Région de Juba

  • Somalie : 2 soldats tués dans une attaque des Shebabs contre une base de l'armée

    Imprimer

    Au moins deux soldats somaliens ont été tués et plusieurs autres blessés dans une attaque des djihadistes d'Al-Shabaab contre une base militaire dans la région de Moyenne Shabelle, vendredi 9 avril 2021, a déclaré un responsable .

    Les islamistes ont attaqué une base militaire et un point de contrôle à la périphérie du district de Mahaday, selon Abdirahman Mohamed Osman, un policier de la région de Moyenne Shabelle.

    "Ils ont tué au moins deux soldats et en ont blessé plusieurs autres. L'armée a également tué plusieurs terroristes", a-t-il déclaré par téléphone .

    Al-Shabab a revendiqué la responsabilité de l'assaut, affirmant que ses combattants avaient bombardé des cibles militaires et échangé des tirs avec les soldats somaliens.

    Un responsable militaire de la région a déclaré qu'un convoi de responsables militaires avait également été frappé par l'explosion d'une bombe en bordure de route (IED).

    Il a confirmé qu'il y avait eu des victimes dans l'attaque, mais n'a pas précisé le nombre de morts ou de blessés.

    Selon des responsables de l'État de Jubaland, l'armée somalienne a tué au moins 10 membres d'al-Shabab lors d'une opération dans la région du Bas-Juba.

  • Somalie : des affrontements dans le centre font 26  morts, dont 20 jihadistes Al-Shabab

    Imprimer
    Les autorités somaliennes ont annoncé lundi 25 janvier la mort de 26 personnes, dont 20 membres du mouvement jihadiste Al-Shabab, au cours de violents affrontements dans la région de Mudug, au centre du pays.
     
    Ahmed Muallim, ministre de la sécurité de la région de Mudug (centre), a affirmé,  que les éléments du mouvement islamiste Al-Shabab avaient lancé une attaque surprise contre la ville de Beled Weyne que les forces gouvernementales ont réussi à repousser avec l'aide des habitants locaux.
     
    "20 membres d'Al-Shabab ont été tués et 50 autres blessés lors des affrontements, a-t-il dit. D'un autre côté, 6 personnes ont été tuées et 10 autres blessées."
     
    Muallim n'a pas précisé s'il s'agissait des habitants locaux ou des forces gouvernementales.
     
    Le site électronique Somali Memo, affilié au mouvement a rapporté que 10 soldats du gouvernement avaient péri lors de ces affrontements.
     
    La Somalie mène, depuis des années, une lutte contre le mouvement islamiste Al Shabaab, formé en 2004, et qui se réclame d'Al Qaïda. La milice a revendiqué plusieurs attaques terroristes qui ont entrainé la mort de centaines de personnes.
     
    Les opérations sécuritaires se sont multipliées ces derniers temps, dans une tentative du gouvernement de chasser les terroristes des villages et des villes du sud du pays.

    Jubaland : combats entre forces du Jubaland et armée fédérale
    Par ailleurs, les troupes soutenant le ministre de la sécurité du Jubaland, Abdirashid Janan, ont pris le contrôle de la ville de Beledhawo, près de la frontière kényane, après de violents combats la nuit dernière avec les forces du gouvernement fédéral. Le gouvernement fédéral a condamné l'attaque.

    EskEC81XIAICsKu.jpeg




  • Somalie : 7 militaires kenyans tués dans le sud de la Somalie 

    Imprimer

    Au moins 7 militaires kenyans ont été tués dans des bombardements en bord de route visant leur convoi sur la route entre Dhobley et Hosingow mardi, 2ème attaque contre le KDF dans la région de Lower Juba, au sud de Somalie en 24h.

    Lien permanent Catégories : Région de Juba 0 commentaire
  • Somalie : L'armée somalienne tue Hassan Sufyan Qorey, un important commandant shebab

    Imprimer

    L'armée somalienne a tué Hassan Sufyan Qorey, un important commandant et six combattants du groupe jihadiste Al-Shabab, affilié à al-Qaïda. L'incident a eu lieu à 50 km de Buale, capitale régionale de Middle Juba, entièrement contrôlée par le groupe jihadiste.

    Hassan Sufyan Qorey, selon les sources, était chargé des attaques terroristes dans le territoire contrôlé par le gouvernement et les zones frontalières.

  • Somalie : Possible attaque des jihadistes Shebaab à Kismayo

    Imprimer

    Shafi Kahin.pngUne Puissante explosion suivie de coups de feu viennent d'être entendus dans le centre-ville de Kismayo, siège de l'Etat de Jubaland.

    Le président de la chambre de commerce de Jubaland, Shafi Rabi Kahin (photo), a été tué au cours d'un attentat suicide, vendredi à Kismayo. L'attentat a eu lieu à l'extérieur de la mosquée Qadim. Le kamikaze, qui portait une veste explosive s'est fait exploser en criant "Allah akbar" alors que Kahin et d'autres personnalités sortaient de la mosquée.

    Les jihadistes al-Shabaab, affiliés à al-Qaïda, sont naturellement soupçonnés d'être responsables de l'attentat.

    A noter que Khahin était l'un des plus virulents critiques du gouvernement sortant du président Farmajo.

    Kismayo est pourtant considérée comme l'une des villes les plus sûres de Somalie.

    Lien permanent Catégories : Kismayo, Région de Juba, Shebab, SOMALIE 0 commentaire
  • Somalie : 18 membres du Mouvement des Shebabs tués

    Imprimer

    Au moins 18 membres du Mouvement des Shebabs, dont un haut responsable, ont été tués mercredi 9 septembre lors d'une frappe aérienne dans la région centrale de Juba, dans le sud de la Somalie.

    Le site électronique de la radio "Voix de l'armée" (officielle) a rapporté qu'une frappe aérienne avait visé un site où se réunissaient des dirigeants et des membres des Shebabs, dans la ville de Mariri, dans le sud de la Somalie".

    Selon la même source, la frappe aérienne, dont l'heure d'exécution n'a pas été précisée, a tué 18 membres des Shebabs", dont Abdullah Ali Adam, un leader du mouvement et l'un de ses responsables financiers.

    Le mouvement des Shebabs n'a pas commenté les informations relayées par l'armée somalienne.

    L'armée américaine soutient la Somalie dans sa guerre contre les Shebabs, en menant des frappes aériennes pour affaiblir les capacités de combat du mouvement contre les forces gouvernementales.

    La Somalie mène une guerre depuis des années contre les Shebabs, qui a été créé au début de 2004. C'est un mouvement islamiste armé affilié à Al-Qaïda, ayant revendiqué de nombreuses opérations terroristes qui ont fait des centaines de morts.