Roudan Hassan Mansour (commandant pro-iranien)

  • Syrie : Un ancien commandant rebelle syrien, lié à l'Iran, survit à une tentative d'assassinat à Daraa

    Imprimer

    Le 18 août, une tentative d'assassinat a visé un ancien commandant rebelle syrien dans l'est de la province de Daraa.

    Le commandant, Hassan Mansour al-Roudan, aurait été visé par des hommes armés non identifiés dans la périphérie orientale de la ville de Busra al Harir. Al-Roudan a été grièvement blessé. Sa vie n'est pas en danger.

    Al-Roudan, originaire de la ville d'al-Musikah dans le nord de Daraa, était un commandant de l'Armée des Tribus, qui était l'une des principales factions anti-gouvernementales du gouvernorat. Le commandant avait rejoint le processus de réconciliation en 2018.

    Selon les sources, al-Roudan dirige maintenant un groupe armé qui opère à Daraa sous le commandement des forces iraniennes.

    Al-Roudan aurait été en contact avec les forces iraniennes avant l'accord de réconciliation de 2018. En 2015, il a remis les corps d'un certain nombre de combattants iraniens et afghans qui avaient été tués lors d'une attaque manquée à Daraa.

    C'est la deuxième tentative d'attentat contre Al-Roudan. En novembre 2019, il avait été blessé par des tirs près de la ville d'Izraa, dans le nord de Daraa.

    L'Etat islamique a revendiqué la responsabilité de la nouvelle tentative d'assassinat d'al-Roudan. Le groupe terroriste est de plus en plus actif dans les parties nord et est de Daraa.