem Sword.

    Rappelons que la précédente opération militaire à grande échelle à Gaza ("Unbreakable Rock") avait été menée par les FDI à l'été 2014. Depuis lors, les militants du secteur ont non seulement restauré, mais également considérablement reconstitué leur arsenal de missiles.

    Ynet, citant des sources bien informées, écrit sur l'intention des dirigeants israéliens d'étendre l'opération contre l'infrastructure terroriste à Gaza, mais il n'est pas encore question d'une opération au sol. La demande de cessez-le-feu des autorités égyptiennes à Gaza a été rejetée.
    eKt37Yvv.jpeg

    Tsahal cible un appartement spécifique dans l'ouest de Gaza

    Des sources dans la bande de Gaza rapportent que l'armée de l'air de Tsahal a attaqué un appartement dans un immeuble de grande hauteur à l'ouest de la ville de Gaza, tuant trois membres du Jihad islamique (photo ci-dessous).
    E1HAcdWXoAIW3QZ.jpeg

    Les médias israéliens rapportent que Mohammad Abu al-Ata, qui était la cible de l'attaque de Tsahal, fait partie des trois personnes décédées au cours du bombardement. Mohammad Abu al-Ata est le frère de Bahá'í Abu al-Ata, dirigeant du Jihad islamique qui a été liquidé par l'armée israélienne le 12 novembre 2019.

    Les Forces de défense israéliennes affirment que plus de 130 cibles ont été attaquées dans la bande de Gaza depuis le soir du 10 mai en réponse à des centaines de roquettes lancées depuis Gaza. Des avions de combat, des hélicoptères, des chars et de l'artillerie de Tsahal ont été engagés. Parmi les cibles attaquées figurent le domicile du commandant d'un bataillon de Hamas et la structure de renseignement militaire du Hamas, les positions des militants du Hamas et du Jihad islamique, des usines et des ateliers où des armes et des munitions ont été produites, et deux tunnels «offensifs». L'armée israélienne accuse les groupes "terroristes" de placer délibérément leurs cibles dans des zones peuplées.

    Midi, le 11 mai 2021 : Poursuite des bombardements
    12:00. Les alarmes retentissent dans les colonies du conseil du district d'Eshkol, à Nahal Oz et Orim.

    "Tseva hell" à Ashkelon, Ashdod, Gan Yavne. À Ashdod, une roquette a frappé un immeuble résidentiel. Le service d'ambulance du Magen David Adom rapporte que deux blessés par des éclats de verre et cinq ont besoin d'aide pour  état de choc nerveux.

    La branche militante du Hamas affirme que deux militants ont été tués lors de récentes frappes des Forces de défense israéliennes contre des cibles militantes dans la bande de Gaza. Le service de presse des Forces de défense israéliennes rapporte que depuis le soir du 10 mai dans la bande de Gaza à la suite des actions de Tsahal, au moins 15 militants d'organisations de la résistance palestinienne impliqués dans le bombardement du territoire israélien avec des missiles sol-sol à courte portée et des missiles anti -tank ont été éliminés.

    13h00. Le service de presse de la police israélienne rapporte que deux roquettes ont touché des immeubles résidentiels à Ashdod et six roquettes ont frappé des quartiers résidentiels à Ashkelon. Il y a des victimes. Des dommages ont été causés à des bâtiments résidentiels et à un établissement d'enseignement, ainsi qu'à plusieurs voitures.

    Vers 13h30, les sirènes ont à nouveau été déclenchées à Ashdod et Ashkelon. Alarmes également près de la frontière de Gaza.

    Deux femmes tuées mardi à d'Ashkelon par des frappes de roquettes depuis la bande de Gaza
    "Deux femmes sont mortes. L'une était âgée de 65 ans, l'autre de 32 ans. L'une des victimes est Tahunia Santos, une citoyenne indienne de 32 ans, qui travaillait comme infirmière pour une Israélienne âgée. Elle laisse dans le deuil un fils, un mari et un enfant de 9 ans. La famille de la femme décédée a été informée de l'incident..

    Selon cette source, les deux femmes n'étaient pas au même endroit dans la ville lorsqu'elles ont péri. 

    Les deux femmes tuées en raison d'un dysfonctionnement du système Iron Dome
    La chaîne de télévision Keshet-12 a rapporté que pendant plusieurs heures, mardi 11 mai, le système de défense antimissile Iron Dome dans la région d'Ashkelon n'a pas fonctionné en raison d'une défaillance technique. Le problème a maintenant été résolu.

    Selon la chaîne de télévision, alors que des spécialistes travaillaient pour régler le dysfonctionnement, la ville a été la cible de tirs intenses de roquettes qui ont provoqué le décès des deux femmes.

    Le Jihad islamique menace d'intensifier les bombardements; Le Hamas annonce un nouveau record
    Les Brigades Al-Qods, l'aile militante du Jihad islamique, menacent de continuer à bombarder le territoire israélien jusqu'à ce que «l'agression à Gaza, à Jérusalem et dans toute la Palestine» se termine.

    Pendant ce temps, le Hamas a publié une déclaration selon laquelle les Brigades Ezzedine al-Qassam avaient établi un nouveau record: 137 missiles ont été tirés en cinq minutes, y compris sur Ashdod et Ashkelon.

    Mort d'un commandant du Jihad islamique
    L'armée israélienne annonce avoir éliminé le chef de l'unité spéciale de roquettes du Jihad islamique palestinien, Samah Abed al-Mamluk. L'annonce a été faite dans un communiqué conjoint des Forces de défense israéliennes et de l'agence de sécurité du Shin Bet.

    Ashkelon à nouveau sous le feu des roquettes
    Peu après 16 heures, les militants palestiniens ont de nouveau tiré des roquettes sur Ashkelon et les colonies du conseil régional de Hof Ashkelon. Aucune victime ou dommage n'a été signalé. Les alarmes ont retenti cinq fois en une heure.

    Tsahal attaque le siège des dirigeants de l'aile militante du Hamas
    Le service de presse de Tsahal a rendu compte de nouvelles attaques contre les positions des organisations Hamas et Jihad islamique à Gaza.

    Selon les informations publiées, le bureau du commandant de la branche militaire du Hamas, un poste d'observation et des dépôts d'armes et de munitions ont été pris pour cibles.

    Le ministère de la Santé de Gaza rapporte 28 morts et 125 blessés au cours des dernières 24 heures
    Le Ministère de la santé du secteur de Gaza a signalé que 28 habitants du secteur, dont 10 mineurs et une femme, avaient été tués depuis le début de l'affrontement armé avec Israël.

    Il y a 125 blessés dans les hôpitaux du secteur.
    E1HtrBDX0AQXWf-.jpeg

    E1HtrBOXoAUHR0u.jpegL'armée israélienne a averti les Gazaouis du début d'une nouvelle vague d'attaques: "Nous lançons de nouvelles attaques, particulièrement graves. Pour votre bien-être, restez aussi loin que possible des cibles terroristes", a déclaré Tsahal dans un communiqué.

    Des bateaux de la marine israélienne bombardent la côte de Gaza
    Des sources palestiniennes rapportent que Tsahal frappe la bande de Gaza non seulement par les airs, mais aussi par la mer. Des bateaux de la marine de Tsahal bombardent la côte nord du secteur.

    En outre, il a été signalé que les frappes aériennes avaient été menées sur des immeubles résidentiels dans les régions d'al-Shejaya et d'al-Zaytun.

    Dans le même temps, la chaîne de télévision Al-Aqsa, diffusée depuis le secteur, rapporte que les "terrains vagues" du nord de la bande de Gaza ont été soumis à des bombardements intensifs.

    Le Hamas a exige l'arrêt des frappes sur les bâtiments résidentiels et menace Tel Aviv de bombardements
    L'attaché de presse de l'aile militaire du Hamas, Abu Abid, au nom du commandement des brigades Ezzedine al-Qassam, a présenté une autre exigence à Israël.

    Il a exigé que les FDI arrêtent immédiatement de frapper les immeubles résidentiels dans la bande de Gaza. "Si l'ennemi continue de persister et de bombarder des immeubles résidentiels , Tel Aviv subira une frappe de missiles lourds similaire à celle d'Ashkelon", a déclaré le Centre d'information palestinien dans un communiqué.

    Un immeuble résidentiel de 12 étages s'est effondré à Gaza après une frappe de Tsahal
    L'agence de presse palestinienne Shehab a rapporté que l'armée de l'air de Tsahal avait attaqué un immeuble résidentiel de 12 étages dans la bande de Gaza.

    La tour Anadi, à l'ouest de la ville de Gaza, s'est effondrée.

    Belal Aldabur vivant et travaillant comme médecin dans la bande de Gaza, a écrit sur "Twitter", que les habitants de la maison avaient été prévenus moins de deux heures avant la frappe.

    On n'a pas rapporté de victimes

    L'attaque contre un immeuble résidentiel est survenue peu de temps après que le Hamas ait exigé qu'Israël arrête de frapper les bâtiments civils, menaçant une frappe massive sur Tel Aviv.

    Depuis le début des affrontements, 480 missiles ont été lancés vers Israël
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes a rapporté que depuis le début de la confrontation armée, 480 missiles ont été tirés de la bande de Gaza vers le territoire israélien. En outre, 150 missiles n’ont pas atteint le territoire israélien et sont tombés dans la bande de Gaza.

    Environ 200 missiles ont été interceptés par le système de défense antimissile Iron Dome.

    80 avions israéliens ont participé aux frappes aériennes dans la bande de Gaza
    Selon la chaîne de télévision Keshet-12, 80 avions de l'armée de l'air de Tsahal ont participé aux opérations dans la bande de Gaza. Au total, 150 cibles ont été attaquées. 50 à 70 lanceurs de missiles ont été détruits.

    Notez que plus tôt, le Premier ministre Benjamin Netanyahu avait annoncé qu'une décision avait été prise pour intensifier les attaques contre les positions "terroristes" dans la bande de Gaza. "Le Hamas recevra des coups auxquels il ne s'attend pas, mais il faudra de la patience et la volonté des citoyens de faire certains sacrifices", a déclaré Netanyahu. Il a appelé les citoyens du pays à se conformer strictement aux ordres du service logistique. "Ces ordres sauvent des vies, ils doivent être strictement suivis", a déclaré le chef du gouvernement.

    Poursuite des bombardements ce soir
    À 20 h 20, une salve de missiles a été tirée depuis la bande de Gaza en direction de Sderot, Netivot et les colonies de Shaar HaNegev.

    Plusieurs missiles ont été interceptés par le système de défense antimissile Iron Dome.

    Il n'y a aucune information sur les victimes ou les destructions.

     

     

  • Gaza/Israël : Au moins 150 roquettes ont été lancées depuis la bande de Gaza vers Israël au cours de la soirée

    Imprimer

    Le service de presse des Forces de défense israéliennes a rapporté qu'au moins 150 roquettes avaient été tirées depuis la bande de Gaza dans la soirée du 10 mai.

    Ashkelon, Sderot et d'autres colonies du Néguev occidental ont été les plus visées.

    Au moins sept missiles étaient dirigés sur Jérusalem. Des sirènes ont retenti dans la capitale, ainsi que dans sa banlieue.

    10 habitants du Néguev ont nécessité des soins médicaux
    Le service de presse de Magen David Adom a rapporté à 22h50 que 10 habitants du Néguev avaient eu besoin d'une assistance médicale suite aux tirs de roquettes. Toutes ces personnes ont été emmenées dans les hôpitaux Soroka à Beer Sheva et les hôpitaux Barzilai à Ashkelon.

    Un homme de 49 ans a été légèrement blessé par des fragments de verre. Deux personnes ont été blessées alors qu'elles se précipitaient vers un abri anti-bombes. Huit autres personnes ont eu besoin d'aide pour état de choc.

    Une roquette a frappé un immeuble résidentiel sur le territoire de Shaar HaNegev, annonce le Canal 12 ITV
    La chaîne de télévision Keshet-12 a rapporté qu'un missile avait frappé un immeuble résidentiel dans un kibboutz sur le territoire du conseil régional de Shaar HaNegev.

    Selon la chaîne de télévision, les propriétaires de la maison n'ont pas été blessés, car ils s'étaient réfugiés dans la pièce fortifiée pour se protéger des attaques à la roquette dès le déclenchement des sirènes d'alarme.

    Le bâtiment a subi des dommages importants.

    L'armée de l'air de Tsahal a détruit deux lance-roquettes et visé huit militants
    En réponse aux attaques à la roquette sur le territoire israélien, l'armée de l'air de Tsahal a frappé des cibles dans la bande de Gaza.

    Le service de presse des Forces de défense israéliennes a rapporté que deux lanceurs de missiles avaient été détruits, des bases militaires attaquées et huit militants tués.

    Auparavant, le service de presse de l'armée avait publié la vidéo d'une frappe aérienne contre un groupe de militants des brigades Ezzedine al-Qassam (le bras armé du Hamas), qui tentaient de se cacher après avoir bombardé le territoire israélien. Trois militants ont été tués par les frappes.

    Muhammad Abdallah Fayyad.jpegAuparavant, il avait été signalé que le commandant de terrain du Hamas, Muhammad Abdallah Fayyad (photo), avait été tué. Il a probablement été détruit alors qu'il circulait à moto.

    Ministère de la Santé de Gaza: les frappes des FDI ont tué neuf habitants du secteur, dont des enfants
    Le ministère de la Santé de Gaza a déclaré que les frappes israéliennes contre des cibles avaient tué au moins neuf résidents locaux, dont trois mineurs.

    Le ministère de la Santé de Gaza a déclaré que les corps des personnes tuées et de plusieurs blessés avaient été transportés dans un hôpital de Beit Hanoun, dans le nord du secteur.

    Le Hamas a lancé un ultimatum à Israël, exigeant la libération de l'esplanade des Mosquées (Mont du Temple) et de Sheikh Jarah des forces de sécurité
    Le porte-parole de l'aile militante du Hamas, Abu Abid, au nom du commandement des brigades Ezzedine al-Qassam, a lancé un ultimatum au gouvernement israélien.

    Le Hamas exige qu'Israël retire la police et l'armée de la région de Sheikh Jarah et de l'esplanade des Mosquées et libère tous les manifestants détenus avant 18 heures.

    "Il n'y aura pas de deuxième avertissement", indique le communiqué.

    Auparavant, le chef du Politburo du Hamas Ismail Haniyeh a déclaré que les "forces de résistance" n'avaient pas l'intention de regarder indifféremment les événements de Jérusalem et étaient prêtes à affronter les sionistes, qu'il a accusés de profaner la mosquée al-Aqsa.