Said Hassan (ancien chef du YBS)

  • Irak : Un commandant des forces de résistance de Sinjar (YBS) tué par un drone turc dans le nord de l'Irak

    Imprimer

    Mervan Bedel.jpegMardi 7 décembre, un drone turc a pris pour cible un véhicule dans la ville de Sinjar, dans le gouvernorat de Ninive, au nord de l'Irak. Selon des sources locales, deux personnes ont été tuées au cours de l'attaque. Vidéo.

    L'une des victimes a été identifiée comme étant Mervan Bedel (photo ci-contre), commandant des Forces de résistance yézidies de Sinjar (YBS).

    L'YBS vise est une milice des Yézidis irakiens. Elle avait été créée pour protéger les Yézidis des attaques de l'Etat islamique. Aujourd'hui, ses membres font partie des forces armées irakiennes et forment le 80e régiment du Hashd al-Chaabi, une coalition de groupes paramilitaires majoritairement chiites. Le YBS est accusé par la Turquie d'être étroitement associé au Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK). C'est la raison pour laquelle début 2021, la direction militaire irakienne a exigé que les combattants de l'YBS quittent leurs positions dans le nord de l'Irak, ce que les membres de YBS ont refusé. 

    En raison de leurs liens supposés avec le PKK, les dirigeants de YBS sont fréquemment pris pour cible par les forces turques.

    Said Hassan.jpegEn août 2021, une frappe de l'armée de l'air turque a éliminé un autre commandant supérieur de l'YBS, Said Hassan (photo ci-contre), qui a joué un rôle important dans la lutte contre les terroristes de l'Etat islamique.

    Said Hassan est devenu le chef de la milice en 2014 après que l'Etat islamique ait saisi une partie importante du territoire irakien. Il a ensuite commandé le 80e régiment. Il a été tué quelques heures avant sa rencontre avec le Premier ministre irakien Mustafa Al-Kazimi.