Province de Kunar

  • Afghanistan : Derniers incidents sécuritaires

    Imprimer

    Province de Kandahar
    Le commandant de la police provinciale, Farid Meshaal, a déclaré qu'une attaque à la voiture piégée avait ciblé un poste des forces de sécurité dans la région d'Arghandab (photo ci-dessous), dans le sud de la région de Kandahar, blessant 12 policiers. Meshaal a ajouté qu'une école et plusieurs maisons à proximité avaient été endommagées lors de l'attaque.

    2021:02:13.jpeg

    Province de Kunar : 5 policiers tués dans une explosion
    Vendredi soir 12 février, cinq membres des forces de police ont été tués dans une explosion visant leur voiture dans le district de Chaba Dara, province de Kunar, dans l'est de l'Afghanistan.

    Province de Nangarhar
    Un membre du groupe d'assassinat de l'Etat islamique tué à Nangarhar
    La Direction nationale de la sécurité (NDS) a déclaré dans un communiqué que Sharifullah, membre de l'Etat islamique, avait été tué lors d'une opération de nuit dans le sixième district de Jalalabad.

    Les forces de sécurité ont également mené plusieurs autres opérations vendredi soir, dans les quartiers de la famille Khalil et de Mushko Alley, dans le sixième arrondissement de la ville de Jalalabad.

    Deux autres personnes ont également été arrêtées, selon des sources sécuritaires.

    Ces individus ont été impliqués dans des assassinats ciblés de l'Etat islamique à Nangarhar et d'extorsion dl'argent en vue de financer le groupe islamiste radical.

    EuFm5DHWgAEb7lD (1).jpeg

    Il convient de mentionner que plusieurs personnes avaient déjà été arrêtées en lien avec des assassinats ciblés dans la ville de Jalalabad.

    Toujours à Jalalabad, trois civils ont été blessés par l'explosion d'une bombe en bordure de route  samedi matin. La police de Nangarhar a déclaré que l'explosion avait visé un véhicule de police, mais que tous les blessés étaient des civils. Aucun groupe n'a revendiqué la responsabilité de l'attaque.  L'État islamique du Khorasan (ISKP) a revendiqué la responsabilité de l'explosion qui a visé le véhicule de la police Ranger et a également endommagé un véhicule civil.

    EuJcnacWgAQgm1W.jpeg

  • Afghanistan : Derniers incidents sécuritaires

    Imprimer

    Le ministère de la Défense affirme que 31 talibans ont été tués lors des frappes de l'ANDSF
    Vendredi 12 février, le ministère afghan de la Défense (MoD) a affirmé dans un communiqué qu'au moins 31 talibans, dont un commandant, avaient été tués au cours des dernières 24 heures lors de frappes des forces terrestres et aériennes afghanes.

    Selon le ministère, les opérations ont été menées dans les provinces de Helmand, Zabul et Kandahar.

    «Un commandant des talibans a été tué avec sept autres personnes lors d'une frappe aérienne dans le district de Nawa, dans la province de Helmand, la nuit dernière. En outre, 2 autres personnes ont été blessées à la suite de la frappe. » affirme le  MoD.

    Le ministère ajoute que 13 talibans ont été tués et 11 blessés après que les forces aériennes afghanes aient ciblé leurs bastions dans les districts de Mizan et Arghandab de la province de Zabul la nuit dernière.

    Hier encore, au moins 10 talibans ont été tués et 7 autres blessés à la suite de l’opération des ANDSF dans la province de Kandahar.

    En outre, 66 engins piégés (IED) placés par les talibans sur la voie publique ont été découverts et désamorcés en toute sécurité par l'ANA.

    Les talibans ont déclaré que 12 soldats afghans avaient été tués et plusieurs autres blessés lors d'attaques contre les postes de contrôle des forces de sécurité afghanes dans la province de Kandahar.

    Province de Kapisa
    Une personne a été tuée et quatre autres blessées dans une explosion d'IED / MIED qui a visé un véhicule dans le district de Sayyad, province de Kapisa ce vendredi après-midi.

    Province de Kunar
    Le district de Sarkanwi, dans la province de Kunar, a été le théâtre de deux attentats à la bombe jeudi soir 11 février.
    Faridullah Dehghan, porte-parole du commandement de la police de Kunar, a déclaré : "Une bombe a explosé et notre équipe d'inspection s'est rendue sur place. La deuxième bombe a explosé vers 4 heures, ce qui a malheureusement tué deux membres des forces de sécurité et en a blessé deux autres. Une personne a également été tuée dans l'incident." "

    q5DpPlO4.jpeg

    Province de Parwan
    Au moins un mort et plusieurs blessés dans l'explosion d'une bombe artisanale à Bagram. Le véhicule visé par le MIED à Bagram appartiendrait à l'ancien député Zahir Sadat. Trois de ses gardes de sécurité ont été blessés.

    2021:02:12.jpeg

     

  • Afghanistan : Le ministère de la Défense revendique avoir tué 118 talibans la nuit dernière

    Imprimer
    Le ministère afghan de la Défense a annoncé vendredi que 118 membres des talibans avaient été tués pendant la nuit. Selon le ministère, 36 autres talibans ont été blessés et 10 autres capturés au cours des dernières 24 heures.
     
    Fouad Aman, porte-parole adjoint du ministère de la Défense nationale, a déclaré que les hommes avaient été tués dans au cours d'affrontements et de contre-attaques des forces de sécurité».
     
    Les affrontements ont eu lieu dans les provinces de Kunar, Ghazni, Uruzgan, Kunduz, Kandahar et Helmand.
     
    Aman, pour sa part, a déclaré que 17 mines terrestres placées par les talibans dans différentes zones avaient également été découvertes et désamorcées par les forces de sécurité.
     
    Le porte-parole adjoint du ministère de la Défense n'a pas précisé les pertes des forces de sécurité dans la lutte contre les talibans.
     
    Mais les responsables locaux à Kunduz affirment qu'au moins sept membres du personnel de sécurité ont été tués dans une attaque meurtrière des talibans dans le district de l'Imam Sahib à Kunduz. À Ghazni, sept insurgés talibans ont été blessés dans un attentat à la voiture piégée par les talibans.
     
    Des affrontements ont éclaté dans au moins six provinces au cours des dernières 24 heures alors que les pourparlers de paix entre le gouvernement et les talibans se poursuivent. Le gouvernement a fait du cessez-le-feu l'une de ses priorités dans les pourparler

     

  • Afghanistan : Arrestation d'espions chinois

    Imprimer

    Le journal Hindustan Times a révélé que l'agence d'espionnage de l' Afghanistan, la Direction nationale de la sécurité (NDS), avait démantelé le 25 décembre à Kaboul une cellule de dix membres des services de renseignement chinois.
     
    La découverte de la cellule est  un énorme embarras pour Pékin, qui a demandé au gouvernement afghan de garder l'affaire secrète.
     
    «Les 10 citoyens chinois, détenus par le NDS afghan pour espionnage et organisation d'une cellule terroriste, seraient liés à l'agence d'espionnage chinoise, le ministère de la Sécurité d'État», a rapporté le Hindustan Times.
     
    L'opération sécuritaire menée  par le NDS a commencé le 10 décembre par l'arrestation de Li Yangyang. Il travaillait pour les services de renseignement chinois depuis juillet-août.
     
    Dans la maison de Yangyang, dans le quartier de Kart-e-Char, à l'ouest de Kaboul, des agents du NDS ont saisi des armes, des munitions et de la poudre de kétamine, une drogue récréative.
     
    L'agent était chargé de recueillir des informations sur Al-Qaïda, les talibans et les Ouïghours dans les provinces de Kunar et de Badakhshan. Le Hindustan Times affirme que les membres de la cellule chinoise étaient liés au réseau Haqqani affilié aux talibans.
     
    Le président afghan Ashraf Ghani aurait été informé de l'existence des cellules du renseignement chinois. Le président a autorisé le premier vice-président Amrullah Saleh à superviser l'enquête et à engager des pourparlers avec la partie chinoise sur la question.  
     
    Saleh a tenu une réunion avec l'envoyé chinois en Afghanistan, Wang Yu, et l'a informé de la détention de ses agents. Saleh aurait dit à l'envoyé que le gouvernement afghan pourrait envisager de gracier les membres si Pékin soumettait des excuses officielles.
     
    Des responsables afghans ont déclaré au Hindustan Times que la NDS s'emploie actuellement à déterminer les activités précises de la cellule de renseignement chinoise. Des liens possibles avec le Pakistan sont également à l'étude.
     
    Jusqu'à présent, la Chine et le NDS n'ont fait aucun commentaire officiel sur le rapport de l'Hindustan Times. Le problème sera probablement résolu à huis clos.

  • Frontlive-Chrono - Mardi 25 février 2020

    Imprimer

    Ces articles ont été aussi publiés en : enEnglish (Anglais) ruРусский (Russe) deDeutsch (Allemand) esEspañol (Espagnol) itItaliano (Italien) nlNederlands (Néerlandais) plpolski (Polonais) pt-ptPortuguês (Portugais - du Portugal)

    Les articles de Frontlive-Chrono sont accessibles aux seuls abonnés

    – Se connecter en utilisant le mot de passe et cliquer sur « rester connecté ».
    – Pour les lecteurs qui ne seraient pas encore abonnés,  cliquer sur « s’abonner » dans la barre d’outils, choisir le type d’abonnement en cliquant sur une des durées proposées et suivre les instructions.
    – Trois types d’abonnements: 12€/mois – 60€ pour six mois ou 100€ pour un an.
    Les abonnés bénéficient d’un accès à tous les articles protégés listés dans « catégories ».


    Afghanistan : la trêve partielle se maintient malgré quelques attaques

    La trêve partielle d’une semaine entre les talibans, les Etats-Unis et les forces afghanes, démarrée samedi, tenait encore mardi, pour son quatrième jour, avec une forte diminution des attaques des insurgés, a-t-on appris auprès de sources sécuritaires. « Le nombre d’attaques ennemies a baissé comparé à avant » la diminution des combats, a déclaré à l’AFP Nasrat…CONTINUER LA LECTURE


    Gaza/Israël: retour au calme après des affrontements entre Israël et le Jihad islamique

    Le calme est revenu mardi dans la bande de Gaza et dans le Sud israélien après deux jours d’affrontements entre Israël et le groupe palestinien armé Jihad islamique, qui ont fait craindre une escalade militaire à l’approche des élections israéliennes. Environ 80 roquettes ont été tirées dimanche et lundi par le Jihad islamique depuis l’enclave…CONTINUER LA LECTURE


    Syrie : 19 civils, dont des enfants, tués par des frappes du régime à Idleb

    Les frappes aériennes et les tirs d’artillerie du régime dans le nord-ouest de la Syrie, notamment sur des écoles de la ville d’Idlib, ont tué 19 civils mardi, selon un observateur de la guerre. L’Observatoire syrien des droits de l’homme (SOHR) a indiqué que huit enfants figuraient parmi les victimes des raids sur la ville…CONTINUER LA LECTURE