Ordubad (région de Nakhitchevan)

  • L'Azerbaïdjan affirme que les forces arméniennes ont lancé un missile balistique sur l'enclave azérie du Nakihichevan

    Imprimer

    L'Azerbaïdjan a officiellement accusé les forces arméniennes du Haut-Karabakh d'avoir lancé un missile balistique tactique sur l'enclave du Nakhitchevan.

    Le Nakhitchevan, officiellement connu sous le nom de République autonome du Nakhitchevan, est une région enclavée de 5 500 km2 de l'Azerbaïdjan. La région se situe entre l'Arménie et l'Iran.

    Dans une brève déclaration, le ministère azerbaïdjanais de la défense a affirmé qu'un missile balistique tactique avait été lancé le 16 octobre par les forces arméniennes depuis Gubadli dans la région contestée du Haut-Karabakh. Le missile aurait frappé la région d'Ordubad au Nakhitchevan.

    Le ministère arménien de la défense a rapidement rejeté les allégations de l'Azerbaïdjan, accusant les dirigeants militaires et politiques de Bakou de mentir.

    "Nous déclarons qu'aucun missile n'a été tiré en direction de la région d'Ordubad au Nakhitchevan", a déclaré Shushan Stepanyan, secrétaire de presse du ministère arménien de la défense, "c'est un autre mensonge de la direction politico-militaire azerbaïdjanaise, qui vise à étendre la géographie du conflit".

    La frappe supposée de missiles sur le Nakhitchevan était probablement un accident de feu perdu. Depuis le début de la bataille du Haut-Karabakh, des dizaines de projectiles et même des drones ont atterri sur le territoire iranien par erreur.

    L'Azerbaïdjan envisage peut-être en effet d'étendre la géographie du conflit en cours au Haut-Karabakh pour couvrir les régions arméniennes qui séparent son territoire du Nakhitchevan.

    EkcaniWXgAkVAjZ.jpeg