Province de Paktika

  • Afghanistan : Trois infirmières participant à une campagne de vaccination contre la poliomyélite abattues

    Imprimer

    Province de Nangarhar : Trois infirmières participant à une campagne de vaccination contre la poliomyélite abattues
    Trois femmes agents de santé de la vaccination contre la polio ont été abattues par des inconnus armés à Jalalabad, la capitale de la province de Nangarhar, dans l'est du pays, mardi matin 30 mars 2021.

    Elles ont été tuées dans deux fusillades distinctes juste un jour après le début de la campagne nationale contre la polio.

    Le premier assassinat a eu lieu en PD 4e. Une femme agent de santé  été prise pour cible. Selon une source, peu de temps après le premier incident, des hommes armés non identifiés ont ouvert le feu et tué deux autres infirmières participant à la campagne de vaccination dans PD 7 de la ville de Jalalabad. Les victimes ont été identifiées comme étant Basira, Samina et Nagina.

    Aucun groupe, Taliban ou État islamique (Daech),actifs dans la province, n'ont encore revendiqué la responsabilité de l'attaque.

    Le président Ghani a appelé à une enquête approfondie sur l'incident dans le but de traduire les auteurs en justice.            

    «Je suis horrifié par la nouvelle du meurtre de vaccinateurs contre la polio à Jalalabad. Ces actes insensés sont un affront à l’humanité et visent durement les femmes afghanes. Ces actions sapent également nos efforts pour éradiquer la polio en veillant à ce que le vaccin antipoliomyélitique atteigne tous les enfants », a déclaré Reid Sirrs, l'ambassadeur du Canada en Afghanistan.

    Horrible nouvelle venant de Jalalabad, au deuxième jour de la campagne de vaccination contre la polio en cours, a déclaré l'Union européenne dans un communiqué. «Le meurtre de trois femmes vaccinatrices, travaillant pour vacciner les enfants, est une violation brutale du droit international humanitaire qui fait mal au peuple afghan».

    «Les auteurs doivent être traduits en justice, les agents de santé doivent être tenus à l'écart et le caractère sacré des établissements de santé doit être respecté. L'UE reste un fervent partisan du secteur de la santé en Afghanistan et nous appelons les parties à permettre un accès égal aux vaccinations. » 

    Cela vient après que le ministère de la Santé publique, en coentreprise avec l'UNICEF et l'OMS, ait lancé lundi la campagne de vaccination contre la polio pour vacciner 9,6 millions d'enfants de moins de cinq ans à travers le pays.

    Selon le rapport, 56 cas de polio au total ont été enregistrés en 2020, dont 75 pour cent d'entre eux ont été signalés dans les zones qui n'étaient pas accessibles pour la mise en œuvre de la campagne contre la poliomyélite de domicile à domicile. 

    Province de Nangarhar
    Les services de renseignement afghans (NDS) ont revendiqué l'arrestation de deux membres de l'État islamique du Khorasan (ISKP) à Nangarhar.

    2021:03:30-1.jpeg

    2021:03:30-2.jpeg

     

    Hazrat Ali (Afghanistan - tué).jpegProvince de Paktika : Un responsable tadjik d'al-Qaïda mis hors de combat
    La Direction nationale de la sécurité (NDS) a annoncé avoir liquidé un tadjik, membre important du réseau al-Qaïda en Afghanistan.

    Hazrat Ali (photo) a été tué sur le chemin du district de Gyan dans la province de Paktika.

    Le bulletin ne dit pas exactement si d'autres membres d'al-Qaïda ont été tués

    Hazrat Ali était coordonné l'activité d'all-Qaïda et des talibans dans la province de Ghazni.

    Les talibans n'ont pas encore fait de commentaires.

    Les talibans sont censés avoir rompu leurs liens avec les groupes terroristes afghans, y compris al-Qaïda, aux termes d'un accord clé avec les Américains.