Renseignements militaires ukrainiens

  • Ukraine : Nouvelles unités et aviation. La Russie augmente sa présence militaire en Biélorussie – GUR

    Imprimer

    La Russie envisage d'accroître sa présence militaire sur le territoire de la Biélorussie dans un proche avenir. Cela a été rapporté à la Direction principale du renseignement du ministère ukrainien de la Défense.

    Les services de renseignement ukrainiens rapportent que les dirigeants des institutions et des organisations de la région de Gomel ont été avertis de la probabilité du retour d'unités de l'armée russe. Dans le même temps, les Russes prévoient d'augmenter le nombre d'avions opérationnels et tactiques. 

    La raison officielle est la conduite présumée d'une patrouille générale de l'espace aérien dans le cadre d'un centre commun d'entraînement au combat pour la formation des unités d'aviation et des unités de défense aérienne. Pour cela, dix avions russes doivent être envoyés sur la base aérienne de Baranovichi dans la région de Brest. 

    La Direction principale du renseignement ukrainien a également rappelé que des exercices de mobilisation sont en cours dans la région de Gomel depuis le 22 juin. Cependant, les séances d'entraînement au combat avec des réservistes annoncées plus tôt dans les médias biélorusses n'ont pas lieu et les réservistes sont uniquement utilisés pour les corvées. 

    Le chef de l'OVA de Volyn (Ukraine), Yury Pogulyaiko, a déclaré que la situation opérationnelle dans le nord de la région, où se trouve la frontière avec la Biélorussie, "oblige" à introduire une interdiction stricte de visiter les forêts par les citoyens.

    Selon l'état-major général des forces armées ukrainiennes,  des équipements seront réactivés en Biélorussie , qui pourront être transférés en direction de Donetsk ou de Kherson. De plus, sur l'aérodrome de Zyabrovka dans la région de Gomel, la construction d'infrastructures militaires est actuellement en cours - le territoire pourrait servir pour abriter des équipements et des troupes russes. 

  • Ukraine : Bataille de Severodonetsk

    Imprimer

    La bataille pour la ville de Severodonetsk se poursuit. Depuis le 7 juin, tous les quartiers de la ville sont sous le contrôle des forces russes. Les combats se poursuivent dans la zone industrielle, sur le territoire de l'usine chimique Azot, défendue notamment par la Poches de résistance 81e brigade renforcée par des éléments de la Légion internationale

    Le ministre russe de la Défense a confirmé que les Forces armées ukrainiennes (AFU) avaient été repoussées des zones résidentielles. 

    ” Les quartiers résidentiels de la ville de Severodonetsk ont ​​été complètement libérés. La prise de contrôle de sa zone industrielle et des colonies les plus proches se poursuit. L'offensive se développe dans la direction de Popasnaya," a affirmé le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, le 7 juin.
    7 juin 2022 1.jpegMalgré la menace d'encerclement de la zone métropolitaine de Severodonetsk-Lisichansk, le commandement militaire ukrainien continue de renforcer les unités de l'AFU déployées dans la région. Selon des informations locales, les forces spéciales ukrainiennes de la Direction principale du renseignement du ministère ukrainien de la Défense (GUR), dirigées par le général de division Kyrill Budanov, ont été envoyées à Severodonetsk. Par contre, des unités de la Défense territoriale (111e et 115e brigades) se sont repliées sur Lysychansk.
    bor.jpeg

    Malgré la résistance de l'AFU, les forces poursuivent leur lente progressions dans la région.

    Selon des données préliminaires, le village de Borovskoe situé au sud de Severodonetsk est passé sous le contrôle des forces pro-russes de la République autoproclamée de Lougansk (LPR). Les premiers rapports sont arrivés dans l'après-midi du 7 juin, mais ils doivent encore être confirmés.

    La ville de Lisichansk n'est pas encore encerclée. Les affrontements se poursuivent dans la région de Zolotoe, dans le village de Vrubovka. Les combats pour Ustinovka et Priviolie se poursuivent également.

     

  • Россия: ГРУ Украины: на Путина было совершено покушение

    Imprimer

    Kirill Budanov.jpegНачальник Главного разведывательного управления Украины Кирилл Буданов сообщил, что несколько месяцев назад, вскоре после вторжения российских войск в Украину, на президента России Владимира Путина было совершено покушение.

    По словам Буданова, покушение пытались осуществить некие "представители Кавказа".

    Других подробностей о покушении на российского президента Буданов не сообщил.

  • Russie : Une tentative d'assassinat aurait eu lieu contre Poutine, affirme les services de renseignement ukrainiens

    Imprimer

    Kirill Budanov.jpegLe chef de la Direction principale du renseignement ukrainien, Kirill Budanov (photo), a déclaré qu'il y a quelques mois, peu de temps après l'invasion des troupes russes en Ukraine, une tentative d'assassinat avait été commise contre le président russe Vladimir Poutine.

    Selon Budanov, certains "représentants du Caucase" ont tenté de mener à bien la tentative.

    Budanov n'a fourni aucun autre détail sur la tentative d'assassinat du président russe.

  • Украина: Разведка Украины: за потерю крейсера "Москва" арестован глава Черноморского флота РФ

    Imprimer

    Osipov.jpegПо данным Главного управления разведки министерства обороны Украины, за потерю крейсера "Москва" был отстранен от должности и арестован глава Черноморского флота РФ вице-адмирал Игорь Осипов, сообщает Liga.net.

    Также сообщается, что начались следственные действия и против первого заместителя Осипова – вице-адмирала Сергея Пинчука.

    Отметим, что 13 мая в Севастополе прошли праздничные мероприятия в честь Дня Черноморского флота, на которых Осипов не присутствовал. Губернатор Севастополя тогда заявил, что вице-адмирал занят, потому что находится "на боевом посту".

    Осипов также не принимал парад 9 мая. Вместо него это делал его первый заместитель Пинчук.

  • Ukraine : Le chef de la flotte de la mer Noire de la Fédération de Russie arrêté pour la perte du croiseur "Moskva", selon les renseignements ukrainiens.

    Imprimer

    Osipov.jpegSelon la Direction principale du renseignement du ministère ukrainien de la Défense, le chef de la flotte de la mer Noire de la Fédération de Russie, le vice-amiral Igor Osipov (photo), a été démis de ses fonctions et arrêté pour la perte du croiseur Moskva, rapporte Liga.net.

    Il est également signalé que des actions d'enquête ont commencé contre le premier adjoint d'Osipov, le vice-amiral Sergei Pinchuk.

    Le 13 mai, des événements festifs avaient eu lieu à Sébastopol en l'honneur de la Journée de la flotte de la mer Noire, à laquelle Osipov n'était pas présent. Le gouverneur de Sébastopol avait alors déclaré que le vice-amiral était occupé parce qu'il était "de service".

    Osipov n'était pas non plus présent au défilé du 9 mai. Il avait été remplacé par son premier adjoint, Sergei Pinchuk.

  • Украина: Начальник главного управления разведки МО Украины: война завершится к концу 2022 года

    Imprimer

    Kirill Budanov.jpegНачальник главного управления разведки министерства обороны Украины Кирилл Буданов заявил в интервью Sky News, что война с Россией достигнет перелома к середине августа и завершится к концу 2022 года, сообщает ВВС.

    "Большинство активных боевых действий будет завершено до конца этого года. В результате мы восстановим украинскую власть на всех наших территориях, которые мы потеряли, включая Донбасс и Крым", – считает Буданов.

    Глава военной разведки Украины не удивлен масштабами этих потерь, потому что, по его словам, российская военная мощь – это миф. Российских военных Буданов назвал "ордой людей с оружием".

    В подтверждение своих слов он привел пример наступления российских войск на северо-восток Харькова пару дней назад. Армия РФ не смогла переправиться через реку Северный Донец, была отброшена к российской границе и понесла тяжелые потери, сказал Буданов.