Province du Yatenga

  • Burkina Faso : un militaire tué et 11 terroristes neutralisés

    Imprimer
    Un militaire burkinabè a été tué et 11 terroristes neutralisés, dans un accrochage avec "des individus armés non identifiés", dans la commune de Kombori, province du Yatenga, dans le nord du Burkina Faso, a annoncé mardi 12 janvier, l’armée burkinabè dans un communiqué.
     
    Selon le texte, le 9 janvier 2021, alors qu’une unité de l’armée partait pour appuyer des volontaires pour la défense de la patrie (VDP, les civils armés par les autorités pour épauler l’armée), à Kombori (nord), elle a été accrochée par "des individus armés non identifiés".
     
    "Un militaire a été tué et six ont été blessés. 11 assaillants ont été tués au cours du combat", souligne l’armée.
     
    Le 5 janvier courant, dans la même localité, au moins six personnes avaient été tuées, dans un affrontement entre des terroristes présumés et les membres du groupe d’auto-défense "Koglweogo".
     
    Le Burkina Faso est en proie à des attaques terroristes, depuis plus de cinq ans dans plusieurs de ses régions, occasionnant de nombreuses victimes et des milliers de déplacés confrontés à une grave crise humanitaire, selon les organisations humanitaires installées dans le pays.