Relations Soudan-Etats Unis

  • Soudan : Les Etats-Unis retirent formellement le Soudan de leur liste de pays soutenant le terrorisme

    Imprimer

    Lundi 14 décembre, les Etats-Unis ont formellement retiré le Soudan de leur liste des pays soutenant le terrorisme, où il figurait depuis 1993, a annoncé l'ambassade américaine à Khartoum sur Facebook.

    "La période de notification au Congrès de 45 jours ayant expiré, le secrétaire d'Etat a signé une notification annulant la désignation du Soudan comme un Etat soutenant le terrorisme. La mesure est effective à compter de ce 14 décembre", selon la même source.

    Cette mesure tant attendue par Khartoum, depuis la chute en avril 2019 de l'autocrate Omar el-Bachir, devrait offrir une bouffée d'oxygène à l'économie de ce pays en plein marasme. L'inscription sur la liste noire empêchait les pays étrangers de commercer et d'investir au Soudan sous peine de sanctions.

    Le président américain Donald Trump a annoncé le 19 octobre le retrait de Khartoum de cette liste noire. Et le 23 octobre, les autorités soudanaises, tout en niant tout "chantage", ont accepté, sous la pression américaine, de normaliser leurs relations avec Israël. Et ce n'est qu'après cette annonce soudanaise que Donald Trump a effectivement notifié au Congrès américain, le 26 octobre, le retrait du Soudan de la liste noire.

    Le Soudan n'étant plus sur la liste des États qui soutiennent le terrorisme international, seuls 3 régimes restent sur cette liste : la République islamique d'Iran, la Corée du Nord et la Syrie.

  • Soudan : le président américain a tweeté que le Soudan serait retiré de la liste soutenant le terrorisme s'il compense les victimes du terrorisme

    Imprimer

    Lundi 19 octobre, le président américain Donald Trump a tweeté que le Soudan serait retiré de la liste des États soutenant le terrorisme.

    Cela se fera après que le gouvernement du Soudan aura versé 335 millions de dollars aux victimes américaines du terrorisme, ainsi qu'à leurs familles.

    Plus tôt, les médias israéliens ont rapporté que les États-Unis avaient promis à Khartoum d'exclure le Soudan de la «liste noire» si le gouvernement de ce pays acceptait de signer un accord sur la normalisation des relations avec Israël.

    " GREAT news! New government of Sudan, which is making great progress, agreed to pay $335 MILLION to U.S. terror victims and families. Once deposited, I will lift Sudan from the State Sponsors of Terrorism list. At long last, JUSTICE for the American people and BIG step for Sudan! "