Services de l'anti-terrorisme (CTD)

  • Pakistan : Deux membres du "Tehreek-e-Taliban Pakistan Noor" Islam (TTP) tués lors d'une opération du Contre-terrorisme du Sind (CTD)

    Imprimer

    Le Département antiterroriste de la police du Sind a déclaré avoir tué deux terroristes lors d'une opération dans la région de Sukkur, dans le Sind.

    Selon un communiqué de presse publié par le porte-parole du CTD, l'affrontement a eu lieu après que le CTD ait obtenu des informations sur l'arrivée de membres du groupe interdit Tehreek-e-Taliban Pakistan Noor Islam dans le Sind pour une opération terroriste potentielle.

    Surveillant les suspects, une équipe a mené un raid dans la région de Patni dans la nuit du vendredi 26 au  samedi 27 février. 

    Le communiqué de presse indique que les suspects ont ouvert le feu sur la police  mais ils ont été tués par la risposte de la police.

    Selon les informations des services de renseignement, les suspects étaient affiliés au groupe Noor Islam du TTP South Waziristan. Ils avaient été impliqués dans diverses activités terroristes au Sud-Waziristan et dans le district de Shangla, y compris une explosion qui a coûté la vie à cinq policiers. Ils sont également accusés d'avoir mené de multiples attaques à la grenade  contre des postes de contrôle militaires dans le Sud-Waziristan.

    Il s'agit de la première opération majeure du CTD après l'affrontement du 8 février, dans la région de Shah Latif à Karachi, au cours duquel un terroriste a été tué et cinq autres blessés.

    Versions différentes du TTP
    Dans une déclaration, le Tehrik-e-Taliban Pakistan (TTP) affirme que la mort des deux militants du TTP à Sukkur, revendiqué par le département anti-terrorisme du Pakistan (CTD), est un assassinat. Le TTP affirme que ses deux membres ont été arrêtés et tués après avoir été interrogés.

  • Pakistan : tentative avortée d'attentat suicide contre les services anti-terroristes à Lahore

    Imprimer

    Les forces de sécurité pakistanaises ont tué un kamikaze avant qu'il ne puisse faire exploser sa veste suicide. Selon des sources de sécurité locales, la cible était le bureau des services de l'anti-terrorisme (CTD) sur Burki Road, à Lahore.

    L'agresseur avait tenté d'entrer dans les locaux de la direction anti-terroriste et ouvert le feu sur les membres du personnel de sécurité au moment où ceux-ci tentaient de l'interpeller. L'agresseur a été tué au cours de l'échange de tirs.

    La police affirme avoir retrouvé une veste suicide et deux grenades à main en possession du terroriste. Léquipe de déminage (BDS) a désarmé la veste suicide et le corps de l'agresseur évacué.

    Un porte-parole de la BDS a déclaré que les terroristes n'avaient pas encore été identifiés et que l'affaire faisait l'objet d'une enquête. "Le réseau sera bientôt retrouvé".

    Depuis, la sécurité des bâtiments, bureaux et lieux publics importants a été renforcée et des membres du service d'ordre fouillent les personnes suspectes, les véhicules aux vitres teintées, les plaques d'immatriculation vertes illégales et les véhicules aux phares bleus.