Problème de l'eau

  • Iran : Manifestations à Téhéran aux cris de "mort au dictateur"

    Imprimer

    Lundi 26 juillet, une manifestation antigouvernementale a eu lieu à Téhéran sous le prétexte de la sécheresse dans le sud-ouest du pays.

    Des vidéos postées sur les réseaux sociaux montrent une colonne de centaines de personnes circulant le long de l'avenue de la République islamique, scandant : "Mort au dictateur !"

    Selon l'agence FarsNews une cinquantaine de personnes ont participé à la manifestation, et qu'elle avait été provoquée par une panne de courant dans le centre commercial. Le site Internet de la BBC en persan a également rapporté que la raison de la manifestation était une panne de courant.

    Cependant, des manifestations ont lieu dans le pays pour le 11e jour consécutif.

     

    Lien permanent Catégories : IRAN, Problème de l'eau, Téhéran 0 commentaire
  • Iran : Nouveau mort lors de manifestations dans l'ouest

    Imprimer

    Une personne a été tuée et deux autres ont été blessées par balle dans la nuit du jeudi 22 au vendredi 23 juillet 2021  lors d'"émeutes" dans la province occidentale de Lorestan (ou Lurstan), a annoncé Iribnews, site internet de la télévision d'Etat. Vidéo.

    "Hier soir, des émeutes ont éclaté dans certaines rues d'Aligoudarz [dans la province de Lorestan] pendant plusieurs heures", a indiqué l'audiovisuel public. Iribnews précise qu'elles ont été déclenchées "sous prétexte des problèmes d'eau au Khouzestan", dans le Sud-Ouest où au moins trois cinq ont été tuées depuis la semaine dernière sur fond de tensions provoquées par une pénurie d'eau. "Des tirs suspects ont été déclenchés par des éléments inconnus", a écrit Iribnews, selon qui "les forces de sécurité sont descendues dans les rues d'Aligoudarz pour faire face aux émeutiers". La source ne précise pas si les heurts avaient opposé habitants et forces de l'ordre, mais affirme que la situation s'est "calmée".

    C'est la première fois que des médias iraniens parlent de protestations ou de victimes hors du Khouzestan, depuis le début des tensions dans cette province.

    Situé au sud de Lorestan, le Khouzestan, qui abrite les principaux gisements de pétrole iraniens, est frappé depuis fin mars par une sécheresse à l'origine de manifestations dans plusieurs villes lors de la semaine écoulée. Ces derniers jours, des médias émettant en persan depuis l'étranger ont fait état de manifestations réprimées par les forces de l'ordre, alors que les médias locaux se montraient dans un premier temps plutôt silencieux sur le sujet. Des vidéos publiées par des médias à l'étranger et sur les réseaux sociaux, dont l'AFP n'a pas pu vérifier l'authenticité, montrent des centaines de personnes en train de manifester, encadrées par la police anti-émeute.

    Le président iranien, Hassan Rohani, a jugé jeudi 22 juillet que les habitants du Khouzestan avaient "le droit" de "s'exprimer", et "même de descendre dans la rue dans le cadre de la réglementation". Le Khouzestan abrite une importante minorité arabe. La population se plaint régulièrement d'être laissée pour compte par les autorités. La province avait été l'un des points chauds de la vague de contestation -- violemment réprimée -- contre le pouvoir en novembre 2019.

  • Iran : Manifestations contre la pénurie d'eau - Une personne tuée

    Imprimer

    Un homme a été tué dans la ville de Shadegan dans la province du Khouzestan  lors des manifestations de protestation contre la pénurie d'eau de la nuit de vendredi.

    Omid Sabripour, gouverneur par intérim de Shadegan, a indiqué que lors d'une marche de protestation, « des opportunistes et des émeutiers » ont ouvert le feu sur les forces de sécurité et des manifestants, tuant un homme de 30 ans.

    Certaines villes de la province du Khouzestan, riche en pétrole, ont été le théâtre de manifestations massives pour la deuxième journée consécutive en raison d'une grave pénurie d'eau, alors que le pays fait face à la pire sécheresse depuis 50 ans.

    L'agence de presse Tasnim a rapporté que dans le contexte des problèmes de pénurie d'eau au Khouzestan, "les gens ont organisé des rassemblements dans certaines villes, exigeant de résoudre ce problème et de fournir de l'eau".

    Selon l'agence Tasnim, vendredi, le gouvernement iranien a envoyé une équipe de travail composée de hauts responsables au Khouzestan pour résoudre dans les plus brefs délais le problème de pénurie d'eau qui a provoqué la colère des citoyens de la région.