Mondoro

  • Mali : La Task Force Takuba et l'armée malienne neutralisent un Groupe Armé Terroriste

    Imprimer

    ATT.E.B

    Les forces spéciales "Drapeau de la France" et "Drapeau de l'Estonie" du TG n°1 de la Task Force Takuba et les FAMa_DIRPA (armée malienne) de l’ULRI n°1 ont surpris et neutralisé un groupe armé terroriste (GAT) en pleine progression.
     
    Cette action a notamment permis la libération d’un civil malien capturé le matin même. 

    Attaque de deux camps de l'armée malienne près de la frontière du Burkina Faso
    Par ailleurs, on a appris des sources de sécurité que les camps de l'armée malienne de Mondoro et Boulkessy, près de la frontière avec le Burkina Faso avaient été la cible d'attaques terroristes simultanées au cours de la nuit du samedi 23 au dimanche 34 janvier. Les affrontements ont duré jusqu'à 6 heures du matin.

    Le bilan pour le camp de Mondoro est de deux militaires tués et neuf autres blessés. Le camp a subi des dégâts matériels mais il a tenu bon et les assaillants ont été repoussés. Ils ont pris la fuite non sans avoir emmené avec eux des équipements militaires.

    Ce dimanche 24 janvier 2021, que les camps de  Mondoro et Boulikessi ont fait l’objet d’attaques terroristes simultanées. Selon les sources, des coups de feu ont été entendus jusqu’aux environs de 06H.
     
    A Boulkessi, on déplore morts parmi les militaires tandis que 5 corps des assaillants sont visibles sur le terrain. Les terroristes ont pris la fuite, abandonnant sur place une trentaine de motos. 

  • Mali : Trois soldats maliens tués par un engin explosif

    Imprimer

    Att.E.B.
     
    Trois soldats maliens ont trouvé la mort après que leur véhicule a sauté sur un explosif improvisé dans le centre pays, vendredi 22 janvier. Les trois membres de Garde nationale, l’un des corps de l’armée malienne, ont trouvé la mort entre Koro et Mondoro, près de la frontière avec le Burkina Faso. Une zone considérée comme un des foyers de la violence au Sahel.
     
    Une autre explosion visant une patrouille de l'armée dans la région de Kuru, également dans le centre du pays, a fait cinq blessés dont l’un est dans un état critique, selon des sources militaires. 
     
    Les engins explosifs  constituent l’une des armes de prédilection des jihadistes contre les forces armées dans la sous-région.

  • Mali : L'armée neutralise une dizaine de terroristes au centre du pays

    Imprimer

    Les Forces armées maliennes (FAMa) ont annoncé, samedi 26 décembre, avoir neutralisé une dizaine de terroristes, en riposte à une attaque menée jeudi contre un convoi de l'armée dans la région de Mopti, au centre du Mali.
     
    "Un convoi des FAMa a fait, le jeudi 24 décembre 2020, l'objet d'une attaque par des terroristes entre Dinangourou et Mondoro", a rapporté le site d'information de l'armée malienne.
     
    Bénéficiant d'un appui aérien, le détachement des FAMa de Mondoro a riposté, neutralisant une dizaine d'assaillants, a ajouté la même source, précisant qu'aucune victime n'est à déplorer dans les rangs de l'armée malienne.
     
    La localité de Mondoro est située dans le cercle de Douentza et la région de Mopti, dans le centre du Mali.
     
    Depuis 2012 le Mali est secoué par des attaques menées par des groupes terroristes basés dans sa partie Nord. Sous la pression des forces maliennes et des forces étrangères, ces groupes se sont éparpillés dans le sud et le centre du pays où ils continuent à mener des attaques visant aussi bien des objectifs militaires que des populations civiles.