Nombre de morts du conflit (ONU)

  • Afghanistan : Derniers incidents sécuritaires

    Imprimer


    Afghanistan : Troisième jour de combats autour d'Hérat, la grande ville de l'ouest
    Les combats entre talibans et forces afghanes ont repris samedi 31 juillet 2021, pour la troisième journée consécutive, aux abords d'Hérat, la grande ville de l'ouest de l'Afghanistan, où des locaux de l'ONU ont été attaqués la veille.
    0ZNu5nsV.jpeg

    Dans la matinée, les forces afghanes semblaient pourtant avoir desserré l'étau autour de la ville de 600.000 habitants, la troisième d'Afghanistan. Des militaires, dont des membres des unités de commandos (photo ci-dessus), et des policiers afghans étaient largement déployés dans les chefs-lieux du district d'Injil, qui enserre Hérat, et de celui de Guzara, au sud de la ville, théâtres d'intenses combats la veille, où le calme était revenu.

    Les troupes afghanes étaient notamment déployées dans la zone de Pashtun Pol, à proximité des locaux à Hérat de la Mission de l'ONU en Afghanistan (MANUA), attaqués vendredi.

    Mais les combats ont repris dans l'après-midi dans les faubourgs de la ville et ces deux districts, selon le gouverneur de la province d'Hérat, Abdul Saboor Qani. "En ce moment, il y a des combats dans les faubourgs sud et sud-est de la ville d'Hérat", notamment dans les zones de Pashtun Pul et Pul Malan, deux ponts situés à une dizaine de km au sud de la ville, a-t-il déclaré à l'AFP samedi après-midi. Vidéo d'une frappe d'hélicoptère à Herat.

    "Les forces afghanes de sécurité et les +forces de résistance+ (milices anti-talibans) se battent pour repousser et détruire les talibans. Nous avons essayé au maximum d'épargner la population, mais l'ennemi a pris position dans des domiciles privés. Nous nous déplaçons prudemment pour éviter les pertes civiles", a ajouté le gouverneur.

    Des combats se déroulent également à proximité immédiate de l'aéroport, selon M. Qani, apparu à la télévision afghane en treillis de combat, fusil d'assaut à l'épaule, au côté d'Ismail Khan, puissant chef de guerre local opposé aux talibans, dont les miliciens prêtent main forte à Hérat aux forces afghanes.
    E7oWGdVXEAU9Pn-.jpeg

    "Terreur chez les habitants" d'Herat
    "Des gens ont abandonné leurs maisons pour fuir vers la ville d'Hérat (...) cela crée la terreur chez les habitants", a raconté à l'AFP Gul Ahmad, qui habite le district d'Injil. Les talibans se sont récemment emparés de plusieurs districts de la province d'Hérat, ainsi que de deux postes-frontière qui y sont situés, celui d'Islam Qala (photo ci-dessous), principal point de passage avec l'Iran, et celui de Torghundi avec le Turkménistan.
    E7s5ttyWEAQtc5F.jpegLes talibans utilisent désormais leurs propres timbres « Emirat islamique » au bureau de douane d'Islam Qalah le long de la frontière entre l'Afghanistan et l'Iran.
    E7JrrxRX0AMsqlb.jpeg

    Jeudi et vendredi, ils s'étaient déjà rapprochés des limites de la ville, autour de laquelle s'étaient déployés forces afghanes et miliciens d'Ismail Khan.

    Combats dans le sud
    Les insurgés ont aussi accru ces derniers jours leur pression sur deux autres capitales provinciales du sud de l'Afghanistan: Kandahar, deuxième ville du pays et berceau des talibans, et Lashkar Gah, capitale du Helmand. Des combats se sont poursuivis samedi dans les faubourgs de Kandahar (650.000 habitants), où des hélicoptères de l'armée afghane ont bombardé les talibans, selon un correspondant de l'AFP. Des milliers d'habitants ont fui ces dernières semaines les zones alentour, touchées par les affrontements, pour se réfugier en ville.

    Dans ce contexte, on apprenait que le 1er août cinq civils avaient été tués lorsqu'un obus de mortier a touché un taxi dans le secteur PD-7 de Kandahar, a rapporté Ariana News . Parmi les morts il y a deux enfants et une femme.

    Les gens sont inquiets et plus des trois-quarts des commerces de Kandahar sont fermés, a indiqué le correspondant. A Lashkar Gah, un petit hôpital privé d'une dizaine de lits, dans lequel des talibans avaient trouvé refuge, a été largement détruit samedi au cours de combats. "Des combattants talibans sont entrés dans l'hôpital de force et en ont chassé le personnel. Des commandos (afghans) sont arrivés et ont ensuite appelé un soutien aérien", a raconté à l'AFP Agha Mohammed qui habite à proximité. Le directeur provincial de la Santé publique, le Dr Sher Ali Shakir, a confirmé que "l'hôpital Ariana Afghan avait été bombardé et détruit pour l'essentiel".
    On a appris, dimanche 1er août 2021 que l'aéroport de Kandahar avait été la cible de trois roquettes au cours de la nuit du samedi au dimanche. Deux roquettes ont atteint la piste, obligeant les autorités à annuler les vols. Les talibans ont expliqué que le bombardement de l'aéroport de Kandahar était une réponse aux bombardements aériens de leurs positions par les avions de guerre. 
    Aux dernières nouvelles, la piste de l'aéroport de Kandahar a été réparée dans l'après-midi du 1er août et les vols civils devraient reprendre lundi 2 août.
    Aéroport de Kandahar.jpeg


    Kandahar : Objectif majeur des talibans
    Les talibans encerclent la ville et la population n'a plus aucun moyen de s'échapper.
    Un membre du parlement de Kandahar a averti que la ville était en danger de tomber aux mains des talibans, avec des dizaines de milliers de personnes déjà déplacées et une catastrophe humanitaire imminente. Selon Gul Ahmed Kamin, la situation empire d'heure en heure. Il a ajouté que les combats à l'intérieur de la ville étaient les plus intenses depuis 20 ans.
    Kamin a expliqué que les talibans considéraient désormais Kandahar comme leur objectif majeur car ils veulent faire de la ville leur capitale temporaire.
    Il a averti que si les talibans parvenaient à s'emparer de Kandahar, le gouvernement finirait par prendre le contrôle de cinq ou six autres districts de la région. Le parlementaire a déclaré que plus de trois millions de personnes se trouvaient dans la ville et qu'il y avait un besoin urgent de ravitaillement.

    Jalalabad : Un membre des services de renseignement assassiné par l'Etat islamique
    L'Etat islamique a revendiqué avoir assassiné un responsable du renseignement afghan et blessé un autre dans le district 1 de la ville de Jalalabad, dans l'est de l'Afghanistan.

    Province de Faryab : Attaque des talibans repoussée dans différents quartiers de la ville de Maimana
    Maimana  : la police de la province de Faryab affirme que cinq talibans et un civil ont été tués et trois autres blessés lors d'une attaque des talibans dans différentes parties de Maimana.

    Abdul Karim Yurash, porte-parole de la police de Faryab, a déclaré à que les talibans ont attaqué les forces de sécurité la nuit dernière dans le village de Deh Seydan du 6ème district et le village de Jat de Deh Azizan, Kuhikhaneh et le district de Baba Qashqar de la ville de Maimana, Les affrontements ont duré plusieurs heures. Cinq talibans ont été tués et trois autres blessés.

    Il n'y a pas eu de victimes parmi les forces de sécurité, mais un civil a été tué par un obus de mortier des talibans.

    Les Faryab nient avoir subi des pertes et affirment que le civil a été tué par un obus de mortier du gouvernement.

    D'autre part, les habitants des premier et sixième arrondissements de la ville de Maimana affirment que depuis près d'un mois maintenant, leurs quartiers résidentiels sont devenus des lignes de front. Ils sont touchés par des tirs de mortiers et des balles des deux côtés. Des dizaines de personnes ont été tuées et blessées et des dizaines de maisons ont été endommagées.
    E7tPe86VIAoVjyj.jpeg

    Bilan des pertes civiles au cours des six premiers mois de 2021
    La Commission indépendante des droits de l'homme d'Afghanistan a écrit dans un rapport que les pertes civiles au cours des six premiers mois de 2021 ont augmenté de 80 %. Selon le rapport, 1677 personnes ont été tuées et 3644  blessées au cours des six premiers mois de cette année.

    La Turquie s'occupera de l'aéroport de Kaboul
    Le ministre turc de la Défense Khulusi Akar a déclaré que le gouvernement afghan avait donné son accord pour qu'Ankara reprenne la gestion de l'aéroport de Kaboul.

    Le communiqué indique que le ministre turc de la Défense a également exprimé la volonté de son pays de soutenir et de former les forces de sécurité afghanes.Le ministre turc de la Défense Khulusi Akar a déclaré que le gouvernement afghan avait donné son accord pour qu'Ankara reprenne la gestion de l'aéroport de Kaboul.

     Le communiqué indique que le ministre turc de la Défense a également exprimé la volonté de son pays de soutenir et de former les forces de sécurité afghanes.

    Province de Kunduz : Inqiétude pour les pays d'Asie centrale voisins de l'Afghanistan
    L'assassinat d'un agent de la circulation dans la plaine d'Abdan de la province de Kunduz, près de la frontière tadjike, au nom de l'Etat islamique, a tiré la sonnette d'alarme pour les pays d'Asie centrale ainsi que pour la Russie et la Chine.
    E7pzZ-XXIAIuHFI.jpeg

  • Afghanistan : Une mine tue 13 personnes dans le sud du pays

    Imprimer

    Des responsables afghans ont déclaré qu'au moins 13 personnes avaient été tuées vendredi 28 août lorsqu'une mine a explosé dans leur véhicule dans la province de Kandahar, dans le sud de l'Afghanistan. Ils ont accusé les combattants talibans d'être responsables de l'attaque.

    L'explosion s'est produite dans la région de Spin Boldak alors que les victimes se dirigeaient vers un marché libre, où des centaines de villageois se rassemblaient pour acheter et vendre le week-end.

    Baher Ahmed Ahmadi, un porte-parole du gouverneur de Kandahar, a déclaré que les corps des villageois avaient été déchiquetés au point qu'ils ne pouvaient pas être identifiés.

    Aucun groupe n'a encore revendiqué la responsabilité de l'accident. Les combattants talibans affirment utiliser des bombes en bordure de route et des mines pour attaquer les forces de sécurité, mais ces engins explosifs font souvent des victimes civiles.

    Les mines prolifèrent en Afghanistan après des années de conflit et sont souvent ramassées par des enfants.

    Au moins 1 415 civils ont été tués ou blessés par des mines et des munitions non explosées en 2018. Selon le Service de l'action anti-mines des Nations Unies, un tiers de toutes les victimes cette année-là étaient des enfants, tandis que les blessés provoqués par des munitions non explosées représentaient 80% de ce nombre.

  • Afghanistan : un bus saute sur une bombe, au moins 34 morts

    Imprimer

    Cet article a été aussi publié en : enEnglish (Anglais) ruРусский (Russe) arالعربية (Arabe) deDeutsch (Allemand) esEspañol (Espagnol) ja日本語 (Japonais) nlNederlands (Néerlandais) idIndonesia (Indonésien) zh-hans简体中文 (Chinois simplifié)

     

    Carte.jpg

    Au moins 34 personnes, « essentiellement des femmes et des enfants », sont mortes mercredi matin (bien: mercredi) dans l’ouest de l’Afghanistan lorsque leur autobus a sauté sur une bombe placée en bord de route « par les talibans », ont indiqué les autorités.
    « Ce matin vers 06h00 (01h30 GMT), un bus circulant entre Kandahar et Herat a sauté sur une bombe placée en bord de route par les talibans. Pour l’instant il y a au moins 28 morts (34, selon un dernier bilan) et 17 blessés », a assuré le porte-parole de la police dans la province de Farah (ouest), Mohebullah Moheb . Selon lui, la bombe était destinée à frapper les forces de sécurité.
    Les services du gouverneur de Farah ont confirmé le bilan mais averti qu’il pourrait augmenter.
    Les talibans n’ont fait aucun commentaire dans l’immédiat.
    Ces décès surviennent au lendemain de la publication d’un rapport des Nations Unies regrettant que les civils continuent de mourir et d’être blessés à un rythme « inacceptable » en dépit des discussions visant à mettre fin à des décennies de guerre. Malgré une baisse de 27% du nombre de victimes au premier semestre 2019 par rapport aux six premiers mois de 2018, 1.366 civils ont été tués et 2.446 blessés, a indiqué la Mission de l’ONU en Afghanistan (Manua) dans un rapport semestriel. Un tiers de ces victimes sont des enfants (327 morts et 880 blessés). La Manua a souligné que davantage de civils ont été tués par les forces pro-gouvernementales que par les groupes insurgés (717 morts contre 531), en grande partie du fait des frappes aériennes afghanes et américaines.
    Les Etats-Unis ont engagé depuis l’année dernière un dialogue direct inédit avec les talibans dans l’espoir de trouver un accord de paix. Washington semble déterminé à accélérer ces pourparlers de paix, à l’approche de l’élection présidentielle afghane prévue fin septembre et de la course à la Maison Blanche en 2020.
    Le négociateur américain Zalmay Khalilzad se trouve actuellement à Kaboul et se rendra dans les prochains jours à Doha, au Qatar, pour de nouvelles discussions avec les insurgés.
    Si les deux parties parviennent à un accord, un dialogue « inter-afghan » entre talibans et une délégation afghane, devrait ensuite s’ouvrir à Oslo, en Norvège.

    Lire la suite

  • Frontlive-Chrono: Récapitulatif des principaux évènements du Moyen Orient, Afrique du nord et Sahel du 24 février 2019

    Imprimer

    Liste des articles parus sur Frontlive-Chrono le dimanche 24 février 2019. 

     

    FRANÇAIS

    • Afghanistan: 2018, année record pour les civils tués selon l’ONU – Abonnés
    • Arabie saoudite : Pour la première fois, une femme est nommée ambassadeur de l’Arabie saoudite aux États-Unis – Abonnés
    • Gaza: des milliers de manifestants demandent le départ du président palestinien – Abonnés
    • Gaza : Des centaines d’engins explosifs ont été lancés sur des soldats israéliens à la frontière entre Gaza et Israël – Abonnés
    • L’Iran affirme avoir tiré avec succès un missile d’un sous-marin – Abonnés
    • Libye : Le calme est revenu à Murzuq après la prise de contrôle des forces de Haftar – Abonnés

     

    ANGLAIS

    • Afghanistan civilian deaths hit record high in 2018: UN – Subscribers
    • Gaza: thousands of demonstrators have called for the resignation of the Palestinian President – Subscribers
    • Gaza: Hundreds of explosive devices have been thrown at Israeli soldiers on the border between Gaza and Israel – Subscribers
    • Iran launches cruise missile from submarine during military exercise – Subscribers
    • Libya: Haftar’s self-styled army claims control over Murzuk – Subscribers
    • Saudi Arabia: For the first time, a woman is appointed Saudi Arabia’s ambassador to the United States – Subscribers

     

    العربية (ARABIC)

    العربية السعودية: أمر ملكي بتعيين الأميرة ريما بنت بندر سفيرة لدى أميركا
    إيران
     لا تستبعد احتمال اندلاع حرب مع إسرائيل

     

    DEUTSCH

    • Afghanistan: Zahl ziviler Opfer erreicht neuen Höchststand – Abonnenten
    • Gaza: Tausende von Demonstranten haben den Rücktritt des palästinensischen Präsidenten gefordert – Abonnenten
    • Gaza: Hunderte von Sprengstoffen wurden auf israelische Soldaten an der Grenze zwischen Gaza und Israel geworfen – Abonnenten
    • Iran feuert U-Boot-Kreuzfahrtrakete während der Militärübung an – Abonnenten
    • Libyen: Libysche Haftar-Armee beansprucht Kontrolle über Murzuk – Abonnenten
    • Saudi-Arabien entsendet erstmals weibliche Botschafterin in die USA – Abonnenten

     

    ESPAÑOL

    • Afganistán: 2018, un año récord para el número de civiles muertos – Suscriptores
    • Arabia Saudí: La princesa Reema bint Bandar bin Sultan nombrada embajadora en Estados Unidos – Suscriptores
    • Gaza: miles de manifestantes han pedido la salida del Presidente palestino – Suscriptores
    • Gaza: Cientos de artefactos explosivos han sido lanzados contra soldados israelíes en la frontera entre Gaza e Israel – Suscriptores
    • Irán afirma haber disparado con éxito un misil de crucero desde un submarino – Suscriptores
    • Libia: La calma ha vuelto a Murzuq tras la toma de control de las fuerzas de Haftar –Suscriptores

     

    ITALIANO

    • Afghanistan: 2018, anno record per il numero di civili uccisi – Abbonati
    • Arabia Saudita: principessa Reema bint Bandar bin Sultan nominata ambasciatore negli Usa – Abbonati
    • Gaza: migliaia di manifestanti hanno chiesto la partenza del Presidente palestinese – Abbonati
    • Gaza: Centinaia di ordigni esplosivi sono stati lanciati contro i soldati israeliani al confine tra Gaza e Israele – Abbonati
    • L’Iran sostiene di aver sparato con successo un missile da un sottomarino – Abbonati
    • Libia: Tornata la calma a Murzuq dopo presa controllo forze Haftar – Abbonati

     

    日本語 (JAPONAIS)

    • アフガン紛争の民間人死者、2018年は過去最多に 国連 –  購読者
    • サウジアラビア、リーマ王女を駐米大使に任命 女性大使は同国初 – 購読者

     

    NEDERLANDS

    • Afghanistan: aantal burgerslachtoffers bereikt nieuw hoogtepunt – Abonnees
    • Gaza: duizenden demonstranten hebben opgeroepen tot het aftreden van de Palestijnse president – Abonnees
    • Gaza: Honderden explosieven zijn naar Israëlische soldaten op de grens tussen Gaza en Israël gegooid – Abonnees
    • Iran lanceert kruisraket van onderzeeboot tijdens militaire oefening – Abonnees
    • Libië: Het Libische nationale leger van Haftar eist controle over Murzuk – Abonnees
    • Saudi-Arabië stuurt voor het eerst vrouwelijke ambassadeur naar VS – Abonnees

     

    POLSKI

    • Afganistan stracił rekordową liczbę cywilów w 2018 r. – Subskrybenci
    • Arabia Saudyjska: pierwszym ambasadorem Arabii Saudyjskiej w Stanach Zjednoczonych była kobieta – Subskrybenci
    • Gaza: Tysiące mieszkańców Gazy wyszło na ulice żądając rezygnacji Mahmuda Abbasa – Subskrybenci
    • Gaza: Setki urządzeń wybuchowych rzucono na izraelskich żołnierzy na granicy z Gazą – Subskrybenci
    • Iran poinformował o wystrzeleniu pocisku wycieczkowego z głębi kraju – Subskrybenci
    • Libia: Libijska Armia Narodowa Haftar twierdzi, że kontroluje Murzuka – Subskrybenci

     

    PORTUGUÊS

    • Afeganistão: 2018, um ano recorde para o número de civis mortos – Assinantes
    • Arábia Saudita: Princesa Reema bint Bandar bin Sultan nomeado embaixador nos EUA – Assinantes
    • Gaza: milhares de manifestantes pediram a partida do Presidente palestiniano – Assinantes
    • Gaza: Centenas de engenhos explosivos foram lançados contra soldados israelenses na fronteira entre Gaza e Israel – Assinantes
    • Irão alega ter disparado com êxito um míssil de cruzeiro de um submarino – Assinantes
    • Líbia: A calma regressou a Murzuq após a conquista das forças de Haftar – Assinantes

     

    РУССКИЙ ЯЗЫК

    • В Афганистане в 2018 году погибло рекордное количество мирных жителей — Подписчики
    • Газa: Тысячи жителей сектора Газы вышли на улицы, требуя отставки Махмуда Аббаса — Подписчики
    • Газa: Сотни взрывных устройств брошены в израильских военнослужащих на границе с Газой — Подписчики
    • Иран сообщил о запуске крылатой ракеты из глубины — Подписчики
    • Ливия: Ливийская национальная армия Хафтара утверждает, что контролирует Мурзука — Подписчики
    • Саудовская Аравия: Послом Саудовской Аравии в США впервые стала женщина — Подписчики

     

    Abonnement nécessaire pour lire les articles de Frontlive-Chrono 
    Trois options : 100€ pour un an / 60€ pour six mois ou 12€ par mois