Pentagone

  • Пентагон приостановил план Белого дома по поставке Украине беспилотников типа MQ-1C Gray Eagle

    Imprimer

  • Ukraine : Le Pentagone suspend le projet de la Maison Blanche de fournir à l'Ukraine des drones MQ-1C Grey Eagle

    Imprimer

    Le projet de l'administration Joe Biden de vendre quatre drones MQ-1C Grey Eagle à l'Ukraine a été suspendu par crainte que des équipements de surveillance sophistiqués ne tombent entre les mains de l'ennemi, a rapporté Reuters .

    L'Office of Defense Technology Security du Pentagone a rejeté le plan approuvé par la Maison Blanche.

    Le projet de vendre à l'Ukraine quatre drones MQ-1C Grey Eagle qui pourraient être armés de missiles Hellfire avait été rapporté pour la première fois début juin.

    Les objections ont été soulevées par crainte que le radar et l'équipement de surveillance puissent constituer une menace pour la sécurité des États-Unis s'ils tombaient entre les mains des Russes.

    Cette considération a été négligée lors de la considération initiale, ont indiqué des sources, mais a refait surface lors de réunions au Pentagone à la fin de la semaine dernière.

  • Украина: Пентагон: Россия выбилась из графика в Донбассе

    Imprimer

    Российская военная кампания в Донбассе, цель которой установление полного контроля в регионе, продвигается медленнее, чем было запланировано, заявил высокопоставленный представитель Пентагона.

    По мнению американского военного ведомства, российские войска отстают от ранее намеченных планов как минимум на несколько дней, пишет ВВС.

    Основными причинами этого в США считают эффективное сопротивление ВСУ и осторожность, которую армия РФ проявляет после неудач под Киевом. В частности, российские войска боятся оторваться от своих линий снабжения.

    "Мы считаем, что они продолжают создавать условия для более масштабного и затяжного наступления", - говорят в Пентагоне.

    По данным американской разведки, на юге и востоке Украины дислоцированы 92 российские тактические батальонные группы, еще несколько ожидают у границы со стороны России.

    Однако у американских специалистов есть сомнения в их боеготовности, так как большая часть сформирована из военных, проведших несколько тяжелых недель на других флангах в первые недели вторжения.

     

    Lien permanent Catégories : Donbass, Pentagone, UKRAINE 0 commentaire
  • Ukraine : La Russie est en retard dans le Donbass, affirme le Pentagone

    Imprimer

    La campagne militaire russe dans le Donbass, qui vise à établir un contrôle total de la région, progresse plus lentement que prévu, a déclaré un haut responsable du Pentagone.

    Selon le département militaire américain, les troupes russes ont au moins quelques jours de retard sur les plans précédemment prévus .

    Aux États-Unis, les principales raisons en sont la résistance efficace des forces armées ukrainiennes et la prudence dont fait preuve l'armée russe après les échecs près de Kiev. En particulier, les troupes russes ont peur de rompre avec leurs lignes de ravitaillement.

    "Nous pensons qu'ils continuent de créer les conditions d'une offensive plus large et plus longue", a déclaré le Pentagone.

    Selon les renseignements américains, 92 groupes de bataillons tactiques russes sont stationnés dans le sud et l'est de l'Ukraine, et plusieurs autres attendent près de la frontière avec la Russie.

    Cependant, les experts américains ont des doutes sur leur préparation au combat, car la plupart d'entre eux sont issus de l'armée, qui a passé plusieurs semaines difficiles sur d'autres flancs au cours des premières semaines de l'invasion.

    Lien permanent Catégories : Donbass, Pentagone, UKRAINE 0 commentaire
  • Ukraine : Joe Biden traite Poutine de "boucher" lors de sa visite en Pologne - Le Tchétchène Kadyrov le traite de "cowboy"

    Imprimer

    Biden Joe .jpegSamedi 26 mars, le président américain Joe Biden (photo) a visité le centre d'accueil des réfugiés ukrainiens au stade national de Varsovie. Selon le pool de presse de la Maison Blanche, le président américain s'est entretenu avec les réfugiés eux-mêmes, ainsi qu'avec des bénévoles qui les aidaient.

    Biden a brièvement répondu à la demande d'un journaliste de partager son évaluation des actions du président Poutine envers le peuple ukrainien.

    "C'est un boucher", a déclaré Biden.


    Réponse du Kremlin

    Le porte-parole de M. Poutine, Dmitry Peskov, a commenté ces propos. Selon lui, "de telles insultes personnelles réduisent la fenêtre d'opportunité pour les relations bilatérales".
    Le Kremlin a ajouté : Il est étrange d'entendre des accusations contre Poutine de la part de Biden, qui a appelé au bombardement de la Yougoslavie et au meurtre de personnes.

    La réponse la plus virulente vient du président de la République russe de Tchétchénie, Ramzan Kadyrov
    Le président de la République russe de Tchétchénie, Ramzan Kadyrov, a décrit les États-Unis comme un "vampire économique" et a qualifié le président américain Joe Biden de "cowboy branlant et souffrant de troubles mentaux".

    "Aujourd'hui, les États-Unis sont un vampire économique. Il est temps de le poignarder au cœur... Biden est un criminel de guerre qui parraine les atrocités à long terme du Pentagone... Sauvez votre pays... Ne laissez pas un stupide cow-boy détruire le reste du monde," a-t-il écrit sur le réseau Telegram.

    S'adressant aux dirigeants des pays européens, il a ajouté : "Pourquoi vous livrez-vous aux absurdités de Biden ?" "Si le cow-boy branlant Biden ne se soucie pas de l'économie interne (de son pays) ou des conséquences négatives qui se déroulent chez lui, alors pourquoi vous, les pays européens développés, vous mêlez vous des intérêts d'un pays particulier, plus que vous ne vous inquiétez de vos peuples et de vos terres ?"

    Kadyrov a exhorté les dirigeants des pays européens à évaluer la situation de manière rationnelle et a déclaré: "Vous avez une merveilleuse opportunité de vous débarrasser de l'oppression américaine au moment où Biden est à la têtte de son pays."

  • Ukraine : Les forces ukrainiennes reprennent du terrain par endroits face aux troupes russes, selon le Pentagone

    Imprimer

    Kirby John.jpegL'armée ukrainienne mène des contre-offensives qui ont permis, dans le sud notamment, de reprendre du terrain sur les troupes russes, confrontées à des difficultés de communication, a assuré mardi 22 mars le porte-parole du Pentagone.

    Les militaires ukrainiens "sont désormais, dans certaines situations, à l'offensive", a déclaré John Kirby (photo ci-contre) sur CNN, affirmant qu'ils pourchassent les Russes et les repoussent en dehors de zones où les Russes étaient par le passé". "Nous savons qu'ils ont mené des contre-attaques (...) notamment ces derniers jours à Mykolaïv," ville-clé du sud de l'Ukraine, a-t-il ajouté. "Nous avons vu (ces gains territoriaux) augmenter ces derniers jours" au profit de l'Ukraine, a précisé John Kirby. "C'est une réelle preuve de leur capacité à combattre en suivant leurs plans, en s'adaptant et, à nouveau, à tenter de repousser les forces russes".

    Ces dernières "ne conduisent pas leurs opérations avec la coordination qu'on aurait pu attendre d'une armée moderne", a expliqué ce porte-parole de la défense américaine. "Leurs commandants ne se +parlent pas toujours, ne se coordonnent pas toujours entre l'aérien et les forces au sol", a estimé John Kirby sur CNN. "Nous avons vu des tensions entre les forces aériennes et terrestres sur la manière dont ils se soutenaient mutuellement, bien ou avec difficulté", et il en va de même pour la marine, poursuit-il. "Ils ont des problèmes avec le commandement et le contrôle" des troupes. "Très concrètement, ils ont du mal à discuter entre eux, et cela conduit à l'utilisation de téléphones portables dans certains cas", estime ce responsable américain.

    Et en plus, "ils manquent d'essence, ils manquent de nourriture". "C'est pourquoi nous pensons n'avoir pas observé de réelle avancée majeure des Russes, à part dans le sud", où ils sont plus proches de leur base arrière en Crimée, a-t-il encore ajouté. "Donc oui, ils sont en difficulté". Des grandes villes d'Ukraine font cependant face à des bombardements russes qui ont tué des centaines de civils.

    Lien permanent Catégories : Kirby John, Mykolaïv, Pentagone, UKRAINE 0 commentaire
  • Ukraine : La Russie a tiré 1080 missiles sur l'Ukraine depuis le début de la guerre mais son offensive est au point mort, affirme le Pentagone

    Imprimer

    Le Pentagone a organisé un briefing sur le déroulement de la guerre en Ukraine.

    A Kiev, l'avancée des troupes russes s'est arrêtée dans toutes les directions : elles restent à l'est et au nord-ouest de Kiev, mais ne se sont pas rapprochées (à l'est elles sont à 30 km de la capitale ukrainienne). Elles ne se sont pas non plus approchées de Kharkiv. Tchernihiv et Marioupol sont isolés, mais les Ukrainiens continuent de résister. À Mikolaev, les troupes russes doivent également faire face à une résistance acharnée des Ukrainiens et ne peuvent pas entrer dans la ville. Le Pentagone n'observe pas non plus de nouvelles tentatives depuis la mer.

    La lutte pour la maitrise de l'espace aérien ukrainien continue : la Russie ne le contrôle pas, la défense aérienne ukrainienne continue de s'opposer aux avions et aux missiles russes.

    En ce qui concerne les missiles, le Pentagone estime que depuis le début de son offensive, la Russie a tiré 1 080 missiles à longue portée sur le territoire ukrainien.

    Selon le Pentagone, le groupe militaire russe dispose encore d'environ 90% des forces et des moyens rassemblés avant le début de la guerre.