Province de Deir ez-Zor

  • Syrie : Un jihadiste de l'Etat islamique se fait sauter au cours d'un raid des Forces Démocratiques Syriennes (FDS)

    Imprimer

    Les forces antiterroristes des FDS ont fait une descente au domicile d'un membre de l'Etat islamique dans le quartier d'Al-Sina'a dans la ville de Raqqah, jeudi 15 septembre 2022.

    Le terroriste a résisté aux forces des FDS, faisant deux blessés parmi les membres des FDS. Puis, se voyant encerclé, il s'est fait sauter à l'aide d'une grenade. L'explosion a également blessé au moins un enfant.

    Dans un autre incident, le 13 septembre, une femme et deux enfants ont été blessés par des tirs aveugles lors d'un raid d'une patrouille des Forces de sécurité intérieure (Asayish) des FDS dans une maison du quartier d'Al-Layz dans la ville d'Abu Hamam, dans l'et de la province de Deir Ezzor. Un membre des forces asayish a été tué et une voiture civile a été incendiée lors du raid. Dix personnes ont été arrêtées suite à l'incident.

    Quelques heures plus tôt, une patrouille militaire des Forces de sécurité intérieure (Asayish) avait fait une descente dans des maisons de la ville d'Abu Hamam pour arrêter des suspects.
    Les suspects ont refusé de se rendre et se sont affrontés avec les membres Asayish, faisant plusieurs victimes, au milieu d'une tension croissante dans la région.

     

  • Syrie : Affrontements entre milices soutenues par l'Iran et milices soutenues par le régime syrien à Mayadine

    Imprimer

    L'Observatoire Syrien pour les Droits de l'Homme (OSDH) rapporte des affrontements armés entre des membres d'une patrouille conjointe de la Sécurité militaire d'une part, et des membres syriens de milices soutenues par l'Iran d'autre part dans la ville de Mayadine, dans la province de Deir Ezzor.

    Les membres de la patrouille conjointe ont arrêté deux membres des milices pro-iraniennes, après que ceux-ci aient lancé une grenade sur les membres de la patrouille conjointe.

    Le 13 septembre, un membre de la Sûreté de l'État a été blessé au cours d'affrontements avec des miliciens pro-iraniens dans le quartier d'Al-Joura de Mayadine de la province de Deir Ezzor. De fortes tensions sécuritaires règnent dans les quartiers de cette ville.

    Les échanges de tirs font suite à un autre incident. Le 11 septembre, un commandant de la milice pro-iranienne avait été arrêté par les forces du régime dans le quartier Al-Joura, avait rapporté l'OSDH. L'opération sécuritaire a eu lieu dans la rue principale du quartier d'Al-Joura dans la province de Deir Ezzor mais elle s'est heurtée à la résistance du commandant.

    Le commandant arrêté jouissait d'une très mauvaise réputation. La raison de l'arrestation du commandant est inconnue. Certains ont suggéré qu'il s'agissait d'un règlement de comptes.

    Lien permanent Catégories : Mayadine, Province de Deir ez-Zor 0 commentaire
  • Syrie : Une base militaire américaine à nouveau frappée en Syrie

    Imprimer

    Selon l'agence étatique syrienne SANA, pour la deuxième fois en une journée, une base de la province de Deir ezZor, où sont stationnées des troupes américaines, a été la cible d'une attaque au missile. La base est située près du champ pétrolifère de "Konoko".

    Le 25 août au matin, le Commandement central américain (Centcom) a signalé qu'à la suite du bombardement par des militants pro-iraniens des bases de Green Village et de Konoco dans le nord-est de la Syrie, trois militaires américains avaient été blessés.

    Il y a eu des frappes de représailles. Cibles atteintes. Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme, au moins neuf miliciens pro-iraniens ont été tués.

  • Syrie : L'Etat islamique menace près de 20 employés de l'administration autonome à Deir Ezzor

    Imprimer

    L'Etat islamique a menacé des employés de l'Assemblée populaire de « l'administration autonome » avec un message papier.

    Des membres de l'Etat islamique ont mis un papier avec la marque de l'Etat islamique sur la porte de l'Assemblée du peuple dans la ville d'Al-Hariji dans la province de Deir Ezzor.

    Le message contenait les noms et le poste de 18 employés et la phrase «prévenu est prévenu» dans une menace directe de les tuer.

    Il convient de noter que l'Etat islamique a mené une série d'attaques contre des positions des FDS et des postes militaires dans de nombreuses zones de la province de Deir Ezzor contrôlée par les FDS et le Conseil militaire de Deir Ezzor.

    Mardi soir 9 août 2022, l'Etat islamique a attaqué un véhicule militaire des FDS dans le village d'Al-Wahid, tuant des membres des FDS et en blessant d'autres.

  • Syrie : Attaque de l'Etat islamique -  Cinq membres des FDS tués et blessés à l'est de Deir Ezzor

    Imprimer

    Deux membres des Forces Démocratiques Syriennes (FDS) ont été tués et trois autres blessés lorsque des membres de l'Etat islamique ont ouvert le feu sur un véhicule militaire des FDS dans le village d'Al-Zer, dans l'est de la province de Deir Ezzor.

    Cette attaque armée intervient alors qu'on constate une intensification des activités de l'Etat islamique dans les zones tenues par les FDS dans le nord et l'est de la Syrie.

    L'Organisation Syrienne des Droits de l'Homme (OSDH) a documenté 113 opérations menées par l'Etat islamique, y compris des attaques armées et des explosions, dans les zones sous le contrôle de l'administration autonome depuis début 2022. Selon les statistiques de l'OSDH, ces opérations ont fait 91 morts : 34 civils et 57 membres des FDS, les Forces de sécurité intérieure et autres formations militaires opérant dans les zones sous le contrôle de l'administration autonome (FDS).

    Il convient de noter que ces attaques n'ont pas inclus l'attaque de la prison de Ghuwayran, qui a laissé de lourdes pertes.

  • Syrie : Des drones américains ont attaqué des positions de miliciens pro-iraniens dans l'est de la Syrie

    Imprimer

    L'agence de presse syrienne Sana rapporte une frappe aérienne dans une zone connue sous le nom de Khawija, située dans la province syrienne orientale de Deir ez-Zor.

    L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) , rapporte qu'il s'agit de la deuxième frappe en une semaine contre des positions des forces pro-iraniennes opérant dans la région.

  • Syrie : Des jihadistes de l'Etat islamique attaquent des Kurdes qui célébraient la fin de l'iftar

    Imprimer

    Sept personnes ont été tuées et quatre autres blessées dans la province de Deir ezZor, dans le nord-est de la Syrie, lorsque des militants de l'Etat islamique ont attaqué un repas de l'Iftar.

    Le repas marquant la fin de la journée de jeûne du mois de Ramadan était offert par Nuri Hamish, un ancien porte-parole de la milice pro-kurde pro-américaine des Forces Démocratiques Syriennes (FDS). Il fait partie des morts.

    Les Forces Démocratiques Syriennes ont combattu l'État islamique avec l'appui de la Coalition internationale. Malgré le fait que l'Etat islamique ait perdu la quasi totalité de ses possessions territoriales, il garde le contrôle de zones difficiles d'accès au centre et à l'est de la Syrie et dans plusieurs régions reculées d'Irak.