Ngarwa Gana (village)

  • Niger : un policier tué dans une attaque de Boko Haram à Diffa

    Imprimer

    Un policier nigérien a été tué, dans la nuit de samedi à dimanche, suite à une attaque de Boko Haram dans la région de Diffa (sud-est du Niger).
    "Des hommes armés ont attaqué un poste de police à l’entrée sud de Diffa, du côté de la frontière avec le Nigéria. Un policier a été tué au cours de l’attaque", a fait savoir Lawan Boukar, correspondant local de la radio "Studio Kalangou".
    C’est la deuxième attaque attribuée à Boko Haram en moins d’un mois dans la région de Diffa.
    Dans la nuit du 1er au 2 juillet courant, le village de Ngarwa Gana avait été attaqué par des hommes armés.
    Au moins cinq civils avaient été tués et deux autres blessés par les assaillants qui ont incendié plusieurs boutiques.
    Région de Diffa
    Le 15 juin dernier, le gouvernement nigérien a reconduit, pour une période de trois mois, l’état d’urgence instauré à Diffa, estimant que la situation sécuritaire demeure "toujours fragile" dans cette région.
    Frontalière du nord nigérian, la région de Diffa est en proie, depuis février 2015, à des attaques de Boko Haram. De nombreux civils et militaires ont été tués dans ces attaques. En outre, plusieurs civils ont été enlevés.
    C’est le cas de 39 femmes et enfants enlevés dans le village de Ngalewa le 02 juillet 2017 et qui sont toujours entre les mains de leurs ravisseurs.