Service National de Sécurité (NSS)

  • Irak : Les forces de sécurité irakiennes ont déjoué une attaque avec un missile vagabond de fabrication iranienne à Salahuddin

    Imprimer

    Jeudi 21 octobre, le Service National de Sécurité irakien (NSS) a annoncé avoir déjoué une attaque au missile dans la province nord irakienne de Salahuddin.

    Dans un communiqué, le NSS a indiqué que la cible de l'attaque était l'aéroport d'al-Heliwa, où est déployée la 52e brigade des unités de mobilisation populaire (Hashd al-Chaabi) irakiennes.

    « Après avoir reçu des renseignements, le Service National de Sécurité, le Renseignement intérieur et le Hashd al-Chaabi ont découvert un missile équipé pour cibler l'aéroport d'al-Heliwa près du village d'Albu Sabah, au nord de la ville de Tuz Khurmatu », indique le communiqué.
    Munition errante 358 (Iran).jpeg

    Le missile a été identifié comme la "munition 358" , qui serait fabriquée par l'Iran. L'an dernier, l'US Navy a saisi plusieurs missiles de ce type au large des côtes du Yémen.

    Le missile, qui est équipé d'un autodirecteur infrarouge, d'un fusible de proximité laser et d'un micro-turboréacteur, serait conçu pour engager des cibles aériennes à basse vitesse. On pense également que le missile est capable de viser des cibles au sol avec une haute précision.

    On ne sait pas comment un missile fabriqué par l'Iran s'est retrouvé en Irak dirigé contre le Hashd al-Chaabi, le principal allié de Téhéran en Irak.

    Le missile a peut-être été installé par des forces irakiennes soutenues par l'Iran près de l'aéroport d'al-Heliwa afin de cibler les drones américains qui espionnent régulièrement les positions du Hashd al-Chaabi. Ces forces ont averti à plusieurs reprises dans le passé qu'elles abattraient les drones s'approchant des positions du Hashd al-Chaabi.