Prince Faisal Ben Farhan Al-Saoud (actuel ministre

  • Arabie saoudite : pas de normalisation avec Israël sans paix avec les Palestiniens

    Imprimer

    Arabie saoudite : pas de normalisation avec Israël sans paix avec les Palestiniens
    Le ministre saoudien des Affaires étrangères, le prince Saoud al-Fayçal, a exclu mercredi que son pays suive l'exemple des Emirats arabes unis en nouant des relations diplomatiques avec Israël, en l'absence de paix avec les Palestiniens.

    Le ministre saoudien des Affaires étrangères a déclaré lors d'une conférence de presse avec son homologue allemand Heiko Maas à Berlin: "Le Royaume d'Arabie saoudite affirme son engagement en faveur de la paix en tant que choix stratégique et sa dépendance aux initiatives de paix arabes et aux décisions de légitimité internationale".

    "Il doit y avoir une paix entre Israël et les Palestiniens, s'appuyant sur des bases internationales reconnues" en faveur de la création d'un Etat palestinien
    "Lorsque cela se produit, tout est possible", a-t-il ajouté.

    L'accord annoncé la semaine dernière entre Israël et les Émirats arabes unis est le troisième du genre conclu par Israël avec un pays arabe, après l'Égypte et la Jordanie, et renforce la possibilité de conclure des accords similaires avec d'autres États du Golfe.

    C'est la première réaction de Riyad à l'accord.

    "Le royaume envisage toute mesure unilatérale israélienne d'annexion des territoires palestiniens qui sape la solution à deux États", a précisé le ministre saoudien des Affaires étrangères.

    Le ministre a expliqué: «À cet égard, nous nous félicitons de toute initiative qui empêche ces mesures unilatérales».

    En vertu de cet accord, Israël s'est engagé à suspendre son plan d'annexion des terres palestiniennes, dans une concession qui a été bien accueillie par l'Europe et certains gouvernements arabes, qui ont vu qu'elle renforcerait les espoirs de paix dans la région.

    Mais le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a souligné que son gouvernement n'abandonnerait pas les projets d'annexion de la vallée du Jourdain et des colonies juives à travers la Cisjordanie occupée.

    L'Arabie saoudite a parrainé une initiative visant à résoudre le conflit israélo-palestinien lancé en 2002, appelant Israël à se retirer des territoires palestiniens qu'il occupait en 1967 en échange de la paix et de la normalisation complète des relations avec les pays arabe

  • Arabie saoudite : Correction des fiches de personnalités saoudiennes

    Imprimer

    (Par Najat Louhichi)

    - Adel ben Ahmed Al-Jubeir, est désormais, ministre d’État pour les affaires étrangères)

    - Le Prince Faisal Ben Farhan Al-Saoud est l'actuel ministre des AE

    - Badr ben Abdullah ben Mohammed Al Farhan al-Saud : Ministre de la culture:

    - Al-Shabana Turki, ministre des médias

    - Majid Al-qasabi est l'’actuel Ministre désigné de l’information

    - Ali al-Naimi, ministre du pétrole (à la retraite depuis des années)

    - Prince Abdulaziz Ben Salman BAA est l'actuel ministre de l’énergie:

    - Khalid Al-Faleh, ministre de l’investissement

    - Faisal Ben Bandar Ben Abdulaziz : gouverneur de Riyad

    - Moutaib ou Mitib Ben Abdallah

    - Prince Turki Ben Fayçal Al Saoud

    - Thamer Al-Sabhan, ministre d'État chargé des affaires du Golfe