Province de Hassakeh

  • Syrie : Explosion à Ras al-Aïn sur un marché en plein air - 4 personnes tuées parmi lesquelles une femme et un enfant

    Imprimer

    Une explosion sur un marché en plein air de Ras Al -Ain (Sere Kaniye en langue kurde) , une ville de la province de Hasakeh, a provoqué la mort de quatre personnes, dont une femme et un enfant. Huit autres personnes ont été blessées, certaines gravement. La bombe avait été placée dans une camionnette et a explosé sur le marché aux poulets.

    Le 3 février déjà, un attentat à l'explosif avait eu lieu près du rond-point d'Al-Barid (la poste) de la ville de Ras al-Ain, un secteur contrôlé par les forces turques et les factions rebelles syriennes pro-turques dans la province de Hasakeh. L'explosion, qui a blessé une personne, a été immédiatement suivie de l'explosion d'un second engin piégé dans la même zone, sans faire de victimes.

  • Syrie : Forces spéciales françaises dans le nord-est de la Syrie

    Imprimer

    Samedi 6 février, un hélicoptère militaire français transportant des membres des forces spéciales françaises a été observé par les forces kurdes au-dessus de la région nord-est de la Syrie.

    L'hélicoptère, un Airbus H225M, a été filmé près de la ville d'al-Dashisha dans la province de Hassakeh Selon le Rojava Media Center (média kurde), qui a partagé les images, l'hélicoptère venait d'Irak et était escorté par un autre hélicoptère de la coalition dirigée par les États-Unis.

    Le H225M est un hélicoptère militaire de transport tactique à longue portée capable d'assumer divers rôles de mission, notamment la recherche et le sauvetage au combat, le transport aéro-médical, le soutien logistique et des opérations maritimes.

    Au moins 18 hélicoptères H225M sont en service au sein de l'armée française, présente dans le nord-est de la Syrie.

    Les forces spéciales françaises maintenaient plusieurs postes dans le nord-est de la Syrie, en particulier dans les zones tenues par les Forces Démocratiques Syriennes (FDS) au nord-est d'Alep et au nord de Raqqa. En octobre 2019, les troupes françaises ont quitté ces zones en même temps que les forces américaines.

    Les FDS mènent actuellement une opération à grande échelle contre les cellules de l'Etat islamique dans le sud-est de Deir Ezzor. Un tunnel utilisé par les cellules du groupe terroriste a été découvert à al-Dshishah dans la journée de samedi.

    L'hélicoptère H225M transportait probablement des mambres des forces spéciales françaises ou des officiers du renseignement. Paris reste l'un des principaux soutiens des FDS.