Province de Balkh

  • Afghanistan : Au moins 73 Talibans tués dans trois provinces

    Imprimer

    Alors que la violence explose dans tout le pays, les forces de sécurité afghanes ont déclaré vendredi qu'au moins 72 talibans, dont quatre commandants de haut rang, avaient été tués lors d'opérations dans trois provinces.
    Dans un communiqué, l'armée nationale afghane a indiqué que 32 autres insurgés avaient été blessés lors d'offensives terrestres et aériennes dans les provinces de Balkh, Faryab et Sar-i-Pul au cours des dernières 24 heures.
    En début de semaine, au moins 36 membres du personnel de sécurité avaient été tués et plus de 60 autres blessés dans le nord du pays, dans un contexte de recrudescence des attaques revendiquées par les talibans.
    Dimanche, les Talibans ont rejeté les appels au cessez-le-feu de plus en plus nombreux du gouvernement afghan et de la communauté internationale, prétextant qu'ils n'avaient pas encore trouvé "une alternative" à l'insurrection en cours.
    Dans une série de tweets, le porte-parole du groupe, Zabiullah Mujahid, a déclaré que la mise en œuvre de l'accord de Doha avec les États-Unis et le début des négociations intra-afghanes étaient nécessaires pour mettre fin à la violence.
    Quelques jours auparavant, le président afghan Ghani avait averti que le processus de paix pourrait être confronté à de "sérieux défis" si les talibans poursuivaient leurs attaques.
    Selon les derniers chiffres de la Commission afghane des droits de l'homme, 1 213 civils ont été tués et 1 744 blessés dans 880 incidents de sécurité au cours des six premiers mois de 2020.
    Ces chiffres signifient qu'environ 16 civils sont tués ou blessés chaque jour de 2020 en Afghanistan.