Province d'Ibb

  • Yémen : les rebelles chiites Houthis encerclés au sud de Maarib

    Imprimer

    Après avoir libéré tous les secteurs occupés par les milices rebelles dans la province de Chabwa, situé au sud-est de la capitale Sanaa, l'armée nationale yéménite entend bloquer les Houthis sur les fronts sud de Maarib, dernier bastion encore largement contrôlé par les forces pro-gouvernementales. Selon nos informations, les dirigeants houthis auraient recherché la médiation des tribus pour trouver une sortie honorable de leurs forces.

    L'information est tombée au lendemain de la libération de toute la région de Chabwa , qui s'est terminée par la conquête du district d'Aïn le 10 janvier 2022. L'armée yéménite, aidée par la coalition dirigée par les Saoudiens et des groupes de résistance locaux,  remportée ainsi une victoire significative, suite à son offensive lancée le 27 décembre 2021. Des centaines de soldats des forces conjointes yéménites, dont les "Brigades des Géants", avaient été transférées des zones contrôlées par le gouvernement à Taez et Hodeidah vers la province de Chabwah, pour soutenir les troupes gouvernementales dans la lutte contre le groupe rebelle chiite.

    Après une dizaine de jours d'intenses combats, les "Brigades des Géants" ont annoncé la fin de la troisième phase de l'opération et la libération des 17 districts de Chabwa, le troisième plus grand gouvernorat yéménite, jugé stratégique en raison de sa position géographique. De plus, cette région abrite des gisements et des raffineries de pétrole et abrite deux ports utilisés pour l'exportation de gaz et de pétrole. 

    Actuellement, rapporte al-Arabiya, l'armée avance vers la localité de « Aqabat Malla'a », dans la province de Maarib. Le chef d'état-major général, le général de division Saghir bin Aziz, a souligné que les opérations sur le terrain se déroulaient selon les plans esquissés, et que, chaque jour, les troupes yéménites, grâce à leur valeur et leur efficacité, poursuivaient leur progression. 

    De leur côté, les Houthis se sont retirés dans le gouvernorat du centre-sud d'al-Bayda. Le 2 juillet 2021, l'armée yéménite avait lancé une opération pour reprendre le contrôle du gouvernorat d'al-Bayda'. Cependant, malgré les progrès réalisés dans la première phase, les forces pro-gouvernementales avaient été par la suite mises en échec.

    L'importance de la région d'al-Bayda tient avant tout à sa position stratégique, étant donné qu'elle est située au sud-est de la capitale Sanaa, toujours sous le contrôle des rebelles houthis. En outre, Al-Bayda est située au centre de huit gouvernorats, Maarib, Chabwa, Abyan, Lahj, Al-Dhale, Ibb, Dhamar et Sanaa. Cinq de ces gouvernorats ont déjà été libérés par l'armée yéménite et pour conquérir les trois autres, les forces pro-gouvernementales doivent d'abord à occuper al-Bayda, avant de poursuivre vers Sanaa et Dhamar. 

    Parallèlement,  al-Qaïda garde toujours les yeux rivés sur cette région, qui a vu les deux belligérants échanger des accusations de complicité avec l'organisation djihadiste.

    L'une des régions les plus préoccupantes au niveau international est Maarib, qui abrite plus de deux millions de personnes déplacées, soit 7,5% de la population totale du Yémen. Depuis la première semaine de février 2021, les rebelles ont lancé une violente offensive, toujours en cours, visant à conquérir cette région riche en ressources pétrolières et qui permettrait au groupe chiite d'achever ses plans d'expansion dans le nord du Yémen. Au cours des derniers mois de l'année dernière, les forces dirigées par Riyad ont affirmé avoir mis hors de combat plus de 27 000 miliciens houthis dans les bombardements et les combats dans la province de Maarib. Le groupe chiite, pour sa part, a reconnu que 14 700 de ses hommes avaient été tués dans les batailles de Maarib  de juin à novembre 2021. Au total, depuis février 2021, on estime que 30 000 combattants houthis ont perdu la vie sur les fronts de Ma'rib, al-Jawf et Chabwa, principalement au cours de raids menés par la coalition dirigée par l'Arabie saoudite.

    Bataille de Harib (province de Maarib)
    0MM7MuLW.jpeg

    Depuis mardi matin 11 janvier 2022, de violents combats ont lieu entre les forces armées et les "Brigades des Géants" d'une part, et les milices houthies d'autre part, à la périphérie de la ville de Harib, au sud-est du gouvernorat de Maarib.

    Les forces armées gouvernementales et les Brigades des Géants nt effectué un mouvement tournant pour encercler les positions des Houthis dans la ville de Harib.

    Les forces armées et les Brigades des Géants seraient sur le point de couper les lignes de ravitaillement de la milice houthie entre les districts "Al-Jawba" et "Hrib", qui est la principale ligne de ravitaillement.

    Dans le même temps, les avions de la coalition arabe ont lancé plusieurs raids ciblant des renforts et des véhicules de la milice houthie sur les fronts au sud de Maarib et de la ville de Harib. Les avions ont réussi à détruire un certain nombre de véhicules des rebelles chiites.