Raghi Adwa Yusuf (chef d'état-major)

  • Somalie : L'armée somalienne neutralise dix islamistes al-Shabab

    Imprimer

    L'armée somalienne a annoncé, jeudi 22 septembre 2022, la neutralisation de dix membres du mouvement islamiste "al-Shabab", lors d'une opération de sécurité qui a eu lieu dans la région de Galguduud, dans l'Etat de Galmudug, dans le centre du pays.

    Le chef d'état-major somalien Adwa Yusuf Raghi, a déclaré à la radio publique, que "des unités de l'armée somalienne ont lancé une opération de sécurité visant la ville de Sin Tago et ses environs après avoir reçu des informations affirmant la présence d'éléments d'Al-Shabab.

    "L'opération anti-terroriste a fait dix morts dans les rangs du Mouvement, tandis que ses bastions ont été détruits pendant l'opération'', a-t-il précisé.

    Vendredi 23 septembre, l'armée nationale a encore tué 15 islamistes al-Shabab dans le village de Sinadhaqa, toujours dans la région de Galguduud, après que les islamistes eurent tenté d'attaquer le village récemment libéré par l'armée.

    Le gouvernement somalien a mobilisé, au cours de cette semaine, des dizaines d'unités de l'armée dans l'État de Galmudug pour renforcer les fronts de combat.

    Certains États fédéraux du pays sont le théâtre d'opérations sécuritaires menées par les forces gouvernementales, en coopération avec des milices claniques armées, contre les combattants islamistes Al-Shabab, qui ont entraîné de lourdes pertes dans les rangs de l’organisation djihadiste, affirment des sources sécuritaires.

    La Somalie mène, depuis plusieurs années, une guerre contre le mouvement armé Al-Shabab, fondé au début de l'année 2004, idéologiquement affilié à Al-Qaida, et qui a revendiqué de nombreuses opérations terroristes ayant coûté la vie à des centaines de personnes.

  • Somalie : Le chef d'état-major de l'armée annonce la mort de 45 islamistes Al-Shabaab

    Imprimer

    FbtfTYrWQAAvZfl.jpegLe chef d'état-major somalien a annoncé, dimanche 18 septembre 2022, que 45 militants islamistes Al-Shabaab avaient été tués lors d'opérations sécuritaires menées dans la région de Hiraan, dans l'État central de Hirshabelle.

    Adwa Yusuf Raghi, a déclaré à la radio publique "Voix de l'armée" (codka ciidanka) que "des unités des forces armées somaliennes avaient mené des opérations sécuritaires dans plusieurs villes, dont la ville de Yusman, dans la région de Hiraan (État d'Hirshebelle), au centre de la Somalie".

    Il a ajouté que les opérations sécuritaires avaient permis de neutraliser 45 combattants islamistes al-Shabaab. Le chef d'état-major n'a pas fait mention de pertes dans les rangs de l'armée au cours de ces opérations.

    Raghi a précisé que les opérations menées par les forces gouvernementales dans la province de Hiraan allaient se poursuivre pour "vaincre le terrorisme dans ces régions."

    Certains États fédéraux somaliens sont le théâtre d'opérations sécuritaires menées par les forces gouvernementales, en coopération avec des milices claniques armées, contre les islamistes Al-Shabaab, qui ont entraîné de lourdes pertes dans les rangs de l’organisation islamiste, affirment des sources sécuritaires.

    La Somalie mène, depuis plusieurs années, une guerre contre le mouvement armé islamiste Al-Shabaab, fondé au début de l'année 2004, idéologiquement affilié à Al-Qaida, et qui a revendiqué de nombreuses opérations terroristes ayant coûté la vie à des centaines de personnes.

    Attaque de l'Etat islamique à Mogadiscio
    L'Etat islamique Somalie (Ubnaa ul-Calipha) a fait exploser un IED (Improvised Explosive Device) au passage du véhicule d'un officier des services du renseignement somalien, endommageant le véhicule et blessant les personnes à bord. L'attentat a eu lieu dans la zone Shibis de Mogadiscio.FdBKfhUXwAMy7CX.png