Province de Faryab

  • Afghanistan : Derniers incidents sécuritaires

    Imprimer

    38 talibans tués au cours des dernières 24 heures, selon le ministère afghan de la Défense
    Le ministère de la Défense afghan revendique l'élimination d'au moins 38 talibans ont lors des derniers raids menés par les forces de sécurité afghanes à travers le pays au cours des dernières 24 heures.

    Le ministère a indiqué mardi 23 février dans un communiqué que les opérations avaient été menées dans les provinces de Kandahar, Ghazni, Ghor, Faryab et Kapisa.

    Les forces de sécurité afghanes ont lancé des opérations de nettoyage dans les districts de Panjwai, Arghandab et Mianshine dans la province de Kandahar, indique le communiqué, ajoutant que 12 talibans ont été tués et deux autres blessés. Les opérations ont été soutenues par des frappes aériennes.

    Le ministère a déclaré dans un communiqué séparé que les commandos de l'armée afghane avaient mené des raids dans le district d'Arghastan dans la province de Kandahar, au cours desquels 10 talibans avaient été tués et quatre autres blessés.

    Selon le ministère, trois talibans ont été tués par les forces de sécurité dans le district de Moqur dans la province de Ghazni. 

    «Deux talibans, dont un chef de groupe, ont été tués par les forces de sécurité dans la région de Yarfolad (de Firozkoh, la capitale) de la province de Ghor», ajoute le communiqué. 

    Les talibans ont lancé des attaques contre des points de contrôle de sécurité dans le district de Qaisar, dans le nord de la province de Faryab, a déclaré le ministère, ajoutant que les attaques se heurtaient à une forte résistance des forces de sécurité afghanes, tuant cinq militants et en blessant cinq autres.

    Province de Herat
    Deux membres des services de renseignement afghans (NDS) ont été assassinés lors d'une attaque armée.
    2021:02:23.jpeg

    Province de Logar : 9 membres des forces de sécurité tués dans une attaque des talibans
    Neuf membres des forces de sécurité ont été tués et un autre  blessé au cours d'une attaque menée mardi 23 février par les Talibans dans la province de Logar, dans l'est de l'Afghanistan. Les Talibans ont lancé leur attaque contre un avant-poste de sécurité dans la région de Hasarak dans la province de Logar.

    Le Mouvement des Talibans n'a pas fait de commentaires sur l'attaque pour l'instant.

    Province de Nangarhar
    Les services de renseignement afghans (NDS) ont arrêté un membre de l'État islamique - Khorasan (ISKP) à Behsud.
    2021:02:23.jpeg

     



  • Afghanistan : Derniers incidents sécuritaires

    Imprimer

    Kaboul : Deux explosions
    L'explosion d'une mine magnétique sur le véhicule d'Abdul Hadi Rafiee, vice-ministre de l'Agriculture, dans le canton d'Omid-e-Sabz, PD-6 de la ville de Kaboul, a blessé 2 personnes. M. Abdul Hadi n'était pas dans le véhicule au moment de l'attaque.

    Explosion près de la rue Pushtunistan à Kaboul. Il s'agit de la  deuxième explosion à Kaboul ce 8 février.

    EttD0oPWgAAOCbn.jpeg

    Troisième explosion dans la soirée de lundi à Kaboul
    Deux membres de l'armée afghane ont été blessés par l'explosion d'une mine magnétique qui a visé le véhicule des Rangers de l'armée dans la zone PD-8 de la ville de Kaboul.

    EttpWrcXIAMHVjt.jpeg

    Province de Badghis
    Au moins 6 soldats de l'armée afghane ont été tués et 6 autres blessés lors de deux attaques distinctes des Taliban dans la province de Badghis dans la nuit du dimanche 7 au lundi 8 février 2021, selon un responsable provincial.

    Province de Faryab
    Une mine posée par les talibans a fait exploser un véhicule de l'armée afghane (probablement un APC ou Humvee) dans la province de Faryab. L'Attaque  a officiellement été revendiquée par les talibans.

    EttDY2jWgAAh_xH.jpeg

    Etsi7lmXEAAMcyc.jpegProvince de Kandahar
    Des commandos de l'armée afghane ont tué Ibrahim (photo de gauche), le commandant de l'unité rouge des talibans pour Khakreez. C'était un formidable commandant taliban. », a déclaré un officier de lutte contre le terrorisme à Kandahar.

    Ets8pssXMAEjWup.jpegProvince de Nangarhar
    Les forces de sécurité ont arrêté un membre d'al-Qaïda (photo de droite) dans le cadre d'une opération ciblée.

    L'opération ciblée a été menée dans le district de Surkhrod, dans la province de Nangarhar, qui a abouti à la capture de membres d'al-Qaïda.

    Le réseau al-Qaïda a joué un rôle clé dans la planification et la réalisation d'attaques terroristes dans la province, a déclaré le ministère dans un communiqué.

    Nangarhar est l'une des provinces les moins sûres de l'est de l'Afghanistan. Des groupes d'opposition armés, dont les talibans, al-Qaïda et l'Etat islamique, sont très actifs dans la province.

    Zabihullah Ghayur, (tué le 2021:02:08).jpegProvince d'Uruzgan
    Les talibans ont revendiqué avoir tué Zabihullah Ghayur (photo), un commandant de l'armée afghane, lors d'affrontements à Tarinkot, dans la province d'Uruzgan. Sa mort a été confirmée.

  • Afghanistan : Derniers incidents sécuritaires

    Imprimer
    Province de Faryab : Cinq talibans tués et 11 autres blessés, selon l'armée afghane
    Des responsables militaires afghans en poste dans la province de  Faryab affirment que cinq insurgés talibans ont été tués dans deux districts de la province. Onze autres talibans ont été blessés.

    2021:01:19.jpg

    Province de Ghazni : 
    Abdul Wali Arman, le chef de l'Agence de protection de l'environnement de Ghazni, et son garde du corps ont été grièvement blessés lors d'une attaque armée lundi 18 janvier.

    Province de Helmand : un responsable local tué dans un attentat
    Le Caïmacan (gouverneur) du district de Washir, Mohamed Zahir Hakyar, a été tué mardi lors d'un attentat dans la province d'Helmand, dans le sud de l'Afghanistan.
     
    Le gouverneur d'Helmand Abdel Nabi Ilham a déclaré, dans un communiqué de presse, qu'Hakyar avait été tué dans une attaque armée menée par des inconnus.
     
    Et d'ajouter que les autorités compétentes sont à pied d'œuvre pour arrêter les auteurs de l'attentat.
     
    Quant au bilan de l'attaque, des témoins oculaires ont déclaré que l'attentat a causé la mort du Caïmacan et de deux autres personnes qui l'accompagnaient.
     
    Jusqu'à l'heure, aucune revendication n'a été formulée concernant la responsabilité de l'attentat.

    Province de Kunduz : Lourdes pertes de l'armée afghane à Kunduz au cours d'attaques des talibans
    Des rapports en provenance de la province de Kunduz indiquent que plusieurs attaques des talibans menées lundi soir contre des postes de sécurité dans la province ont fait de lourdes pertes parmi les forces gouvernementales.
     
    Mohammad Yusuf Ayoubi, chef du Conseil provincial de Kunduz, a déclaré mardi matin à Jeddah-e-Sabah que huit insurgés talibans avaient été tués et quatre autres blessés lors d'une attaque contre une base des forces de sécurité dans le district de Dasht-e-Charchi de la province de Kunduz.
     
    Par ailleurs, "six membres des forces de sécurité ont été tués et trois autres ont été blessés lors d'une attaque contre un bastion des talibans dans la région de Bagh-e-Shirkat du troisième district de Kunduz", a déclaré Ayoubi.  Deux civils auraient également été tués au cours de l'attaque.
     
    Le chef du conseil provincial de Kunduz a déclaré que les talibans avaient également subi des pertes lors les affrontements.
     
    Zabihullah Mujahid, un porte-parole des talibans, a confirmé qu'un groupe de combattants talibans avait été tué lors d'une attaque contre les forces gouvernementales dans le district de Dasht-e-Archi de la province de Kunduz.
     
    Dans un autre incident, le 3e corps d'armée du Pamir à Kunduz a annoncé que deux membres des talibans avaient été tués lors d'un raid sur un poste de contrôle de sécurité dans le district de Dasht-e-Archi et la région de Bagh Shirkat de la province de Kunduz. Le corps n'a subi aucune victime des forces gouvernementales mais le ministère de la Défense a déclaré que  quatre soldats avaient été tués lors de l'attaque.
     
    Les attaques des talibans contre les forces gouvernementales dans la province de Kunduz se sont multipliées ces derniers jours, infligeant de lourdes pertes aux forces gouvernementales.

    kunduz.jpg

     

  • Afghanistan : Nombreux incidents sécuritaires 

    Imprimer
    Kaboul
    Deux policiers tués et un autre blessé dans l'explosion d'une bombe artisanale près de l'université de Kaboul. Le ministère afghan de l'Intérieur a confirmé la nouvelle, affirmant qu'une mine magnétique avait visé une voiture appartenant au commandement de la police dans le troisième district de l'université de Kaboul vers 9 heures du matin.

    Er2O6fOXUAAbvdK.jpeg

    Province de Helmand
    Juma Gul, un agent du renseignement afghan (NDS) ia été assassiné ce matin à Lashkargah, dans la province de Helmand.

    Er2ZAC0XEAQo8ki.jpeg

    Par ailleurs, à Goryan Herat, dans la province de Helmand, une attaque d'infiltrés a eu lieu dans un avant-poste de l'Armée afghane à Kajaki. Le taliban infiltré a réussi à prendre la fuite avec quelques d'armes.. Selon les premières informations, au moins 12 policiers et militaires auraient été tués lors de cette attaque. 
    De son côté, les autorités afghanes affirment que 12 talibans ont été tués au cours de de cette attaque.

    tcTNdK_V.jpeg

    Province de Herat
    Une femme a été tuée et 11 autres personnes, dont des femmes et des enfants, ont été blessées lorsque des obus de mortier ont frappé une maison d'habitation à proximité de l'autoroute Herat-Islam Qala dans la région de Qudusabad.

    swtJEyrY.jpeg

    Province de Baghlan
    Un policier a été tué et un autre blessé par une explosion dans le ville de responsable de Pul-e-Khumri, a rapporté la police de la province.
    Er2VekBWMAMYW7K.jpegToujours dans la province de Baghlan, les Talibans ont intercepté et incendié plusieurs camions citernes transportant du pétrole (probablement destinés aux forces pro-gouvernementales) à Dushi. Selon des sources locales, certains chauffeurs auraient été portés disparus.
     
    Province de Faryab
    Pour une fois, ce sont les services de renseignement afghans (NDS) qui ont réussi à mener une "attaque d'infiltrés" contre les talibans. Ce sont généralement les Talibans qui mènent ce genre d'attaques.
    Er2w4iAXEAEhNvV.jpegUn infiltré de la NDS a tué au moins un membre des Talibans à Shirin Tagab, province de Faryab. Il a réussi à prendre la fuite.
     
    Province de Kandahar
    Le chef de la sécurité de Kandahar a déclaré que quatre kamikazes avaient été tués dans une attaque contre un atelier de réparation de véhicules de la Direction de la sécurité nationale (NDS) dans le district de Daman.

    NiM5QeVj.jpeg

    Photos de trois des quatre kamikazes :

    Er3_KLwXAAE-Yme (1).jpeg

    Er3_KMkXcAMxqku (1).jpeg

    Er3_KMAXMAMOJ3e (1).jpeg

    Province de Khost
    4 personnes ont été tuées lors d'un raid de la Force de protection de Khost (KPF), une force soutenue par la CIA. Des  sources locales affirment que les quatre personnes décédées seraient des civils. L'incident s'est produit dans la région de Spera.
     
    Province de Balkh
    Les responsables de la sécurité afghans affirment que huit frappes aériennes contre des cibles taliban dans la province de Balkh ont tué huit insurgés.

    SwY7kWZc.jpeg

  • Afghanistan: attaques des talibans dans les provinces de Helmand et Kunduz

    Imprimer

    Au moins 11 membres des forces de sécurité ont été tués dans la soirée du 8 octobre lors d'attaques séparées menées par les Taliban dans les provinces de Kunduz et de Helmand.

    Les talibans ont attaqué des avant-postes de sécurité dans le district d'Ali Abad dans la province nord de Kunduz dans la soirée du 8 octobre, a indiqué une source de sécurité, ajoutant que 8 membres des forces de sécurité, dont 4 policiers et 4 soldats de l'armée ont été tués. La source a également annoncé que 5 soldats de l'armée et 2 policiers avaient été blessés lors de l'attaque. 4 autres officiers ont été capturés. Les talibans ont revendiqué l'attaque et publié des photos des otages.

    Le même soir, le groupe a attaqué deux zones dans la province de Helmand: une zone proche de l'autoroute et le quartier de Nahri Saraj. Au moins 3 membres des forces de sécurité ont été tués et trois autres blessés. Cependant, une source de sécurité a rapporté qu'environ 10 soldats ont été tués dans les attaques. Les Taliban ont également attaqué un avant-poste des forces afghanes situé près de l'autoroute Mazar-Shibirghan, dans la région d'Alamkhil, dans la province de Balkh. Par ailleurs, le ministère de l'Intérieur a déclaré dans un communiqué que 23 membres des Taliban avaient été tués et 13 autres blessés lors d'un affrontement avec les forces de sécurité dans le district de Qaisar, dans la province de Faryab.

    L'escalade de la violence survient alors que les efforts de paix et les négociations du gouvernement afghan sont en cours à Doha, au Qatar. Le représentant spécial des États-Unis pour la réconciliation en Afghanistan, Zalmay Khalilzad, et le général américain, Scott Miller, commandant des forces américaines et de l'OTAN en Afghanistan, se sont rendus à Islamabad, au Pakistan, où ils ont rencontré le chef d'état-major de l'armée pakistanaise, le général Qamar Javed Bajwa. Khalilzad, Miller et Bajwa ont réitéré la nécessité d'une réduction significative de la violence en Afghanistan alors que les négociations de paix entre les deux parties progressent, selon un communiqué de l'ambassade américaine à Islamabad.

    Le pays souffre encore des graves divisions résultant de son histoire troublée
    Après la fin de l'occupation de l'Union soviétique en Afghanistan, qui a duré de 1979 à 1989, le pays a connu de grandes divisions. En 1996, les talibans avaient le contrôle d'une grande partie du pays, obtenu à la suite d'une guerre civile sanglante menée contre les différentes factions locales. En 2001, à la suite des incidents du 11 septembre, les États-Unis ont envahi l'Afghanistan, car c'est de là qu'Al-Qaïda avait planifié les attaques contre les États-Unis et c'est là que se cachait le chef de l'organisation. Oussama ben Laden, sous la protection des talibans.

    L'ouverture d'un dialogue intra-afghan a été rendue possible par un accord de paix entre les États-Unis et les talibans, signé le 29 février dernier, également à Doha. En vertu de cet accord, Washington s'est engagé à réduire ses troupes en Afghanistan de 13 000 à 8 600 dans les 135 premiers jours suivant la signature de l'accord et à achever leur retrait total dans les 14 mois suivant la même date. De plus, à la même occasion, les États-Unis ont également négocié avec les talibans la libération de 5 000 prisonniers talibans prisons afghanes, condition préalable à la participation du groupe aux pourparlers de paix avec le gouvernement de Kaboul. Jusqu'à cet accord, les talibans n'avaient pas accepté de participer à des pourparlers directs avec l'exécutif de Kaboul, soutenu par les pays occidentaux, car ils ne le considèrent pas comme un gouvernement légitime.

  • Afghanistan : Au moins 73 Talibans tués dans trois provinces

    Imprimer

    Alors que la violence explose dans tout le pays, les forces de sécurité afghanes ont déclaré vendredi qu'au moins 72 talibans, dont quatre commandants de haut rang, avaient été tués lors d'opérations dans trois provinces.
    Dans un communiqué, l'armée nationale afghane a indiqué que 32 autres insurgés avaient été blessés lors d'offensives terrestres et aériennes dans les provinces de Balkh, Faryab et Sar-i-Pul au cours des dernières 24 heures.
    En début de semaine, au moins 36 membres du personnel de sécurité avaient été tués et plus de 60 autres blessés dans le nord du pays, dans un contexte de recrudescence des attaques revendiquées par les talibans.
    Dimanche, les Talibans ont rejeté les appels au cessez-le-feu de plus en plus nombreux du gouvernement afghan et de la communauté internationale, prétextant qu'ils n'avaient pas encore trouvé "une alternative" à l'insurrection en cours.
    Dans une série de tweets, le porte-parole du groupe, Zabiullah Mujahid, a déclaré que la mise en œuvre de l'accord de Doha avec les États-Unis et le début des négociations intra-afghanes étaient nécessaires pour mettre fin à la violence.
    Quelques jours auparavant, le président afghan Ghani avait averti que le processus de paix pourrait être confronté à de "sérieux défis" si les talibans poursuivaient leurs attaques.
    Selon les derniers chiffres de la Commission afghane des droits de l'homme, 1 213 civils ont été tués et 1 744 blessés dans 880 incidents de sécurité au cours des six premiers mois de 2020.
    Ces chiffres signifient qu'environ 16 civils sont tués ou blessés chaque jour de 2020 en Afghanistan.

  • Frontlive-Chrono du dimanche 19 janvier 2020 - site spécialisé sur le Moyen Orient, l'Afrique du nord et le Sahel

    Imprimer

    Afghanistan : Six membres d’une famille tués de sang froid

    Les militants talibans ont tué six membres d’une famille dans le nord de la province de Faryab, ont confirmé les responsables locaux. Le gouverneur de Faryab, Naqibullah Faiq, a déclaré que l’incident avait eu lieu samedi vers 19h15 dans le village de Khanaqa, dans le district d’Andkhoi, dans la province de Faryab. Selon Faiq, un…

    Liban: Manifestations à Beyrouth – TV-Live

    Des centaines de Libanais ont commencé à se rassembler dimanche dans l’après-midi dans le centre-ville de Beyrouth, au lendemain de la journée la plus violente depuis le début du mouvement de contestation. Près de 400 personnes ont été blessées dans les affrontements samedi soir entre manifestants et forces de l’ordre à Beyrouth, selon les bilans…