Quneitra

  • Syrie : L'armée israélienne frappe une cible dans la partie syrienne du plateau du Golan

    Imprimer

    L'agence étatique syrienne SANA rapporte que tôt le matin du 11 mai, l'armée israélienne a lancé une attaque au missile sur une cible près du village de Hader (la partie syrienne des hauteurs du Golan), au nord de Quneitra, à l'est de Majdal Shams. Vidéo.

    Des dégâts ont été causés, il n'y a aucune information sur d'éventuelles victimes, indique le rapport SANA.
    EduBXR4WoAAd6Go.png

  • Syrie : Frappe israélienne sur la ville de Quneitra, proche  du Golan

    Imprimer

    L'agence d'État syrienne SANA a rapporté que vers 00h30 le mercredi 23 février 2022, l'armée israélienne depuis les hauteurs du Golan a attaqué des cibles dans la province de Quneitra, près de la frontière israélienne, avec des missiles sol-sol.

    Le commandement de l'armée syrienne reconnaît que des dommages ont été causés à la suite de l'attaque de missiles israéliens. Il n'y a pas de rapports de morts et de blessés.

    Des sources de l'opposition syrienne rapportent que l'armée israélienne a bombardé deux cibles : le bâtiment de la branche du ministère des Finances dans la région d'Al-Baath à Quneitra et un poste de contrôle dans la région de Ruihina (au sud de Quneitra). Les deux cibles sont à proximité de la frontière israélienne.

    l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), rapporte que des dégâts importants ont été causés. A noter que l'armée syrienne n'a pas cherché à contrer les bombardements. Selon l'OSDH, le Hezbollah et d'autres groupes pro-iraniens sont actifs dans ces régions.

    C'est la troisième fois depuis le début du mois qu'Israël bombarde la Syrie, après des frappes le 17 février contre un poste militaire du régime dans la ville de Zakia, au sud de Damas, et le 9 février contre des batteries anti-aériennes en réponse à un tir de missile depuis la Syrie.

    Depuis le début de la guerre en Syrie en 2011, Israël a mené des centaines de frappes en territoire syrien, ciblant des positions des soldats du régime ainsi que des forces iraniennes et du Hezbollah libanais, qui combattent aux côtés du régime de Damas.

    L'Etat hébreu a déclaré à plusieurs reprises qu'il ne permettrait pas à son ennemi, l'Iran, d'étendre son influence en Syrie.

  • Syrie : Frappe israélienne dans la région de Quneitra

    Imprimer

    Selon des informations en provenance de Syrie, l'armée israélienne a attaqué le territoire syrien près de la ville frontalière de Quneitra.

    Selon l'Organisation syrienne des droits de l'homme (OSDH), l'attaque a visé des installations militaires situées sur la colline de Qir al Nafl près de Khadr, à l'ouest de Quneitra, où sont basés des militants iraniens et pro-iraniens.

    Les médias liés à l'opposition syrienne affirment que des militants du Hezbollah libanais se trouvaient sur la position attaquée.

    Aucune information sur d'éventuelles victimes n'a été communiquée pour le moment.

    Vidéo 1

    Vidéo 2

  • Syrie : L'armée israélienne a attaqué une installation de l'armée syrienne proche de la frontière israéliennesyrienne

    Imprimer

    L'armée israélienne a reconnu qu'elle avait bombardé une position près de la ville syrienne de Quneitra, adjacente au Golan occupé. L'attaque a pris pour cible un poste d'observation de l'armée syrienne.

    L'armée israélienne considérait que le poste qu'elle a détruit «violait la souveraineté israélienne».

    Le porte-parole de l'armée israélienne Avichai Adrai a déclaré sur Twitter, aujourd'hui mardi, que l'armée israélienne avait détruit, hier soir, un avant-poste de l'armée syrienne établi dans une zone située à l'ouest de la «ligne Alpha» au milieu du plateau du Golan.

    Il a ajouté que les forces de l'armée israélienne avaient pris d'assaut le poste et fait sauter la position, ajoutant qu'il s'agissait de la troisième opération du genre au cours de l'année écoulée.

    Le porte-parole a affirmé que "l'armée ne tolérera aucune tentative de violer la souveraineté de l'Etat d'Israël et continuera à œuvrer pour préserver la sécurité de ses citoyens".

    L'armée syrienne n'a pas commenté l'attaque.

  • Syrie : Raids israéliens dans le Sud

    Imprimer

    Des frappes imputées à Israël ont été menées dans la nuit de mercredi à jeudi dans la province de Qouneitra, dans le sud de la Syrie, sans faire de victimes, selon les médias étatiques.

    Ces frappes interviennent 24 heures après une attaque similaire dans la province de Lattaquié, bastion de la famille du président Bachar el-Assad, ayant fait un mort civil et six blessés.

    L'agence officielle Sana a fait état dans la nuit d'une "attaque israélienne menée par un hélicoptère sur l'une des zones de Qouneitra", non loin de la frontière israélienne. L'attaque n'a fait "aucune victime", selon Sana.

    D'après l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), "les frappes israéliennes ont visé la 90e brigade (de l'armée syrienne) et des positions militaires des forces du régime près de la localité de Joubata Al-Khachab dans la banlieue nord de Qouneitra, près du Golan occupé".

    Depuis le début de la guerre en Syrie voisine en 2011, Israël a mené des centaines de frappes en territoire syrien, ciblant des positions du régime d'Assad mais aussi celles des forces iraniennes et du Hezbollah, grands alliés du pouvoir syrien.

    Israël affirme régulièrement qu'il ne permettra pas à la Syrie de devenir la tête de pont des forces de la République islamique d'Iran, pays ennemi de l'Etat hébreu.

  • Syrie : Nouveaux raids israéliens dans le sud

    Imprimer

    Des frappes imputées à Israël ont été menées dans la nuit du mercredi 5 au jeudi 6 mai 2021dans la province de Quneitra, dans le sud de la Syrie, sans faire de victimes, selon les médias étatiques.

    Ces frappes interviennent 24 heures après une attaque similaire dans la province de Lattaquié, bastion de la famille du président Bachar el-Assad, ayant fait un mort civil et six blessés.

    L'agence officielle Sana a fait état dans la nuit d'une "attaque israélienne menée par un hélicoptère sur l'une des zones de Quneitra", non loin de la frontière israélienne. L'attaque n'a fait "aucune victime", selon Sana.

    D'après l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), "les frappes israéliennes ont visé la 90e brigade (de l'armée syrienne) et des positions militaires des forces du régime près de la localité de Joubata Al-Khachab dans la banlieue nord de Quneitra". La base de la 90e brigade est utilisée par les miliciens du Hezbollah libanais pour surveiller le territoire israélien.

    Depuis le début de la guerre en Syrie voisine en 2011, Israël a mené des centaines de frappes en territoire syrien, ciblant des positions du régime Assad mais aussi celles des forces iraniennes et du Hezbollah, grands alliés du pouvoir syrien.

    Israël affirme régulièrement qu'il ne permettra pas à la Syrie de devenir la tête de pont des forces de la République islamique d'Iran, pays ennemi de l'Etat hébreu.
    rrer-768x459.jpeg

  • Syrie : Carte de la situation sécuritaire dans le sud du pays

    Imprimer