Province de Nuristan

  • Afghanistan : Dernières nouvelles

    Imprimer

    Interdiction de regarder la télévision et d'écouter de la musique
    Les talibans des provinces de Samangan et Nuristan ont cassé des antennes et ont ordonné aux gens de ne pas regarder la télévision ni écouter de la musique.
    E7DAr9HXoAEYqvo.jpeg

    Province de Helmand
    Le ministère de la défense afghan affirme que 35 talibans ont été tués et 13 autres blessés au cours de plusieurs opérations conjointes distinctes menées par l'armée afghane avec le soutien de l'armée de l'air afghane dans les districts de Nahri Saraj, Nad Ali, Nawa et ainsi que dans la ville de Lashkar Gah. Plusieurs bastions talibans ont également été éliminés.
    E7DY3-AWUAQRnW8.jpeg

    Province de Laghman
    Les forces de sécurité  ont lancé une opération de ratissage dans le district d'Alishang, occasionnant des pertes aux talibans. Vingt talibans ont été tués et cinq autres ont été blessés au cours de l'opération. En outre, des munitions, des armes et plusieurs caches ont été détruites lors de l'opération.
    E6_isXQXIAMuq-R.jpeg

    Province de Nuristan
    Sept talibans ont été tués et neuf autres blessés lors d'une opération de ratissage conjointe de l'armée afghane dans le district de Bargmatal, vendredi 23 juillet. Plusieurs villages de Bargmatal ont été repris aux talibans.
    E7CdknnWQAE-C-o.jpeg

    Le Pakistan remplace les forces paramilitaires à la frontière afghane par l'armée
    Le ministre pakistanais de l'Intérieur, Cheikh Rashid Ahmed, a déclaré que les soldats de l'armée pakistanaise avaient remplacé les paramilitaires de la police des frontières, les Levies et d'autres forces sur les positions de la ligne de front le long de la frontière avec l'Afghanistan alors que les insurgés talibans prennent le contrôle de plus en plus de territoire le long des frontières du pays voisin.
    "Maintenant, des troupes de l'armée régulière gardent la frontière après avoir remplacé les forces paramilitaires", a déclaré Ahmed dans une interview télévisée vendredi soir. «Des troupes paramilitaires, y compris la police des frontières, les gardes forestiers sont déployés aux frontières pour faire face aux problèmes courants, notamment le franchissement illégal des frontières, la contrebande, etc. Cependant, la situation volatile actuelle [en Afghanistan] exige que des troupes militaires régulières soient déployées le long de la frontière. »
    Le porte-parole militaire, le général de division Babar Iftikhar, avait également récemment déclaré à une chaîne de télévision que des troupes de l'armée pakistanaise occupaient désormais la frontière afghane et que cette décision aiderait à empêcher l'escalade de la violence du sol ou de l'espace aérien afghan vers le côté pakistanais.
    2729901-45862348.jpeg