Province de Logar

  • Afghanistan : Derniers incidents sécuritaires

    Imprimer

    38 talibans tués au cours des dernières 24 heures, selon le ministère afghan de la Défense
    Le ministère de la Défense afghan revendique l'élimination d'au moins 38 talibans ont lors des derniers raids menés par les forces de sécurité afghanes à travers le pays au cours des dernières 24 heures.

    Le ministère a indiqué mardi 23 février dans un communiqué que les opérations avaient été menées dans les provinces de Kandahar, Ghazni, Ghor, Faryab et Kapisa.

    Les forces de sécurité afghanes ont lancé des opérations de nettoyage dans les districts de Panjwai, Arghandab et Mianshine dans la province de Kandahar, indique le communiqué, ajoutant que 12 talibans ont été tués et deux autres blessés. Les opérations ont été soutenues par des frappes aériennes.

    Le ministère a déclaré dans un communiqué séparé que les commandos de l'armée afghane avaient mené des raids dans le district d'Arghastan dans la province de Kandahar, au cours desquels 10 talibans avaient été tués et quatre autres blessés.

    Selon le ministère, trois talibans ont été tués par les forces de sécurité dans le district de Moqur dans la province de Ghazni. 

    «Deux talibans, dont un chef de groupe, ont été tués par les forces de sécurité dans la région de Yarfolad (de Firozkoh, la capitale) de la province de Ghor», ajoute le communiqué. 

    Les talibans ont lancé des attaques contre des points de contrôle de sécurité dans le district de Qaisar, dans le nord de la province de Faryab, a déclaré le ministère, ajoutant que les attaques se heurtaient à une forte résistance des forces de sécurité afghanes, tuant cinq militants et en blessant cinq autres.

    Province de Herat
    Deux membres des services de renseignement afghans (NDS) ont été assassinés lors d'une attaque armée.
    2021:02:23.jpeg

    Province de Logar : 9 membres des forces de sécurité tués dans une attaque des talibans
    Neuf membres des forces de sécurité ont été tués et un autre  blessé au cours d'une attaque menée mardi 23 février par les Talibans dans la province de Logar, dans l'est de l'Afghanistan. Les Talibans ont lancé leur attaque contre un avant-poste de sécurité dans la région de Hasarak dans la province de Logar.

    Le Mouvement des Talibans n'a pas fait de commentaires sur l'attaque pour l'instant.

    Province de Nangarhar
    Les services de renseignement afghans (NDS) ont arrêté un membre de l'État islamique - Khorasan (ISKP) à Behsud.
    2021:02:23.jpeg

     



  • Afghanistan : Derniers incidents sécuritaires

    Imprimer

    Kaboul
    Un attentat fait trois morts et cinq blessés
    Un attentat à l'explosif a visé un véhicule de la police près de la place Baraki dans le PD4 de la ville de Kaboul à 16 h 22 dimanche 21 février.

    La police a déclaré qu'au moins deux personnes ont été tuées - un policier et un enfant vendeur de rue.  cinq autres dont été blessées par l'explosion.

    Une femme et deux enfants figurent également parmi les blessés, a indiqué la police.

    Aucun groupe n'a revendiqué la responsabilité de l'attaque.

    Un camion chargé d'armes saisi à Kaboul
    Le ministère de l'intérieur a déclaré qu'un camion chargé d'armes a été saisi à Kaboul. Les armes auraient été importées du Pakistan. Le chargement comprend des pistolets Glock 19 Gen 3.
    2021:02:21-2.jpegProvince de Helmand
    Un autre attentat a eu lieu, dimanche matin, dans le PD1 de la ville de Lashkargah, capitale du sud de la province de Helmand. Les responsables locaux ont confirmé qu'une personne avait été tuée et 14 autres blessées par l'explosion.

    Toujours dans la province de Helmand, le ministère de la défense afghan a affirmé qu'une frappe aérienne de l'armée de l'air afghane avait déjoué une attaque du SVBIED (véhicule kamikaze bourré d'explosifs) à Nahri Saraj, dans l'Helmand. Le kamikaze a été tué.

    Province de Kandahar
    Le chef de la police de Kandahar a été pris pour cible dans l'explosion d'une mine en bord de route (IED). Le chef de la police a survécu mais n civil a été blessé.

    Province de Logar
    Quatre Talibans ont été arrêtés lors d'une opération de police dans la localité de Mohammed Agha.

    Province de Paktia
    Deux combattants talibans ont été tués et deux autres blessés dans la région de Pirlaki du district de Jani Khel dans la province de Paktia. Il n'y a pas eu de victimes parmi les militaires afghans ou les civils afghans au cours de l'opération menée par le  Thunder Corps.
    2021:02:21.jpeg

  • Afghanistan : Derniers incidents sécuritaires

    Imprimer
    Kaboul : Trois explosions secouent la capitale afghane
    Kaboul a été secoué par trois explosions lundi matin, au milieu d'une vague de meurtres ciblés et de tentatives d'assassinats qui ont provoqué un violent tollé au sein de la communauté internationale.

    Les deux premières explosions se sont produites vers 8 h 37 lorsque deux engins piégés ont explosé dans la région de Sarak-e-Shura dans le PD3 de la ville de Kaboul. La police a déclaré que le véhicule visé appartenait au ministère de la Communication et des Technologies de l'information, mais qu'il n'y avait pas eu de victimes.

    Troisième explosion.jpeg

    Au moins un civil a été tué et un autre blessé lorsqu'un engin piégé a explosé, lundi 18 janvier vers 04H45 contre un véhicule Toyota Corolla, a informé la police. L'incident s'est produit sur la route Char Qala-e-Chardehi dans la PD6 de Kaboul. Il semble que cette attaque soit à imputer à l'Etat islamique.

    1ere explosion - 2.jpeg

    Province du Badakhshan
    Huit villages ont été débarrassés des talibans au cours d'une opération de l'Armée afghane dans le district d'Argo, dans la province du Badakhshan, a déclaré aujourd'hui le ministère afghan de la défense, ajoutant que quatre talibans ont été tués et trois autres blessés.

    EsBJcJgVgAA_1t3.jpeg

    2021:01:18.jpegProvince de Nangarhar
    Les services de renseignement afghans (NDS) ont arrêté un membre présumé des Talibans dans la province de Nangarhar. Le jihadiste était sur le point d'assassiner un chef de tribu dans le district de Khogyani. 
     
    Province de Baghlan : Les talibans attaquent la capitale provinciale de Baghlan - au moins 10 membres des forces de sécurité tués
    La situation sécuritaire dans la province de Baghlan s’est détériorée. Les forces gouvernementales ne sont plus en mesure d'arrêter l'expansion des talibans et sont régulièrement la cible des attaques du mouvement islamiste.
     
    Hier soir, au moins 8 membres des forces de sécurité ont été tués et deux autres blessés par les talibans à Pul-e-Khumri - la capitale de la province et la plus grande ville de Baghlan. Deux autres membres du personnel sont toujours portés disparus et deux véhicules ont été détruits. Selon le rapport, les talibans ont attaqué un avant-poste de sécurité sur l'autoroute Baghlan-Samangan.
     
    Les talibans ont également attaqué une position de l'armée dans le secteur de Saif Khan de la ville de Pul-e-Khumri. Les talibans ont incendié un véhicule blindé, tué 2 soldats et capturé 5 autres. La capitale provinciale est officiellement contrôlée par les forces gouvernementales, mais en fait, les talibans jouissent de la liberté d'action dans la ville qui pourrait bientôt tomber entre leurs mains.

    Province de Logar : 2 agents des NDS tués
    Deux agents des services de renseignement afghans (NDS) (identifiés ensemble sur cette photo comme Farhad et Mirwais) ont été tués, lundi 18 janvier,  à Pul-e-Alam, province de Logar.

    EsB5i75XABAYADS.jpeg

    18jan2021_Afghanistan_map_2-768x568.jpg

     

     
     
     
  • Afghanistan : Au moins 5 morts, dont 4 médecins, dans un attentat à Kaboul

    Imprimer
    Au moins cinq personnes, dont quatre médecins travaillant dans une prison où sont détenus des centaines de talibans, ont été tués mardi à Kaboul dans l'explosion d'une bombe placée sous leur voiture, a annoncé la police afghane.
     
    "Cinq personnes ont été tuées dans l'explosion et deux blessées", a indiqué le porte-parole de la police de Kaboul, Ferdaws Faramarz. Quatre des victimes sont des docteurs qui se rendaient à la prison de Pul-e-Charkhi, où ils travaillaient. Un passant a également été tué dans l'explosion d'une "bombe magnétique" fixée sous la voiture de ces médecins, dans un quartier du sud de la capitale, a-t-il précisé.
     
    Située en périphérie est de Kaboul, la prison de Pul-e-Charkhi abrite des centaines de combattants talibans et autres criminels.
     
    Depuis quelques mois, la capitale afghane est en proie à une recrudescence des violences en dépit des pourparlers de paix entre les talibans et le gouvernement en cours depuis septembre à Doha. Le groupe Etat Islamique (EI) a assumé la responsabilité ces dernières semaines de plusieurs attentats sanglants dans la capitale, dont ceux contre l'université et un autre centre éducatif, qui avaient fait près de 50 morts, ainsi que d'une récente série d'attaques à la roquette également meurtrières.
     
    Dimanche, 10 personnes ont été tuées et une cinquantaine blessées à Kaboul dans l'explosion d'une voiture piégée visant un député, Mohammad Wardak, qui a lui-même été blessé. 
     
    Plusieurs provinces connaissent aussi une hausse des violences, les talibans ayant mené récemment des attaques quasi-quotidiennes contre les forces gouvernementales, principalement dans les zones rurales. Les assassinats ciblés de journalistes, personnalités politiques et défenseurs des droits sont également devenus de plus en plus fréquents ces derniers mois en Afghanistan. Un troisième journaliste est mort en deux mois, mardi à Ghazni (est). Rahmatullah Nekzad a été tué près de chez lui en se rendant à la mosquée, par des hommes armés d'un pistolet muni d'un silencieux.
     
    Le gouvernement afghan accuse les talibans d'être à l'origine de ces attaques et meurtres souvent non revendiqués, et de chercher à peser ainsi sur les négociations à Doha, qui ont été suspendues jusqu'au 5 janvier.

    Découvertes de bombes et arrestation d'un terroriste
    Des agents de la police afghane et des services de renseignement (NDS)  ont arrêté un terroriste qui plantait des mines (IED) près de la ville de Pul-e-Alam, dans la province de Logar. Deux bombes destinées à être posées en bord de route ont également été saisies sur le détenu. 

    Ep0-i_YXMAEc7cw.jpeg

    Par ailleurs, l'unité de déminage de la police a découvert et désamorcé deux bombes (IED) placées en bord de route par des terroristes dans les provinces de Daikundi et Kunduz.
  • Afghanistan : Plusieurs incidents sécuritaires

    Imprimer
    EpvglGjXUAIrp1H.jpegUn commandant des forces de sécurité tué  dans la province de  Parwan
    Un responsable de la sécurité de la province de Parwan a déclaré qu'un commandant des forces de sécurité de l'autoroute (photo) et trois policiers ont été tués dans l'explosion d'une bombe en bordure de route (IED).
     
    Mohammad Sadiq Hashemi, directeur de la lutte contre la criminalité au siège de la police de Parwan, a ajouté qu'une demi-douzaine d'explosions avaient eu lieu dans le quartier d'Abdi à Charikar, la capitale de la province de Rakhdad.
     
    Aucun groupe n'a encore revendiqué la responsabilité de l'incident.
     
    EpvNwOxW8AApR0D.jpegProvince de Herat
    Le chef de la police de Koh Zor à Herat, M.Shayan Ghori (photo) et un autre ont été tués lors d'une attaque des talibans dans le district de Koh Zor dimanche, a confirmé le vice-gouverneur de la province Herat, Noor Ahmad Haidari. 

    Province de Badghis
    Deux civils tués par l'explosion d'une mine.

    Province de Kandahar
    4 civils tués et 2 autres blessés par l'explosion d'un engin explosif improvisé en bord de route qui a touché un véhicule à trois roues à Arghandab, Kandahar.
     
    Ramatullah Nikzad.pngProvince de Ghazni
    Le journaliste d'Associated Press à Ghazni, Rahmatullah Nikzad,(photo) a été assassiné lors d'une attaque par des hommes armés à Ghazni.
     
    Kaboul
    Nouveau jour, nouvelle explosion d'u MIED à Kaboul. Un véhicule des Rangers de la Police a été pris pour cible. L'explosion a eu lieu dans le 12e district de Kaboul ce matin, blessant un civil et un garde de sécurité (photo ci-dessous). 

    EpveAGBWwAAR5Fp.jpegProvince de Logar
    Le ministère afghan de la défense affirme que deux combattants tchétchènes ont été tués lors d'affrontements avec l'armée afghane à Charkh, province de Logar. Six autres militants talibans ont été blessés lors des mêmes affrontements. 

  • Afghanistan : Une voiture piégée tue au moins 17 personnes juste avant le cessez-le-feu jeudi

    Imprimer

    Au moins 17 personnes ont été tuées par l'explosion d'une voiture piégée dans la ville de Puli Alam, dans la province de Logar, jeudi, alors que la foule faisait ses courses pour la fête musulmane de l'Aïd al-Adha, ont indiqué des responsables et un médecin.
    "Dix-sept corps et 21 personnes blessées ont été amenés à notre hôpital", a déclaré Sediqullah, médecin-chef d'un hôpital de la ville de Puli Alam.
    Le ministère de l'intérieur a confirmé l'explosion, qui a eu lieu juste avant le cessez-le-feu de trois jours à partir de vendredi entre les talibans et Kaboul.
    "C'était un attentat suicide à la voiture piégée dans un lieu très fréquenté où nos gens faisaient leurs courses pour l'Aïd al-Adha", a déclaré à l'AFP Dedar Lawang, porte-parole du gouverneur de Logar. La trêve devrait durer pendant toute la durée du festival, qui marque la fin du hajj.
    Le ministère de l'intérieur a condamné l'explosion.
    "Les terroristes ont une fois de plus frappé la nuit de l'Aïd al-Adha et tué un certain nombre de nos compatriotes", a déclaré le porte-parole du ministère de l'intérieur, Tariq Arian.
    Le porte-parole des talibans a nié toute responsabilité
    Le porte-parole des talibans, Zabihullah Mujahid, a déclaré que l'explosion n'avait "rien à voir" avec le mouvement Taliban.

  • Frontlive-Chrono - Récapitulatif des principaux évènements du Moyen orient, Afrique du nord et Sahel du lundi 21 janvier 2019

    Imprimer

    Afghanistan: Assaut taliban contre une base des forces spéciales afghanes, au moins 18 tués

     

    Israël/Syrie: Deuxième série de raids israéliens en Syrie en 24 heures – Onze soldats syriens tués

     

    Nigeria: 4 soldats tués, l’armée repousse une série d’attaques de Boko Haram

     

    Syrie : cinq morts dans une attaque contre un convoi des forces américaines et kurdes

     
    Abonnement nécessaire pour lire les articles de Frontlive-Chrono 
    Trois options : 100€ pour un an / 60€ pour six mois ou 12€ par mois