Neguev

  • Gaza/Israël : Poursuite des tirs entre Tsahal et le Jihad islamique

    Imprimer

    Vidéo live (langue arabe):


    41 personnes dont quinze enfants et quatre femmes ont été tuées dans la bande de Gaza depuis le début des affrontements entre Israël et le groupe Jihad islamique, a annoncé dimanche le ministère de la Santé de Gaza. Le ministère a ajouté que les frappes israéliennes avaient également fait 311 blessés.

    La mort d'enfants - résultat d'un tir raté palestinien
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes a présenté des vidéos montrant que le soir du 6 août, Jebalia a été par erreur tiré sur des militants du Jihad islamique, et non par l'armée israélienne. 
    Tsahal souligne que le soir du 6 août, l'armée israélienne n'a pas frappé de cibles à Jabalia (la partie nord de la bande de Gaza). Selon les renseignements militaires israéliens, l'attaque à la roquette a été menée par des militants des Brigades Al-Qods (la branche armée du Jihad islamique). Une vingtaine de roquettes ont été tirées simultanément depuis la partie ouest de la bande de Gaza. L'un des missiles a changé de trajectoire et est tombé dans la périphérie nord de Jabalia, touchant un quartier résidentiel et tuant quatre enfants. 
    Tsahal ajoute qu'environ une roquette sur cinq tirée par le Jihad islamique depuis Gaza vers le territoire israélien tombe sur le territoire du secteur sans traverser la frontière.

    Auparavant, le chef du département national d'information et de sensibilisation, Lior Khayat, avait publié un commentaire sur l'incident de Jebalia. "Contrairement aux affirmations que les Palestiniens répandent, il faut préciser que nous avons des vidéos qui, sans laisser l'ombre d'un doute, prouvent que l'attaque israélienne n'en était pas la cause. Ces dernières heures, les forces de sécurité israéliennes n'ont pas bombardé Jebalia. tir de roquette par le Jihad islamique. Suite à la publication de la nouvelle dans les médias palestiniens et internationaux, une enquête approfondie a été menée, qui a clairement montré que la cause n'était pas une attaque israélienne, mais un tir de roquette depuis la bande de Gaza qui est tombé au centre de Jabalia », a déclaré Hayat.

    Eliminations ciblées des membres du Jihad islamique
    Depuis le début de son opération vendredi, Israël assure viser des sites appartenant au Jihad islamique, dont environ 15 combattants ont été tués, selon l'armée israélienne. Samedi soir, vers 21H, l'armée de l'air de Tsahal a éliminé les cinq membres d'un groupe de membres du Jihad islamique qui s'apprêtaient à lancer des missiles en direction du territoire israélien. L'attaque a été lancée dans la région de Jabalia dans la bande de Gaza. Un peu plus tard, vers 22H50, le service de presse de Tsahal a rapporté qu'à Rafah, la maison du commandant de la brigade sud du Jihad islamique, Khaled Mansour, avait été attaquée. Selon des informations publiées, Mansour se trouvait dans la maison avec son assistant Ahmad al-Madlal. 

    Khaled Mansour.jpegKhalid Mansour (photo)
    Né en 1976 à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza. Il a rejoint le Jihad islamique dans sa jeunesse. Il a servi dans le "Département des moudjahidines des forces islamiques".
    Depuis 2006, il était le commandant des Brigades Al-Qods (la branche militaire du Jihad islamique) dans le sud de la bande de Gaza.
    Il était considéré comme un homme d'Akram al-Ajuri, qui est le chef d'état-major des Brigades Al-Qods et les dirige depuis l'étranger.
    Il est responsable de nombreuses attaques terroristes et opérations militaires contre des civils en Israël et contre Tsahal.
    Il a dirigé la création de l'infrastructure militaire du Jihad islamique dans le sud de la bande de Gaza et supervisé le développement et la production de missiles.

    40 membres du Jihad islamique arrêtés en Cisjordanie
    Les forces israéliennes ont également annoncé avoir arrêté en deux jours environ 40 membres de l'organisation en Cisjordanie.
    Le Jihad islamique revendique avoir  tiré des roquettes vers le territoire israélien. La plupart ont été interceptées par le bouclier antimissile israélien "Iron Dome". 28 personnes ont été blessées en Israël depuis le début des affrontements, selon les services de secours. Deux personnes ont été légèrement blessées par des éclats d'obus, 19 autres ont été légèrement blessées sur le chemin des abris et sept autres ont eu besoin d'une aide médicale pour se remettre d'un état de choc nerveux.

    Un second groupe de tireurs de missiles du JIhad islamique éliminés
    Les Forces de défense israéliennes ont annoncé l'élimination par le tir d'un drone d'un autre groupe de lanceurs de missiles du Jihad islamique qui ont lancé des roquettes sur le territoire israélien depuis la bande de Gaza. Le tir contre la cible a été enregistré dans la région de Beit Lahia (nord de la bande de Gaza).  Le nombre de militants tués est inconnu.

    Médiation égyptienne
    Samedi 6 août, Al-Arabiya a rapporté que l'Égypte avait proposé à Israël et au Jihad islamique de déclarer une trêve de plusieurs heures, tout en exigeant une cessation complète des hostilités de la part des dirigeants israéliens.

    Selon des sources palestiniennes, le Jihad islamique a rejeté la proposition, affirmant que "le moment est venu pour Israël de répondre de ses crimes". Le Caire a été informé que "la résistance palestinienne pourrait continuer indéfiniment".

    L'Egypte obtient un cessez-le-feu de la part d'Israël  à Gaza à partir de 19H, le soir du 7 août
    Reuters rapporte que les représentants égyptiens sont parvenus à un accord sur un cessez-le-feu dans la bande de Gaza à partir de 22h00 le 7 août (19h00 GMT).

    À en juger par les informations disponibles, cela a été convenu avec les dirigeants du Jihad islamique  et du Hamas, ce dernier ne participant pas aux affontements.

    La chaîne de télévision qatarie Al Jazeera parle, elle, d'un cessez-le-feu à partir de 20h00. L'annonce correspondante doit être annoncée officiellement après 17h00.

    Israël aurait accepté un cessez-le-feu. Selon Al Jazeera, les autorités israéliennes auraient également accepté de "relâcher le blocus" de la bande de Gaza et d'assurer l'approvisionnement en carburant diesel de la bande de Gaza.

    Au moment de la publication de ce rapport, ni les autorités israéliennes, ni le Hamas, ni le Jihad islamique n'ont confirmé un tel accord.

    En tout cas, cela ne signifie pas que le soir du 7 août, l'opération anti-terroriste « À l'aube » menée à Gaza par les Forces de défense israéliennes prendra fin. C'est un cessez-le-feu humanitaire. Après la pause, l'opération peut être poursuivie si aucun accord n'est trouvé sur un cessez-le-feu à long terme.

    Il convient de noter qu' apparemment, après l'accord fondamental sur la question d'un cessez-le-feu humanitaire, les militants du Jihad islamique ont tenté d'établir une sorte de record en tirant environ 130 roquettes en dix minutes, y compris en direction de Beer Sheva et de Tel-Aviv, sans causer de dommages sérieux.

    Le secrétaire général du Jihad islamique en Iran
    Al-Arabiya rapporte également que le secrétaire général du Jihad islamique, Ziyad al-Nahla, est actuellement en visite en Iran. Il a rencontré le commandant du Corps des gardiens de la révolution islamique (CGRI), le général Hossein Salami, et a discuté avec lui de "l'agression israélienne". Dans le même temps, al-Nakhla a souligné que sa visite n'était pas une urgence, notant qu'il s'agissait « d'une visite ordinaire en Iran, qui nous est amicale ».

    Le chef du CGRI annonce l'unité des forces du "jihad antisioniste"
    Le général de division Hossein Salami, commandant du Corps des gardiens de la révolution islamique, a tenu une réunion à Téhéran avec le secrétaire général du Jihad islamique Ziyad al-Nakhla. Le chef militaire iranien a affirmé que l'Iran soutiendrait le groupe jusqu'au bout.

    "Aujourd'hui, toutes les forces du jihad antisioniste travaillent ensemble au nom de la libération de Jérusalem et de l'affirmation des droits des Palestiniens. Nous sommes avec vous sur ce chemin jusqu'au bout. Les Palestiniens doivent savoir qu'ils ne sont pas seuls », a déclaré le général iranien.

    Rappelons qu'Israël a également été condamné par des pays qui entretiennent des liens avec lui, notamment les Émirats arabes unis, avec lesquels l'État hébreu entretient des relations particulièrement étroites.

    Bombardements de part et d'autre, dimanche 7 août
    Le nombre de roquettes tirées par les Brigades al-Qods, la branche armée du Jihad islamique palestinien, depuis le début de l' opération israélienne "l'Aube"  le 5 août a dépassé 780. 180 sont tombées à l'intérieur de la bande de Gaza. Les systèmes "Iron Dome" auraient abattu 97% des roquettes tirées vers Israël.

    Les zones frontalières ont à nouveau été visées par des tirs de roquettes depuis la bande de Gaza. Les sirènes d'alarme "Zeva adom" ont été entenduse au poste de contrôle "Kisufim" et dans le village d'Ein a-Shlosha. 

    Peu après les tirs contre les zones frontalières, le centre d'information palestinienne (CIP) annonce que l'armée israélienne a tiré sur un « groupe de citoyens » dans la région d'Az-Zana, à l'est de Khan Yunis, dans la partie sud de la bande de Gaza, près de la frontière avec Israël. Deux "citoyens" ont été blessés, annonce le CIP.

    Bombardements des localités israéliennes
    Dans l'après-midi, le Jihad islamiuqe a tiré des missiles sur Ashkelon, Ashdod, Sderot et les régions Palmachim (nord d'Ashdod) et Rishon Lezion, ainsi que le Néguev occidental et Beer Sheva.

  • Israël : Appel au calme après des heurts entre Bédouins et policiers israéliens

    Imprimer

    Le gouvernement israélien tentait mercredi 12 janvier 2022 d'apaiser les tensions avec la minorité bédouine, après de nouveaux heurts, à propos d'un projet controversé de boisement dans le désert du Néguev, qui s'impose comme un test clé pour la fragile coalition au pouvoir.

    Quelque 200 manifestants bédouins ont affronté mercredi les forces de l'ordre qui ont tenté de les disperser avec des grenades assourdissantes dans le Néguev, a constaté un journaliste de l'AFP sur place. "Seize suspects qui ont jeté des pierres vers les policiers ont été arrêtés et sont interrogés", a plus tard indiqué la police israélienne ajoutant que cinq policiers avaient été légèrement blessés.

    Plus de 250.000 Bédouins vivent dans le désert du Néguev (sud), et une partie d'entre eux sont installés de longue date dans des villages non reconnus par l'Etat hébreu. Les Bédouins s'opposent au boisement de terrains par le Fond national juif (FNJ), un organisme relevant de l'Organisation sioniste mondiale et qui gère notamment les forêts en Israël. Ce projet, dénoncent-ils, revient à une prise de contrôle par le gouvernement de terres qu'ils estiment être les leurs, et constitue donc un obstacle à leur lutte pour une reconnaissance officielle de leurs villages par l'Etat.

    Le chef de file du parti arabe Raam, Mansour Abbas, grand défenseur de la cause bédouine et soutien essentiel de la coalition au pouvoir, a prévenu que son parti ne voterait pas avec le gouvernement sans l'arrêt des boisements et le début d'un processus de reconnaissance formelle des communautés bédouines.

    Devant la polémique et dans la foulée des heurts, le ministre des Affaires sociales Meir Cohen a annoncé un "compromis" sur la question. "Les travaux de boisement se termineront aujourd'hui (mercredi) comme prévu et des négociations poussées se dérouleront à partir de demain (jeudi) en vue d'un règlement", a indiqué le ministre dans un communiqué.

  • Gaza/Israël : Rapport de situation du jeudi 20 mai - Vidéocam de Gaza

    Imprimer

    Entre 19H le 19 et 07H le 20 mai, 70 roquettes tirées depuis Gaza
    Entre 19h00 le 19 mai et 07h00 le 20 mai, environ 70 roquettes ont été tirées depuis la bande de Gaza vers le territoire israélien. Une dizaine de ces missiles (environ 14%) sont tombés dans le secteur.
    90% des missiles ont été interceptés par les systèmes de défense antimissile Iron Dome.
    Notez qu'à partir de 1 heure du matin, pas un seul bombardement du territoire israélien depuis la bande de Gaza n'a été enregistré.
    Depuis le début des affrontements (10 mai), environ 4070 roquettes ont été tirées de Gaza vers le territoire israélien, dont 610 (15%) sont retombées sur le territoire du secteur.
    Environ 90% des missiles volant dans les zones résidentielles ont été interceptés par les systèmes de défense antimissile Iron Dome.

    Minute par minute
    20H06 : Au cours des 12 dernières heures, 299 roquettes ont été tirées sur Israël à partir de Gaza
    Selon le service de presse des Forces de défense israéliennes, entre 07h00 et 19h00, les militants palestiniens de la bande de Gaza ont tiré 299 missiles de différentes portées sur Israël.
    90% des missiles volant dans la zone bâtie ont été interceptés par le système de défense antimissile Iron Dome.
    En outre, 42 roquettes tirées vers Israël ont explosé à l'intérieur de la bande de Gaza.

    19H43 : Une roquette frappe une maison à Hof Ashkelon
    Une roquette tirée de la bande de Gaza vers le territoire israélien a touché un immeuble résidentiel dans l'une des localités du conseil régional de Hof Ashkelon.
    Aucun des résidents n'a été blessé. La maison a subi des dommages.

    19H37 : incendie dans les gorges de Besor dans le Néguev à la suite d'une explosion d'une roquette
    Un violent incendie s'est déclaré dans l'oued Besor dans le Néguev, après la chute d'une roquette tirée depuis la bande de Gaza.
    Quatre escouades de pompiers sont engagées pour éteindre l'incendie. Ils ont reçu l'appui des brigades d'incendie de l'administration des parcs.
    Les pompiers tentent d'empêcher la propagation du feu dans le parc Eshkol.

    18H59 : Tsahal frappe deux tunnels offensifs du Hamas
    Des avions de Tsahal ont attaqué deux tunnels offensifs duHamas dans la bande de Gaza.
    Selon le service de presse de l'armée, les frappes ont été menées dans les zones de Beit Lahiya et d'Al-Muazi.

    Smotrich Bezaiel.jpeg18H48 : "Si Jérusalem est mentionnée dans l'accord de cessez-le-feu, Netanyahu peut oublier le gouvernement", menace Smotrich, chef du parti Zionut Datit
    Le chef du parti Zionut Datit, Bezalel Smotrich, a publié sur Twitter un avertissement au Premier ministre Benjamin Netanyahu concernant le prochain accord de cessez-le-feu.
    "Je ne suis pas membre de la coalition et je ne suis pas membre du cabinet militaro-politique. Je n'ai aucune idée du contenu des négociations. Cependant, si, Dieu nous en préserve, l'accord de cessez-le-feu évoquait Jérusalem, au moins d'une manière ou d'une autre, directement ou indirectement, vous pouvez oublier de former un gouvernement », déclare Smotrich.

    18H42 : L'armée israélienne détruit un lance-missiles antichar à Beit Lahiya
    Le service de presse de Tsahal rapporte que les Forces de défense israéliennes ont détruit un lance-missiles antichar Kornet à Beit Lahiya.
    Ce lance-missiles (ATGM) avait tiré, jeudi matin, une roquette sur un bus près du checkpoint d'Erez, blessant légèrement un soldat qui se trouvait à proximité.
    Ce n'est pas la première attaque d'un lance-missiles antichar Kornet depuis le début des affrontements. Les militants palestiniens utilisent ces missiles pour tirer sur des véhicules militaires et civils. Un tir d'ATGM a tué un militaire et en a blessé un autre gravement.


    forward_2.gif18H25 : Selon le journal Globs: Israël demande le transfert de la responsabilité de Gaza à la communauté internationale
    Le journal Globs rapporte, citant une source israélienne de haut rang, qu'au cours des pourparlers en coulisse en cours ces jours-ci, Israël a clairement indiqué qu'il n'était pas prêt à tolérer la restauration de l'arsenal de missiles du Hamas, qui contrôle la bande de Gaza. En outre, Israël ne tolérera aucun tir d'aucune sorte sur son territoire.
    En outre, les négociateurs israéliens ont déclaré que si le monde ne voulait pas voir de nouvelles attaques contre la bande de Gaza, un transfert progressif de la responsabilité du secteur à la communauté internationale devrait commencer.
    Israël entend un transfert de responsabilité à la fois civile et militaire, puisque, selon Tel Aviv "le Hamas a clairement démontré son illégitimité et son incapacité en tant qu'administration civile".

    forward_2.gif18H23 : Selon al-Jazeera, Israël aurait informé l'Égypte avoir l'intention de mettre fin à l'opération à Gaza
    Selon la chaîne de télévision Al-Jazeera, Israël a officiellement informé les médiateurs égyptiens de son intention de mettre fin à "l'opération antiterroriste Wall Guardian" dans la bande de Gaza. Plus tard, l'information a été relayée par la société de télévision BBC.
    Le Hamas a déclaré qu'un cessez-le-feu devrait entrer en vigueur le vendredi 21 mai.
    Rappelons qu'une réunion du cabinet militaro-politique israélien doit débuter à 19 heures.
    Entre-temps, les attaques à la roquette sur le territoire israélien ne se sont pas arrêtées depuis plusieurs heures.

    18H01 : Attaque à la roquette sur Ashdod et Ashkelon
    À 18 h 01, les alarmes «Enfer de Tseva», avertissant d'attaques à la roquette sur le territoire israélien depuis la bande de Gaza, ont recommencé à retentir à Ashdod et Ashkelon.

    17H33 : Eshkol demande aux habitants de ne pas quitter les locaux protégés
    Les dirigeants du Conseil régional d'Eshkol à la frontière avec la bande de Gaza ont demandé aux habitants des localités situées à une distance de quatre kilomètres de la frontière de ne pas quitter les locaux protégés.
    L'ordre a été émis dans le cadre d'un possible bombardement au mortier de la zone.
    Le service de presse de Tsahal informe que l'ordre est valable jusqu'à réception de nouvelles instructions du service logistique.
    1865439.jpeg

    17H24 : Attaques à la roquette contre Sderot et d'autres localités frontalières
    Les sirènes d'alarme ont rugi dans les colonies proches de la frontière avec la bande de Gaza. Les arlarme avertissant des attaques à la roquette, ne cessent pratiquement pas de retentir.
    Après le bombardement d'Ashdod, d'Ashkelon et des environs, les sirènes «Tseva adom» ont recommencé à retentir à Sderot et dans les localités à la frontière.

    17H13 : Attaque à la roquette sur Ashdod, Ashkelon et les environs
    A 17: 13-17: 15 les sirènes "Enfer de Tseva" ont de nouveau été entendues à Ashdod, Ashkelon et dans les environs.
    1865404.jpeg

    16H41 : Encore les sirènes "Enfer de Tseva" à Ashkelon, Netivot et dans les régions limitrophes de Gaza
    À 16: 41-16: 43 les sirènes ont retenti à Ashkelon et dans la zone industrielle au sud d'Ashkelon. Des lancements de missiles depuis la bande de Gaza ont été enregistrés.
    A 16: 44-16: 45 "Tseva adom" au checkpoint "Erez" et dans les colonies frontalières.
    A 16: 55-17: 00 "Tseva adom" à Netivot et dans d'autres localités du Néguev occidental.

    16H Attaque à la roquette sur Ashdod, Néguev et Sderot
    A 16h00, les sirènes "Enfer de Tseva" ont retenti à Ashdod et dans de nombreuses localités du Néguev.
    Des fragments d'un missile abattu ou des fragments d'un antimissile sont tombés sur la localité d'Ashdod.
    A 16: 04-16: 05 "Tseva adom" dans les colonies limitrophes de Gaza.
    À 16h13, des tirs de roquettes sur Sderot et ses environs.

    15H25 Les attaques à la roquette contre Beer Sheva se poursuivent
    De 15H25 à 15H27 les sirènes "enfer de Tseva" ont de nouveau été entendues dans diverses régions de Beer Sheva et dans d'autres régions du Néguev. Des lancements de missiles depuis Gaza ont été enregistrés. Le système de défense antimissile Iron Dome a été activé.
    De 15H31 à 15H32 sirènes à nouveau à Beer Sheva.
    Deux missiles sont tombés à Beer Sheva, causant des dommages importants aux bâtiments et aux véhicules.
    Aucune information sur d'éventuelles victimes n'a été rapportée.

    15H10 Attaque à la roquette sur Beer Sheva et ses environs
    De 15H10 à 15H12 les sirènes "Enfer de Tseva" ont été entendues dans divers quartiers de Beer Sheva et des environs. Des lancements de missiles depuis Gaza ont été enregistrés. Le système de défense antimissile Iron Dome a été activé.
    Le système de défense antimissile a abattu six ou sept missiles.
    Pas d'information sur d'éventuelles victimes.

    15H13 L'armée israélienne attaque à nouveau des tunnels dans le nord de la bande de Gaza
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes rapporte qu’un tunnel a été détruit près de Beit Hanoun dans le nord de la bande de Gaza par une frappe des FDI.
    Il a ensuite été précisé que deux tunnels «offensifs» en construction des militants du Hamas ont été attaqués

    14H58 Tsahal continue de frapper des cibles dans la bande de Gaza
    Le centre d'information palestinien du Hamas rapporte que l'armée israélienne continue de frapper des cibles dans la bande de Gaza. Des cibles à l'est de Khan Yunes ont été attaquées, dans le sud du secteur, à Beit Lahiya, dans le nord du secteur, un coup a été porté sur une maison près du carrefour de Shajaya, à l'est de la ville de Gaza.
    Tsahal n'a pas signalé de frappes contre des cibles à Gaza au cours de la dernière heure et demie. Mais l'armée confirme que les attaques contre les "terroristes" dans le secteur se poursuivent.

    14H58 Ashkelon et ses environs ont subi une nouvelle salve de roquettes - une roquette frappe une maison
    De 14H58 à 15H03, les sirènes "Enfer de Tseva" ont retenti à Ashkelon et dans les environs avertissant de lancements de missiles depuis Gaza. Le système de défense antimissile Iron Dome a été activé. Plusieurs missiles ont été abattus.
    Au moins une roquette est tombée dans un quartier résidentiel d'Ashkelon.
    Une personne a été blessée lorsqu'une roquette a frappé une maison. La victime a 26 ans et a été transportée à l'hôpital de Barzilai dans un état léger à modéré.


    13H29 : L'armée israélienne a attaqué cinq lance-roquettes à Gaza
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes rapporte que cinq lance-roquettes ont été attaqués dans la bande de Gaza au cours de l’heure écoulée. 

    13H08 : Beer Sheva et ses environs bombardés
    À 13: 08-13: 10 sirènes "Enfer de Tseva" ont été entendues à Beer Sheva et dans les environs annonçant des lancements de missiles depuis Gaza. Le système de défense antimissile Iron Dome a été activé.
    Trois roquettes ont été abattues. L'une est tombé dans une zone dégagée.

    12H25 Tirs sur Le Néguev et les zones frontalières
    A 12: 25-12: 26, bombardement de plusieurs zones du Néguev, où se trouvent des bases militaires et des villages bédouins. Des explosions ont été signalées entre Ofakim et Beersheva.
    À 12h30-12h34 bombardements de Nahal Oz et des zones industrielles au sud d'Ashkelon.
    A 12h44, Sufa, Holit, Sde Abraham, Nir Yitzhak, Pri Gan sont sous le feu.
    À 12h54, alarme à Holit.

    11H55 : Sirènes d'alarme à Netivot et dans les environs, ainsi qu'à proximité de la frontière de Gaza
    À 11: 54-12: 00, les sirènes "Enfer de Tseva" ont retenti à Netivot et dans les environs annonçant un lancement de missiles depuis Gaza. Le système de défense antimissile Iron Dome a été activé.
    A 12h00 "Enfer de Tseva" à Tseelim, et à Shuval. 
    A 12h14 sirènes à Nativ ha-Asara et à 12h18 à Ein ha-Shlosha.

    11H33 L'armée israélienne a détruit un centre de commandement et un tunnel des militants à Gaza.
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes rapporte que l'armée de l'air israélienne a détruit un tunnel des militants palestiniens dans la région de Beit Hanoun, ainsi que deux sites de lancement de missiles souterrains à Jabaliya, dans le nord de la bande de Gaza.
    Ces lance-roquettes ont, entre autres, été utilisés par les millitants pour bombarder Tel-Aviv et d’autres régions du centre d’Israël.
    Les FDI ont détruit un centre de contrôle du Hamas.


    11H Poursuite des bombardements sur les zones frontalières de Gaza
    Après 11 heures, les attaques à la roquette depuis Gaza se sont poursuivies vers les zones frontalières israéliennes. Les bombardements ont repris il y a environ une heure et demie. Des dizaines de roquettes et d'obus de mortier ont été tirés depuis Gaza.
    Le bombardement a été pratiquement ininterrompu de 11 h à 11 h 45.
    La direction arrière appelle les habitants des villages frontaliers à ne pas quitter les abris anti-bombes.

    10H54 : L'armée israélienne a détruit un lance-roquettes sur une terrasse toiture au nord de la ville de Gaza.

    Le service de presse des Forces de défense israéliennes rapporte qu'il y a quelque temps, une frappe aérienne a détruit un lance-roquettes situé sur le toit d'un immeuble résidentiel du camp de réfugiés de Shati (banlieue nord-ouest de la ville de Gaza).


    10H10 ; Les attaques à la roquette depuis Gaza se poursuivent près de la zone frontalière
    À 10: 10-10: 12, les sirènes d'alarme ont retenti à Zikim, Nativ ha-Asara, Karmia et dans la zone industrielle sud d'Ashkelon.
    A 10h17, sirènes à Nativ Ha-Asara.
    A 10h19, Sirènes à Kisufim, Nirim, Ein Ha-Shlosha.
    A 10h21, alarme à Nativ HaAsara.
    À 10 h 23, le point de contrôle de Kerem Shalom a été visé par des roquettes.

    10H03  L'armée israélienne attaque des dépôts d'armes dans le sud de la bande de Gaza
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes rapporte que le matin du 20 mai, l'armée de l'air israélienne a attaqué dans la région de Khan Younes, au sud de la bande de Gaza, deux maisons de commandants du Hamas, qui abritaient des dépôts d'armes.
    Les cibles ont toutes les deux été atteintes par des coups au but.

    10H00 ; Les militants palestiniens tirent une roquette Kornet sur un bus près de la frontière de Gaza, blessant un soldat
    Vers 10 heures du matin, le jeudi 20 mai, des militants palestiniens ont tiré un missile antichar Kornet sur un bus au nord de la frontière de Gaza, a rapporté Radio Can Bet. Selon les données préliminaires, un soldat a été légèrement blessé.
    Le service de presse de Tsahal a déclaré que le missile avait plutôt été tiré sur un "parking vide" près du poste de contrôle d'Erez et qu'un soldat à proximité avait été légèrement blessé par des éclats.
    De leur côté, les brigades Ezzedine al-Qassam affirment qu'ils ont bien tiré sur un bus transportant des soldats israéliens près de la base "Zikim" dans le nord de la bande de Gaza.
    Al-Qassam a déclaré dans un communiqué avoir "bombardé les environs de l'autobus qui a été ciblé par les éclats de l'explosion.
    C'est la troisième fois que des véhicules israéliens sont pris pour cible aux frontières de la bande de Gaza.
    israelibus_0.jpeg

    De 09H51  Tsahal publie une vidéo de la destruction d'un lance-roquettes multiples à Gaza
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes rapporte qu'un avion de l'armée de l'air israélienne a attaqué à Khan Younes, dans le sud de la bande de Gaza, un lance-roquettes multiples, empêchant une nouvelle série de tirs de roquettes sur le territoire israélien.
    À en juger par les explosions répétées, les missiles ont explosé après l'attaque.


    09H28 Sirènes d'alarme près de la frontière avec Gaza
    À 9 h 28, les sirènes Enfer de Tseva, avertissant d'une attaque à la roquette, a retenti dans les villages de Nirim et Ein Ha-Shlosha, près de la frontière avec la bande de Gaza.
    Des roquettes ont effectivement explosé dans une zone dégagée. Aucune victime ni dommage n'a été signalé.
    Il s'agit du premier bombardement après plus de huit heures d'accalmie.
    1864659.jpeg

    09H23 Le comité des travailleurs de Hevrat Hashmal a annoncé qu'il ne réparera pas les lignes électriques fournissant Gaza endommagées par les missiles
    Le comité des travailleurs de la Compagnie israélienne d'électricité (Hevrat Hashmal) a annoncé qu'il ne réparera pas les lignes à haute tension endommagées par les missiles destinées à alimenter la bande de Gaza tant que le Hamas, qui contrôle le secteur, ne rendra pas les restes de soldats israéliens morts. et les citoyens israéliens  en sa possession
    La direction de l'entreprise a déclaré que Hevrat Hashmal souhaite que ses fils rentrent chez eux le plus tôt possible, mais qu'il s'agit d'une agence gouvernementale, agissant conformément aux exigences de la loi, et que l'électricité est une denrée vitale qui doit rester hors de conflit.
    Les lignes électriques par lesquelles la bande de Gaza reçoit une partie importante de l'électricité qu'elle consomme ont été endommagées par des attaques à la roquette depuis la bande de Gaza.

    06H49 : L'armée israélienne a de nouveau attaqué le métro du Hamas et d'autres cibles dans la bande de Gaza.
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes annonce que les FDI continueront de frapper les infrastructures souterraines ("métro") du Hamas , dans la bande de Gaza dans la nuit du 20 mai.
    L'armée israélienne déclare que des dizaines de cibles souterraines ont été attaquées dans tout le secteur. Et ces attaques continuent.
    En outre, les FDI ont attaqué de nuit l'infrastructure militaire du Hamas au domicile du commandant du bataillon du nord de Khan Younes Ali Abu Zarka, des installations de production d'armes et des sites de lancement de missiles (souterrains et en surface).

  • Gaza/Israël : Évènements de la journée du 16 mai 2021 - Mis à jour au fur et à mesure - Webcams

    Imprimer

    12H15 : Sirènes d'alarme à Netivot et dans d'autres localités à la frontière avec Gaza
    Vers 12 h 15, les sirènes Enfer de Tseva Tseva ont retenti à nouveau à Netivot et dans d'autres localités à la frontière avec la bande de Gaza, annonçant des attaques à la roquette sur le territoire israélien.
    Il y a des informations qu'un coup direct a atteint un centre commercial près de Netivot. Aucune victime n'a été signalée.

    L'armée de l'air israélienne a attaqué le quartier général du renseignement des brigades Ezzedine al-Qassam
    L'armée de l'air de Tsahal a attaqué le complexe du quartier général du renseignement des brigades Ezzedine al-Qassam, l'aile militaire du Hamas.
    Selon les informations, des militants de l'unité de renseignement des Brigades Ezzedine al-Qassam  travaillaient en permanence au quartier général afin de fournir une image opérationnelle de la situation à Gaza.


    12H25 : Sirènes d'alarme à Ashkelon, Ashdod, Kiryat Malakhi et à la frontière avec Gaza
    Vers 12 h 25 à Ashkelon, Ashdod, Kiryat Malakhi et les colonies à la frontière avec la bande de Gaza, les sirènes "Enfer de Tseva" ont retenti, annonçant des attaques à la roquette sur le territoire israélien.

    12H36 : Rapport de deux roquettes sur Netivot
    Deux roquettes sont tombées à Netivot sans faire de victimes Le service de presse de la police israélienne rapporte que lors du bombardement de Netivot depuis la bande de Gaza, deux roquettes sont tombées sur le territoire de la ville.
    Aucune information sur d'éventuelles victimes n'a été rapportée.
    Les sapeurs de la police travaillent sur le site de la chute des missiles.

    12H47 : Sirènes d'alarme à Sderot et dans d'autres localités à la frontière avec Gaza
    Vers 12 h 47, les sirènes «Enfer de Tseva» ont retenti à Sderot et dans d'autres colonies à la frontière avec la bande de Gaza, annonçant des attaques à la roquette sur le territoire israélien.
    Aucune victime ni dommage n'a été signalé.

    13H22 Après une courte pause, les tirs de roquettes ont repris dans les zones bordant la bande de Gaza
    Après une pause d'une demi-heure, les attaques à la roquette ont repris sur les localités situées à la frontière avec la bande de Gaza.
    Une fusée a explosé sur le territoire de l'une des localités sans faire de victimes ni dégâts. 

    14H05 : Netivot subit à nouveau des tirs de roquettes
    Ls alarmes ont retenti à 14 h 05 à Netivot et dans les localités adjacentes à la frontière avec la bande de Gaza.

    14H09 : Tsahal prend pour cible trois opérateurs de lance-missiles 
    Le service de presse de Tsahal a rapporté que l'armée de l'air avait attaqué trois lance-missiles du Hamas.

    15H29 : L'armée israélienne a attaqué des dépôts de munitions à Gaza
    L'armée de l'air israélienne a attaqué des dépôts de munitions situés dans les maisons de militants du Hamas.
    Selon les informations publiées par le service de presse, un premier entrepôt était situé au centre de la bande de Gaza et le second, où des munitions navales étaient produites et stockées, au sud du secteur.

    15H55 Sirènes d’alarme à Ashkelon, Ashdod, Beer Sheva et les zones frontalières
    Vers 15 h 55, les sirènes d'alarme «Enfer de Tseva», annonçant des attaques à la roquette sur le territoire israélien, ont commencé à retentir à Ashkelon, Ashdod, Gan Yavn, Beer Sheva et les zones frontalières.
    À Ashkelon, une roquette a frappé un bâtiment. Aucune victime n'a été signalée.

    16H05 Coup direct dans une maison à Ashdod et dans une synagogue à Ashkelon, pas de victimes
    À 16 h 05, des informations ont été reçues concernant des tirs de missiles directs à Ashkelon, Ashdod et l'un des kibboutzim du conseil de district de Shaar HaNegev.
    À Ashkelon, une roquette a frappé une voiture, une autre a touché une maison et une troisième est tombée près d'une synagogue. Une autre roquette a frappé un immeuble résidentiel à Ashdod.
    Dans un kibboutz, une roquette a frappé un centre de jeunesse vide.
    Aucune information sur d'éventuelles victimes n'a été reçue.
    Un bombardement massif du territoire israélien depuis la bande de Gaza est actuellement en cours.

    16H10 Tirs en provenance de Gaza sur les villages bédouins du Néguev et de Beer Sheva
    A 16 h 10, les sirènes «Enfer de Tseva», annonçant des attaques à la roquette sur le territoire israélien, ont commencé à retentir dans les villages bédouins du Néguev et de Beer Sheva.
    Aucune information sur d'éventuelles victimes ou des destructions.

    16H36 Tsahal détruit trois autres lanceurs de missiles du Hamas
    Le bureau de presse de Tsahal rapporte que l'armée de l'air israélienne a attaqué trois lanceurs de missiles du Hamas dans le nord de la bande de Gaza.
    On signale également l'élimination de six militants palestiniens en train de préparer des rampes de lancement de missiles.
    Plus tard, le service de presse de Tsahal a également signalé la destruction d'un lance-missiles anti-char (ATGM) situé dans la maison d'un officier du renseignement militaire du Hamas.

    16H53 le Hamas a tiré des dizaines de roquettes en direction des plates-formes gazières
    Dimanche 16 mai, les autorités israéliennes ont autorisé la publication d'informations selon lesquelles le Hamas aurait tiré plusieurs dizaines de roquettes en direction des plates-formes de production de gaz, situées à 20 kilomètres de la côte de la bande de Gaza.
    Aucun des missiles n’aurait atteint sa cible.
    Il est également rapporté que les forces de Tsahal ont éliminé le commandant de la marine du Hamas.

    17H50 Les sirènes rugissent à la frontière avec Gaza
    Vers 17 h 50, les sirènes d'alarme "Enfer de Tseva", annonçant des attaques à la roquette , ont été déclenchées dans les colonies à la frontière avec la bande de Gaza.
    Aucune information sur d'éventuelles victimes ou dommages.

    Nouveau bilan des victimes à Gaza 
    Le bilan des frappes israéliennes sur la bande de Gaza est passé à 188 morts, dont 52 enfants et 31 femmes, tandis que 1225 personnes étaient blessées à divers degrés de gravité.
    Dimanche, les avions de combat israéliens ont détruit le bâtiment Anas bin Malik dans la rue Yarmouk à Gaza, après l'avoir visé avec un certain nombre de missiles.

    18H17 Sirènes d'alarme à Ashkelon, Ashdod et à la frontière avec Gaza
    Vers 18 h 17, le sirènes d'alarme "Enfer de Tseva", annonçant des attaques à la roquette sur le territoire israélien, ont retenti à Ashdod, Ashkelon et dans les localités à la frontière avec la bande de Gaza.

    18H26 : L'armée israélienne a attaqué des cibles du Jihad islamique et le ministère de la Sécurité intérieure du Hamas
    Le service de presse de Tsahal rapporte que l'armée de l'air israélienne a détruit une installation souterraine de lancement de missiles du Jihad islamique dans le sud de la bande de Gaza, ainsi qu'une installation du Hamas dans la partie nord de la bande de Gaza.
    Plus tard, on a appris que les FDI avaient frappé le bâtiment où se trouvaient les bureaux du ministère de la Sécurité intérieure du Hamas.

    A la frontière libanaise, un manifestant escalade une clôture et vole un «dispositif de surveillance» placé au sommet d'un pylône
    A la frontière entre Israël et le Liban, un homme qui participait à une manifestation contre le bombardement israélien de la bande de Gaza a grimpé sur la barrière de séparation et a volé un "dispositif de surveillance" installé au sommet d'un pylône.
    Tsahal a ouvert le feu à titre d'avertissement.

    19H Restrictions imposées par le Home Front Office de Tsahal les 16 et 17 mai
    Le Home Front Office de Tsahal a publié de nouvelles restrictions qui s'appliqueront du dimanche soir 16 mai au lundi soir 17 mai.
    En raison des attaques à la roquette , le regroupement de plus de 10 personnes dans les zones ouvertes et de plus de 100 personnes (compte tenu des restrictions épidémiologiques) dans les espaces clos sont interdits à l'intérieur d'une zone de 80km des frontières de Gaza.
    Le travail des entreprises et des institutions est autorisé si elles disposent d'un abri conforme aux normes, accessible dans les délais impartis.
    Les restrictions s'appliquent à la zone adjacente à la bande de Gaza, à l'ouest de Lakish, à l'ouest du Néguev, à Lakish, au centre du Néguev, au sud de Shefela, à Dan, à Shefela, à Sharon et à Yarkon.
    Les activités éducatives sont interdites dans les zones adjacentes à la bande de Gaza.
    Le reste des districts ci-dessus offrira des cours d'éducation spéciale si la salle de classe est protégée.
    Il n'y a aucune restriction sur le reste du pays.

    19H Bombardements massifs d'Ashkelon et des localités frontalières
    Vers 19 heures, les sirènes d'alarme «enfer de Tseva», annonçant des attaques à la roquette sur le territoire israélien, ont commencé à retentir à Ashkelon et dans les colonies à la frontière avec la bande de Gaza où des bombardements massifs sont enregistrés.

    19H55 : Les localités frontalières sous les tirs de roquettes
    A 19h55 les sirènes d'alarme ont été déclenchées dans les localités  frontalières: Kfar Aza, Nir Amm, dans la zone industrielle sud d'Ashkelon.

    Gaza webcam

    Tel Aviv Webcam

  • Gaza/Israël : Évènements de la nuit du 14 au 15 mai 2021 - Mis à jour au fur et à mesure

    Imprimer

    200 roquettes tirées de Gaza entre 19H le vendredi 14 et 07H le samedi 15 mai
    L'armée israélienne estime qu'au cours des 12 dernières heures, de 19 heures le vendredi 14 mai à 7 heures le samedi 15 mai, environ 200 missiles ont été tirés de la bande de Gaza vers le territoire israélien.
    Une trentaine de roquettes sont tombées sur le territoire du secteur. Plus de 100 ont été abattues par le système de défense antimissile Iron Dome.
    Selon les derniers rapports des FDI, environ 15 à 20% des roquettes lancées par des militants de Gaza tombent sur le territoire du secteur. 
    Plus de 2.000 roquettes ont été lancées sur le territoire israélien depuis lundi, tuant 9 personnes, dont un enfant et un soldat, et faisant plus de 560 blessés.
    Du côté palestinien, le bilan était, vendredi soir, de 126 morts, dont 31 enfants, et 950 blessés.

    00H11 : Le Hamas revendique le bombardement de la base aérienne militaire de Hatzerim
    Les Brigades Ezzedine al-Qassam (une branche militaire du Hamas) ont déclaré avoir mené une attaque de missiles contre la base aérienne israélienne Hatzerim dans le Néguev, à l'ouest de Beer Sheva, dans la soirée du 14 mai.
    Plus tôt, il a été rapporté qu'à 23h13 les sirènes d'alerte ont retenti à Ofakim et dans d'autres localités du Néguev. Des tirs de missiles ont été rapportés.

    00H28 L'armée israélienne (FDI) a attaqué le quartier général du chef des forces de sécurité du Hamas à Gaza.
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes (FDI) rapporte qu'un avion de l'armée de l'air israélienne a attaqué le quartier général du chef des forces de sécurité du Hamas, Tawfik Abu Naim, situé à Gaza, dans la région de Ramal.
    Le rapport affirme que les actions des militants du Hamas ont été coordonnées à partir de ce quartier général.


    00H36  Au moins dix roquettes tirées sur Beer Sheva
    A 0 h 36, les sirènes "Enfer de Tseva" ont retenti à Beer Sheva. Au moins neuf roquettes seraient tombées dans des terrains vagues. Un missile volant vers une zone résidentielle a été abattu par le système de défense antimissile Iron Dome. Trois femmes ont été blessées alors qu'elles se précipitaient vers l'abri anti-bombes. Les blessés ont été transportés à l'hôpital Soroka de Beer Sheva.
    Les sirènes ont également retenti dans un certain nombre d'autres colonies du Néguev, en particulier à Ofakim.

    Attaque anti-arabe à Jaffa - des enfants blessés
    Vers minuit à Jaffa, dans le quartier d'Ajami, un cocktail Molotov a été lancé par la fenêtre d'un immeuble provoquant un incendie. Deux enfants ont été blessés.
    Selon Can Bet, les blessés sont un garçon de 12 ans et une fille de 10 ans d'une famille arabe. Les victimes ont été emmenées au centre des grands brûlés de l'hôpital Sheba de Tel Hashomer. Le garçon est dans un état de gravité modérée, la fille a reçu des brûlures mineures.
    La police recherche les assaillants.

    Des inconnus ont mis le feu à un théâtre à Akko (Acre), considéré comme un symbole de la coexistence des Arabes et des Juifs
    Dans la soirée du vendredi 14 mai, le théâtre Akko, géré à la fois par des juifs et des arabes, a été incendié.
    Le bâtiment du théâtre, considéré comme un symbole de la coexistence des Arabes et des Juifs, a été incendié par des émeutiers arabes, selon le site Ynet .
    L'entrepôt du théâtre et le bureau de l'un des directeurs, Moni Yosef, ont le plus souffert de l'incendie.

    01H Attaque à la roquette contre Gan Yavne, Ashdod et d'autres localités de Lakhish
    A 1h du matin, les sirènes "Tseva adom" ont retenti à Gan Yavne, Ashdod et dans d'autres localités à des dizaines de kilomètres au nord de la frontière de la bande de Gaza (région de Lakish). Des tirs de missiles ont été enregistrés. Le système de défense antimissile Iron Dome a été activé.
    À 1 h 02, Les sirènes se font à nouveau entendre.
    Selon les données préliminaires, il y a eu deux salves de plusieurs dizaines de roquettes. Les habitants ont rapporté de nombreuses explosions.
    A 1h11 du matin, nouveau bombardement d'Ashdod et du district de Lakish.

    01H07 L'armée israélienne a attaqué trois sites de lancement souterrains dans le nord de Gaza
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes rapporte que trois sites de lancement de missiles souterrains dans la partie nord de la bande de Gaza ont été attaqués.

    02H05 et 02H07  Attaques à la roquette sur Ashkelon, Ashdod et le district de Lakish
    De 2H05 à 2H07, les sirènes ont retenti à Ashkelon, Ashdod, dans les districts de Lakish et Shfela. Le système de défense antimissile Iron Dome est entré en action.

    02H27  Beersheva est de nouveau sous le feu de Gaza
    A 2H27, les sirènes "Enfer de Tseva" ont retenti à nouveau à Beer Sheva et dans les environs. Des lancements de missiles depuis Gaza ont été enregistrés. Le système de défense antimissile Iron Dome a été activé.
    De 2H28 à 2H29, Les sirènes retentissent à nouveau à Beer Sheva et Zeelim.

    02H40  Nouvelle attaque à la roquette sur Ashdod, une roquette  frappe un immeuble résidentiel
    A 2 h 40, les sirènes ont retenti à Ashdod, Gan Yavne et un certain nombre de localités du district de Lakish. Un lancement de missiles depuis Gaza a été enregistré. Le système de défense antimissile Iron Dome a été activé.
    Une roquette a frappé un appartement au sixième étage d'un immeuble résidentiel à Ashdod.
    Sept résidents d'Ashdod ont eu besoin d'une aide médicale pour se remettre d'un état de choc nerveux.

    02H47  Nouvelle attaque à la roquette sur Beer Sheva
    De 2H47 à 2H51, une autre attaque à la roquette  depuis la bande de Gaza a pris pour cible Beer Sheva. Les sirènes ont également retenti à Nevatim et dans d'autres parties du Néguev.
    Des éclats d'obus ont atteint une voiture. Une personne a été légèrement blessée.

    03H03  Attaque massive à la roquette sur Ashkelon, Ashdod, Yavne
    De 03H03 à 03H05, une attaque massive à la roquette depuis Gaza a pris pour cible les villes israéliennes d'Ashkelon, Ashdod, Yavne et d'autres localités.
    Une roquette est tombée près du port d'Ashdod sans faire de victimes.
    La chute d'une roquette a provoqué un incendie dans une  entreprise d'Ashdod.

    03H31  Beer Sheva à nouveau visé par des missiles
    De 3H31 à 3H32 les sirènes ont été mises en action à Lakia et dans le nord de Beer Sheva. Le système de défense antimissile Iron Dome a été activé. Les résidents ont rapporté plusieurs explosions.

    04H06 Attaques à la roquette contre Sderot et d'autres colonies frontalières
    De 4 H06 à 4H07, des militants de la bande de Gaza ont tiré sur Sderot et d'autres localités frontalières. Le point de contrôle d'Erez a également été touché.
    A 4 h 21, sirènes dans la zone industrielle au sud d'Ashkelon et un certain nombre de localités au nord de la frontière de Gaza.
    Aucune information sur d'éventuelles victimes n'a été rapportée.

    04H34 L'armée israélienne attaque des serveurs de missiles dans la bande de Gaza
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes rapporte que des sites de lancement de missiles à Khan Younis (sud de la bande de Gaza) et dans la ville de Gaza ont de nouveau été attaqués.
    Plusieurs groupes de militants ont été pris pour cible.

    06H16 Attaque à la roquette sur Beer Sheva et plusieurs localités frontalières
    À 6 h 16, des militants gazaouis ont tiré une volée de roquettes sur Beersheba et sur la base aérienne de Hatzerim. Les éclats de l'un des missiles ont frappé un immeuble résidentiel à Beer Sheva.
    Quelques minutes plus tard, des localités adjacentes à la bande de Gaza ont été bombardées.

    06H37 Les FDI ont attaqué le centre de renseignement militaire du Hamas
    Le service de presse de Tsahal a rapporté que la nuit dernière, un avion de combat avait frappé une installation du renseignement militaire du Hamas dans la partie nord de la bande de Gaza.

    09H02 : Sirènes à Ashkelon, Ashdod, région de Lakish et près de la frontière avec Gaza
    Samedi 15 mai, à 9 h 02, les sirènes d'alerte ont retenti à Ashkelon, Ashdod, dans la région de Lakish et près de la frontière avec Gaza. 

    Dix personnes d'une même famille tuées dans une frappe israélienne
    Dix membres d'une même famille ont été tués samedi matin dans une frappe aérienne israélienne à l'ouest de la bande de Gaza, ont annoncé les secours palestiniens.
    Parmi les victimes, se trouvaient huit enfants et deux femmes, tués alors qu'ils se trouvaient dans leur immeuble de trois étages situé dans le camp de réfugiés Al Shati, selon ces sources paramédicales à Gaza.

    Résumé côté israélien : Des dizaines d'installations du Hamas ont été attaquées et le lanceur de missiles responsable des tirs sur Jérusalem détruit
    Dans la nuit du 15 mai, les Forces de défense israéliennes ont attaqué des dizaines d'installations de l'organisation terroriste Hamas parmi lesquelles de nombreux sites de lancement de missiles, y compris souterrains. Des lance-roquettes, parmi lesquels un lanceur de roquettes multiples responsable des tirs effectués le 10 mai sur Jerusalem , ont également été bombardés.
    Plusieurs groupes de tireurs de missiles du Hamas ont été éliminés. L'installation du Hamas à Beit Jabaliya a également été attaquée. C'est de cette installation que des tirs de missiles antichar contre des cibles en Israël avaient été effectués.
    Un tunnel souterrain du Hamas dans la partie nord de la bande de Gaza, situé sur la côte, à proximité de l'un des hôtels, a été attaqué. Un coup a également été porté aux dépôts d'armes navals du Hamas situés dans les maisons des militants Muhammad Abu Shala et Fares Abu Shukran, et à deux appartements opérationnels des commandants du Hamas.
    En outre, un avion de l'armée de l'air israélienne a attaqué le quartier général du chef des forces de sécurité du Hamas, Tawfik Abu Naim, situé à Gaza, dans la région de Ramal. Depuis ce quartier général, les actions des militants du Hamas ont été coordonnées.
    De grands dépôts d'armes appartenant ont été attaqués, y compris un entrepôt pour les parapentes destiné à infiltrer le territoire israélien depuis les airs (une partie du matériel stocké dans l'entrepôt a déjà été utilisé par le Hamas).

    11H32 : Les attaques à la roquette contre les colonies à la frontière avec la bande de Gaza se poursuivent
    À 11 h 32, les sirènes d'alerte ont retenti dans les colonies situées à la frontière avec la bande de Gaza: Nir Oz, Kisufim, Ein Ha-Shlosha, Nirim.
    Les sirènes se sont répétées à 11h43 et 11h52.
    L'une des roquettes a explosé sur le territoire du conseil local d'Eshkol; un coup direct a endommagé un bâtiment agricole.

    Webcam de Gaza


  • Gaza/Israël : Détails des affrontements du vendredi 14 mai - Mis à jour au fur et à mesure

    Imprimer

    Live TV


    10H25 : Tsahal abat un autre drone kamikaze volant de Gaza

    Les forces de défense aérienne ont intercepté un véhicule aérien sans pilote lancé par des militants de Gaza vers le territoire israélien.
    L'UAV était surveillé depuis son lancement et a été abattu peu de temps après avoir traversé la frontière, selon le rapport officiel.
    Il s’agit du deuxième incident de ce type, ce vendredi 14 mai, et le dixième depuis le début des affrontements.

    Vidéo d'attaques israéliennes contre des sites de lancement de missiles et d'UAV à Gaza
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes rapporte que l'armée de l'air israélienne a frappé des sites de lancement de missiles et d'UAV dans la partie nord de la bande de Gaza.
    Le communiqué officiel ajoute qu'il s'agit de sites de lancement souterrains, qui étaient utilisés pour lancer des roquettes destinées aux régions centrales d'Israël.


    10H51 : Alarmes à Ashkelon et près de la frontière de la bande de Gaza
    Les alarmes ont résonné à Ashkelon et près de la frontière de la bande de Gaza.
    Les résidents locaux confirment avoir entendu des explosions au nord de la frontière avec la bande de Gaza.

    12H33 : L'armée israélienne publie une vidéo montrant l'élimination d'un groupe de combattants palestiniens
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes a publié une vidéo montrant comment un groupe de combattants du Hamas dans le nord de la bande de Gaza a été anéhanti par une frappe aérienne le 14 mai.
    L'armée israélienne affirme que l'attaque a empêché le tir de roquettes à destination du centre d'Israël.


    13H20 Plusieurs groupes de militants impliqués dans des bombardements tués à Gaza
    L'armée israélienne a attaqué un groupe de militants du Hamas dans la région de Shajaya, à la périphérie de la ville de Gaza. Le groupe  se préparait à tirer sur des cibles en territoire israélien à l'aide de missiles antichar. La cible a reçu un coup direct.
    Pendant ce temps, le bombardement du territoire israélien depuis la bande de Gaza se poursuit.

    L'armée israélienne avait annoncé une opération terrestre à Gaza pour contraindre les militants à se cacher dans les tunnels afin de mieux les éliminer
    Le site N12 / Mako a donné des explications sur le soi-disant stratagème de l'armée israélienne et qui a probablement causé des dommages importants aux militants de  Gaza. Les explications ont été publiées par Nir Dvori, chroniqueur militaire pour la chaîne de télévision israélienne Keshet.
    La publication note que dans la nuit du 13 au 14 mai, des unités de Tsahal se sont approchées de la frontière avec Gaza et qu'un "vague message" a été transmis aux médias étrangers au sujet de l'implication des forces terrestres dans l'opération militaire. Apprenant la nouvelle de l'imminence d'une offensive israélienne, les militants du Hamas et d'autres groupes se sont cachés dans des tunnels souterrains. C'est alors, écrit Dvori, qu'une puissante frappe aérienne, accompagnée par l'artillerie et les canons navals, a été lancée contre les infrastructures souterraines dans le nord de la bande de Gaza.
    En 35 minutes, les avions de Tsahal ont largué 450 bombes (plus de 80 tonnes d'explosifs) sur des cibles à Gaza, faisant s'effondrer des tunnels souterrains. Il est possible que des centaines de militants aient été tués, selon le site N12 / Mako.
    Le Hamas n'a pas encore confirmé ni commenté l'hypothèse de la mort de centaines de militants.

    Tsahal publie une vidéo filmée d la frontière avec la bande de Gaza
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes a diffusé une vidéo filmée à la frontière avec la bande de Gaza.


    14H38 : A nouveau les sirènes d'alarme à la frontière avec Gaza
    À 14 h 38, des alarmes ont retenti dans les colonies du Néguev occidental, Ein Ha-Shlosha et Kisufim.

    14H38 : Sirènes d'alarme dans le secteur du district de Lakish et près de la frontière de Gaza
    A 14h59, les sirènes d'alarme "Enfer de Tseva" ont été entendues dans les localités de Beer-Tuvia, Orot, Avigdor, Talmey Yafe, Shafir et autres du district de Lakhish.
    À 15h03, les alarmes ont retenti à Kisufim, à 15h06 - à Nahal Oz, à 15h11 - à Nativ ha-Asara.

    16H : Un groupe de manifestants libanais  est brièvement entré sur le territoire israélien depuis le Liban - Un Libanais a été tué
    Quelques dizaines de manifestants ont brièvement traversé vendredi la frontière libanaise et sont entrés en territoire israélien, avant que l'armée israélienne ne tire sur eux, faisant deux blessés dans leurs rangs et les forçant à rebrousser chemin.
    Les protestataires se sont rapprochés de la barrière frontalière, près de la colonie de Metulla (en face de KfarKila, côté libanais), avant que des chars israéliens ne lancent des tirs de sommation. Selon la chaîne LBCI, les militaires israéliens ont ensuite ouvert le feu contre les manifestants. Deux Libanais ont été blessés. Il s'agit de Hussein Salloub et Mohammad Tahan, originaires de Adloun, au Liban-Sud. Leur état de santé ne semble pas préoccupant à ce stade. 
    Sur des images diffusées par plusieurs médias libanais, notamment la LBCI et al-Manar (chaîne du Hezbollah), ou encore arabes comme al-Jazeera, on aperçoit des manifestants brandissant des drapeaux du Hezbollah, de la Palestine et du Liban, dans un champ situé du côté israélien. 
    Le porte-parole arabophone de l'armée israélienne, Avichay Adraee, a confirmé cette incursion. "Des tanks de l'armée israélienne ont tiré des coups de sommation en direction de fauteurs de troubles qui ont traversé la frontière libanaise et sont entrés en territoire israélien. Les fauteurs de troubles s'en sont pris au mur (frontalier) et ont mis le feu dans la région, avant de revenir en territoire libanais", a affirmé le responsable israélien.
    Mohammed Tahan.jpegIl n'est pas clair comment ces manifestants ont réussi à franchir la frontière qui est d'habitude sous haute surveillance par les armées libanaise et israélienne de part et d'autres, ainsi que par les soldats de la Force intérimaire des Nations unies au Liban (Finul). Les Casques Bleus n'ont pas encore fait de commentaire sur cet incident, tout comme les autorités libanaises.
    Mort d'un manifestant libanais
    On a appris en fin d'après-midi qu'un manifestant libanais ayant brièvement franchi la frontière avec Israël cet après-midi et qui avait été blessé par des tirs israéliens est décédé de ses blessures. La victime, âgée d'une vingtaine d'années, s'appelait Mohammad Tahan (photo) et était originaire du village de Adloun, an Liban-Sud. Il avait été blessé avec un autre manifestant par l'explosion d'un obus tiré par l'armée israélienne.

    16H15 : L'armée israélienne attaque l'entrepôt des équipements de cybersécurité du renseignement du Hamas
    L'armée de l'air de Tsahal a attaqué un entrepôt d'équipement de cybersécurité du renseignement militaire du Hamas dans la partie nord de la bande de Gaza.
    L'attaque est le résultat d'une action conjointe des Forces de défense israéliennes et du renseignement militaire (AMAN).

    Le ministère de la Santé de Gaza rapporte 126 morts depuis le début des affrontements
    Le ministère de la Santé de l'administration du Hamas opérant dans la bande de Gaza a indiqué que depuis le début des affrontements (10 mai), 119 habitants du secteur ont été tués et près de 950 blessés. .
    Parmi les personnes tuées, selon la partie palestinienne, 31 sont des mineurs et 20 sont des femmes.

    17H : Les sirènes d'alarme ont été déclenchées à Ashkelon, Ashdod; à la frontière avec la bande de Gaza et dans le centre du Néguev
    Vers 17h00, les sirènes d'alarme ont retenti été à Ashkelon, Ashdod et dans les localités de Lakish, ainsi que dans le centre du Néguev et à la frontière avec la bande de Gaza.

    17H30 L'armée de l'air israélienne détruit un nouveau groupe de missiles du Hamas.
    Vendredi 14 mai, vers 17h30, le service de presse de Tsahal a rapporté que l'armée de l'air des Forces de défense israéliennes avait trouvé et attaqué un groupe de missiles du Hamas. La cible a été éliminée.


    Poursuite des bombardements du territoire israélien par les militants de Gaza
    Le bombardement du territoire israélien depuis la bande de Gaza se poursuit. Entre 17 h 30 et 18 h 30 environ, les militants gazaouis ont tiré à plusieurs reprises sur des zones peuplées situées à proximité immédiate de la bande de Gaza.
    Quatre roquettes sont tombées sur le territoire du conseil local d'Eshkol. Il n'y a pas eu de victimes. Les bâtiments ont subi des dommages mineurs.

    19H09 Les attaques à la roquette contre les colonies proches de la frontière avec la bande de Gaza ont repris
    Vers 19 heures, après une courte pause, les attaques à la roquette ont repris sur les localités israéliennes situées près de la frontière avec la bande de Gaza.
    Les sirènes d'alarme ont retenti à Sderot et dans les localités de Nahal Oz, Kisufim, Nir Am, Gavim.

    L'armée israélienne a attaqué des dizaines de cibles appartenant aux forces navales du Hamas
    Ces derniers jours, la marine israélienne a attaqué des dizaines de cibles appartenant aux forces navales du Hamas, notamment des navires, des dépôts de munitions, des postes d'observation et des bases militaires. Le service de presse de Tsahal a publié une vidéo de l'une de ces attaques.

    19H : Tsahal a attaqué un tunnel du Hamas à Gaza - l'entrée était à côté d'un jardin d'enfants
    Vers 19 heures, le service de presse de Tsahal a annoncé une attaque de l'armée de l'air israélienne contre un tunnel souterrain appartenant auHamas dans le sud de la bande de Gaza.
    L'entrée du tunnel était à côté d'un jardin d'enfants et d'une mosquée. 

    20H14 : L'armée de l'air israélienne a attaqué une banque qui finançait la branche militaire du Hamas
    'armée de l'air israélienne a attaqué un immeuble de grande hauteur dans le nord de la bande de Gaza. Ce bâtiment abritait une succursale d'une banque qui finançait les activités du Hamas.
    Cette branche était "responsable" des opérations financières des brigades Ezzedine al-Qassam,  "branche militaire" du Hamas.

    Entre 7h00 et 19h00, vendredi, environ 140 roquettes ont été tirées depuis Gaza, 30 d'entre elles sont tombées sur le territoire de la bande de Gaza
    Selon les estimations des FDI, le 14 mai, entre 7 heures et 19 heures, environ 140 roquettes ont été tirées de la bande de Gaza vers le territoire israélien.
    Une trentaine de roquettes sont tombées sur le territoire du secteur. Des dizaines ont été abattues par le système de défense antimissile Iron Dome.
    Selon les derniers rapports des FDI, environ 20% des roquettes lancées par des terroristes à Gaza tombent sur le territoire de Gaza.

    20H55 : L'armée de l'air israélienne a attaqué trois «appartements opérationnels» de combattants de haut rang du Hamas 
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes rapporte que l'armée de l'air israélienne a attaqué trois "appartements opérationnels" du Hamas dans la bande de Gaza.
    Elle a attaqué: l'appartement de Zachariah Zarnadeikh, le commandant d'une unité du Hamas à l'ouest de Jabaliya, qui était utilisé comme arsenal; l'appartement de Shadi Abd Alhadi, "responsable" de l'unité de parapente du Hamas, où le matériel approprié était conservé; l'appartement d'Oussama Shkhade, un haut combattant du Hamas qui utilisait également son appartement comme dépôt d'armes.
    L'armée de l'air israélienne a également attaqué les dépôts d'armes navals du Hamas situés dans les maisons des militants Muhammad Abu Shala et Fares Abu Shukran (vidéo ci-dessous).

    21H05 : L'escadron Maglan et un drone de Tsahal détruisent un groupe de missiles du Hamas
    L'unité Maglan et un drone de Tsahal ont détruit un groupe militant du Hamas se préparant à tirer des missiles antichar sur le territoire israélien, ainsi que deux lance-roquettes dans la région de Shajaya, à la périphérie de la ville de Gaza.
    L'attaque a été menée grâce aux actions professionnelles de l'armée et aux renseignements précis reçus de la bande de Gaza.
    Un autre lance-roquettes terroriste a été détruit dans le nord de la bande de Gaza.
    L'Unité Maglan est un commando dont la mission est d'effectuer des opérations au plus profond des territoires ennemis en visant à détruire des cibles et à obtenir des renseignements.

    Sirènes d'alarme à Ashdod et Ashkelon, dans le Néguev central et près de la frontière avec Gaza
    De 19h30 à 21h10, les attaques à la roquette sur le territoire israélien depuis la bande de Gaza se sont poursuivies pratiquement sans interruption. Les sirènes d'alarme ont retenti à Ashdod et Ashkelon,  dans les localités bordant la bande de Gaza, dans le district de Lakish, ainsi que dans le centre du Néguev.

    21H30 Tirs de roquettes sur les localités du Néguev
    Depuis 21h30, de nombreuses localités du Néguev, dont Netivot, ont été bombardées depuis la bande de Gaza. Aucune victime ni dommage n'a été signalé.

    22H : Trois roquettes tirées depuis la Syrie, deux sont tombées sur le territoire israélien
    Dans la soirée du 14 mai, trois missiles ont été tirés vers Israël depuis le territoire syrien. Deux roquettes sont tombées dans le sud du plateau du Golan, une du côté syrien.
    Il n'y a pas eu de sirène d'alarme dans les localités de la région. Le système d'avertissement de zone ouverte a été activé.
    Ni l'armée syrienne ni aucun groupe terroriste présent sur le territoire syrien n'at revendiqué la responsabilité de ces bombardements.

    En raison de la menace de Gaza, les vols de passagers arriveront à l'aéroport de Ramon jusqu'à dimanche
    L'administration de l'aéroport international Ben Gourion a annoncé dans la soirée du 14 mai que les avions de passagers arrivant en Israël seraient détournés vers l'aéroport de Ramon (au nord d'Eilat) jusqu'à 00h00 le 16 mai (dimanche).
    Ainsi, l'effet de cette directive a été prolongé d'un jour en raison de la situation sécuritaire difficile.
    Dans le même temps, les départs d'avions de passagers et les départs et atterrissages de vols cargo au départ de l'aéroport Ben Gourion seront effectués comme d'habitude.
    Ces derniers jours, les militants gazaouis ont tenté de bombarder à la fois les aéroports Ben Gourion et Ramon. Aucun dommage significatif n'a été subi.

    22H39 : Tsahal a lancé une série d'attaques contre les positions du Jihad islamique dans le sud de la bande de Gaza
    Dans la soirée du 14 mai, un avion de Tsahal a frappé un groupe de combattants du Jihad islamique à la périphérie de Rafah, qui s'apprêtait à tirer un missile antichar sur une cible en territoire israélien.
    Des hélicoptères d'attaque des FDI ont attaqué un certain nombre de postes d'observation militants sur terre et en bord de la mer dans le sud de la bande de Gaza.

    23H13 lancement de missiles sur le Néguev
    À 23 h 13, les sirènes d'alarme ont été déclenchées à Ofakim et dans d'autres localités du Néguev avertissant d'attaques à la roquette imminentes depuis Gaza. Et effectivement, des tirs de missiles ont été enregistrés.

    Plus de 10 000 personnes ont été déplacées de leurs foyers dans la bande de Gaza en raison des affrontements, annonce l'ONU
    Vendredi 14 mai, les Nations Unies ont annoncé qu'environ 10 000 habitants de la bande de Gaza s'étaient retrouvés sans abri ou contraints de fuir leur domicile en raison des bombardements.
    Ces civils sont temporairement hébergés dans des écoles et des mosquées, selon un rapport du Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA). Les réfugiés ont un accès limité à l'eau, à la nourriture, aux produits d'hygiène et aux soins médicaux.

     

  • Gaza/Israël : Quatrième nuit d'affrontements

    Imprimer

    Les forces terrestres participent aux bombardements de Gaza
    Dans la nuit du 14 mai, le service de presse des Forces de défense israéliennes a rapporté que l'artillerie et les chars des forces terrestres de Tsahal avaient bombardé la bande de Gaza.
    Le rapport du service de presse de l'armée a conduit à des malentendus et a suscité des rapports, y compris par les principaux médias internationaux, selon lesquels Israël avait amené des troupes dans la bande de Gaza. L'armée précise que la décision d'introduire des forces terrestres dans la bande de Gaza n'a pas été prise. Pour le moment, seule l'artillerie située aux limites du secteur intervient contre les militants gazaouis.

    O1H12 Ashkelon et Beer Sheva sous les tirs de roquettes. Iron Dome intercepte un missile au centre du pays
    Les alarmes ont retenti à Sderot, Ashkelon, Beer Sheva et d'autres localités du Néguev occidental et central.
    La plupart des missiles ont été interceptés par le système Dôme de fer. A 02H, les bombardements en provenance de Gaza étaient toujours en cours.
    Des explosions ont également été entendues par les habitants des localités du centre d'Israël où un des missiles a été intercepté par le Dôme de fer. Toutefois, aucune sirène n'a retenti dans aucune des localités du centre du pays.
    A Ashkelon, une roquette a frappé un immeuble résidentiel de sept étages, blessant un homme de 60 ans et occasionnant des dégâts matériels.
    La chaîne de télévision Keshet-12 rapporte qu'il y a eu une panne de courant dans plusieurs quartiers de la ville. Les travaux de réparation ont commencé.

    04H19 : Bombardements d'Ashdod et des colonies frontalières
    À 4 h 19, les attaques à la roquette contre le territoire israélien ont repris. Les sirènes d'alarme ont retenti à Ashdod et dans les colonies frontalières.
    Auparavant, des sources palestiniennes ont déclaré que Tsahal avait repris ses attaques contre des cibles dans le nord du secteur.
    1857662.jpeg
    06H55 Tsahal annonce l'interception d'un drone kamikaze lancé de Gaza
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes rapporte que les forces de défense aérienne ont intercepté un nouveau véhicule aérien sans pilote tiré par des militants de Gaza vers le territoire israélien.
    L'UAV a été surveillé depuis son lancement et abattu peu de temps après avoir traversé la frontière, selon le rapport officiel.
    A en juger par les informations disponibles, il s'agit d'un «avion kamikaze» sans pilote depuis Gaza. Ces drones, fabriqués à Gaza, peuvent transporter une charge de combat allant jusqu'à 5 kg et constituent une menace sérieuse, car ils utilisent le GPS pour viser une cible.

    Les brigades Ezzedine al-Qassam confirment utiliser des drones suicides Shehab
    Le drone suicide Shehab (photo ci-dessous), qui semble être une copie dégradée du drone iranien Ababil-2, a été récemment dévoilé par les Brigades Ezzedine al-Qassam, la branche militaire du Hamas. Le drone a été utilisé dans deux attaques les 12 et 13 mai. Ses spécifications et capacités n'ont pas encore été révélées.
    Drone Shehab.png
    07H14 Les alarmes retentissent à Sderot et les zones frontalières
    A 7H14 et 7h25, les alarmes ont été déclenchées à Sderot et dans les environs ont de nouveau été entendus. Les résidents locaux ont rapporté avoir entendu des explosions.

    L'armée israélienne rapporte avoir attaqué 150 cibles au cours de la nuit - Un tunnel détruit
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes rapporte que dans la nuit du 13 au 14 mai, plus de 160 avions de 12 escadrons de l'armée de l'air de Tsahal ont attaqué environ 150 cibles dans la bande de Gaza, y compris un tunnel dans le nord du secteur. .
    Les nombreux kilomètres d'infrastructure du tunnel ont été détruits, selon l'armée israélienne.
    Les chars et l'artillerie ont été impliqués dans les frappes. Des centaines d'obus ont été tirés sur des cibles à Gaza. En outre, des cibles à l'ouest du secteur ont été traitées par la marine israélienne.


    Tsahal calcule l'emplacement des militants du Hamas en utilisant l'intelligence artificielle Chimera
    Le service de presse de Tsahal a fait état de l'utilisation des dernières technologies, notamment pour calculer l'emplacement des missiles antichars des militants du Hamas.
    Le journaliste de Ynet Tal Shahaf parle de l'une des technologies qui permettent à l'armée israélienne de traquer et de cibler rapidement et efficacement les militants dans les zones urbaines denses de la bande de Gaza.
    Le système Chimera a été développé par Thirdeye Systems avec le soutien de la Division du développement des armes du ministère de la Défense (MAPAT). Si des drones antérieurs étaient utilisés pour la reconnaissance tactique, nécessitant une formation spéciale de l'opérateur, la Chimera vous permet de faire de même à l'aide de multicoptères, qui peuvent être contrôlés par n'importe qui.
    Dans le même temps, le développement technologique de ces dernières années a permis à Thirdeye Systems d'utiliser la puissance de l'IA directement sur le multicopter, sans qu'il soit nécessaire de transférer des informations vers un ordinateur externe pour le traitement. Cela permet au système de suivre plusieurs objets en même temps, donnant à l'opérateur une vue panoramique de ce qui se passe et indiquant des cibles potentielles.
    Chimera.jpeg

    07H34 : Les alarmes retentissent à à Ashkelon, Ashdod et près de la frontière de Gaza
    A 7h34, les sirènes ont été mises en action à Ashkelon et Ashdod ainsi que près de la frontière de Gaza.
    Le lancement de dizaines de roquettes depuis Gaza a été enregistré.

    08H24 Sirènes d'alarme dans la zone industrielle d'Ashkelon et les zones frontalières avec Gaza
    A 8h24, les sirènes ont retenti dans la zone industrielle au sud d'Ashkelon. Les sirènes ont également été entendues dans un certain nombre de localités près de la frontière nord de la bande de Gaza.
    1857785.jpeg
    190 roquettes tirées de Gaza entre jeudi 19H et vendredi 07H
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes rapporte que de 19 heures le 13 mai à 7 heures le 14 mai, environ 190 missiles ont été tirés de la bande de Gaza vers le territoire israélien.
    Une trentaine de missiles, selon les FDI, sont tombés sur le territoire de la bande de Gaza.
    Des dizaines de missiles ont été abattus par le système de défense antimissile Iron Dome.
    Sur la base des rapports de Tsahal d'aujourd'hui et d'hier, près de 20% des missiles lancés par les militants sont tombés dans la bande de Gaza. L'armée israélienne ne dispose pas d'informations précises sur les dégâts causés par ces missiles à Gaza. Mais, selon l'armée israélienne, des dizaines de civils ont été victimes de ces lancements "erronés" dans la bande de Gaza.

    Le ministère de la Santé de Gaza rapporte que 115 personnes ont été tuées à Gaza
    Le ministère de la Santé de l'administration du Hamas opérant dans la bande de Gaza a indiqué que depuis le début de la dernière confrontation (10 mai), 115 habitants du secteur ont été tués et plus de 620 ont été blessés. .
    Parmi les personnes tuées, selon la partie palestinienne, 27 mineurs et 11 femmes.