Province de la Kossi

  • Burkina Faso : 5 soldats tués et une quarantaine de "terroristes" neutralisés dans une double attaque

    Imprimer

    Cinq soldats burkinabè ont été tués et 44 "terroristes" neutralisés, jeudi 9 juin 2022, dans deux attaques armées contre un détachement de gendarmerie dans la région de la Boucle du Mouhoun (Nord-Ouest) et contre la mine industrielle d’or de Karma, dans la province du Yatenga dans le nord du Burkina Faso, a annoncé l’Etat-major général des armées dans un communiqué.

    Au petit matin du jeudi, le Groupe d’Action Rapide de Surveillance et d’Intervention (GARSI) de Barani (Province de la Kossi, région de la Boucle du Mouhoun) a été la cible d’une attaque, a indiqué l’armée burkinabè qui dit avoir "infligé une défaite" au groupe de "terroristes".
    Carte.jpegFUz4aILWAAA6GQ-.jpeg

    "Une vingtaine de terroristes ont été abattus tandis que trois autres ont été capturés", a ajouté l’armée précisant que "quatre  gendarmes ont malheureusement été mortellement atteints".

    On enregistre également une dizaine de blessés qui ont été pris en charge par les services de santé, selon la même source.

    Le même jour, des individus armés ont tenté une incursion dans les installations de la mine d’or de Karma près de la localité de Namissiguima dans le nord du pays.
    FUy_jVzWQAAophE.jpeg

    FUzGOByXEAAQx_X.jpeg

    "Face à la riposte des éléments du détachement militaire, les assaillants ont dû battre en retraite", a souligné l’armée ajoutant que la contre-offensive aéroterrestre lancée immédiatement a permis d’intercepter une partie des assaillants qui tentaient de s’exfiltrer au Nord de la mine.

    "Un véhicule pickup avec à bord au moins 10 terroristes a été détruit. Sept binômes terroristes sur des motos ont également été neutralisés", lit-on dans le communiqué.

    Dans leur fuite, les "terroristes" ont abandonné une importante quantité d’armes et du matériel de combat, selon l’armée qui dit avoir enregistré deux décès (un militaire et un civil) et 9 militaires blessés qui ont été pris en charge.

    Depuis 2015, plusieurs localités du Burkina Faso sont en proie à des attaques terroristes ayant fait plus de 2000 morts civils et militaires et plus de 1,9 million de déplacés internes, selon les autorités.

  • Burkina Faso : 39 "terroristes" neutralisés et deux soldats tués dans le Nord-ouest

    Imprimer

    Au moins 39 "terroristes" ont été neutralisés et deux soldats burkinabè tués dans des "actions offensives" menées par les forces de défense et de sécurité burkinabè, dans la région de la Boucle du Mouhoun (Nord-ouest) entre jeudi 26 et vendredi 27 mai 2022, a annoncé samedi soir, l'armée dans un communiqué.

    Le communiqué indique que les Forces armées burkinabè, en coordination avec les forces de sécurité intérieure, ont conduit plusieurs actions offensives dans le but de mettre hors d’état de nuire les "groupes terroristes" qui sévissent dans les environs de Nouna et de Solenzo dans la région de la Boucle du Mouhoun.
    Carte.jpeg

    Ces actions, qui ont combiné actions terrestres et interventions aériennes, ont notamment permis "de neutraliser au moins 9 terroristes" dans la journée du 26 mai 2022 dans les environs de Bourasso (Province de la Kossi, région de la Boucle du Mouhoun).

    Le 27 mai 2022, un accrochage est intervenu entre une unité en reconnaissance offensive et un groupe d’individus armés à hauteur de la même localité, selon la même source.

    "La vigoureuse riposte des éléments a mis hors de combat au moins 30 terroristes", a précisé le communiqué ajoutant que plusieurs matériels de combat ont également été récupérés.

    Du côté de l'armée burkinabè, on déplore la mort de deux soldats et de 17 autres blessés évacués et pris en charge.

    Depuis 2015, plusieurs localités du Burkina Faso sont en proie à des attaques terroristes ayant fait plus de 2000 morts civils et militaires et plus de 1,8 million de déplacés internes, selon les autorités.

  • Burkina Faso : 50 terroristes neutralisés par l'armée

    Imprimer

    Quelque 50 terroristes ont été neutralisés, lundi 9 mai 2022, dans deux opérations menées par les forces armées burkinabè contre des groupes terroristes dans les régions du Sud-Ouest et du Nord-ouest du Burkina Faso, a annoncé l'état-major général des armées dans un communiqué.

    Selon le communiqué, l’unité GARSI (Groupe d’Action Rapide de Surveillance et d’Intervention) de Barani (Nord-ouest) a vigoureusement réagi à une embuscade tendue par plusieurs dizaines d’individus à quelques kilomètres de la localité de Barakuy (Province de la Kossi, région de la Boucle du Mouhoun), ce lundi.

    "L’unité, qui a rapidement pris le dessus, a mis les assaillants en déroute, neutralisant au moins 40 terroristes", a indiqué l'armée burkinabè.

    Du matériel de combat a également été récupéré à la suite du ratissage intervenu après l’attaque, appuyé par l’Armée de l’air, selon la même source.

    Quelques blessés légers ont été enregistrés et pris en charge, dans les rangs de l'armée.
    FSWOn-0XwAAA7ED.jpeg

    Dans le même temps, une unité du 22è Régiment d’Infanterie Commando (RIC) de Gaoua a conduit une action offensive à la sortie de Djigoue (Province du Poni, région du Sud-Ouest), souligne le communiqué.

    "L’action, conduite en coordination avec les volontaires pour la défense de la patrie (VDP) de la zone, a permis de neutraliser 10 terroristes et de récupérer leur armement", selon toujours le communiqué.
    22e RIC.jpeg

    Des moyens roulants et des moyens de communication ont également été saisis.

    Aucune perte humaine n’a été enregistrée dans les rangs de l'armée.

    Attaque contre une prison à Nouna : 65 prisonniers libérés
    Par ailleurs, une attaque terroriste à visé la Maison d'arrêt et de correction de Nouna, dans la nuit du samedi 7 au dimanche 8 mai 2022. Plusieurs prisonniers ont été libérés. On parle de 65 prisonniers. Des véhicules ont été incendiés ou emportés. L'attaque aurait été exécutée par les guérilleros du Groupe de Soutien à l'Islam et aux Musulmans (GSIM - JINM en anglais).
    Carte.jpeg

    Depuis 2015, plusieurs localités du Burkina Faso sont en proie aux attaques terroristes ayant fait plus de 2000 morts civils et militaires et plus de 1,8 million de déplacés internes, selon les autorités.

  • Burkina Faso : trois personnes tuées dans une attaque armée dans le nord-ouest

    Imprimer

    (Att:E.B.)

    Trois personnes dont une femme ont été tuées jeudi 1er octobre, dans la commune rurale de Kombori, province de la Kossi, région de la Boucle du Mouhoun (nord-ouest du Burkina Faso), lors d’une attaque menée par des hommes armés non encore identifiés, a rapporté vendredi, l’Agence d’information du Burkina (AIB).

    Citant des sources sécuritaires locales, l'AIB indique que des individus armés non identifiés ont fait incursion, le 1 octobre 2020, dans le village de Konna, situé à 7km de la commune rurale de Kombori (Province de la Kossi) tuant trois personnes dont une femme.

    D'importants dégâts matériels ont également été enregistrés, notamment des maisons et des greniers incendiés, rapporte la même source ajoutant que les assaillants ont également emporté des animaux et des cartouches de cigarettes.

    Aucune partie ne l’a encore revendiquée, vendredi, à 13h00 GMT.

    La région du nord-ouest, particulièrement la Boucle du Mouhoun frontalière avec le Mali est régulièrement ciblée par les attaques armées.

    Le 24 septembre dernier, deux militaires burkinabè avaient été tués au passage de leur véhicule sur un engin explosif improvisé dans le village de Dissi, dans la province du Sourou, dans la même région.

    Concentrées dans un premier temps dans le Sahel, le nord et l’est du pays aux frontières du Mali et du Niger, les attaques qui ont débuté en 2015 au Burkina Faso, ont progressivement atteint les autres régions du pays.

    Le conseil économique et social (CES) du Burkina Faso a, dans un rapport publié le 24 août dernier, indiqué que depuis 2016, au total, 1665 personnes, dont 1229 civils et 436 parmi les forces de défense et de sécurité ont été tuées dans des attaques terroristes dans le pays.

    Ces attaques ont également fait plus d'un million de déplacés internes alors que le nombre de personnes ayant besoin d'une assistance humanitaire est passé de 2,2 millions en janvier 2020 à 2,9 millions en août 2020, soit une augmentation de plus de 30%, selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations unies (OCHA).

    C’est dans ce contexte sécuritaire fragile que ce pays d'Afrique de l’Ouest se prépare à organiser un double scrutin présidentiel et législatif le 22 novembre prochain.

  • Frontlive-Chrono: Récapitulatif des principaux évènements du Moyen Orient, Afrique du nord et Sahel du 28 mars 2019

    Imprimer

    Liste des articles publiés sur Frontlive-Chrono le jeudi 28 mars 2019.


    Abonnement nécessaire pour lire les articles ci-dessous
    Trois options : 100€ pour un an / 60€ pour six mois / 12€ par mois


     FRANÇAIS

    • Burkina: quatre gendarmes tués lors d’une attaque près de la frontière malienne – Abonnés
    • Des migrants ont capturé un pétrolier qui les avait sauvés et ont forcé l’équipage à se diriger vers l’Europe – Abonnés
    • Somalie : puissante explosion à Mogadiscio – au moins quinze morts – Abonnés
    • Syrie: L’armée de l’air israélienne attaque des cibles iraniennes près d’Alep – Abonnés
    • Syrie: La localité de Baghouz après la bataille – Abonnés

     

    ENGLISH

    • Burkina Faso: Four gendarmes killed in attack on base in Barani near Mali border – Subscribers
    • Migrants captured an oil tanker that rescued them and forced the crew to head for Europe – Subscribers
    • Somalia: Car bomb outside hotel kills at least 15 people in Mogadishu – Subscribers
    • Syria: Israeli Air Force attacks Iranian targets near Aleppo – Subscribers
    • Syria: The city of Baghouz after the battle – Subscribers

     

    DEUTSCH

    • Burkina Faso: Vier Gendarmen bei einem Angriff auf ihren Stützpunkt in Barani nahe der Grenze zu Mali getötet – Abonnenten
    • Migranten: Gerettete Bootsflüchtlinge entführen Frachtschiff vor der libyschen Küste – Abonnenten
    • Somalia: Autobombe vor dem Hotel Wehliye tötet mindestens 15 Menschen in Mogadischu – Abonnenten
    • Syrien: Israelische Luftwaffe greift iranische Ziele bei Aleppo an – Abonnenten
    • Syrien: Die Stadt Baghuz nach der Schlacht – Abonnenten

     

    ESPAÑOL

    • Burkina Faso: cuatro gendarmes muertos en un ataque cerca de la frontera con Malí – Suscriptores
    • Migrantes capturaron un petrolero que los salvó y obligó a la tripulación a dirigirse a Europa – Suscriptores
    • Siria: La Fuerza Aérea israelí ataca objetivos iraníes cerca a Aleppo – Suscriptores
    • Siria: La ciudad de Baghuz después de la batalla – Suscriptores
    • Somalia: Coche bomba en las afueras del hotel Wehliye mata al menos a 15 personas en Mogadiscio – Suscriptores

     

    ITALIANO

    • Burkina Faso: quattro gendarmi uccisi in un attacco vicino al confine con il Mali – Abbonati
    • Migranti hanno catturato una petroliera che li aveva salvati e hanno costretto l’equipaggio a dirigersi verso l’Europa – Abbonati
    • Siria: l’aviazione israeliana attacca obiettivi iraniani vicino ad Aleppo – Abbonati
    • Siria: La città di Baghuz dopo la battaglia – Abbonati
    • Somalia: esplosione a Mogadiscio, almeno 15 morti e 16 feriti – Abbonati

     

    NEDERLANDS

    • Burkina Faso: Vier gendarmes gedood bij een aanval op hun basis in Barani bij de grens met Mali – Abonnees
    • Migranten: Geredde bootvluchtelingen kapen vrachtschip voor Libische kust – Abonnees
    • Somalië: Autobom buiten het hotel Wehliye doodt minstens 15 in Mogadishu – Abonnees
    • Syrië: Israëlische luchtmacht valt Iraanse doelen aan bij Aleppo – Abonnees
    • Syrië: de stad Baghuz na de slag – Abonnees

     

    POLSKI

    • Burkina Faso: W ataku na bazę w Barani niedaleko granicy z Mali zginęły cztery żandarmy – Subskrybenci
    • Migranci przejęli statek, który ich uratował i zmusił załogę do udania się do Europy – Subskrybenci
    • Somalia: atak terrorystyczny w Mogadiszu: co najmniej 15 osób zabitych – Subskrybenci
    • Syria: izraelskie siły powietrzne atakują irańskie cele w pobliżu Aleppo – Subskrybenci
    • Syria: miasto Baghuz po bitwie – Subskrybenci

     

    PORTUGUÊS

    • Burkina Faso: quatro gendarmes mortos num ataque perto da fronteira com o Mali – Assinantes
    • Migrantes capturaram um petroleiro que os tinha salvado e forçado a tripulação a dirigir-se para a Europa – Assinantes
    • Síria: Força Aérea Israelense ataca alvos iranianos perto de Alepo – Assinantes
    • Síria: A cidade de Baghuz depois da batalha – Assinantes
    • Somália: Carro-bomba fora do hotel Wehliye mata pelo menos 15 pessoas em Mogadíscio – Assinantes

     

    РУССКИЙ ЯЗЫК

    • Буркина-Фасо: Четыре жандармов погибли в результате нападения на базу в Барани близ границы с Мали — Подписчики
    • Мигранты захватили спасший их корабль и заставили экипаж взять курс на Европу — Подписчики
    • Сирия: израильские военно-воздушные силы атакуют иранские цели вблизи Алеппо — Подписчики
    • Сирия: Город Багхауз после боя — Подписчики
    • Сомали: Теракт в Могадишо: погибли не менее 15 человек — Подписчики

    ptolemee@belliard74.com