Région de Juba

  • Somalie : 4 morts dans des attentats à la bombe

    Imprimer

    Au moins quatre personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées, mardi 9 août 2022, dans des attentats à la bombe perpétrés dans le sud de la Somalie.

    Les attentats ont eu lieu entre les zones de Bula Haji et Abdalla Birole situées à la périphérie de la ville portuaire de Kismayo, le siège actuel de l'État de Jubaland dans le sud de la Somalie.

    Au moins 11 personnes, tous des civils, ont également été blessées.

    La télévision publique somalienne a indiqué que neuf mines avaient explosé, visant un minibus transportant des civils.

    Kismayo est une ville portuaire importante, située à 500 kilomètres au sud de Mogadiscio, la capitale de la Somalie.

    Aucun groupe n'a encore revendiqué la responsabilité de ces attentats meurtriers, mais les autorités accusent Al-Shabaab, un groupe terroriste affilié à Al-Qaïda, d'être à l'origine de ces attaques.

  • Somalie : Un raid américain cible des militants d'al-Qaïda

    Imprimer

    L'armée américaine a tué deux militants d'Al-Shabab, la branche somalienne d'Al-Qaïda dans ce pays, lors d'une frappe aérienne sur une région éloignée de l'État de Jubbaland, dans le sud de la Somalie.

    Le Commandement américain pour l'Afrique (Africom) a annoncé dans un communiqué que la frappe aérienne avait eu lieu dimanche 17 juillet 2022 près de Lipikos dans la région du Bas-Juba, et a déclaré : « L'évaluation initiale du commandement est que deux terroristes d'Al-Shabaab ont été tués dans l'opération... Aucun civil n'a été blessé ou tué en raison de la nature éloignée de l'opération", selon ce qui est indiqué dans le communiqué.

    Lundi 18 juillet, les forces somaliennes ont mené une opération militaire, au cours de laquelle 5 membres du mouvement "Al-Shabab" ont été tués et un autre arrêté.

    Selon les médias officiels, les Forces spéciales somaliennes formées par les États-Unis, connues sous le nom de "Denab", ont mené l'attaque dans la région de Labox, dans le gouvernorat du Bas-Juba, dans le sud de la Somalie.

    Les mêmes sources ont déclaré que les forces "ont récupéré des armes et des munitions en possession des terroristes au cours de l'opération militaire".

    L'opération est intervenue après que les forces somaliennes aient obtenu des informations sur la présence d'islamistes armés dans la région venus percevoir des redevances auprès des bergers et des résidents.

    Les États-Unis lancent de temps à autre des frappes aériennes en Somalie pour tenter de vaincre Al-Shabab, affilié à Al-Qaïda, qui cherche à renverser le gouvernement central soutenu par la communauté internationale.

     

     

     

     

  • Somalie : Un attentat-suicide vise un restaurant à Mogadiscio - six morts

    Imprimer

    Selon des informations, un attentat-suicide a visé un restaurant sur la plage de Lidoa, à l'est de la capitale somalienne, Mogadiscio, vendredi soir 22 avril 2022. L'attaque a été suivie d'une fusillade.

    Les premiers rapports indiquent que l'attentat près de la plage de Lidoa a été menée à l'aide d'une voiture piégée et suivi d'une fusillade. L'attaque a fait six morts et des blessés. Vidéo.

    Des restaurants et des hôtels de luxe fréquentés par des responsables gouvernementaux surplombent la plage. 

    Aucune partie n'a encore revendiqué l'incident, mais  le mouvement islamique Al-Shabab est fortement soupçonné.

    Plus tôt vendredi, Al-Shabaab a lancé une attaque contre une base militaire dans l'État de Jubbaland.

    L'attaque a impliqué des tirs de mortier contre une base où les forces somaliennes sont stationnées à la périphérie de Kismayo, dans le sud de la Somalie.

    Selon des informations, l'attaque a coïncidé avec une rencontre entre des parlementaires et le chef de la police somalienne, le général Abdi Hassan Hajjar  

    Les sources ont cité des témoins oculaires à Jubbaland qui ont déclaré avoir entendu des tirs d'artillerie dans et autour de la base militaire, mais ils n'ont pu confirmer aucune victime, bien que certains rapports mentionnent des victimes sans les préciser.

  • Somalie : 9 morts dans une attaque des islamistes Al-Shabab contre la ville de Balad au nord de Mogadiscio

    Imprimer

    Les militants du mouvement islamiste al-Shabab ont lancé jeudi 30 décembre 2021 une attaque contre une ville au nord de la capitale Mogadiscio, tuant neuf miliciens pro-gouvernementaux, selon l'agence de presse somalienne.
     
    L'agence a cité un responsable de l'Armée nationale disant que "les terroristes ont subi de lourdes pertes, et au moins neuf miliciens ont été tués" dans l'attaque qui a visé la ville de Balad, à 30 km au nord de Mogadiscio, dans la région du Moyen Shabelle.

    L'agence a déclaré que "les forces armées ont réussi à contrôler les zones où les combats ont eu lieu, et les forces spéciales ont pu arrêter des hommes armés qui font actuellement l'objet d'une enquête".

    La police et les habitants de Balad ont déclaré que des combattants du mouvement lié à al-Qaïda ont attaqué les forces de sécurité gardant un pont à l'entrée de la ville tôt jeudi matin et les ont maîtrisés.FH1UW_PX0AYiohA.jpeg

    Le capitaine de police Farah Ali a déclaré que les djihadistes étaient restés brièvement dans la ville après l'attaque, puis étaient repartis.

    "Al-Shabab n'est pas venu dans notre centre, mais ils ont pris le contrôle de toute la ville pendant les combats et sont repartis sans effectuer de patrouilles", a-t-il ajouté.

    Al-Shabab est un groupe islamiste radical occupant de vastes zones dans la région centrale de Shabelle.

    Au cours du seul mois de décembre, le groupe a occupé plusieurs villes du centre et du sud de la Somalie, notamment Ailtir, dans la province de Galgadud, la ville de Matban à Harshabelle, et a attaqué Tabta dans le Lower Juba, dans l'État du Jubbaland.

  • Somalie : 2 soldats tués dans une attaque des Shebabs contre une base de l'armée

    Imprimer

    Au moins deux soldats somaliens ont été tués et plusieurs autres blessés dans une attaque des djihadistes d'Al-Shabaab contre une base militaire dans la région de Moyenne Shabelle, vendredi 9 avril 2021, a déclaré un responsable .

    Les islamistes ont attaqué une base militaire et un point de contrôle à la périphérie du district de Mahaday, selon Abdirahman Mohamed Osman, un policier de la région de Moyenne Shabelle.

    "Ils ont tué au moins deux soldats et en ont blessé plusieurs autres. L'armée a également tué plusieurs terroristes", a-t-il déclaré par téléphone .

    Al-Shabab a revendiqué la responsabilité de l'assaut, affirmant que ses combattants avaient bombardé des cibles militaires et échangé des tirs avec les soldats somaliens.

    Un responsable militaire de la région a déclaré qu'un convoi de responsables militaires avait également été frappé par l'explosion d'une bombe en bordure de route (IED).

    Il a confirmé qu'il y avait eu des victimes dans l'attaque, mais n'a pas précisé le nombre de morts ou de blessés.

    Selon des responsables de l'État de Jubaland, l'armée somalienne a tué au moins 10 membres d'al-Shabab lors d'une opération dans la région du Bas-Juba.

  • Somalie : des affrontements dans le centre font 26  morts, dont 20 jihadistes Al-Shabab

    Imprimer
    Les autorités somaliennes ont annoncé lundi 25 janvier la mort de 26 personnes, dont 20 membres du mouvement jihadiste Al-Shabab, au cours de violents affrontements dans la région de Mudug, au centre du pays.
     
    Ahmed Muallim, ministre de la sécurité de la région de Mudug (centre), a affirmé,  que les éléments du mouvement islamiste Al-Shabab avaient lancé une attaque surprise contre la ville de Beled Weyne que les forces gouvernementales ont réussi à repousser avec l'aide des habitants locaux.
     
    "20 membres d'Al-Shabab ont été tués et 50 autres blessés lors des affrontements, a-t-il dit. D'un autre côté, 6 personnes ont été tuées et 10 autres blessées."
     
    Muallim n'a pas précisé s'il s'agissait des habitants locaux ou des forces gouvernementales.
     
    Le site électronique Somali Memo, affilié au mouvement a rapporté que 10 soldats du gouvernement avaient péri lors de ces affrontements.
     
    La Somalie mène, depuis des années, une lutte contre le mouvement islamiste Al Shabaab, formé en 2004, et qui se réclame d'Al Qaïda. La milice a revendiqué plusieurs attaques terroristes qui ont entrainé la mort de centaines de personnes.
     
    Les opérations sécuritaires se sont multipliées ces derniers temps, dans une tentative du gouvernement de chasser les terroristes des villages et des villes du sud du pays.

    Jubaland : combats entre forces du Jubaland et armée fédérale
    Par ailleurs, les troupes soutenant le ministre de la sécurité du Jubaland, Abdirashid Janan, ont pris le contrôle de la ville de Beledhawo, près de la frontière kényane, après de violents combats la nuit dernière avec les forces du gouvernement fédéral. Le gouvernement fédéral a condamné l'attaque.

    EskEC81XIAICsKu.jpeg




  • Somalie : 7 militaires kenyans tués dans le sud de la Somalie 

    Imprimer

    Au moins 7 militaires kenyans ont été tués dans des bombardements en bord de route visant leur convoi sur la route entre Dhobley et Hosingow mardi, 2ème attaque contre le KDF dans la région de Lower Juba, au sud de Somalie en 24h.

    Lien permanent Catégories : Région de Juba 0 commentaire